08/11/17

Les fondus de l'Arctique, par Erwan Seznec

LES FONDUS DE L’ARCTIQUE

Voilà où ça peut mener de manger des poissons panés ! Antoine Delamoute vient de gagner un concours organisé par la société Celsius, qui a choisi d'emmener quatre collégiens sur leur navire scientifique pour une expédition jusqu'au Groenland. Julien, Joris et Marie sont les trois autres petits veinards à embarquer avec leur valise, leur slip chauffant et leurs moufles pour une aventure ô combien déjantée.
J'avoue, c'est très, très drôle à lire. Il ne se passe pas une page sans un élément désopilant, une réplique qui fait  mouche, un détail qui coince, un événement inattendu. On n'en perd pas une miette et c'est vraiment trop bon ! Car tout va rapidement de travers, à bord de La Suspicieuse, comme de démasquer un intrus parmi nos jeunes lauréats, puis d'apprendre que le capitaine est héminégligent, sans oublier le syndrome islandais qui frappe nos petits camarades, ou la crise de nerfs du patron des panés devant les caméras de la télévision, et que dire de la concurrence déloyale où tous les coups fourrés semblent permis !
L'histoire est complètement dingue et saugrenue, mais c'est de l'humour bon enfant et opportun. On trouve aussi des petits clins d'œil sympas, comme les noms des personnages (Roger Rouscaille ou Ernest Shackleton) et des illustrations adorables venues mettre leur grain de sel pour agrémenter de loufoquerie les 135 pages du roman. 
Une excellente découverte et une lecture distrayante au possible. À partager autour de soi. ♥☺

Neuf de l'école des loisirs, 2017

Illustrations de Vincent Bourgeau

 

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


30/10/17

Pêle-Mêle : Le voyage d'Ignacio - Tant pis pour la pluie ! - Mes endroits à moi

Le voyage d'ignacio

Ignacio est impatient de rendre visite à son cousin Hans, qui vit dans le grand Nord. Mais à l'annonce de cette nouvelle, ses amis Ferdinand et Ernest fondent en larmes et le supplient de ne pas les abandonner. Ignacio est faible et accepte de repousser son voyage, or c'est au tour de son cousin d'être très déçu de son choix. Ignacio est pris entre deux chaises. Malheureux, il s'enferme dans le silence et n'ose pas confier son tourment.

Pourtant, il fait bonne figure et participe aux activités organisées dans la forêt, comme la récolte des noisettes pour préparer la pâte onctueuse qui régale toutes les papilles. Car au fond de lui, Ignacio ressent tristesse et frustration. Même le soir de son anniversaire, parmi ses plus chers amis, son cœur n'est pas à la fête et le renard s'enfonce dans la déprime.

Branle-bas de combat chez nos joyeux camarades qui comprennent tardivement qu'en accaparant exclusivement l'amitié d'Ignacio, ils le privent de vivre ses propres rêves. Ses copains n'ont pensé qu'à eux et le regrettent, si bien qu'ils veulent réparer leur maladresse ! C'est toute une histoire de partage et d'entente, finalement. Voler de ses propres ailes, se lancer dans une aventure, prendre des risques, se mettre à la place de l'autre et comprendre ses attentes.

Voilà une jolie histoire qui désamorce les malentendus en les résolvant en toute simplicité ! Amitié, tendresse, compréhension et partage en sont les règles d'or. C'est tout aussi joliment illustré et donne à lire un album généreux et d'une grande sensibilité ! 

Le voyage d'Ignacio, d'Anne Cortey & Vincent Bourgeau

Grasset jeunesse, 2016

 

-------------------------------------

 

Tant pis pour la pluie

Que faire les jours de pluie, à part se morfondre chez soi en soupirant d'ennui ? ! Les enfants, pourtant, rêveraient de se faufiler dehors et jouer à chat-mouillé. Au lieu de ça, ils se contentent d'écouter la petite musique des gouttes d'eau et rêvent de tresser des couronnes de pissenlits. Ils observent par la fenêtre une bergeronnette se réfugier dans l'arbre ou un escargot tracer sa route. Plus la pluie chante à tue-tête, plus l'envie d'en découdre gagne nos bambins. Finalement, maman craque et ordonne d'enfiler les cirés. Allez ouste, on sort d'ici !

Quelle belle ode à la pluie, souvent synonyme de grisaille et de mélancolie. Cette lecture montre un aspect plus poétique et enchanteur des bonnes rincées, ici tout sonne doux, tout semble dépaysant, tout paraît déchargé de toute contrainte. C'est une invitation à courir dans les flaques et à jouer à la pêche ! Tout est soudain plus joyeux et débordant de pep's. À l'image du texte chantant, qui se lit comme une comptine. Un chouette album qui invite à penser positif ! ☺

Tant pis pour la pluie ! de Stéphanie Demasse-Pottier & Lucia Calfapietra

Grasset jeunesse, 2017

 

-------------------------------------

 

Mes endroits à moi

Alice nous entraîne à la découverte de ses endroits préférés, à commencer par sa maison, “son château, son abri”, où l'on trouve même une table ronde, comme celle du roi Arthur ! Puis, un petit tour dans la serre où elle se sent pousser des ailes d'exploratrice dans cette jungle peuplée de plantes inconnues. Alice aime aussi le théâtre - un lieu si calme et surprenant, qui fait bouillonner son imagination - tout autant que le musée, où elle découvre sans cesse de nouvelles choses et apprend à peaufiner sa sensibilité artistique.

Alice voue également une admiration sans borne pour les pompiers, “des acrobates qui surgissent pour vaincre les flammes”. Elle adore le cocon douillet de la bibliothèque, plonger son nez dans les livres pour se perdre au bout du monde ou se faire des nouveaux amis. Et n'oublions pas le planétarium, où sous le toit en forme de dôme, la fillette contemple l'univers avec ses constellations, ses planètes, ses étoiles...

Encore un bel album sur l'enfance qui dévoile ses secrets à travers son univers familier et qui laisse apparaître un champ des possibles vaste et incroyable. L'histoire fait la part belle à la poésie et à l'imagination, tout en explorant un graphisme frais et lumineux pour une jolie balade distrayante. En fin de parcours, c'est au tour du lecteur de se pencher sur ce qui l'entoure et constitue “ses endroits à lui”. 

Mes endroits à  moi, de Gaia Stella

Grasset jeunesse, 2017

 

16/03/17

Pêle-Mêle : La soupe aux frites - Le Doudou fou - Mon ami Mahousse - Ouvre grand les yeux

la soupe aux frites

Parce que les enfants font grise mine en découvrant la soupe de papa, celui-ci tempère vite leurs grimaces. C'est nouveau, une soupe aux frites et aux bonbons, et juste un peu de poireaux pour adoucir le goût du sucré ! ... Miam, miam. Les enfants se régalent. Et quand il n'y en a plus, il y en a encore. Les enfants courent vite chercher les ingrédients pour aider leur papa à cuisiner de nouveau cette délicieuse recette ! ^-^

Quelle jolie farce ! Ou comment un papa roublard est également rattrapé par la rouerie de sa progéniture. Tel est pris qui croyait prendre, en somme ! Mais qui n'a jamais eu recours à quelques petits arrangements avec la vérité pour chasser de futiles réticences ? Vu comme ça, les enfants vont adorer les légumes verts. Ou pas.

Une histoire fabuleusement cocasse, des illustrations adorables, pour un album super drôle. ♥

La Soupe aux frites, de Jean Leroy & Ella Charbon

Ecole des Loisirs / Loulou & Cie, 2017

 

le doudou fou

Ouhlàlà, c'est le drame. Lola a perdu son doudou ! Malo vient à sa rescousse et cherche partout la trace du doudou fugueur. Tandis que Lola s'effrondre à vue d'œil, Malo rassemble ses doudous préférés (également un patchwork du doudou fou de son amie) et propose de prendre un bon goûter réparateur. 

Ne jamais sous-estimer l'importance du doudou chez un enfant ! Un album ordinaire, mais efficace avec les illustrations rassurantes de Kimiko, ses couleurs pastel et son histoire qui mêle suspense, rebondissements et humour. Une lecture ravissante, autour d'un sujet “crucial” pour les bambins ! ;-)

Le Doudou fou, de Kimiko

Ecole des Loisirs / Loulou & Cie, 2017

 

Mon ami mahousse

Mahousse l'éléphant et Mini le ouistiti sont deux super potes, et même si l'un est gros, l'autre riquiqui, ils partagent ensemble les mêmes activités (se protéger du soleil ou de la pluie, jouer de la musique, prendre le goûter, faire la toilette, lire une histoire) tout en composant avec leurs différences mais en réussissant à les conjuguer !

Une chouette leçon de compromis, de complicité et d'entraide. Cet album réserve aussi sa petite touche d'originalité, puisqu'il propose deux versions de la même histoire, celle de Mahousse, puis celle de Mini, en version recto-verso. Ce méli-mélo astucieux ne manquera pas de surprendre et de piquer la curiosité des enfants !

Les illustrations de Giulia Bruel sont éclatantes et colorées. À leur façon, elles invitent au voyage, à l'évasion et à rêver ! J'ai beaucoup aimé. 

Mon ami Mahousse, de Jean Leroy & Giulia Bruel

Ecole des Loisirs / Loulou & Cie, 2017

 

ouvre grand

Chic, un album magique et foisonnant ! Un album qu'il faut d'abord découvrir... en fermant les yeux ! Si, si. C'est écrit noir sur blanc. L'enfant doit IMAGINER un paysage de campagne, par temps hivernal, avec un sol couvert de neige, des arbres blancs, et là, ouvrez les volets et admirez le tableau ! Magique, vous dis-je. L'exercice va ensuite se répéter, au fil des saisons, des couleurs et de votre imagination ! Exclamations garanties.

Cet album est ainsi truffé de ravissants petits détails, qui incitent les jeunes lecteurs à se pencher sur l'ouvrage, à chercher, à réfléchir, à rêver aussi. C'est une excellente lecture qui stimule efficacement la curiosité des bambins et donne lieu à une formidable fantaisie créative. L'album est de plus très coloré, illustré avec brio et ponctué de détails croustillants. Très chouette découverte. ☺

Ouvre grand les yeux, de Ramadier & Bourgeau

Ecole des Loisirs / Loulou & Cie, 2017

 

27/11/16

Mais qui a éteint ? de Cédric Ramadier & Vincent Bourgeau

Mais qui a eteintImaginez une fête d'anniversaire avec tous vos copains, en train de bien rigoler, quand soudain c'est la panne d'électricité ! Plouf. Tous plongés dans le noir. C'est la cata. Et la panique à bord.

Ah mais non ! C'est une blague. On s'amuse à éteindre la lumière, à bouger des objets, à échanger des vêtements, à jouer à cache-cache. Au bout du compte, on se marre comme des petits fous.

La plaisanterie tourne court quand Pinpin se prend pour un fantôme. Bouh ouh ! Mais tout le monde a disparu. Montrez-vous, ce n'est pas drôle ! Et là, bim, le final... époustouflant. ^-^

Quelle lecture réjouissante. D'ailleurs, cette série des Pinpin & ses amis est définitivement une bonne pioche. En plus de partager des petites histoires mignonnes, ce sont aussi des découpes dans les pages cartonnées, des flaps à soulever, une vraie mise en scène qu'on découvre avec grand plaisir.

L'enfant a ainsi l'impression d'être au cœur de l'action et c'est toujours une excellente idée. Un album plein de surprises & de mystères. ☺

L'école des Loisirs - septembre 2016

Pour prolonger la lecture : 

Jouer à cache-cache avec l'univers de Pinpin

30/03/16

Au secours sortez-moi de là ! de Vincent Bourgeau & Cédric Ramadier

IMG_5956

Tiens donc, un loup en détresse ! Coincé au fond de son trou, l'animal nous interpelle. Au secours, sortez-moi de là ! Et de nous expliquer qu'il est tombé sans le faire exprès, car il souhaitait venir en aide à un enfant. Et bim, l'enfant a pu s'échapper par un trou et lui est resté au fond du trou. Quel micmac.

Devant son insistance, le lecteur ne peut que lui prêter son assistance. Et puis c'est simple, il faut incliner le livre sur la gauche, ou sur la droite, le secouer tout doucement, attention à ne pas basculer dans le vide... Attention ! Le loup est balloté dans tous les sens, il geint, il a mal, il se plaint. Si ça continue comme ça, zou, bon débarras ! ^-^

Cette lecture est très drôle, avec une pointe de malice fort appréciable. Le dialogue entre le loup et le lecteur est juste désopilant et facétieux. Et c'est sans surprise qu'on s'amuse à jouer avec l'album, pour faire basculer le loup. Le graphisme est simple, la lecture interactive définitivement poilante. À tester ! 

Loulou & Cie / L'école des Loisirs ♦ Mars 2016

IMG_5957   IMG_5958

IMG_5959


23/11/15

Les Poux, Tome 2 : Tous à l'école ! de Vincent Bourgeau & Cédric Ramadier

Les poux 2

Contrainte de déménager (cf. le tome 1), la famille Poux vient d'atterrir sur une ravissante tête rousse, où réside une communauté bio, responsable et solidaire, qui va accueillir Papou et les siens avec de magnifiques colliers d'extraits d'eczéma du cou. C'est d'un chic. Notre chef de famille est aussitôt entraîné dans la déployante démonstration de leurs activités fourmillantes (culture des acariens, traite, tonte, compost et terreau). Poupouville vit donc au rythme de la nature et est fière de son école pour tous. Afin d'encourager le partage des expériences, et sur la base du bénévolat, tout le monde peut devenir professeur. M. Papou n'a pas d'autre choix que de se joindre aux écoliers... Il n'est pas dit que notre expert en relaxation résiste longtemps à ce nouveau régime !

La suite des aventures rocambolesques de la famille Poux mêle toujours aussi efficacement l'humour et la joie de vivre dans une configuration étonnante (l'art de vivre selon des parasites). On a donc des trouvailles géniales, des anecdotes cocasses, un Papou au bord du burn-out... bref, l'histoire grouille de séquences poilantes qui feront éclater de rire les enfants ! Ne vous demandez plus pourquoi ils jugent la moustache importante pour remplir un garde-manger ou s'ils vous réclament du lait d'acarien, à moins de l'adopter comme animal de compagnie... Vous voilà prévenus. ;-)

Gallimard / Bandes dessinées hors collection ♦ Octobre 2015

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18/11/15

Mon étoile, de Jean-Claude Grumberg & Vincent Bourgeau

IMG_4931

Un conte plein d’humour et d’esprit de Jean-Claude Grumberg à redécouvrir dans sa version livre-CD.

Dans un monde imaginé en 2080, deux enfants se rencontrent pour la première fois et découvrent les différences de l'autre en vivant une aventure incroyable. Bibi reçoit chez lui son correspondant intergalactique, Joël, qui a une tête de poireau. Même si ses parents se posent beaucoup de questions à son encontre, le jeune garçon s'applique à rendre agréable le séjour de son ami. Aussi, lorsque celui-ci souffre d'un léger coup de blues le premier soir, Bibi accepte de se rendre dans la forêt voisine pour contempler les étoiles.

Mais les enfants se perdent et sont effrayés par les ombres de la nuit et les grondements des bêtes dans les fourrés. Joël propose de fabriquer un Golom, à base de boue, pour les protéger jusqu'au petit jour. Pendant ce temps, les parents de Bibi découvrent, affolés, la disparition de leur fils. Aussitôt, ils s'emportent, blâment farouchement son prétendu ami et se perdent en spéculations géopolitiques. Le soufflé retombe dès lors que l'enfant chéri réapparaît... suivi de près par un énorme Golom incontrôlable.

Adapté d’une pièce de théâtre (parue dans la collection Heyoka Jeunesse, chez Actes Sud Papiers), ce conte plein d’humour de Jean-Claude Grumberg aborde d'une manière décomplexée et attachante l'amitié sans frontières, dépassant les jugements, les différences, les tabous, les préjugés... Bref, c'est une belle histoire de tolérance et d'absence de barrières, racontée sur un ton enjoué et mise en musique par Louis Dunoyer de Segonzac.

On y découvre aussi une mise en scène dynamique et cocasse, ainsi qu'une interprétation perfectionniste des enfants comédiens, qui ne manquera pas de toucher les plus jeunes à travers cette version livre-CD, étonnamment illustrée. Une lecture plaisante et débordante d'enthousiasme dans sa réalisation.

Actes Sud Junior / Avril 2015 ♦ Illustrations de Vincent Bourgeau

IMG_4932   IMG_4933

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21/03/15

Pêle-mêle Clarabel #58

 

Avni : Animal Vraiment Non Identifié, de Romain Pujol & Vincent Caut (BD Kids)

IMG_2974  IMG_2975

AVNI est une créature rigolote, décrite comme étant un Animal Vraiment Non Identifié. Et justement, dans sa nouvelle école, il éveille la curiosité de ses camarades car il ne ressemble à aucun d'entre eux : il n'est ni un ours, ni un serpent, encore moins un poisson... Comme si cela ne suffisait pas, il possède des pouvoirs étonnants. Cela fait de lui la coqueluche de la classe, au grand dam de Léon le caméléon, jaloux d'être supplanté par le petit nouveau.

Comme tous les titres de la collection BD KIDS, celui-ci  promet une lecture distrayante et très amusante. Le casting est top, les dessins et les couleurs sont pimpantes, les histoires (une succession d'anecdotes en deux planches) sont tordantes. Bref, Avni rejoint cette écurie prestigieuse la tête haute, en arborant les mêmes préceptes qui font tout le succès de la collection. 

 

Les Aventures de Flip, de Morgan Navarro (Gallimard)

IMG_2976  IMG_2977

Les aventures de Flip parlent du quotidien d'un jeune adolescent, constitué des sorties entre potes, des descentes en skate, des bandes rivales, des premiers émois amoureux, mais aussi de l'école, des parents, des bandes dessinées et des projets secrets (écrire sa propre histoire).

Le ton est résolument moderne et gouailleur, même le graphisme est dépouillé et confère à la lecture une sensation exaltante et surprenante, car les histoires renferment beaucoup d'humour et de sensibilité et abordent l'adolescence avec fraîcheur et authenticité.

Cette édition réunit 2 titres de la série : “Flip” (éditions Bréal Jeunesse) et “Skateboard et Vahinés” (Bayou).

 

Les Poux, tome 1 : On a marché sur la tête ! de Ramadier & Bourgeau (Gallimard)

IMG_3002  IMG_3003

Il fallait oser inventer une histoire sur les parasites qui font leur nid sur la tête des bambins : les poux sont parmi nous et forment une famille sympathique, qui occupe son temps comme tout le monde, en travaillant, cuisinant, bêchant le jardin, barbotant dans la mer, en vacances, et prend les mesures nécessaires pour assurer sa survie (sic)... Gare au shampoing ravageur, rincé à grandes eaux ! 

C'est perturbant à lire, car on s'attache à ces vilaines bestioles qui pourrissent la vie des enfants en sachant qu'elles incarnent le Mal ! Et rien que pour ce décalage, on adore. Le ton est cocasse, avec des trouvailles géniales (le nec plus ultra : une grillade de grain de beauté !), le tout dans une ambiance conviviale et pertinente. La lecture prête naturellement à sourire, on ne sait plus s'il faut s'attacher à la famille Poux ou scruter leurs techniques de résistance... En somme, cette série s'annonce malicieuse et amusante. ;-)

 

04/02/15

Le livre qui dort, de Ramadier & Bourgeau

IMG_2614

Absolument adorable ! Ce livre reproduit à la perfection le rituel du coucher : lavage des dents, pipi, gros câlin, petite histoire... Chut, le voilà qui ferme les yeux... bonne nuit ! 

À lire et relire chaque soir. Même le choix du bleu est judicieux, puisque c'est une couleur apaisante, et on applaudit en son for intérieur le duo Ramadier & Bourgeau pour la création de ce délicat objet, qui est simple en apparence, mais indispensable dans tous les foyers.

C'est une lecture rassurante, façon cocooning, pour un rendez-vous tout aussi serein. On prescrit ! 

Loulou & Cie, février 2015

IMG_2615  IMG_2616

IMG_2618  IMG_2619

10/12/14

Qui c'est ? de Ramadier & Bourgeau

IMG_2495

Pinpin invite tous ses amis chez lui à l'occasion d'une fête pour célébrer l'arrivée du Père Noël. Les uns après les autres, ses convives se présentent à la porte, chacun avec un petit présent pour leur Pinpin. Manque de bol, à chaque fois, notre jeune héros se fait une fausse joie en croyant reconnaître un détail caractéristique au gros bonhomme rouge (un ceinturon, le bonnet rouge et blanc, une hotte, du papier-cadeau).

Et puis non, la star de la soirée se fait désirer.

De la fébrilité à la fatigue, il n'y a qu'un pas à franchir. Et notre joyeuse troupe finit par lâcher prise. Tous s'endorment avant la venue du Père Noël. La nuit passe, mais le lendemain matin, quelle belle surprise pour tous nos petits amis ! 

Cette histoire chaleureuse enchantera les enfants, pour son aspect coloré, ludique et convivial. Elle leur permettra aussi de patienter avant le grand soir, tout en s'amusant à deviner ce qu'on aperçoit à travers l'œilleton de la porte. Hop, il suffit de l'ouvrir pour avoir la réponse ! C'est mignonnet et ça colle pile poil à la saison festive, donc on approuve fort, fort, fort. 

Loulou & Cie, octobre 2014

IMG_2496  IMG_2497

IMG_2498  IMG_2499