31/07/19

Bilan du mois de Juillet 2019 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

summer offline

 

Le temps passe vite, quand la saison est douce... et les lectures affluent. 

Ont donc retenu toute mon attention :

 

 24 Épisodes pour lui Plaire, par Maurene Goo

Au Cœur de l'Été (Meurtres à Sandhamn #5), de Viveca Sten

Le Chant du Rossignol, de Kristin Hannah

L'Aviatrice, de Paula McLain

Filles de la Mer, de Mary Lynn Bracht


 

♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

 

Et pendant ce temps-là, dans mon poste, ont défilé des séries TV multiples et variées.

 

Alias Grace Captive tv

Captive (ou Alias Grace en VO) : mini-série télévisée canado-américaine en six épisodes, créée par Mary Harron, adaptée du roman de Margaret Atwood.

Voilà une histoire prenante car troublante et pleine de mystère : une jeune domestique est condamnée à mort pour avoir assassiné son maître et sa gouvernante. Celle-ci se défend et jure son innocence... mais son attitude hystérique et trop émotive ont joué en sa défaveur. Arrive alors un spécialiste du subconscient qui désire la rencontrer et discuter de son parcours. Leurs tête-à-tête vont faire naître un lien particulier entre la patiente et son médecin, lui tombe sous le charme, elle cherche à le manipuler... ou pas ? Cette demoiselle inspire beaucoup d'interrogations ! J'ai totalement succombé à l'ambiance suffocante et néanmoins envoûtante. En plus de comprendre qui a fait quoi, de remonter l'enquête et les crimes commis. On a envie de savoir et on ne décroche plus des six épisodes. Fascinant !

 

le chalet

Le Chalet est une mini-série française en six épisodes, créée par Alexis Lecaye, réalisée par Camille Bordes-Resnais et diffusée au printemps 2018.

Un village de montagne coupé du monde + six habitants + treize invités = un thriller macabre, à l'atmosphère en « huis clos » très réussie. Je n'avais pas deviné tous les ressorts du dénouement... bon point ! C'est carrément bluffant.

 

Et enfin, MON PÊCHÉ MIGNON !

Poldark

POLDARK (2015) série britannique de Debbie Horsfield avec Aidan Turner (Ross Poldark), Eleanor Tomlinson (Demelza). D'après les romans de Winston Graham.

Direction les Cornouailles, vers la fin du XVIII siècle. Ross Poldark revient de la guerre d'Indépendance américaine pour retrouver sa bien-aimée, sauf que tout a basculé : un domaine en ruines, une promise à un autre, une famille au bord de l'implosion. J'avais bien tenté cette série au  moment de sa sortie mais n'avais pas donné suite... ignorant que j'allais pleinement succombé, quatre ans plus tard. C'est romanesque, mais captivant. Les personnages nous agacent, nous font chavirer. Les décors nous éblouissent. Oui, c'est mon pêché mignon de cet été 2019.

La dernière saison devrait arriver dès la rentrée... mon cœur s'emballe. ♥☺ 

 

2 Séries pas du tout aimées :

what if

What / If série américaine produite par Robert Zemeckis, avec Renee Zellweger, dans le rôle d'une manipulatrice implacable qui propose un étrange pacte (dont on ne connaît pas les lignes) à un jeune couple pour financer leur entreprise. C'est long et terriblement poussif. Pas adhéré.

traitres

Traitors série britannique d'espionnage diffusée en 2019. En 1945, à Londres, une jeune femme se lance dans l'espionnage en cherchant à démasquer un agent russe au sein du gouvernement britannique alors dirigé par les Travaillistes. Scénario correct hélas pollué par un érotisme inutile et abusé... NEXT. 

 

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29/06/19

Bilan du mois de Juin 2019 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

summer

 

On entre dans la belle saison à se la couler douce... chaleur, farniente, rosé, grillades, cerveau tout mou, rythme languide. On adopte le régime de circonstance et on se cale bien tranquillement dans son transat, piochant au hasard les lectures pour supporter le choc. ☺

 

 ☼ Tu ne m'oublieras pas deux fois ! par Mhairi McFarlane

La vie rêvée des chaussettes orphelines, de Marie Vareille

Les sales gosses, par Charlye Ménétrier McGrath

Cache-cache à l'hôtel (Agatha Raisin 17) de M.C. Beaton

 

Orgueil et préjugés, de Jane Austen

Persuasion, de Jane Austen

L'Île au trésor, de R.L. Stevenson

 

☼ La Voix des Ombres, de Frances Hardinge

☼ Dix battements de cœur, par N.M. Zimmermann

☼ Les Mystères de Larispem (2) : Les Jeux du siècle, de Lucie Pierrat-Pajot

 

Côté TV, 3 séries découvertes au hasard & beaucoup appréciées !

♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

requiem tv

REQUIEM (2018) série anglaise de 6 épisodes se déroulant dans le Pays de Galles... magnifique et envoûtant ! C'est l'histoire d'une violoncelliste qui s'interroge sur son passé après le suicide de sa mère. Elle va réaliser que des secrets entourent ses origines. De série à suspense, on va peu à peu basculer dans une série fantastique avec un dénouement bluffant.

Quicksand tv

QUICKSAND (2019) série suédoise qui raconte une histoire d'amour, une tuerie au lycée, un procès, une héroïne naïve et stupide, des incohérences dans le scénario mais un tempo soutenu qui rend vite accro et donne envie d'enfiler les 6 épisodes pour connaître toute la vérité. Encore un portrait de la jeunesse bien égratignée...

Safe tv

SAFE (2018) série créée par Harlan Coben traitant de la disparition d'une adolescente, du meurtre de son petit copain, d'un lotissement verrouillé, de voisins bien sous tous rapports, du décès tragique d'une maman, d'un père qui court à perdre haleine dans toute la ville pour comprendre l'inexplicable. Super efficace et addictif. Avec la belle Audrey Fleurot au casting. ♥

 

 

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30/04/19

Bilan du mois d'Avril 2019 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Birthday Marilyn

 

En avril, il y a eu des anniversaires, des vacances, du soleil et des lectures sanglantes...

☼ Comme une tombe, de Peter James

☼ Le Piège du silence, de Rachel Abbott

☼ L'étranger dans la maison, de Shari Lapena

☼ La Dernière fille, de Riley Sager

☼ La Dernière Nuit à Tremore Beach, de Mikel Santiago

☼ Elle, de Harriet Lane

☼ L'invitation, par Elizabeth Day

Nuit & Sœurs, de Bernard Minier

 

Et une lecture pleine de magie ! ♥

☼ Les Défis de Morrigane Crow : Nevermoor, de Jessica Townsend

 

♪♫•*¨*• Séries TV •*¨*•♫♪

 

Ce mois-ci, j'ai terminé la série BATES MOTEL (5 saisons). Diffusion 2013-2017

BATES MOTEL

Sensation d'avaler une enclume : on se souvient des premières saisons polluées par une ambiance très lourde et malsaine, d'abord parce qu'à White Pine Bay la ville est gangrénée par la corruption, la drogue et les règlements de compte internes. Norma y débarque avec son fils Norman où tous deux vont diriger un motel situé au bord d'une route très peu fréquentée. Ses relations avec le shérif ne sont pas au beau fixe, mais Alex Romero va devenir un personnage important pour Norma, quitte à déséquilibrer la relation qu'elle entretient avec son fils. Norman a grandi de cet amour exclusif. Il sort tout juste de l'adolescence quand il réalise qu'il souffre de troubles de la personnalité - que Norma va refuser d'admettre. Et là, il faut saluer la prouesse de Freddie Highmore qui se confond au personnage de Norman Bates avec un naturel désarmant. Plus d'une fois, j'ai haï ce garçon car il incarnait la folie, la terreur, l'angoisse, la pathologie... Il est flippant. Un véritable psychopathe.

On n'oublie pas non plus l'histoire poignante et dramatique. On connaît les grandes lignes, mais c'est toujours une surprise de redécouvrir la lecture qui en est faite - inspiration d'après le personnage du film de Hitchcock mais aussi du roman de Robert Bloch. Plus les saisons s'enchaînent, plus le climat vire au glauque. Au cauchemar. Bref. C'est effrayant, déprimant et malgré tout fascinant. Surprise du casting : Rihanna se glisse dans la peau de Marion Crane pour un tour de passe-passe épatant. Même la scène de douche est revisitée - chapeau !

 

Loin du tumulte de GAME OF THRONES (dernière saison en cours #tapage médiatique assommant), je retrouve donc ma PHRYNE FISHER préférée en replongeant dans la série en 3 saisons. Diffusion 2012-2015

Miss Fisher murder mysteries

Cette série inspirée d'après les romans de Kerry Greenwood est un étourdissement de fanfreluches et de champagne dans une Australie des années 20 où Miss Fisher vient de déposer ses nombreuses malles. Véritable touche-à-tout, elle se lance dans une carrière d'enquêtrice et n'hésite pas à empiéter sur le terrain de l'inspecteur Robinson qui ne cache pas son exaspération. Leurs bisbilles sont délicieuses et charmantes, annonçant une complicité plus tendre et (presque) amoureuse au fil des épisodes.

Hélas, la série s'est mise en arrêt depuis le départ de son actrice fétiche - Essie Davis s'est installée en Angleterre et a tourné pour GOT notamment. C'est un coup dur pour les amoureux de Miss Fisher dont les enquêtes pleines de peps offraient également un défilé de toilettes à faire baver d'envie... Depuis, les producteurs ont lancé une série spin-off se déroulant dans les années 60 avec une Peregrine Fisher en tête d'affiche.

Image associée

 

Autre frustration de lectrice, la série n'a jamais été traduite dans son intégralité (5 titres chez 10-18, 2 chez City éditions pour un total de 17 romans en VO). Soupirs.

 

Posté par clarabel76 à 19:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28/03/19

Bilan du mois de Mars 2019 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

vintage-glass-bottles

♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪ Livres lus ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

 

Bal fatal (Agatha Raisin 15) & Jamais deux sans trois (Agatha Raisin 16), de M. C. Beaton

Darkwind : Mécanique infernale, de Sharon Cameron

Bordemarge, d'Emmanuelle Nuncq

Jackaby, de William Ritter

Les Mystères de Larispem : Le sang jamais n'oublie, de Lucie Pierrat-Pajot

 

♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪ séries tv ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

 

The Order série américaine créée par Dennis Heaton et Shelley Eriksen, diffusion Netflix mars 2019

THE ORDER

Une série farfelue à regarder pour rigoler ! J'espère qu'elle se tiendra à l'autodérision et au second degré - involontaire ou pas - mais elle est rafraîchissante à sa façon et totalement imprévisible. C'est l'histoire d'un étudiant qui fait ses premiers pas à l'université et qui cherche à intégrer une société secrète pour venger la mort de sa mère. L'histoire va finalement partir dans tous les sens - ce qui m'a surprise mais également séduite, car le scénario ne se prend pas au sérieux et vire à la bonne blague qui détend l'atmosphère.

 

The Good Wife série américaine créée par Michelle & Robert King. 7 saisons. Diffusion 2009-2016

The-Good-Wife

J'avais PRESQUE terminé la série (me restait 2 saisons) aussi ai-je retrouvé Alicia Florrick avec grand plaisir dans son parcours de vie. Épouse bafouée et humiliée publiquement etc. elle avait su rebondir en décrochant un poste d'avocate dans le cabinet de son ami de fac. Sa relation de couple ayant connu des hauts et des bas, Alicia était parvenue à redevenir maîtresse de ses choix. Du moins, le pensais-je car la conclusion de la série est DÉCEVANTE !!! C'est comme si on avait tourné en rond sur 7 saisons pour aboutir à ÇA. Je n'ai rien compris. De toute façon, la saison 7 sentait le moisi : je n'ai pas accroché à son nouveau “jules” qui se voulait bad boy mais s'avère un gros lâche en puissance. Alicia & Peter : une histoire sans fin. Idem pour Will. Beaucoup de personnages ont déserté le casting *frustration*. Je suis vraiment, vraiment déçue et pas du tout satisfaite. J'avais adoré cette série mais sa conclusion me laisse une immense amertume. 

 

Sherlock série britannique créée par Mark Gatiss et Steven Moffat. Diffusion BBC One depuis juillet 2010. D'après les aventures de Sherlock Holmes écrites par Sir Arthur Conan Doyle, avec Benedict Cumberbatch et Martin Freeman dans le rôle de Watson.

Sherlock the game is now

Il me fallait voir et revoir cette série dans le bon ordre (souvent aperçu des épisodes en zappant).

Contrairement à beaucoup d'aficionados, j'ai adhéré tardivement à cette adaptation. Mes premières tentatives avaient été peu concluantes. Et puis... et puis... j'ai succombé au ton moderne, à l'approche audacieuse, au rythme parfois brouillon, à la dramaturgie et à l'ambiance résolument fascinante. J'aime aussi beaucoup les acteurs. Et Moriarty... interminables soupirs.

sherlock its not a game

 

 

Posté par clarabel76 à 19:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28/02/19

Bilan du mois de Février 2019 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

winter hygge

Parmi mes lectures du mois, voici donc mes préférences :

La nouvelle vie de Kate Reddy, par Allison Pearson

L'amour ne vit qu'obscurément, Brianna Wolfson

Le Dragon au Cœur de chocolat, de Stephanie Burgis

Les secrets de Temple College, de Cathryn Constable

L’aventure de Castle Rock, de Natasha Farrant

Dix jours avant la fin du monde, de Manon Fargetton

La déferlante & La colère des abysses (La Déferlante 2), de Michael Buckley

 

♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪ Séries TV du mois ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

The Last Kingdom : série britannique de Stephen Butchard basée sur The Saxon Stories de Bernard Cornwell 
avec Alexander Dreymon (Uhtred de Bebbanburg), David Dawson (Roi Alfred). Diffusion depuis 2015

The last kingdom

Une saga flamboyante sur l'Angleterre médiévale avec l'accession du Roi Alfred sur le trône, aidée par son bras droit armé Uhtred de Bebbanburg. Celui-ci a été arraché enfant à sa famille par des vikings, mais cette double culture a forgé son caractère et sa maîtrise de guerroyer. Au fil de sa carrière, Uhtred a régulièrement été manipulé par Alfred pour servir ses intérêts. Notre homme n'est pas un mauvais bougre et se plie souvent à sa loyauté inébranlable. C'est du je-t'aime-moi-non-plus entre eux. Outre cet aspect romanesque et historique passionnant, le parcours de Uthred fait battre le cœur. Cette série - en 3 saisons - se regarde avec frénésie : il y a du rythme, du sang, de l'amour, des guerriers, des clans, du feu et des larmes. C'est captivant. M'en vais découvrir la série VIKINGS en attendant la saison 4 de TLK.

 

*****************

Victoria : série britannique créée par Daisy Goodwin. Diffusion depuis 2016

VICTORIA jenna coleman

Ô merveilleuse série retraçant les jeunes années de la Reine Victoria, héritière dès 18 ans, considérée trop jeune et influençable, elle va rapidement se heurter aux rivalités du pouvoir et de la politique, imposer son style et sa fermeté, mais aussi sa fraîcheur pour incarner une icône appréciée de son peuple. Sa rencontre avec Albert aussi va apporter du piment à son histoire qui décrit leurs rapports passionnels et profondément entichés. Jenna Coleman est magnifique (elle forme un vrai couple à la ville avec son partenaire) nul doute que leur alchimie transperce leurs rôles. Leur amour est un bonheur à voir ! * étoiles dans les yeux *

On redécouvre ainsi la très emblématique Reine Victoria dans un portrait touchant et attachant (sa peur de la grossesse, son blues post-partum, ses conflits avec sa mère) en brossant aussi l'évolution d'une époque à l'ère de l'industrialisation etc. Suis complètement sous le charme & en attente de la suite. 

Victoria Albert

 

*****************

Umbrella Academy série américaine développée par Steve Blackman pour Netflix. Adaptée de la série de comics de Gerard Way et Gabriel Bá (Dark Horse Comics).

Umbrella Academy

Je ne connaissais pas du tout les comics. Ai douté au moment de la promotion. Puis ai pris le pari de tenter, et là BOUM. Grosse surprise. Cette série est complètement farfelue mais a su me tenir en haleine du début à la fin. J'ai beaucoup aimé.

C'est donc l'histoire d'un millionnaire ayant employé sa fortune à adopter des bébés dotés de pouvoirs exceptionnels pour former une brigade de petits singes savants. En grandissant, tous ont mis les voiles et coupé tout lien. Toutefois, à l'annonce du suicide de leur père, ses enfants accourent à son chevet et s'interrogent sur cette mort suspecte. Au-delà de leur mission à décrypter le pourquoi, le comment, mais surtout à sauver le monde de l'apocalypse annoncée sous peu, cette Umbrella Academy révèle la part sombre et torturée d'une famille dysfonctionnelle. Et ça, j'aime énormément. Ce n'est pas seulement une série sur des super-héros (...) mais une série déjantée sur les liens qui unissent une fratrie. En gros, c'est totalement décalé. L'histoire est tantôt fantastique, tantôt loufoque. Elle est servie par un très bon casting, de belles séquences qui font glousser ou papillonner des cils, et aussi une super musique. En bref, une production 100% exaltée.

 

*****************

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31/01/19

Bilan du mois de Janvier 2019 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Book january

♪♫•*¨*• Nos lectures •*¨*•♫♪ 

La petite librairie des gens heureux, de Veronica Henry

Des millions de larmes et de rires, de Karma Brown

iRachel, de Cass Hunter

La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte, de Colleen Oakley

Rêver n'est pas un vilain défaut, de Carole Cerruti

Le Réseau Corneille, de Ken Follett

Les Enchantements d'Ambremer (Le Paris des Merveilles 1), de Pierre Pevel

La Cité du feu sacré (The Mortal Instruments 6), de Cassandra Clare

ReBorn (tome 2), d'Alex Scarrow

Snow, de Danielle Paige

 

Ce mois de Janvier m'aura semblé interminable ! J'ai pris également l'initiative de débroussailler mes étagères où m'attendent sagement, parfois depuis des lustres, mes nombreux livres. J'ai tout enregistré sur mon compte Goodreads, je sélectionne mes lectures par tirage au sort, pour l'instant je suis disciplinée et j'espère tenir ce rythme toute l'année. ☺ 

 

♪♫•*¨*• Séries vues ce mois-ci •*¨*•♫♪ 

La Casa de Papel série espagnole créée par Álex Pina. Début diffusion : 2017

la casa de papel

Difficile de passer à côté de cette série dont le buzz n'a pas cessé de siffler à mes oreilles. On a finalement craqué ce mois-ci, on ignorait de quoi il retournait, une histoire de braquage, et puis encore ? En fait, laissez-vous porter par l'ingéniosité du scénario : c'est redoutable et terriblement addictif ! On a quasiment dévoré la saison 1 d'une traite, on a adoré. La suite est très bonne, même si j'ai quelques réserves (moins d'effets de surprise, plus d'anticipation sur les rebondissements et des situations trop aberrantes pour être crédibles). Et je n'aime pas du tout le personnage de Tokyo : trop, trop, trop... pour tout. J'en avais ras-le-bol d'elle. L'annonce d'une saison 3 m'étonne beaucoup et me laisse assez perplexe. À voir.

*****************

 

Stranger Things série américaine de Ross Duffer et Matt Duffer avec Winona Ryder (Joyce Byers), David Harbour (Jim Hopper). Début diffusion : 2016

Stranger Things 1

Cette série est fantastique : avec ses références, son ambiance 80s, sa musique, ses personnages, son décor, son humour, son suspense aussi. Tout ça, tout ça. C'est excellent. L'histoire se passe dans une petite ville de l'Indiana, un garçon d'une dizaine d'années est porté disparu. Ses meilleurs potes mènent leur enquête, tandis que la mère remue ciel et terre en refusant les conclusions hasardeuses de la police. Peu à peu, le shérif va s'impliquer dans cette aventure qui nous plonge dans une sorte de dimension à l'envers, avec des créatures immondes qui se nourrissent de votre âme et une gamine sortie de nulle part qui possède des dons de télékinésie. C'est surprenant, dramatique, intense, palpitant, drôle. Enfin, c'est génial ! J'attends la suite avec impatience. Et j'adore la bande-son : enfin des tubes du grenier pas trop ringards et pas rejoués à toutes les sauces au karaoké du coin.

*****************

 

Shadowhunters série américaine développée par Ed Decter. Adaptée des romans de Cassandra Clare. Début diffusion : 2016

shadowhunters

 Absolument rien à voir avec les romans de Cassandra Clare : la série s'en inspire mais le scénario part dans tous les sens. Souvent ridicule, totalement abracadabrant et très mal joué (euh, on en parle du type qui joue Jace Wayland ?)... On sent la production poussive et désemparée. J'ai trouvé ça affligeant.

 

*****************

Retribution (One of Us) mini-série britannique créée par Harry et Jack Williams pour la BBC. Diffusion 2016

Retribution

 Attention, grosse vague de désarroi en regardant cette mini-série, même si l'histoire nous transporte dans les magnifiques paysages écossais. Deux familles vivent un drame commun : leurs enfants ont été sauvagement assassinés par un individu qui se présente à leur porte, un soir de tempête. Ce type a eu un accident de voiture, il est grièvement blessé. Les familles découvrent son identité. Et là, vous faites quoi ? Les Elliott et les Douglas décident de se faire justice. Mais la culpabilité les ronge, face à la police qui mène son enquête, les liens infaillibles vont finalement lâcher prise. Et donc, on se prend tout ça en pleine figure, pas trop mal, ça se suit avec intérêt, par contre j'ai trouvé ça d'une tristesse... Me sentais complètement déprimée à la fin.

  

*****************

♥ MA SÉRIE COUP DE CŒUR ♥

Atypical série américaine créée par Robia Rashid. Diffusion août 2017

Atypical

Deux saisons sont disponibles, il nous tarde de découvrir la suite ! J'ai adoré cette histoire d'une famille ordinaire qui nous raconte son quotidien, entre la maman qui se réapproprie son corps de femme, le fils de 17 ans autiste et la fille athlète qui reçoit son billet pour aller dans une école privée. En fait, ça ne se résume pas, ça ne s'explique pas, ça se découvre en toute innocence. On a complètement succombé au charme de Sam, à sa logique implacable, à son humour, à son copain pervers, à sa ravissante thérapeute (maladroite), à sa détresse aussi... parce qu'on avait parfois le cœur gros et la larme à l'œil en suivant son parcours. Sam est en dernière année de lycée, il a envie de connaître une première histoire d'amour et il vit tout ça avec un naturel désarmant. C'est sans filtre, sans chichis. Beaucoup de tendresse, de sincérité et d'empathie. C'est une série qui nous a fait fondre tellement on a trouvé ça parfait. On en veut encore !

 

*****************

Séries en cours : The Last Kingdom - Miss Fisher's Murder Mysteries - Sherlock...

 

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,