21/02/16

Miss Marple au Club du Mardi, d'Agatha Christie

Miss Marple au club du mardi

“Des mystères... jamais éclaircis...”  C'est sur cette réflexion dite à voix haute que l'écrivain Raymond West, en vacances à St. Mary Mead, suggère à sa tante Miss Marple de réunir quelques amis pour discuter de meurtres inexpliqués et tenter de les résoudre ensemble. Ainsi naît le Club du Mardi, qui accueille également une jeune artiste, Joyce Lemprière, l'ancien superintendant de Scotland Yard, Sir Henry Clithering, le vieux pasteur, Dr Pender, et le notaire, Mr. Petherick. Ils vont à tour de rôle raconter un fait divers sous forme d'énigme insoluble, puis échanger sur les options possibles, avant de se tourner vers notre tricoteuse en chef qui claironnera la solution. Puisque Miss Marple est convaincue qu’aucun mystère ne peut résister à un esprit clairvoyant et affûté (comme le sien, hein), sa bande de joyeux drilles se fait un plaisir de tester ses petites cellules grises. La lecture, dans le genre, est anecdotique mais pétillante de charme, donc forcément je vais être d'une grande clémence... en reconnaissant néanmoins une certaine frustration car ces sept histoires courtes parviennent difficilement à sustenter une lectrice insatiable. ;-)

Masque Christie / Mai 2013 ♦ Traduction entièrement révisée par Sylvie Durastanti (The Thirteen Problems, 1932)
L'édition française comprend : Le Club du Mardi - Le Sanctuaire d'Astarté - Les Lingots d'or - Le Seuil ensanglanté - Mobile contre occasion - L'Empreinte de saint Pierre - Le Géranium bleu.

“Ce que Raymond aime, c'est le bruit des mots, et s'entendre les prononcer.”

bannerfans_16489672 (54)

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


24/01/16

L'Homme au complet marron, d'Agatha Christie

L'Homme au complet marron

Après la mort de son père, Anne Beddingfeld se retrouve seule et sans le sou, mais a la tête farcie d'aventures flamboyantes piochées dans ses nombreuses lectures. Aussi, lorsqu'elle assiste à la chute mortelle d'un homme, sur les quais du métro, elle voit un prétendu médecin, en complet marron, prendre la poudre d'escampette après avoir énoncé son verdict. L'imagination d'Anne s'enflamme aussitôt. Cet inconnu aurait été également aperçu sur les lieux d'un crime, dans une villa déserte, où une femme a trouvé la mort. Après avoir recoupé plusieurs indices en lisant les journaux, Anne n'hésite plus une seconde et claque ses dernières économies pour une cabine en première classe à bord d'un paquebot en partance pour l'Afrique du Sud. D'autres péripéties attendent notre héroïne, qui a pleinement la sensation de vivre le rêve de sa vie. La voilà embringuée dans une histoire d'espionnage, de diamants volés et de chasse à l'homme, comme dans les romans qu'elle affectionne ! Et même si les envolées sentimentales ne sont probablement pas le point fort de l'auteur, on devine qu'elle a pris un plaisir fou à jouer avec les clichés et composer une intrigue explosive, où l'action, le suspense et la romance font bon ménage. C'était charmant, particulièrement exaltant à suivre.

Le Masque A. Christie / Mai 2006 ♦ Traduction de Sylvie Durastanti (The Man in the Brown Suit, 1924)

bannerfans_16489672 (63)

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,