20/10/15

Une autre vie, de S.J. Watson

UNE AUTRE VIE

En apparence, l'histoire est simple. Julia mène une vie rangée auprès de son mari et de leur fils Connor, qu'ils ont adopté dès son jeune âge à sa sœur Kate, alors désœuvrée et complètement dépassée par la maternité. Celle-ci vit désormais à Paris, où elle reprend les rênes de son destin avec fermeté. Du moins, c'était avant d'apprendre qu'on a retrouvé son corps assassiné dans une ruelle, vraisemblablement victime d'une agression. Son amie Anna est bouleversée. Lorsqu'elle reçoit la visite de Julia, elle lui apprend que Kate aimait fréquenter des sites de rencontres et flirtait en ligne pour s'amuser. Persuadée que sa sœur y a décroché son rendez-vous fatal, Julia décide de suivre ses traces et mène son enquête sur internet. Mais le piège se referme sur elle - même si Julia sent rapidement monter les frissons de l'interdit et de la nouveauté, elle est grisée par ce jeu dangereux qui l'extirpe de sa torpeur et lui fait découvrir une facette d'elle plus sensuelle et libérée. 

Donc, oui en apparence l'histoire paraît rebattue et sans surprise, à nous entraîner dans les tourments d'une femme infidèle, hantée par son passé et l'assassinat de sa sœur, qui sombre page après page dans un adultère compromettant. Mais la lecture parvient à nous saisir à la gorge et à nous faire ressentir un éventail d'émotions. J'ai souvent été agacée par le personnage de Julia, par sa faiblesse et ses choix, alors qu'ils participent grandement à l'action et imposent une pression constante, et pourtant je lui accorde aussi des circonstances atténuantes, malgré ce doute qui enfle et qui gronde face à ses décisions. L'auteur a réussi un sacré tour de force à nous tenir en haleine, puis à défiler les étapes d'une intrigue a priori banale et néanmoins polluée par les spectres du harcèlement obsessionnel. C'est à la fois lancinant, horrible et fascinant. Ce deuxième roman de S.J Watson n'est sans doute pas aussi stupéfiant que son prédécesseur, mais joue habilement avec nos nerfs et distille un suspense efficace et grinçant. Pas mal du tout.

Sonatine / Octobre 2015 ♦ Traduit par Sophie Aslanides (Second Life)

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10/10/12

“What are we, if not an accumulation of our memories?”

IMG_7928

Une femme se réveille dans un lit, la mémoire en vrac. Un homme dort à côté d'elle. Un sentiment de frayeur la gagne aussitôt. Dans le miroir de la salle de bains, son image lui fait pousser des cris d'effroi : elle a vingt ans de trop. Qu'est-ce que cela veut dire ? Et c'est ainsi, chaque matin, le même rituel. Christine souffre d'une amnésie rare (elle n'a plus aucun souvenir et ne peut stocker de nouvelles données). Elle a été victime d'un accident à l'âge de vingt-neuf ans, le temps a passé, la mémoire aussi, désormais elle tente de se reconstruire et de s'accrocher à sa vie en cherchant à comprendre. La lecture de son journal l'aidera peut-être à débroussailler son esprit ravagé. Jour après jour, Christine doit enregistrer les mêmes informations. Son présent est morne, son passé est évanoui, elle tente de cerner les ombres, de combler les vides et cherche à reconstituer le puzzle. C'est long, troublant, assez répétitif, tous les matins elle repart de zéro, doit encaisser le même choc et ainsi ingurgiter vingt années d'une vie qui s'est déroulée sans elle. Alors pourquoi un tel traumatisme ? qu'est-ce qui a pu provoquer son accident ? pourquoi son mari Ben refuse de rencontrer les médecins ? Quel est le vrai du faux, en somme ?!

Car l'histoire, aussi habile et terrifiante soit-elle, nous plonge dans un climat de paranoïa d'où germe un sentiment de doute qui ne fait que grossir. Heureusement j'aime être baladée de la sorte, ne plus savoir ce qu'il faut penser, se méfier de tout et de tout le monde, imaginer le pire scénario, craindre un dénouement encore plus tordu qu'il n'est en réalité. Tout du long, la tension psychologique est parfaitement maîtrisée. Le format livre-audio permet aussi une nouvelle approche de la lecture, c'est une expérience excitante et bien frustrante aussi, puisqu'il faut s'en tenir au rythme de la narratrice et qu'il est impossible de sauter des passages. Je l'avoue, parfois j'ai eu envie d'aller plus vite que la musique. Mais je ne regrette pas ce format non plus ! Pour info, le texte est lu par Françoise Cadol, la voix française d'Angelina Jolie et de Mary Alice dans Desperate Housewives. (Prévoir 11 heures d'écoute !)

Avant d'aller dormir, par S.J. Watson
Audiolib, 2012 (Livre audio 1CD MP3 - 644 Mo) ou éditions Sonatine, 2011
traduit par Sophie Aslanides / Prix  SNCF du polar-roman 2012

Posté par clarabel76 à 10:15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,