29/09/17

Pêle-Mêle : June & Jo Le caprice qui parle / Émile rêve / Les mots d'Émile

June et Jo le caprice qui parle

June, une petite fille capricieuse ? Pensez donc. Ce n'est pas parce qu'elle presse son ami Jo tout en haut du phare, pas parce qu'elle a réclamé en pleurant une poupée qui parle, pas parce qu'elle regarde son père naviguer dans sa barque pour trouver son jouet etc., qu'on pourrait en déduire qu'elle fait des caprices. Si ? En tout cas, l'idée est proche. Et June, non vraiment, n'est pas cool à faire tourner son père en bourrique. Son copain Jo est particulièrement sceptique et va conduire la fillette à plus de raisonnement quant à son attitude... déraisonnable. 

Le caprice, c'est vouloir quelque chose fort, fort, fort... puis trouver que ce n'est finalement pas si important. Ah, ah. Quelle belle démonstration de la sagesse. Ce troisième titre de la série June & Jo est une précieuse pépite ! J'ai adoré. Déjà emballée par les illustrations ravissantes d'Amélie Graux, j'ai succombé à la tendresse et au trait d'humour du texte de Séverine Vidal. C'est une franche réussite. Il y a dans cet album des pages entières de poésie, de facétie, de réflexion philosophique... J'ai pris un plaisir fou à lire et relire cette histoire.

Le duo chic et choc de June & Jo s'étoffe, gagne en finesse et touche en plein cœur. Forcément, je suis FAN. ☺

JUNE & JO : LE CAPRICE QUI PARLE, de Séverine Vidal & Amélie Graux

GALLIMARD JEUNESSE - GIBOULÉES - 2017

----------------

 

Emile reveVoilà sans doute l'épisode le plus psychédélique de la série Émile ! Celui des rêves. Où le pouvoir de l'imagination est si dévorant qu'il avale goûlument notre jeune héros pour le propulser dans un voyage lointain, qui ne touche plus terre... Avouez, c'est génial !

Ce jour-là, pour Émile, se concentrer en classe est difficile car le garçon a déjà la tête ailleurs, en vacances. Sitôt l'école terminée, il doit prendre le train pour se rendre au lac. Et il se voit déjà, dans un express qui s'envole, avec une vache voulant l'attraper au lasso, et le pigeon rouge et vert qui ressemble à un perroquet, mais qui dit miaou...

Ça plane pour Émile, et c'est très drôle à lire ! 
Une série qu'on ne présente plus, car le succès est assuré. Ce petit gars est impayable. J'adore. ♥

ÉMILE RÊVE, de Vincent Cuvellier & Ronan Badel

Gallimard Jeunesse, Giboulées, 2017

----------------

 

Emile les mots

 

Et comme Émile ne fait rien comme tout le monde, voici un abécédaire improbable, mais qui correspond totalement à l'univers de notre jeune ami. On y retrouve sa fantaisie, son sens commun, sa logique implacable et son flegme sidérant. Ce petit bonhomme est redoutable.

“À sa façon et comme il est atrabilaire, il faut pas le chercher. 
Il fait ce qu'il veut avec les mots et qu'importe si à x il y a xargolaminaboubourgol... et ne lui dites pas que ça n'existe pas, Émile le dit tout le temps, alors ça existe !”

On sourit beaucoup à la lecture de cet inventaire façon Émile, où l'on apprend qu'il adore la biche, mais qu'il refuse de manger de la viande, sauf les steacks, il passe pour un môme incroyable, sa mère est une chèvre, il adore les croûtons et les lardons - il en mangerait à toutes les sauces - il sera directeur général quand il sera grand, il adore la nature et l'herbe, il se prend parfois pour une vache - mais ne le dites à personne - il préfère la mer, car la piscine, c'est rien que pour les bébés, il aime dire saucisson ou chaussette... Ne cherchez pas. Émile est un énergumène, comme dit sa maman.

Une lecture qui vaut le détour, rien que pour ses délires distillés comme si de rien n'était. Franchement top.

LES MOTS D'ÉMILE, de Vincent Cuvellier & Ronan Badel

GALLIMARD JEUNESSE GIBOULÉES, 2017

 


14/09/17

[Pêle-Mêle] L'histoire de Diva et Filou - Cucu la praline à Paris - Mon frère est un super-héros

L'histoire de Diva et FilouDiva est un petit chien blanc, coquet et timoré, qui n'a jamais franchi les limites du 11 avenue Le Play. Diva aime son confort, tenir l'inconnu à distance, aboyer et partir en courant. Un jour, elle rencontre Filou, un chat errant, qui adore flâner dans les rues de Paris et raconter ses nombreuses péripéties à ce petit chien pantouflard. Et s'ils partaient ensembler explorer le coin de la rue ? Quelle vaillante idée, pour Diva c'est le début d'une aventure excitante ! En échange, elle aussi fera connaître à Filou son cocon douillet et lui ôter sa vieille peur des balais...

C'est peut-être une banale histoire d'amitié entre deux êtres que tout sépare, etc. Mais tout est formidable et enchanteur dans cette lecture ! On y trouve des illustrations pleines d'élégance, une vision très romanesque de Paris, on se croirait dans une carte postale, ou dans un dessin animé comme Belle et le Clochard. Et on n'oublie pas le fameux message d'ouverture, de découverte et de partage. Toujours important. En bref, c'est un petit bouquin savoureux et joliment mis en scène, où règne une ambiance “hors du temps”, imprégnée de tendresse et de sincérité. C'est adorable.

L'HISTOIRE DE DIVA ET FILOU, de MO WILLEMS & illustré par TONY DITERLIZZI

Collection: Folio Cadet - N°645 (2016)

Traduit par Faustina Fiore

 

Cucu la praline à ParisDans ce nouvel opus de la série Cucu la Praline, on retrouve Angèle Chambar en plein coup de foudre face à une boutique de mode ! Et pour obtenir son précieux trio de couleur fuchsia, avec des motifs de citrons, notre demoiselle décide d'amadouer sa chère grand-mère en lui montrant ses fabuleux ridipulls tricotés pour ses affreux frangins. Cependant, Mamie Chambar est méconnaissable, coiffée, apprêtée, maquillée, et pas de temps à perdre pour ses petits-enfants. Rholala, rien ne va plus ! D'ailleurs, Angèle chamboule l'équilibre des planètes en s'alliant avec ses insupportables frères. Mais que cache leur grand-mère ?

Ce mystère résolu, la guerre fratricide reprend de plus belle. La classe de JM a gagné un voyage à Paris, heureusement Angèle décrochera à temps son ticket pour être de la partie et roucouler joyeusement avec son Kevinounet chéri. C'est parti pour un tuk-tuk tour dans la ville romantique ! Et pour finir, Cucu la praline se découvre une jumelle cosmique, en la personne de Chloé Cœurjoli, sa meilleure amie. Celle-ci se plaint d'être fille unique, mais elle ne soupçonne pas sa chance, soupire Angèle.

La scène où elles vont se peinturlurer comme des “femmes” est hilarante ! Bravo Ronan Badel d'apporter cette touche d'humour à un texte déjà pétri de bonne humeur. La série Cucu la Praline est un vrai succès auprès des plus jeunes (dès 7-8 ans) qui se régalent à la lecture des douces complaintes d'une fillette coincée dans sa famille où ses deux grands frères lui font vivre les pires misères. C'est cocasse, drôle et pétillant. On ne s'en lasse pas ! ☺

CUCU LA PRALINE À PARIS, de FANNY JOLY & illustré par RONAN BADEL

Folio Cadet - N°652  (2017)

 

Mon frère est un super-hérosLuke Parker a onze ans et vit dans la banlieue de Londres. C'est un passionné de comics et de super-héros. A contrario de Zack, son frère, qui a toujours le nez plongé... dans ses livres de maths. Lui, les histoires de super-héros, ça ne le passionne pas du tout. 
Un soir, pourtant, alors qu'ils étaient tous deux perchés dans leur cabane en bois, Luke a une envie pressante et se rue aux toilettes pour se soulager... sauf que, pendant ce temps-là, Zorbon le Décideur, un voyageur interdimensionnel, est descendu de son vaisseau pour annoncer à Zack qu'il avait été choisi pour sauver l'univers et qu'il détenait maintenant de nouveaux pouvoirs. o_O 

Quelle aventure ! Le plus drôle, dans tout ça, outre l'imagination débordante et les savoureuses références à l'univers des super-héros et de la culture geek, c'est la narration faite par le jeune Luke Parker, le cadet, frustré à vie. Celui qui a le sentiment d'être passé à côté de sa destinée.
Il nous raconte donc cette incroyable histoire avec autant d'ironie, d'incrédulité, de jalousie et d'admiration à la fois. Pour compenser, il va coacher son frangin, devenu Star Mec, avec son pull à capuche.
Propulsé nouvelle coqueluche des habitants, il fait la une des journaux grâce à ses exploits en ville, tandis que Luke veille scrupuleusement sur son anonymat. Car la redoutable Lara Lee est prête à tout pour décrocher un scoop pour la feuille de chou de leur école. Luke devra déployer autant d'énergie à lui mettre des bâtons dans les roues que de superviser son grand frère, un apprenti super-héros pas toujours au point. 

La lecture est époustouflante d'inventivité, de drôlerie et de rebondissements. On sent que David Solomons a pris un plaisir fou à concocter cette histoire et son enthousiasme est parfaitement communicatif. Une excellente entrée en matière, à poursuivre avec Ma prof de gym est une alien.

MON FRERE EST UN UN SUPER-HEROS, de DAVID SOLOMONS

Collection: Folio Junior - N°1795 (2017)

Ilustration de couverture : Laura Ellen Anderson - Trad. Karine Chaunac

 

 

 

05/04/17

Pêle-Mêle : Émile fait l'enterrement / Mon fils de Vincent Cuvellier

EMILE

Aujourd'hui est un grand jour pour Émile, un jour grave. Car Émile va à l'enterrement. Un vrai. C'est sa vieille copine qui lui a proposé de l'accompagner à cette cérémonie funeste, ce qui questionne naturellement la maman d'Émile, mais celle-ci n'a pas voix au chapitre. Son fils revêt son beau pull noir, prend un air triste et solennel, puis file avec sa copine la vieille dame jusqu'à l'église.

Émile écoute alors le discours pontifiant du religieux, blablabla, Madame Vacher, blablabla, née Mouton, blablabla, vivant rue Gustave Poulet. Et là, notre Émile découvre un aspect tout à fait cocasse du recueillement, car sa vieille copine va dévoiler au garçon le secret d'un bel enterrement. Se moquer d'un rien, tout en demeurant stoïque. Émile est drôlement fier d'avoir partagé une telle expérience. C'était pas trop triste, comme enterrement ? demande maman. Meuh... non ! ;-p

Dans la série Émile, je demande un épisode faussement compassé, mais tout à fait respectable, qui évoque un moment de vie douloureux (l'enterrement) qu'on évite souvent de partager avec les enfants, sauf quand on s'appelle Émile ! Ah, qu'est-ce que c'est bon. Cette figure du flegme imperturbable est pour moi synonyme de lecture affolante de dérision et d'allégresse. Un vrai régal. Les amateurs d'humour décalé apprécieront ! ♥

Émile fait l'enterrement, de Vincent Cuvellier & Ronan Badel

Gallimard Jeunesse Giboulées, 2017

 

Mon fils

Dans cet album dédié à son fils, Vincent Cuvellier dévoile un aspect plus intimiste de son talent. Et c'est drôlement bon aussi ! “Mon fils, c'est mon fils.” Tel est son credo.  “Je le connais depuis qu'il est né, et peut-être même avant, c'est dire. Je le connais tellement qu'on dirait que c'est moi qui l'ai fait.” Il raconte alors le jour de la naissance de son fils, sa première rencontre avec ce petit être qui va bouleverser sa vie, leur premier tête-à-tête dans les couloirs de la maternité, les premiers mots doux, les chansons murmurées, le premier grain de beauté, le choix du prénom, la paire de ciseaux pour couper le cordon, l'aventure de la vie qui roule, les vacances à la mer, les lectures du soir, les histoires qu'on invente exprès pour épater son enfant, les commentaires de celui-ci qui trouve, en grandissant, que papa n'écrit pas de super bouquins, les peurs nocturnes, les rêves en grand, les copains de tous les horizons, les séparations, les moments de complicité, les blagues, les combines, les disques de Bowie... Tout ça, tout ça. C'est beau, c'est court, ce sont des instantanés d'une relation faite de tendresse, d'amour et de contemplation. C'est minimaliste, et en même temps ça communique un vaste champ d'émotions qui vous touchent droit au cœur. C'est un bel album, poétique et attendrissant. 

Mon fils, de Vincent Cuvellier & Delphine Perret

Gallimard Jeunesse Giboulées, 2017

 

19/02/17

Pêle-Mêle : Les Quiquoi et le bonhomme de neige qui ne voulait pas fondre - Mes amis Monstres - Il était trop de fois

les quiquoi

Revoici la bande des joyeux copains, composés de Boulard, Mixo, Pamela, Pétole, Raoul et Olive l'artiste ! Ce dernier a choisi de créer une ambiance hivernale pour ses amis, ciel gris et enneigé, c'est l'occasion de faire un gros bonhomme de neige. Mais pour éviter que celui-ci ne fonde sous les premiers rayons de soleil, la troupe l'entraîne sur sa luge jusqu'à la montagne. L'ascension est longue et périlleuse, au loin les copains entendent le hurlement de l'abominable gnome des neiges, puis croisent une marmoutte déchaînée qui les pourchasse jusqu'au fin fond d'une grotte. Quelle aventure ! Et ce n'est pas tout, du moins attendez-vous à une lecture rigolote, riche en rebondissements loufoques. Vous allez adorer cette série, son trait d'humour, son dessins colorés, ses dialogues savoureux et ses situations cocasses. Olivier Tallec et Laurent Rivelaygue combinent talent et humour pour une lecture qui ne peut que vous régaler ! 

♥♥♥ Les Quiquoi et le bonhomme de neige qui ne voulait pas fondre, de Laurent Rivelaygue & Olivier Tallec ♥♥♥

Actes Sud Junior BD - Février 2017

 

mes amis monstres

Isa est une adorable petite fille, qui aime beaucoup se déguiser. C'est sa manière à elle de combattre les monstres, qui s'introduisent la nuit dans sa chambre. Son chat Jean-François veille également sur elle en lui faisant des câlins. Mais il faut que ça change, aussi décide-t-elle de ne plus se cacher sous les déguisements et d'affronter réellement les monstres. Ils sont trois. Trois à se faufiler près de son lit. La fillette n'en mène pas large. Soudain, son chat bondit sur les monstres... et là, la tension monte d'un cran ! Ce serait toutefois étonnant de trembler de peur à la lecture de cet album aux allures pop et aux couleurs acidulées ! C'est comme un bonbon à découvrir. Une délicieuse sucrerie à croquer sous la dent. Miam ! Cette lecture est franchement extra, rigolote et fantasque. Elle chatouille les vieilles trouilles et dédramatise le problème des monstres en racontant une histoire complètement folle, qui donne envie de sourire ! Une thérapie radicale, joyeuse et bénéfique. ☺

Mes amis monstres, de Pooya Abbasian

Actes Sud Junior, Février 2017

 

il etait trop de fois

« Il était une fois un loup, grand et méchant. - Non ! Pas de loup ! Pensez aux pauvres petits lecteurs si sensibles qui risquent de faire des cauchemars… Pourquoi pas un chien ? Un gentil chien très mignon ? » C’est ainsi que commence cette histoire, où le loup est remplacé par un petit caniche rose... affamé. Il bondit sur un pigeon - malheur ! c'est rempli de microbes - il tombe alors sur un arbre magique à bonbons - nan, c'est mauvais pour les dents - alors il se rabat sur un navet - et s'il partageait avec les animaux de la forêt ? Amis de l'humour absurde, STOP ! Arrêtez votre chemin sur cette lecture, faussement rose prout-prout, car au menu c'est de la grosse poilade sur toute la ligne ! On se moque exprès de la bien-pensance actuelle (la moralité exemplaire, pas de sang, pas de clichés, des valeurs nobles...), sauf que cela ruine la créativité, l'élan, la spontanéité, le grain de folie... Place à l'imagination, à l'enfance, aux contes et aux histoires extraordinaires. Osez secouer les consciences, de toute façon les enfants savent pertinemment faire la part des choses. Vive le loup ! vive les classiques ! à bas la censure ! ☺

♥♥♥ Il était trop de fois, de Muriel Zürcher & Ronan Badel ♥♥♥

éd. Thierry Magnier, 2016

 

11/11/16

Émile fait l'aventure, de Vincent Cuvellier & illustré par Ronan Badel

Émile fait l'aventure

Wooow, déjà le treizième titre de la série ! Et on ne s'en lasse pas. C'est toujours aussi drôle, fin et désopilant. ♥

Cette fois, Émile décide de partir en aventure et prépare un gros sac à dos pour s'en aller très, très loin et traverser des épreuves. C'est une aventure pour de vrai, de celle où on ne sait pas où on va, sinon c'est plus de l'aventure ! S'engage alors une discussion surréaliste entre le bambin et sa maman. Un dialogue qui tient toute la lecture, et qui est extrêmement drôle. 

Car la mère est finaude. Au lieu d'interdire ou de rouspéter, elle choisit la ruse. Elle glisse alors de simples allusions, il pleut des cordes, elle va passer à table et manger de la purée et des saucisses, et aussi de la mousse au chocolat, après elle va regarder des dessins animés, et comme elle doit aller faire des courses, elle peut le déposer en passant au parc des jeux... Elle dit ça, elle ne dit rien. 

L'humour est communicatif. Et les dessins, aussi, font tellement rire. Cette série a tout compris : de la dérision, encore de la dérision, toujours de la dérision. Et une lectrice conquise, moi ! Également une maman de vrai aventurier. Qui fait des aventures. Oh yeah. 

Gallimard Jeunesse, coll. Giboulées - Septembre 2016

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


06/07/16

Écoutez lire : Cucu la praline est en pleine forme, de Fanny Joly

IMG_6425

Angèle Chambar, surnommée Cucu la praline par ses deux frangins, veut un animal de compagnie ! C'est décidé. Par deux fois, Victor et JM ont obtenu de leurs parents un refus catégorique. Seulement, Angèle a décrété qu'elle renverserait la tendance. Aussi, le jour où elle croise un chien perdu dans la rue, elle n'hésite pas une seconde pour le ramener à la maison et titiller la corde sensible de la famille... quitte à masquer les affichettes qui fleurissent désespérement dans le quartier !

Notre héroïne est une éternelle incomprise : ses frères lui cherchent bagarre continuellement, mais à ce petit jeu, Angèle ne manque jamais de ressources pour concocter des plans redoutables et se venger en douce, avec souvent une alliée de choc en la personne de la pétulante Mémé Chambar ! L'école aussi est parfois source de douces contrariétés. La fillette rêve de décrocher le premier rôle dans la pièce de théâtre, pour être la princesse de son Kévin Truffe adoré. Elle révise à fond son texte jusque tard dans la nuit, passe l'audition dans les règles de l'art, et puis bam... un diablotin facétieux va réserver de belles surprises dans la distribution !

C'est Fanny Joly, l'auteur, qui nous raconte ses trois histoires pleines de pep's, de joie, de tendresse et de rigolade pour une écoute franchement très agréable et divertissante. La série en général est de toute manière une vraie réussite, abordant des thèmes sur la fratrie, la famille, l'école, les copains, la rivalité, la jalousie... sur un mode sympathique et convivial. Avec ses 9 tomes, tous illustrés par Ronan Badel, la série est un pur régal. Seuls 2 titres sont disponibles en livres audio pour agrémenter joyeusement vos heures de voiture ou de voyage pendant les vacances ! 

Lu par l'auteur Fanny Joly (durée : 1h env.) pour Gallimard Jeunesse, coll. Ecoutez Lire, mai 2016

IMG_6424

Cucu la praline gagne le gros lot : Les frères d'Angèle se moquent d'elle parce qu'elle arbore le pull tricoté par Mémé pour l'accompagner à son club de tricot, forcément ils la traitent de Cucu la fayote. Le pire est à venir, car ils ont prévu de s'inscrire au stage de cirque, exprès pour l'embêter ! Rats pourris rabougris, droit devant !

Cucu la praline fait son cirque : Le cirque est en ville et c'est Cucu la praline qui va être la reine de la piste et faire des étincelles, même Kévin son amoureux va lui offrir un poème merveilleux. Un épisode magique, bourré de paillettes ! 

Cucu la praline n'a pas froid aux yeux : Au camping des Langoustines, c'est le paradis. Enfin, avant que les frères terribles ne transforment leur séjour en enfer. Vivement le retour à l'école, la guerre des bouchons et un rendez-vous secret au 13, rue du Cochon-pendu... Mystères et frissons en pagaille. 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07/03/16

Émile range ses livres, par Vincent Cuvellier & Ronan Badel

IMG_6009

Émile, encore le retour ! Après notre dernière lecture, hyper rigolote, cf. Émile et la danse de boxe, on le retrouve déjà dans un numéro spécial, celui de la compilation, qui regroupe les dix premières histoires de notre cher bambin - qui considère le sourire comme une option. Et toc.

Cette lecture se présente donc dans un format très agréable, couverture souple, 250 pages bien aérées, pour un petit tour d'horizon absolument poilant, et désopilant : Émile qui boude le gratin aux endives, Émile qui se déguise en diva du Saturday Night Fever, Émile qui invite sa nouvelle copine pour une séance de tricot à ne surtout pas déranger, Émile qui refuse de regarder la télé et réclame un plâtre, Émile qui a froid en pleine canicule, Émile qui n'en peut plus des contes à dormir debout et voudrait une chauve-souris comme animal de compagnie, ou Émile qui veut faire la fête, mais sous certaines conditions... 

J'ai pris autant de plaisir à relire toutes ces histoires, comme lorsque j'ai découvert la première fois ce petit bonhomme énergique, qui ne fait rien comme tout le monde, et dont les mimiques impassibles révèlent tant et tant de choses, entre les lignes. C'est franchement trop bon. Un soupçon d'insolence distillé dans de grandes rasades d'humour... c'est toute la force de cette série, qui brasse des thèmes complètement saugrenus, ou inattendus, mais rend ainsi la lecture si surprenante et attachante. À adopter d'urgence. ♥ 

Gallimard Jeunesse / Coll. Giboulées ♦ Mars 2016 

IMG_6011   IMG_6012

IMG_6013   IMG_6014

IMG_6010

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27/02/16

Émile et la danse de boxe, de Vincent Cuvellier & Ronan Badel

IMG_5915

Il est temps pour Émile de nous présenter sa nouvelle activité (une lubie de sa maman qui souhaitait à tout prix l'inscrire quelque part, pour faire des choses, pour l'occuper, ou pour faire comme tout le monde). Bref. Émile a donc choisi la danse. Il enfile son collant rose, non sans mal, tandis que sa maman cherche à l'en dissuader, voyons, voyons, c'est un sport de filles, et pis tout ça... Pourquoi pas yoga ou découpe papier-carton, hein ? Naaaan... Émile est inflexible : ce sera danse, mais danse de boxe. Oh yeah. Émile est déterminé, avec ses Ouch ouch, et ses déhanchés hyper craquants... Ce sont les filles du club qui vont glousser de bonheur !

Et donc Émile, c'est ça : du fun, de la morgue, de l'humour et de la dérision. La coqueluche des histoires du soir, courtes, amusantes et décalées. Une série très, très drôle, forcément indispensable ! ♥

Gallimard Jeunesse / Coll. Giboulées ♦ Février 2016

IMG_5916   IMG_5917

IMG_5918   IMG_5919

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08/07/15

Les Sœurs Ramdam, de Françoise de Guibert & Ronan Badel

IMG_4173

Retour en fanfare du duo Françoise de Guibert et Ronan Badel, dans cette exquise ambiance Western ! Cette fois, découvrons les sœurs Thelma et Louise Ramdam, qui, du matin au soir, jouent du violon et du pipeau dans la vaste prairie. Las, les donzelles n'ont guère l'oreille musicale et leur production écorche la sensibilité artistique des badauds. Dès qu'elles croisent votre chemin, prenez la poudre d'escampette ! 

Ni les nouveaux colons, ni les bandits des grands chemins, ni leur classe de musique, ni Buffalo Bill en parade, ou même les petits oiseaux, les fleurs ou les ours n'apprécient le doux grincement qui s'échappe de leurs instruments. Tous font grise mine à leur approche, ou se planquent et crient pitié, les filles, votre enthousiasme débordant n'est pas à la hauteur de vos ambitions. Que le supplice cesse.

Qui saura apprécier leur talent ? Un jour, Thelma et Louise croisent Oumpapoose, le petit indien croisé dans un précédent épisode. Une rencontre détonante, qui vaudra aux fillettes d'étaler leur science à bon escient. Oui, oui... la fin est géniale, amenée sur un tendre quiproquo, elle trouve une issue fantastique au dilemme de nos deux artistes en herbe. 

Si l'ambiance de l'Ouest vous attire, n'hésitez pas à découvrir cette superbe série, en trois tomes, qui ne manque ni de charme, et encore moins d'humour ! 

éditions Thierry Magnier / mai 2015

IMG_4175   IMG_4176

IMG_4177   IMG_4179

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02/07/15

Écoutez Lire : Cucu la praline, de Fanny Joly

Crever de chaud & se désaltérer en écoutant les aventures d'Angèle Chambar, 8 ans.

IMG_4213

Notre mistinguette a pour son malheur deux grands frères, Victor et JM, qui prennent plaisir à la taquiner du sobriquet de Cucu la praline. Elle déteste ça. Aussi, redouble-t-elle de malice pour se venger de leur bêtise légendaire !

Angèle est une héroïne astucieuse et espiègle, qu'on adore soutenir dans sa guérilla contre ses aînés (cf. le piège des bonbons, ah ah !). Cela vous transporte aussi dans le quotidien ordinaire d'une famille (qui cherche à mettre les petits plats dans les grands pour séduire le responsable d'un comité floral, au cours d'une soirée mémorable !).

Et ce sont ainsi 3 histoires courtes à lire ou écouter, au son de la voix de Fanny Joly, l'auteur de cette série délicieuse. La saison est propice aux livres audio (plage, transport, farniente, soleil). Je ne répèterai jamais assez la praticité d'un tel format à adopter sans rechigner ! ;-)

Gallimard jeunesse, coll. Écoutez Lire / mars 2015  ♦ Illustrations de Ronan Badel

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,