25/09/14

La Boîte à images, d'Emmanuelle Houdart

Dans le registre des petites curiosités, voici un minuscule coffret de la taille d'une paume de main. Une drôle de boîte à images, conçue par Emmanuelle Houdart, qui excelle à créer « un univers graphique hybridant l'animal et l'humain, le merveilleux et le monstrueux ». Un imaginaire foisonnant, pour une lecture souvent décalée et trèèès originale. 

IMG_1879

Au programme, on trouve quatre petits livres tout-cartons, sur quatre thématiques proches du monde enfantin : 
Areuh ! évoque le quotidien du bébé (le pot, la purée, les bulles de savon, les jouets...).
Argh ! fait le tour des peurs ordinaires, qu'elles soient fantasmées (sorcières, fantômes, dragons...) ou tirées de la réalité (blessures, orages...).
Grrr ! présente toutes sortes d'animaux, fantastiques ou réalistes.
Miam ! offre plein de bonnes choses à boire et à manger, de l'apéritif au dessert, sans oublier le goûter !

La lecture est une conquête perpétuelle, pour preuve l'univers d'Emmanuelle Houdart : original, surprenant et pas toujours facile d'accès ... Pourtant, c'est riche de subtilités, de tendresse inavouée, de détails irrésistibles et parfois drôles. Car cet univers fantasque peut s'enorgueillir de proposer quelque chose de peu conformiste, voire complètement décalé. Une perspective excitante, et dans le cas présent particulièrement réussie. Et puis c'est tellement bon de sortir des sentiers battus !!  

éditions Thierry Magnier, août 2014

IMG_1880

IMG_1881

IMG_1882

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


24/09/14

Oh non, George ! de Chris Haughton

IMG_1902

Le grand succès de Chris Haughton est désormais disponible en petit format cartonné ! 

George est un chien obéissant. Aussi, lorsque Harris le laisse seul à la maison, en lui faisant promettre d'être sage, il n'y a ABSOLUMENT aucune crainte à avoir.

N'est-ce pas George ?

C'est une lecture très drôle, qui plaît beaucoup aux enfants, car ils adorent l'expression du chien, mais surtout les bêtises qu'il enchaîne avant de les regretter en pleurnichant. George est de toute bonne foi, ce n'est pas sa faute s'il craque. La preuve, il s'en veut et cherche à se racheter. Comment voulez-vous le gronder ? 

C'est franchement de bon goût, très rigolo (pince-sans-rire) et aux couleurs éclatantes. Petits et grands ne peuvent qu'adhérer.

éditions Thierry Magnier, août 2014

IMG_1903

IMG_1904

IMG_1905

IMG_1906

IMG_1907

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10/09/14

Carnets de recettes bonnes à croquer, de Seymourina Cruse & Carole Chaix

Deux nouveaux carnets viennent compléter cette collection chic et pratique : Cocottes Made in France & Plats tout droit venus d'ailleurs. 

IMG_1878

Et là, je suis aux anges ! Ces concentrés de recettes vont ravir mes papilles : des recettes du terroir, celles qui tiennent au corps (et que j'adore), comme le bœuf bourguignon, le petit salé aux lentilles, le bœuf mode aux carottes, le pot-au-feu, etc. En tout, 20 recettes à cuisiner en cocottes... pour les soirées d'hiver qui s'annoncent. Miam, miam ! 

Autres idées à piocher, dans ce voyage culinaire : accras de morue, bœuf strogonoff, chili con carne, colombo de poulet, moussaka, poulet tikka massala, yakitori...C'est le festival des saveurs ! Que des valeurs sûres. Et moi je bave de bonheur. 

Ces petits livrets se présentent sous des couvertures sobres et élégantes, à l'esthétisme très épuré à l'intérieur (que du noir et blanc, et un fouillis d'illustrations sur la page de droite). Pas besoin d'accompagner le cuistot outre mesure, le contenu est clair, simple et très accessible. Cette collection me séduit de plus en plus !!

éditions Thierry Magnier, septembre 2014

IMG_1960

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

29/07/14

Lettres à pattes et à poils et à pétales, de Philippe Lechermeier et Delphine Perret

Lettres à plumes et à poils et à pétales

Voici cinq nouvelles correspondances, cinq histoires complètement folles et très drôles, après le très réussi Lettres à plumes et à poils écrit et illustré par le même duo, Philippe Lechermeier et Delphine Perret.

Ce recueil à la couverture orange vous réserve une nouvelle fournée de lettres désopilantes. Jugez plutôt, un dictyoptère amoureux éploré inonde la rubrique « courrier du cœur » de la coccinelle experte en conseils pour partager ses tourments (sa dulcinée ? une mante religieuse !), mais aussi la chèvre de Monsieur Seguin, qui n'écrit pas du paradis, prévient son ancien maître de la révolution en cours, et ça va fuser !
Cela nous renvoie à la fabuleuse lettre du Chienchien à sa mémère, qui n'en peut plus, du trop-plein d'amour de sa maîtresse et ses bonnes copines, il est en pleine crise (d'adolescence ?) et ça va saigner dans les chaumières ! ...

Autre trouvaille excellente, avec les lettres du moustique à la fenêtre qui refuse de s'ouvrir (vous êtes cernés !), mais sincèrement j'étais partagée entre le rire jaune et la grimace. Ouhalala !! Le cauchemar. 
Petit instant de poésie, entre une rose et son jardinier, elle magnifique et fière de sa parure tombe sous le charme d'un promeneur dans le parc, elle y croit fort, fort, fort... leur amour est réciproque, du genre SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ ! ... Mais la réalité, une fois encore, est terriblement cruelle. 

Triste et amer, ce petit bouquin ? Oh que non ! C'est tout le contraire.
L'humour y est grinçant, mordant, ravageur. L'auteur a su combiner à merveille les rencontres impossibles et les échanges inimaginables pour dénoncer l'inconscience collective, l'injustice, la colère, la frustration... avec une innocence feinte. Franchement, c'est irrésistible.
Chaque correspondance a sa petite touche personnelle, avec toujours cette note cocasse en arrière-plan, qui fait gausser le lecteur à la fin de chaque séquence. Les chutes sont vertigineuses, provoquant des éclats de rire ou des grincements de dents. 
L'effet est souhaité. Après tout, sous la boutade, on notera une critique fine et intelligente des travers de notre société.

Vous avez là une lecture juteuse, à presser comme une orange. À déguster sans complexe.
En plus, les illustrations de Delphine Perret sont au poil ! 

éditions Thierry Magnier, mars 2014

Posté par clarabel76 à 12:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03/06/14

Yankov, par Rachel Hausfater

« J'ai tant de haine à jeter au monde, tant de chagrin à étouffer, tant de vengeances à commencer ! »

Yankov

Yankov est un enfant rescapé du camp de Buchenwald. Libéré par des soldats noirs américains, il est envoyé, avec l'uniforme des jeunesses Hitlériennes sur le dos (quelle ironie !), dans un château où se trouvent d'autres orphelins désabusés et vindicatifs. Tous sont des enfants brisés, devenus « des bêtes, des brutes, des bandits ». Ils se tapent dessus, se volent entre eux, ils ne savent plus communiquer, n'ont plus d'identité, ils se jettent sur la nourriture, dévorent tout ce qu'ils peuvent, mais ne se sentent jamais rassasiés, et bien évidemment ils ne croient plus en rien, ni personne. Et puis, l'arrivée d'une nouvelle directrice va enfin bousculer leur vie, à force de patience elle va réussir à les apprivoiser et leur rendre ce qu'ils ont perdu : leur enfance. Car ce tout petit roman d'à peine 150 pages ne paie pas de mine, mais il est extrêmement bouleversant ! Rachel Hausfater nous raconte l'histoire authentique de ces enfants à qui on a volé cette enfance sacrée et qui doivent réapprendre à redevenir eux-mêmes, libres et insouciants, après avoir vécu l'horreur. L'écriture est de toute beauté. Cela cogne dur et fort, ça vous noue parfois l'estomac. C'est un texte admirable, poignant, à recommander aux enfants, petits et grands, c'est une lecture indispensable !

éditions Thierry Magnier ♦ avril 2014 ♦ illustration de couverture : Séverin Millet

Quelques extraits, pour vous convaincre : 

« - Comment tu t'appelles ? me demande-t-elle doucement dans son yiddish hésitant.
Je ne lui réponds pas, je lui montre juste mon bras.
Mon numéro, c'est moi.
Alors elle tend la main et me touche la peau. Ça brûle ! Je me lève brusquement et me sauve en courant, regrimpe l'escalier et me jette dans mon lit. Mon cœur est tout battant et j'ai envie de pleurer.
Je veux pas ses caresses !
Car la tendresse, ça ment.
Ça fait croire aux mamans... »

« Toute ma vie, il y aura en moi un trou là où ma mère m'aimait. »

« Je veux repartir en enfance, réapprendre l'insouciance. Ne pas rester les yeux vitreux à regarder le vide avec envie de m'y jeter. Ne pas me cacher tout seul dans le noir à espérer qu'il va m'avaler. Ne pas penser sans cesse au cauchemar qui a duré presque toute ma vie.
Je ne sais pas si c'est possible, redevenir enfant après avoir été vieux, rattraper le temps volé, revivre, après une si longue mort. Mais je vais essayer.
Après mille ans de désespoir, je veux enfin avoir onze ans. »

« J'ai vu les pères tomber, les mères s'en aller et les enfants brûler. J'ai vu la fin du monde. Comment oublier ? »

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06/05/14

La cérémonie du café, de Franck Krebs

“ Il y a des mères qui ne devraient pas être permises. Leur amour détériore tout ce qui passe à portée de leur cœur. Leur tendresse ressemble à des fringales de vampires. Elles empoisonnent, déchiquettent, dévorent. Jusqu'à ce que l'avenir de leur enfant n'existe plus. ”

La cérémonie du café

Voilà un court roman écrit sur un ton humoristique, mettant en scène deux sœurs, Leïla et Sabbah, livrées à elles-mêmes, dans leur petit appartement d'un quartier populaire. La sœur aînée souhaite le meilleur pour sa cadette, aussi refuse-t-elle qu'elle traîne dans les rues après le collège. Ce sont les voisines du dessous, “les siphonnées du huitième”, qui vont assurer l'intérim. Horreur et damnation, Madame Mavre et sa fille Brigitte traînent une sacrée réputation dans le quartier : sorcières tyranniques et tout le bastringue. Au début, c'est vrai que Sabbah n'en croit pas ses yeux, “c'est mieux qu'au cinéma : action garantie, en direct, avec son dolby stéréo, selon l'humeur de Brigitte”. Et puis, le temps passant, les cernes de Leïla se creusant davantage sur son visage, l'adolescente va apprendre à mieux connaître ses voisines, s'attacher à elles, recoller les morceaux d'une histoire familiale brinquebalante, prendre sa vie en mains et se donner toutes les chances de réaliser son rêve (devenir policière). C'est un texte résolument optimiste, avec une note de sensiblerie, mais écrit avec un pur sens de la comédie, qui fait qu'on passe un vrai, bon moment ! Très sympa, pour jeunes lecteurs niveau collège.

éditions Thierry Magnier, avril 2014 ♦ illustration de couverture : Véronique Figuière

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

11/03/14

Teaser Tuesday #53

Après avoir ri à perdre la raison avec le petit livre jaune, autrement connu sous le titre de Lettres à poils et à plumes, voici venu le temps de la vengeance !!! 

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24/01/14

Caulfield : Sortie interdite, de Harald Rosenløw Eeg

IMG_0452

Eh bien, ce roman est absolument hallucinant ! L'ambiance est mystérieuse et pesante, elle tourne autour de la mort suspecte d'un adolescent, Sturla, que le narrateur de l'histoire, Klaus, a croisé juste avant la tragédie. Depuis, il enquête sur cette disparition et veut percer le secret de ses camarades de classe, lesquels sont tantôt enjoués et insouciants, tantôt fuyants et imprévisibles.

Klaus a pour début de piste un nom : Caulfied. Qui est-il, que veut-il ? Cet individu semble régenter la vie du lycée, telle une ombre menaçante et intransigeante. Tous paraissent le craindre mais lui obéissent au doigt et à l'oeil. C'est saisissant, l'intrigue est opaque et étouffante, l'ambiance particulièrement malsaine. Malgré tout, on est scotché au fil du livre et on n'est pas au bout de nos surprises, car les révélations sont stupéfiantes.

Il est donc impossible de se sortir de ce piège et de refermer le livre pour retrouver notre petite vie tranquille, en oubliant cette histoire. C'est fichu, on a envie de connaître le fin mot, on est pris dans un engrenage, le rythme est infernal, implacable même. Et plus on touche au but, plus on sent que ça va nous retomber comme un bloc de pierre dans l'estomac. C'est fatal.

Polar nordique, glaçant, efficace et perturbant, ce roman nous emmène là où l'on ne veut pas aller. Le dénouement est terrible. Vous tournez la dernière page du livre dans un état d'hébétude, c'est dur, c'est noir, mais c'est stupéfiant. Je ne regrette pas du tout cette lecture, juste d'avoir attendu tout ce temps pour pouvoir le lire enfin. C'est fort, très très fort. À ne pas mettre entre toutes les mains, cependant !

éditions Thierry Magnier, octobre 2009 - traduit par Jean-Baptiste Coursaud

16/01/14

Le grand livre de cuisine des enfants de Seymourina Cruse et Elisa Géhin

IMG_0137

Jeune demoiselle, 13 ans 1/2, cherche recettes faciles et accessibles pour assouvir une soudaine passion pour la cuisine (échec désastreux des mug cakes, balayé par le succès fou des cookies et des nems !).

Vous trouverez donc dans cet ouvrage de très grand format 50 recettes fastoches, allant des entrées, des plats et des desserts. C'est aussi illustré avec bonheur et facétie, avec des indications claires et précises. Ce sont d'autant plus des recettes souvent plébiscitées par les enfants, ou qui auront tout loisir de leur plaire car elles sont basiques mais savoureuses !

IMG_0138

IMG_0139

IMG_0140

éditions Thierry Magnier, octobre 2013

Seymourina Cruse a coutume de proposer des ouvrages avec un brin d’humour et des clins d’oeil à la gastronomie, dans le souci de toujours titiller l’envie et de régaler les lecteurs simplement. C'est forcément une très belle initiative !

Elle a donc déjà proposé sur le marché deux petits livres à l'esthétisme super sympathique (des petits carnets de recettes façon grand-mère), les couvertures sont sobres et les illustrations sont en noir et blanc. C'est très classe, peut-être plus destiné à des lecteurs plus grands (peu farouches de n'y trouver aucune couleur, ni de représentations des gâteaux et des tartes en guise de faire-valoir) mais le résultat est tout aussi savoureux et j'espère que ça séduira tout de même un large public ! 

IMG_0418

Espèces de tartes ! &  Gâteaux Fastoches de Seymourina Cruse et Carole Chaix (éditions Thierry Magnier, mai 2013)

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09/12/13

Plus qu'une vie, de Kate Kae Myers

IMG_0147

La mort brutale de son frère jumeau, Jack, a conduit Jocelyn à regagner la ville de Watertown où ils ont séjourné, durant leur enfance, au foyer Seale House qui est désormais une ruine calcinée. Tant de mauvais souvenirs s'y trouvent encore ! En fait, Jocelyn a reçu un message crypté de son frère et pense qu'il est toujours en vie. Elle a donc décidé de se lancer sur sa piste avec l'aide de leur vieil ami Noah.

L'enquête s'annonce compliquée, dès lors que Jocelyn comprend qu'elle est suivie par un homme dangereux, prêt à tout pour s'emparer du secret qu'elle traque elle aussi. Que cachait donc son frère qu'il tient encore à préserver aussi scrupuleusement ? De plus, Jocelyn est déboussolée de devoir fouiller dans un passé qu'elle avait enterré, mais qui revient la hanter. Son retour à Seale House, par exemple, est une épreuve douloureuse, au cours de laquelle surviennent des incidents surnaturels.

Heureusement, Jocelyn peut s'appuyer sur l'amitié indéfectible de Noah, qui connaît les jumeaux depuis toujours, qui comprend ses traumatismes et le réveil de ses vieilles peurs. C'est un garçon formidable, impressionnant aussi, très beau, charmant et séducteur en puissance. Oui, oui, des sentiments enfouis vont également remonter à la surface, pour notre plus grand plaisir ! ^-^

En somme, voilà un roman ébouriffant, mené tambour battant, dans une ambiance insolite et mystérieuse. C'est passionnant ! On suit la folle course de Jocelyn, une jeune fille attachante, qui affronte ses angoisses et ses démons avec courage et par amour pour son frère. La vérité au bout du chemin n'est peut-être pas celle à laquelle on s'attendait, mais c'est bluffant, absolument épatant. La lecture s'est parfois révélée déroutante, mais à aucun moment on ne manifeste de l'ennui ou de la réprobation, c'est une intrigue bien tournée, palpitante et à recommander pour tous les amateurs de thriller !

éditions Thierry Magnier, septembre 2013, traduit par Jean Esch

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,