06/03/15

Le Miel des trois compères, de Richard Marnier & Gaëtan Dorémus

Un rayon de miel à partager... en 17 versions !

IMG_2697

Un loup, un renard et un ours se baladent en forêt et découvrent un merveilleux rayon de miel. Trois compères face à tel butin, il y en a naturellement deux de trop. L'histoire va se répéter 17 fois, en autant de situations délicates au moment du grand partage : chacun y va de sa ruse, de son mensonge ou de sa stupidité.

Voilà un album culotté et original, qui propose plusieurs variantes à la même histoire, sans forcément chercher à dresser un portrait bien-pensant (ne nous leurrons pas, la vie n'est pas qu'amitié et partage, mais aussi duperie, trahison, coups bas et mensonge). Cette lecture en croque quelques exemples et s'adonne à un formidable exercice de style, peut-être déconcertant pour les plus jeunes, mais revigorant pour le reste.

On  y découvre les illustrations déchaînées de Gaëtan Dorémus pour décrire le climat farfelu et déjanté de l'histoire. Les pages débordent de poésie ou paraissent exagérément brouillonnes. C'est un choix, une approche esthétique détonante, à l'instar du texte qui cherche à secouer le lecteur groggy. À tester, par curiosité.

Rouergue jeunesse, octobre 2014

IMG_2698  IMG_2699

IMG_2700  IMG_2701

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


02/03/15

Le Bureau des Objets perdus, de Catherine Grive

« Je passais ma vie à chercher mes affaires ... »

Le bureau des objets perdus

Ce court roman de 120 pages nous régale par son écriture légère et poétique et son histoire insolite d'une adolescente habituée de perdre ses affaires. Mais quand disparaît son blouson fétiche - un cuir usé, offert par le frère de son grand-père et donc chargé de souvenirs - elle va remuer ciel et terre pour résoudre ce mystère.

C'est un fait, l'héroïne a coutume de vivre dans sa bulle et ne voit plus les indices sous son nez, ni la menace qui place sur son cocon douillet. Et de s'interroger alors sur le détachement de la jeune fille ou la place des objets dans sa vie. L'approche est sympathique, avec juste ce qu'il faut de fantaisie, car le portrait de cette rêveuse est brodé avec beaucoup de tendresse.

L'histoire au format court reste constamment sur la retenue, de manière subtile et délicate, et propose une jolie réflexion existentielle (« cette mémoire de ce qui avait disparu, nous allions la placer contre notre cœur en nous forçant à bien regarder le monde qui nous entourait »). Le plaisir est fugace, mais la lecture ne demande qu'à se dévoiler. Premier roman. Doux et prometteur.

éditions du Rouergue, février 2015

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16/12/14

Touït touït, d'Olivier Douzou

IMG_2710

On retrouve ici le même concept que dans Plouf Plouf : une histoire sans parole, où le lecteur invente sa propre histoire, tout en s'appuyant sur des dessins évocateurs.

Et ça fonctionne à merveille ! Le scénario est, de plus, hyper drôle avec un oiseau qui cherche à expulser un ver de terre de son trou. Celui-ci va riposter, que diable, s'emporter et montrer qui est le maître.

C'est un album petit par son format (19,7 x 14,5) mais grandiose pour l'ingéniosité déployée, le ton humoristique et l'espièglerie de l'intrigue sur le principe de « l'arroseur arrosé ». 

Un gros boum d'affection pour cette collection de « flippe-books » ! 

éd. Rouergue, septembre 2014

IMG_2711  IMG_2712

IMG_2715  IMG_2716

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Plouf Plouf, de José Parrondo

IMG_2702

Un matelot sur son bateau perd son béret, qui part à la dérive sur l'eau. Notre bonhomme se trouve bien dépité. Il tente de le rattraper, quand surgit soudain une baleine. Chipie la baleine ! Sauf que notre matelot n'est pas d'humeur joyeuse et saisit son harpon d'un air stoïque. Il le brandit sous le nez du mammifère, et là... Stupéfaction générale. Toutefois, l'histoire n'a pas fini de surprendre... et faire rire.

Car cette histoire sans parole est absolument désopilante et s'adresse à tout lecteur dont l'imagination débordante va voguer sur les flots de la fantaisie et l'humour. Les dessins sont simples mais évocateurs. On se régale à suivre chaque scène, à découvrir les nouveaux rebondissements, et même la chute, désopilante à souhait. En bref c'est un rendez-vous où l'on ne s'ennuie pas une seconde !  

éd. Rouergue, septembre 2014

IMG_2704     IMG_2706IMG_2708    IMG_2709

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19/11/14

Le Royaume des cercueils suspendus, de Florence Aubry

IMG_2283

Quatre amis d'enfance se déchirent, au nom de l'amour, la jalousie et la haine. L'histoire ne donne aucune indication pour cerner le contexte et nous plonge aussitôt dans le bain. Sensation étourdissante de pénétrer un domaine inconnu, qui exerce pourtant une attraction irrésistible...

Huang a été condamné à être suspendu dans les montagnes, cloîtré dans un cercueil. Son crime ? Il n'a pas le Don et a été exclu de la communauté. Lui qui se voyait déjà couler des jours heureux auprès de son amoureuse, Leï, il ressasse son amertume, la sachant seule et désespérée. Il songe aussi à son ami Xiong, handicapé par le tranchant de sa lame. Sa faute, encore une fois. La culpabilité le ronge, et pourtant il préfère s'isoler dans sa bulle, en vue d'une libération divine. Mais Xiong ne cesse de ruminer sa vengeance. Lui aussi vouait un amour fou pour Leï et s'est senti trahi lorsqu'il a surpris le couple enlacé dans les herbes. Son sort, aujourd'hui, n'est pas enviable. Du fait de sa blessure mal guérie, il a rejoint une sous-classe de la communauté. Il est pétri de rancœur, au point de bafouer la jeune Lou-Ki et sa folle passion. Celle-ci, toutefois, ne perd pas l'espoir de le conquérir à jamais. Et pour le détourner de son obsession, elle est prête à tout. 

Ce récit, à l'intensité dramatique saisissante, se révèle une lecture passionnante de bout en bout. Plus on avance dans l'histoire, et plus on a le sentiment de basculer vers une issue tragique et inéluctable. J'ai beaucoup aimé découvrir cet univers original, servi par la belle écriture de Florence Aubry. C'est un roman captivant, plein de promesses et chargé en émotions. J'ai été envoûtée !

Rouergue, coll. Epik, octobre 2014

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25/09/14

La Tour Eiffel est amoureuse, d'Irène Cohen-Janca & Maurizio A.C. Quarello

IMG_1947

Paris vous fascine, vous éblouit, vous fait rêver ? Alors revisitez les plus beaux bâtiments de la capitale avec cette histoire attachante.

La Tour Eiffel fait grise mine, car elle est malade d'amour. Les mouettes font un tour d'horizon auprès de l'Arc de Triomphe, la colonne Vendôme, le Génie de la Bastille et le temple des Buttes-Chaumont qui, tous, prétendent être l'élu de son cœur. Ils font fausse route. Car celui que la Tour Eiffel aime est un phare. Il domine la mer, elle domine la terre. Il protège les marins, elle distraie les enfants. Tout les oppose. Leur amour est impossible.
Vraiment ?

Album très beau, très élégant dans des tons de bleu et de rouge qui déclinent la passion amoureuse, les petits matins câlins, le soir qui se couche, les saisons qui passent, les feuilles qui roussissent, les ombres et les lumières... À réserver à tous les passionnés de Paris ! 

Milan, septembre 2014

IMG_1948

IMG_1949

IMG_1950

IMG_1951

 

Paris toujours, encore plus sensationnelle, à croquer en Pyjamarama !!

Paris en Pyjamarama

Découvrez le Moulin Rouge, les bateaux mouches, l'Institut du monde arabe, le centre Georges Pompidou et la fontaine Stravinsky... qui s'animent avec magie au simple passage d'un rhodoïd rayé.  STUPÉFIANT !

par Frédérique Bertrand & Michaël Leblond (Rouergue jeunesse, 2014)

 

05/04/14

Maths à la petite semaine, par Rachel Corenblit et Cécile Bonbon

Ce weekend, on découvre une nouvelle série “à la petite semaine”, qui se présente sous la forme d'un cahier d'école et s'acharne à revisiter les matières scolaires avec drôlerie. On y découvre Léna, élève en primaire, mais pas forcément bonne élève, qui se pose plein de questions, en pose aux autres et interroge aussi le pourquoi et le comment de ce qu'on lui enseigne. 

Léna ne comprend rien aux maths, mais il y a Yvon dans sa classe qui est un vrai génie des chiffres ! Yvon et elle se parlent et se croisent de plus en plus, au cours de cette semaine-là... Et si l'amour, comme les mathématiques, était un langage secret qu'il faut savoir déchiffrer ? Histoire d'amour naissante, sous l'angle des mathématiques... le parallèle entre les deux est pertinent et drôle ! (Lu plusieurs mois auparavant, j'avais adoré !) ♥

IMG_9723
IMG_9724
IMG_9725
 Un petit roman pour les 8/11 ans, qui mêle texte et images dans un joyeux désordre et une grande fraîcheur.

éditions du Rouergue, août 2013 ♦ existe aussi : Philo à la petite semaine 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

15/02/14

Loup un jour, de Céline Claire & Clémence Pollet

IMG_0580

Prenez tous les personnages des contes traditionnels : les trois petits cochons, Pierre le menteur, la chèvre, les poules, le meunier, le Petit Chaperon rouge... Tous ont un jour croisé le chemin du loup et ont craint le pire. Bizarrement, cette fois-ci, le loup n'a fait que passer pour emprunter à l'un et l'autre soit une brassée de paille, une tablette de chocolat, quelques branches, un peu de lait, des oeufs, de la farine, un petit pot de beurre ou une marmite. Voilà qui sort de l'ordinaire ! Le loup se serait racheté une conduite ?

Cela se pourrait bien, car il a cuisiné un délicieux gâteau au chocolat dont le parfum embaume toute la forêt. Hmm, miam, cela sent bon ! Un loup aussi gourmet mérite bien qu'on lui rende une petite visite de courtoisie, après tout il a montré patte blanche, il est temps de fumer le calumet de la paix autour d'un bon dessert.

Oui, oui, mais voilà... Ce texte est absolument drôle, jouissif, cocasse et surprenant ! La chute libre surprendra les plus jeunes et enchantera les plus grands. Car cet album est une petite pépite à l'humour corrosif, qui surfe sur tous les clichés en les exploitant à sa sauce. C'est aussi une interprétation brillante et remarquable des contes traditionnels revus au goût du jour ! Je recommande.

Rouergue jeunesse, février 2014

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

07/11/13

❀ Aile d'ange, par Ingelin Røssland ❀

IMG_0011

Que de réjouissances à découvrir ce roman, qui se passe sur une île en Norvège, avec pour héroïne une jeune fille délurée, bornée, intelligente et intrépide ! Engel n'a certes pas sa langue dans sa poche et aime fureter partout. Elle vient de décrocher en job d'été le poste de journaliste à la gazette locale. Elle rêve de sujets brûlants, comme cette affaire de bungalows, masqués en hangars à bateaux, construits sur une zone littorale protégée, face à une réserve naturelle. Son rédacteur en chef l'oblige à freiner des deux pieds, ce qui a le don d'agacer la jeune fille, encore plus déterminée à aller au bout de son enquête, même si les difficultés s'accumulent.

Elle se heurte aux figures notables du patelin, se casse les dents face aux nombreuses difficultés, se prend la tête avec le jeune flic beau gosse, qui ne la lâche pas d'une semelle (et vient parfois à sa rescousse sans qu'elle lève le petit doigt). Bien entendu, derrière cette carapace de jeune fille têtue et coriace, Engel cache aussi sa détresse et sa solitude. Elle vit chez sa grand-mère depuis la mort de sa mère, son père travaille à l'étranger et lui demande de le rejoindre, mais la jeune fille refuse. Elle n'est pas encore prête à se livrer, à tout confier ... Et ça tombe bien, puisqu'il s'agit du tout premier tome d'une série de trois livres !

Tant mieux, tant mieux, car il y a encore de bonnes choses à tirer de cette découverte ! D'abord, Engel et ses enquêtes infernales, son attitude échevelée, son bagou considérable, ses relations avec ses proches, et plus particulièrement la complicité naissante avec le jeune flic ! C'est charmant, très attachant, absolument dépaysant. Mais il y a aussi toute la partie autour de la trame journalistique, sa quête de la vérité va la conduire sur des sentiers chaotiques et dangereux, révélant la face sombre du récit. C'est assez glauque et déboussolant, mais ça n'en enlève en rien l'excellente appréciation que m'a laissé ce roman ! Vivement le prochain.

Rouergue, coll. doAdo noir, octobre 2013 - traduit par Jean-Baptiste Coursaud

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31/10/13

Mon frère est une sorcière d'Arnaud Tiercelin

« Viviane, c'est un prénom qui n'existe plus, je ne connais personne qui s'appelle comme ça. Viviane, on dirait une espèce de serpent. Viviane, ça ressemble à ovipare et jusqu'à preuve du contraire, les serpents sont des ovipares, non ? Je le sais, on a appris toute une leçon avec le maître.
Vraiment, Viviane, c'est un prénom qui ne me dit rien de bon. »

Ah, ah... ma belle-mère s'appelle Viviane ! ;o)

Mon frère est une sorcière

Sinon, il vous faut découvrir ce petit roman qui est absolument drôle. C'est l'histoire d'un garçon de 10 ans, qui stresse comme un malade parce que son maître part une semaine en formation et qu'il sera remplacé pour une nouvelle maîtresse. La fameuse Viviane. En plus, celle-ci est très belle, avec ses longs cheveux noirs, elle a un humour particulier, elle est sèche, sévère et coquine à la fois. Arnaud, lui, est mortifié.

Ajoutez que son grand frère lui donne des conseils bidons et lui met en tête que sa maîtresse porte le prénom d'une sorcière. Il lui file des tas de tuyaux pour la démasquer, comme porter du rose en classe pour que ça lui pique aux yeux (loupé, bien entendu !). Notre jeune héros est complètement paumé, mais sur un tout autre sujet, un sujet ô combien doucereux. Oui, oui, il s'agit d'amour. Pas manquer, son grand frère lui sort encore sa science : 

« – Bon, en fait, y a trois signes quand tu es amoureux : 
1. Quand la fille est là, t’as mal au ventre. 
2. Quand elle est pas là, t’as encore plus mal au ventre. 
3. Quand t’es près d’elle, tu parles de la météo, sans savoir pourquoi, juste pour pas qu’il y ait de silence.

(...)

Je n’ai pas mal au ventre, enfin, ça pique juste un peu et je n’ai pas d’amoureuse. Mais il me fait peur avec ses signes. J’ai dit Lucie parce qu’elle est toujours collée à moi. Et elle veut toujours être à côté de moi dans le rang et me demande toujours si je l’aime. 
Mais ce n’est plus mon amoureuse. 
Bon, il y a eu le voyage en Dordogne mais notre histoire n’a duré que sept heures vingt-deux minutes et trois secondes. 
Ça compte comme histoire d’amour, ça ? » 

Cela vous donne une idée globale de ce que vous réserve cette petite lecture ! Ce sont 100 pages de bonne rigolade, d'imagination débordante, de relation entre frères complètement délirante, de trouille pas bien méchante et de personnages très attachants ! Que de chouettes trouvailles et de sympathiques anecdotes au programme, vraiment ça mérite bien un petit coup d'oeil. 

Mon frère est une sorcière d'Arnaud Tiercelin (Rouergue jeunesse, coll. Dacodac, octobre 2013 - ill. de couverture : Anouk Ricard)

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,