31/03/15

La Reine des Macchabs, de Ty Drago

C'est la folie des suites ! Après une première rencontre prometteuse, dans L'Éveil des Macchabs, retour aux festivités ! 

La reine des Macchabs

Tout a commencé ... « quatre mois auparavant, le jour où j'avais mis les pieds hors de chez moi et où je m'étais rendu compte que mon  voisin s'était transformé en cadavre ambulant pourrissant à l'intérieur de son peignoir en coton. J'avais découvert la même chose au sujet de mon proviseur adjoint, puis de ma prof de maths. Et, tout à coup, ils étaient partout... Des flics, des commerçants, et même des présentateurs de journaux télévisés. Il y en avait des milliers, et leur nombre ne cessait d'augmenter.

Des Macchabs (avec un M majuscule), c'est comme ça que nous les appelons. Pas des zombies, hein ? Les zombies, ce sont ces demeurés qui passent leur temps à beugler en titubant et qui sont aussi rapides que des tortues blessées. Les Macchabs, en revanche, sont vifs, intelligents et organisés. Pour tout le monde, ce sont des gens comme les autres, sauf pour les adolescents qui les voient tels qu'ils sont vraiment. J'ai la chance de faire partie de ceux-là...

Mon nom est Will Ritter, et je suis un Fossoyeur. »

Le combat continue, Will et ses amis ont découvert que les Macchabs avaient enlevé un agent du FBI et vont se lancer dans une opération commando pour le libérer. Les coups pleuvent, les amis tombent, la bande a le cœur serré... Pendant ce temps, la mère de Will reçoit un message qu'avait enregistré son mari avant de mourir, dans lequel il s'adresse à son fils pour lui dévoiler toute la vérité sur sa mission. Elle tombe des nues et court informer la nouvelle responsable des Affaires Civiles de Philadelphie, Lilith Cavanaugh, autrement dit la Reine des Macchabs, fraîchement débarquée pour précipiter leur conquête de la planète ! 

Eh oui, c'est toujours aussi tordu, sournois et machiavélique. Les Méchants ont souvent une longueur d'avance, mais face à eux, ils ont aussi une armée redoutable de jeunes gens courageux et déterminés. La série poursuit donc sur sa lancée : riche en action, avec des bastons musclées, des opérations militaires top secrètes, du suspense et de la tension dramatique. Les répliques ne manquent pas d'humour, les personnages font frissonner de plaisir (la Reine est diabolique, mais fascinante !). Bref, pas de quoi décevoir un lectorat déjà conquis. Une lecture plaisante pour une série très divertissante.

Bayard jeunesse ♦ janvier 2015 ♦ Traduit par Patrice Lalane (Queen of the Dead)

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


06/05/14

L'éveil des Macchabs (Tome 1), de Ty Drago

« Ma vie bascula du tout au tout un mercredi matin ensoleillé du mois d'octobre, quand je découvris que mon voisin était un mort-vivant. »

Macchabs

La déferlante Zombie s'abat chez nos jeunes lecteurs (approx. 12 ans) et nous propose avec ce début de série un univers plutôt original et sympathique. Premier point stupéfiant, les héros sont des adolescents capables de voir les envahisseurs, lesquels ont l'apparence d'être normaux mais sont en réalité des cadavres ambulants. Ils veulent coloniser la planète, à commencer par la ville de Philadelphie, et aussi éliminer toute espèce humaine mais se heurtent à cette poignée d'ados, doués du don de Clairvoyance, qui ont constitué leur petite armée.

Will Ritter, 12 ans, est l'un d'eux. Un matin, en se rendant à l'école, il découvre non seulement que son voisin est un mort-vivant, mais aussi ses professeurs. Une camarade de classe, comprenant alors qu'il est en danger, l'emmène dans un repère de fuyards où il va apprendre que son père, agent de police mort deux ans auparavant, menait une vie secrète en entraînant cette armée de l'ombre, désormais dirigée par Tom et sa sœur Sharyn. Sans le savoir, Will est un élément précieux... chose impensable, puisqu'il rêve de retourner à sa petite vie ordinaire et oublier les Macchabs, le Refuge, la Base Alpha etc. 

Ce 1er tome sert donc d'appoint à un ensemble qui ne demande qu'à s'enrichir. Pour l'heure l'intrigue paraît basique et calibrée pour toucher un lectorat adolescent : les personnages ont leur âge, mènent une vie de marginaux, loin des adultes, mais doivent sauver leur ville. Ils ont pour eux leur intelligence, leur audace et leur courage, mais ne sont pas infaillibles non plus. Si le début paraît un peu lent à vouloir faire les présentations, le roman basculera plus tard dans un rythme effréné, avec courses-poursuites infernales et affrontements sans pitié. Pour public jeunesse, et amateurs d'une version ultra soft de Walking Dead.

Bayard jeunesse, Avril 2014 ♦ traduit par Patrice Lalande

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,