21/04/19

La Dernière fille, de Riley Sager

La dernière filleSurvivre à un massacre, c'est le point commun entre Lisa, Samantha et Quincy. Cette dernière a mis dix ans pour remettre sa vie sur les rails ou reprendre un semblant de vie normale jusqu'à l'annonce du suicide de Lisa. D'abord sous le choc, Quincy a de plus en plus la certitude d'un meurtre masqué. Sam prend alors contact avec elle, prétextant qu'elles doivent se serrer les coudes contre leurs démons.

Ce roman est finalement plein de méfiance et de flou car on perçoit qu'il ne faut pas juger selon les apparences. Non, Sam n'est pas nette. Non, Quincy n'a pas tout dit de son weekend cauchemardesque. Non, leurs retrouvailles ne transpirent pas la sincérité.

En clair, la lecture est carrément flippante ! Pour ses flashback, ses révélations, ses personnages, ses excès, ses rebondissements. On en prend plein les yeux, on frissonne d'horreur. Parfois c'est abusé - on soupire beaucoup - on se dit aussi qu'on cherche trop à nous mettre la tête à l'envers. Et pourtant, ça m'a tenue en haleine le temps d'un trajet en voiture car je ne voulais - ou ne pouvais - plus en décrocher avant de connaître le fin mot de l'histoire.

Un roman scotchant, même si fignolé à la truelle.

Michel Lafon (2019) - traduit par Michel Pagel

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,