03/10/18

Pêle-mêle : Le plus méchant des grrros méchants loups - Nino dans tous ses états - Choupette arrête - Il était une fois...

Le plus méchant des grrros méchants loups

Mina est une petite fille qui ne s'ennuie jamais. En effet, elle détient trois crayons magiques qui lui permettent de dessiner à l'infini et au gré de sa fantaisie. Elle part ainsi sur le chemin de son imagination, qui l'entraîne loin, très loin. Ce jour-là, Mina trouve un petit oiseau blessé, terrorisé par le loup. Ce monstre aux dents longues ne cesse de hurler qu'il est le plus méchant des grrros méchants loups.

Mina est brave et dégaine de sa pochette magique une gomme, avec laquelle elle va effacer deux des quatre pattes de l'animal. Et hop, un kangourou inoffensif ! Mina et son nouvel ami Zozio sont comblés. Ensemble, ils peuvent enfin retrouver le nid familial et se promettre de vivre d'autres aventures palpitantes.

Voilà un album sensible et drôle dans lequel le jeune lecteur aura plaisir à gambader, se délectant des illustrations naïves et de l'imagination débordante de l'héroïne. C'est une lecture délicieuse !

Mina et les Magicrayons : Le plus méchant des grrros méchants loups, de Fanny Joly & Christine Davenier

les albums Casterman, 2018

=============================

 

Nino dans tous ses états

Nino n'est pas qu'un simple petit garçon, c'est aussi le fils de ses parents, le petit-fils de sa grand-mère, le neveu de sa tata, le petit frère de Martin, l'attaquant de foot, l'élève dans la lune, le petit terrien qui se fait gronder par sa maîtresse, le lecteur vorace, l'écrivain volubile, l'acteur majestueux, le patient et l'impatient, le sujet parfait, le citoyen comme les autres, l'invité et même le meilleur copain...

En bref, Nino est beaucoup de choses, avec des pensées encombrantes, des histoires à inventer, des coups de pied volontaires, des rêves en grand et des secrets qui rendent l'enfance à la fois entière et unique dans son genre. Le portrait est croqué avec beaucoup de malice, de poésie et de tendresse. Et les illustrations sont superbes !

Nino dans tous ses états, de Susanna Mattiangeli & Mariachiara Di Giorgio

les albums Casterman, 2018

=============================

 

Choupette arrete

Choupette est une petite fille pétulante. Comme les jeunes lecteurs de son âge, elle chipote pour s'endormir, elle ne tient jamais en place pour se coiffer, elle ne fait que des bêtises au moment de se brosser les dents, elle refuse de finir son assiette, elle ne tient pas en place au cinéma, elle oublie ses chaussons et elle adore patauger dans les flaques d'eau.

Cette lecture se décline sous la forme d'une bande dessinée, avec 12 scénettes rigolotes mettant en scène des situations courantes, rythmées par les sempiternelles injonctions parentales (mange, dors, tiens-toi tranquille, chut, dis bonjour etc.). On accueille avec plaisir cette nouvelle héroïne irrésistible !

Choupette, arrête ! de Sibylle Delacroix

casterman, 2018

=============================

 

il était une fois n'importe quoi

Ce n'est plus une nouveauté, car cette collection propose de revisiter des comptines avec beaucoup de dérision. Ainsi, ne soyons guère surpris de croiser un grand méchant loup en p'tite culotte à froufrous, une délicieuse petite fée avec une baguette complètement cassée ou un dragon maléfique qui adore faire de la gymnastique ! Les exemples ne manquent pas et sauront vous régaler au fil des pages.

Côté pile, ce que l'on sait et croit acquis. Côté face, ce qu'on ne soupçonne pas et nous explose en pleine figure. À chaque fois, c'est l'étonnement général et les rires fusent ! Gros succès auprès du jeune public. Une collection charmante et qui cartonne !

Il était une fois... n'importe quoi ! de Mimi Zagarriga & Marianne Vilcoq

casterman, mes comptines à rigoler, 2018

=============================


03/06/10

Le retour de l'allumeuse

Le retour de l'allumeuse est en fait la suite d'un livre déjà paru en 2006, Journal d'une allumeuse (+ Le grand livre des garçons, 2008). Par contre, j'ai lu celui-ci de façon totalement indépendante, même si j'aurais probablement préféré connaître les précédents détails, je n'ai pas été trop paumée non plus.

le_retour_de_lallumeuse

Alors voilà, Ruby Oliver a souffert d'une méchante réputation d'allumeuse durant l'année qui vient de s'écouler et, même si les vieilles rancunes sont tenaces, elle est déterminée à enterrer ce passé. Elle suit une thérapie auprès du docteur Z, cela fait maintenant quarante semaines qu'elle arbore un célibat sans failles et sans frémir. Elle a perdu sa meilleure amie et toute la bande des filles huppées du lycée de Tate, elle a fait une croix sur Jackson, son ex qui est maintenant avec Kim, et son amitié avec Noel, qui a cherché à l'embrasser tandis qu'elle le repoussait de façon charmante, est en perte de vitesse. Comble de tout, elle se découvre désormais un sérieux penchant pour lui et se mord les doigts d'avoir fait la fine bouche. Et pour alourdir l'un des plateaux de la balance qu'elle tente d'équilibrer dans le but de redorer son blason, Ruby a appris que son amie d'enfance, Nora, en pinçait sérieusement pour Noel. Le même Noel. Argh.

La partie s'annonce serrée. D'un côté, Ruby veut être considérée comme une amie sincère et compatissante, qui aimerait effacer la réputation d'allumeuse qui persiste sur les murs des toilettes, mais rien ne va comme elle le souhaiterait. Jackson a rompu avec sa petite copine et tente de renouer contact avec Ruby. Noel continue de la fuir, mais il dépose des petits billets à double sens dans sa boîte aux lettres, en même temps Nora se pâme d'amour pour lui mais n'ose pas lui avouer, et Ruby au milieu est partagée car, non, non, non elle n'a pas du tout envie que Nora et Noel sortent ensemble.

Autres signes que rien ne va dans sa petite vie : elle perd son job qu'elle adore, elle trouve une place de vendeuse de sandales Birkenstocks qu'elle déteste farouchement, ses parents s'amourachent d'un danois qui se régale des beignets cuisinés maison, et impossible pour Ruby de dresser sa carte au trésor comme il faut, le docteur Z vient de mettre le doigt sur un détail fâcheux, Ruby Oliver ne vit que pour les garçons et les histoires sentimentales ! Ruby Oliver souffre de la fièvre du lapin !

Vous l'avez compris, c'est très drôle. Le livre s'appuie sur le modèle du journal intime, agrémenté de pétillantes anecdotes sous forme de petites notes reçues en douce et même des extraits du grand livre des filles (une très grande référence culturelle !). De plus, l'auteur a su donner une fraîcheur irrésistible aux élucubrations d'une lycéenne qui exprime ses souhaits et ses espoirs afin de rendre plus harmonieuses ses relations avec les personnes de son entourage (oui, voilà en gros toute l'histoire !). L'humour ne masque pas la sensibilité de la jeune fille, sa souffrance d'être constamment jugée et incomprise, et même la fin échappe à toute mièvrerie. Bref, j'ai beaucoup aimé. C'est une lecture réjouissante, vive et espiègle, où l'on comprend que la vie est parfois riche d'un enseignement puisé dans le retro metal, avec des répliques cultes du genre : Les groupes à cheveux gras ont des vertus thérapeutiques insoupçonnées. (Entre autres choses, bien entendu.)

Dans le même style, vous apprécierez :  Teen Song de Claudine Desmarteau  ou  15 ans : Charmante mais cinglée de Sue Limb . 

Le retour de l'allumeuse ~ E. Lockhart
Casterman (2010) - 216 pages - 13,00€
traduit de l'anglais par Antoine Pinchot
illustration de couverture : Sibylle Delacroix

du même auteur : Journal d'une allumeuse (nouvelle édition illustrée par S. Delacroix) & Le grand livre des garçons

journal_dune_allumeuse   le_grand_livre_des_garcons

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,