24/04/18

Pêle-Mêle : C'est louche ! - Combien d'arbres ? - La Déclaration - Le récital de piano

c'est louche

Chouchouté dans sa famille, un chat s'étonne des brusques changements qui surviennent dans son quotidien : des jouets étranges, un nouveau panier en osier, des toilettes étonnantes, une chambre entièrement repeinte... Par contre, plus de poisson ! Sa charmante famille n'est décidément plus la même. Le chat soupire, résigné. Et voilà le couple en train de claquer la porte pour partir en quatrième vitesse... à la maternité. 

De l'humour et l'espièglerie pour évoquer l'arrivée de bébé, parfois susceptible d'attiser la jalousie dans un foyer. Polly Dunbar dédramatise la crise avec un grand éclat de rire. Son album est joyeux et coloré de bout en bout. C'est adorable !

C'est louche ! de Polly Dunbar

kaléidoscope, 2018 

=========================

 

combien d'arbres

Combien d'arbres faut-il pour faire une forêt ? Chacun leur tour, le cerf, l'ours, le renard et la souris prétendent connaître la réponse. Sûrs d'eux, ce sont les rois de la forêt. Et blablabla. C'est finalement la petite fourmi qui va souffler tout le monde avec son histoire de petite graine. 

On a là une fable écologique cocasse et intelligente car elle rappelle également au lecteur qu'il faut prendre soin de la planète car ses ressources ne sont pas éternelles. Du Barroux craquant et pertinent. On aime. 

Combien d'arbres ? par Barroux

kaléidoscope, 2018

=========================

 

 

la déclaration

Les animaux en ont assez. Des siècles qu' ils sont chassés, enfermés, maltraités... Cette fois, c'est décidé. Ils passent à l'offensive. Après une longue mission d'infiltration, ils tapent un grand coup et se faufilent dans la société. Hop, à eux les postes habituellement brigués par les humains ! Tout est sens dessus dessous. Une trêve s'impose.

Et la Déclaration universelle des droits de l'animal est signée. « Il est désormais interdit de détenir des animaux en captivité ou de les considérer comme des objets. » Satisfaits, les animaux peuvent retouner vivre en paix dans leur milieu naturel.

Une lecture un brin déjantée, avec une chute tout aussi désopilante ! Une excellente surprise. 

La Déclaration, de Michaël Escoffier & Stéphane Sénégas

kaléidoscope, 2018

=========================

 

 

le récital de pianoPour son premier récital, Momoko est tétanisée par la peur. Attendant son tour en coulisses, elle est prête à s'évanouir quand une petite souris l'invite à voir son spectacle. Derrière une porte minuscule, se déroule en effet le show le plus incroyable, avec des saltimbanques, des magiciens, des danseurs, une cantatrice et une ballerine. Momoko est enchantée... tant et si bien qu'elle oublie son trac et se sent prête à se produire sur scène en prenant un plaisir fou !

Un album d'une grande finesse et au charme japonisant irrésistible !

Le récital de piano, par Akiko Miyakoshi

kaléidoscope, 2018

=========================

 


30/05/11

Pêle-mêle Clarabel #35

  IMG_3038

Un bel exemple de tendresse : La pêche à la lune est un album aux effets secondaires remarquables. A chaque fois, sa lecture m'apaise et m'enveloppe dans une sensation de douceur et de béatitude. La journée de Momo commence mal, aussi il n'hésite pas à partir avec son Papy à la pêche à la lune. Vous savez comment pêcher la lune ? Avec un seau, une louche et beaucoup de patience. Un vrai miracle, croyez-moi. De plus, le regard de Momo, à la fin, ne cesse de m'enchanter. Je trouve à ce petit album un charme fou, c'est définitif !  Par Claude K. Dubois (Pastel, 2011)

IMG_3047

Je demande : le très classique Tomi Ungerer et son incroyable Crictor ! Madame Louise Bodot, grande dame française, reçoit un cadeau empoisonné de la part de son fils : un boa constrictor ! Gloups. Une fois calmées les émotions fortes, notre belle dame se prend d'affection pour son nouvel animal de compagnie. Elle le berce, lui confectionne un tricot pour l'hiver, le promène en laisse, c'est l'amour fou. Ils sont inséparables, les passants s'étonnent d'un tel couple, et pourtant ce cher Crictor va devenir un héros avec sa statue édifiée sur la place principale. Pourquoi, comment ? Bah je ne vais pas tout vous raconter non plus. Je ne cache pas mon faible pour le côté rétro et délicieusement guindé des illustrations - oui, j'aime beaucoup ! Le reste, c'est classique, très classique, ça ne se démode pas, c'est très bien. (L'école des loisirs, 2011 pour cette présente édition) 

IMG_3045

Et pour finir, Georgette la poulette - mon clin d'oeil. Parce que c'est drôle. Parce que Georgette est adorable et craquante. Parce qu'on trouve des petits détails qui font sourire. Parce que je me demande à quoi peut ressembler un oeuf carré. Par Christine Naumann-Villemin & Marianne Barcilon (ma fille a beaucoup lu leurs albums quand elle était plus jeune !) 

30/03/11

Pêle-mêle Clarabel #26

Cet album est magnifique ! C'est l'histoire de Georges, gardien du phare des Roches Grises depuis quarante ans. Chaque fois qu'il reçoit un courrier officiel, il n'hésite pas à le déchirer et fait voler les morceaux du haut de son balcon. Non, jamais il ne prendra sa retraite ! Et pourtant, les nouvelles se gâtent. Il devient impératif que Georges quitte son rocher pour se mettre à l'abri de la tempête qui va engloutir son phare. Le vieil homme ne se résigne toujours pas, jamais un marin n'a quitté son navire, lui aussi restera à bord jusqu'au bout. Et le soir de la catastrophe, Georges affronte la montée des eaux et les éléments déchaînés. Et moi, j'ai été totalement happée par l'histoire, fascinée par les illustrations. J'ai admiré la beauté de l'océan devenu fou, la résistance de l'homme, le face-à-face inéluctable. C'était un spectacle haletant, poignant. Et les couleurs sont superbes. Un Océan dans les Yeux - Dedieu (Seuil jeunesse, 2011) 

IMG_3126

 

Cet album m'a rappellé celui de Stéphane Sénégas - Qu'est-ce que tu vois ?

 

IMG_2537

C'est l'histoire d'un petit bonhomme qui va passer ses vacances chez un oncle Horace qui vit seul dans un phare, loin de toute civilisation. Cela sent l'ennui ! Le gamin fait d'abord preuve de mauvaise volonté, puis commence à s'intéresser aux projets doux-dingues de son oncle, dont la fameuse pêche aux crabes.

En fait, l'album repose sur la citation de Flaubert, qui dit :
Pour qu'une chose soit intéressante, il suffit de la regarder longtemps.

Parce qu'il était de mauvais poil, le garçonnet ne voyait pas plus loin que le bout de son nez, même au sommet du phare, alors que l'océan s'étend à perte de vue et promet des spectacles insensés et ahurissants à qui veut bien les voir. A force de patience et d'adaptation, l'enfant comprendra et en restera bouche bée.

J'aime tout dans cet album : son histoire, le message caché, les couleurs, les personnages, les idées, le dépaysement, l'envie d'évasion, les rêves, l'imaginaire, bref je suis complètement séduite ! A moi de découvrir les autres albums de cet auteur maintenant. (Kaléidoscope, 2011) 

+  J'en profite pour rappeler l'album de Rascal, Le Phare des Sirènes, illustré par Régis Lejonc (Didier jeunesse, 2007). Egalement un coup de coeur.

 

challengealbumbig1 
CHALLENGE Je lis aussi des albums (édition 2011) - 12