08/06/20

À moi la nuit, toi le jour, par Beth O'Leary

À moi la nuit, toi le jourBeaucoup, beaucoup aimé cette histoire débordante de tendresse et de dinguerie !!! ♥
Puisque tout commence sur une idée saugrenue...

Tiffy se sépare de son petit copain Justin et doit de toute urgence trouver une solution pour se loger. Leon est infirmier de nuit aux soins palliatifs et propose la colocation de son studio durant ses heures de boulot. Selon les termes du contrat, jamais Tiffy et Leon ne peuvent se croiser.
Sauf que notre jeune femme exubérante est curieuse de connaître son “partenaire de couette” ! Elle va donc laisser des petits messages auxquels il va répondre laconiquement... mais le processus est enclenché. Un début de relation épistolaire s'amorce et va peu à peu souder ce couple improbable.
Certes, ils n'ont a priori rien en commun : elle est vive et spontanée, collectionne les objets kitsch, s'éparpille et parle énormément ; lui veut sauver le monde et court après le temps, ne s'attarde jamais entre ces quatre murs et frôle l'infarctus en découvrant le pouf poire ou la lampe à lave qui sont ses trophées.

Deux univers opposés qui entrent en collision pour (évidemment) fusionner tôt ou tard... on connaît la chanson et on aime ça.
Entre Tiffy et Leon, par exemple, l'histoire est drôlement attachante et adorable ! Elle se réserve non seulement le droit de prendre son temps, de jouer l'entremetteuse ou de faire semblant d'être la trouble-fête pour ne surtout rien précipiter. Car priorité à la complicité qui fait son nid doucement mais sûrement - un vrai régal !

Résultat, j'ai picoré ce roman par petites bouchées gourmandes mais savoureuses. J'ai adoré la spontanéité de Tiffy, sa vulnérabilité derrière ses grands sourires. Je suis tombé sous le charme de Leon, avec son cœur gros et son sens du scoutisme chevillé au corps.
Très, très chouette lecture... qui fait du bien, qui donne le sourire et qui envoie de bonnes ondes !

Mazarine / librairie A. Fayard, 2020

Traduit par Valéry Lameignère

Titre VO : The Flat Share

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


22/05/20

Quand nos souvenirs viendront danser, par Virginie Grimaldi

Quand nos souvenirs viendront danserL'impasse des Colibris est en émoi depuis l'annonce du maire : leurs petites maisons vont être rasées pour construire une école. Or, les habitants n'ont pas envie de bouger. Ils ont tous leurs souvenirs entre ces murs, autour de cette place à l'abri des regards, entre les épicéas et les pruniers.
Notre joyeuse bande d'octogénaires entre donc en résistance et met en place des opérations insensées. 

Plus que leur ingéniosité à tenir tête contre le pouvoir, c'est surtout la solidarité du noyau qui vaut qu'on s'y arrête : un noyau dur en apparence car menacé de se fissurer à cause de vieilles frustrations et autres rancœurs du passé.
Tous ont traversé des années de hauts et de bas, ces fameux aléas de la vie... vous savez, c'est comme ça. On se rencontre, on fonde un foyer, on voit le petit quitter le nid, on fait des erreurs, on garde le silence et on laisse le temps faire son œuvre.

Pourtant, il n'y a aucune triste dans cette histoire ! Juste de la tendresse.
Virginie Grimaldi possède cette légèreté de ton qui fait du bien mais qui plante aussi sa petite graine. On se dit... tiens, c'est vrai. On ne peut pas lutter contre le temps qui passe mais on peut toujours enrichir chaque instant pour adoucir l'existence et son issue.
Argh je n'ai pas envie d'être nostalgique car cette lecture m'a véritablement bercée et chouchoutée pendant que je la picorais par petites bouchées. J'ai passé un moment délicieux !
J'ai aimé les histoires des Octogéniaux au point d'avoir envie de danser en fermant les yeux... de fredonner des airs dépassés... de penser à ma famille et de faire le vide dans ma tête.
J'ai (à jamais) une affection toute particulière pour ce roman. ♥

©2019 Librairie Arthème Fayard (P)2020 Audiolib

  • Lu par : Colette Sodoyez
  • Durée : 6 h 40
  • Colette Sodoyez a trouvé le ton juste, entre émotion et mordant, pour coller au personnage de Marceline. L'écoute est agréable, avec une réalisation sonore enjouée et entraînante. Cela chasse les idées noires, si l'envie vous prenait, sachez que le format audio envoie tout balayer et on s'amuse comme des petits fous !

 

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28/02/20

Les Amours d'Alfréd, de Maude Mihami

LES AMOURS D'ALFRÉDVoici donc la suite (ou pas) des Dix voeux d'Alfréd : un petit roman drôle et attachant dans lequel on faisait connaissance avec le duo des Alfred, grand-père et petit-fils, dans un village breton durant les années 70. Campé dans une ambiance familiale et bienveillante, vraiment, ce roman était extra !

Celui-ci permet également de renouer avec la douce sensation de croquer sa Madeleine de Proust. On plonge dans une lecture sans chichis mais racontée avec humour. Le jeune Alfréd tombe amoureux de sa maîtresse qui ressemble à France Gall, tandis que son grand-père réalise qu'il serait temps d'avouer ses sentiments à son grand amour de toujours !

L'histoire s'écoule sur un rythme tranquille et néanmoins pittoresque. C'est comme une petite friandise craquante et croquante qu'on déguste avec un sourire attendri. Il n'y a sans doute plus cette étincelle de nouveauté, ce bonheur inattendu de tomber sur une petite pépite... mais ça reste pétri de bonne humeur, dopé à la trouspignôle et cerné de questions existentielles.

Place aussi à un peu d'émotion dans ce roman : un fantôme nous cause, sa mort soudaine a laissé ses potes sur les fesses mais la vérité peine à éclater... Et d'autres êtres chers nous quittent. Quel choc ! J'ai senti mon cœur se serrer par moments, mais ce sont clairement de bonnes émotions.

Bref. On ressort de cette lecture avec de beaux souvenirs en poche et la sensation d'une rencontre pure, vraie, essentielle. Un troisième livre... oui, encore !

Nil éditions, 2019

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02/12/19

Le petit roi du monde, de Philippe Amar

Le petit roi du monde lizzieVictor a connu une enfance heureuse auprès de sa Tatie mais celle-ci vieillit et tombe malade, du coup les services sociaux se chargent de trouver une nouvelle famille d'accueil pour le garçon de douze ans. Sauf qu'il en a décidé autrement ! Ainsi, il passe les petites annonces au crible pour trouver sa mère idéale. Pour lui, aucun doute possible : elle s'appelle Lily et elle est pâtissière.
Pour l'aborder, Victor met au point un stratagème assez maladroit : il se présente en tant que Miguel, célibataire en quête du grand amour. La jeune femme tombe sous le charme. Vient la rencontre tant attendue, et là... surprise !
En fait, ce roman est invraisemblable mais tellement doux et attendrissant. J'ai totalement succombé. On y rencontre un môme formidable, avec de la suite dans les idées. Car son obstination à décider de son avenir est hallucinante (oui, peu crédible) mais on s'attache à son parcours. Et puis ses courriers sont drôles, lorsqu'il cherche à plaire et qu'il fait appel aux répliques cultes des comédies romantiques ! Quel numéro.
Victor ne manque pas d'idées folles et compte pour soutien une équipe de bras cassés d'une loyauté à toute épreuve. Impossible pour lui d'échouer à sa mission... non ?! En tout cas, on se prend au jeu et on savoure cette jolie histoire d'adoption, vraiment hors norme.

©2019 Éditions Plon (P)2019 Lizzie

Très bonne lecture par Claire Cahen : sensibilité, tendresse, émotion. Un concentré de bonne humeur et d'ondes positives !

 

Le petit roi du monde

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10/09/19

Les cœurs brisés ont la main verte, par Abbi Waxman

Les cœurs brisés ont la main verte BelfondÀ l'instar du roman Le goût de la vie, celui-ci aussi est une petite bulle de tendresse et de seconde chance.
Lili a perdu son mari dans un accident de voiture et vit depuis quatre ans sous une cloche avec ses deux filles et son chien. Pour les besoins de son boulot, elle est inscrite à un stage de jardinage où elle rencontre Edward. La romance ne se boucle sans doute pas en deux chapitres mais la connivence qui s'installe est un modèle de patience, de sourire et d'étoiles dans les yeux.

Car c'est simple mais adorable. On s'attache également à suivre Lili dans son mode de vie bordélique, sa relation très proche avec sa sœur Rachel et les liens qui se nouent avec les élèves du groupe. On prend ainsi place dans un petit monde turbulent mais qui prend le temps de babiller en toute insouciance ou de mettre son grain de sel dans le jardin des uns et des autres.
Ça plane sur un petit nuage et ça chasse les idées noires. Ça évoque aussi la vie dans ce qu'elle a de beau, de doux ou d'improbable à offrir. C'est comme le jardinage - une terre à fouiller, des mains à salir, des graines à planter, des mauvaises herbes à arracher... un éternel recommencement !
Et au milieu, il y a le chagrin de Lili - un chagrin incommensurable et d'une rare violence. Depuis, la jeune femme a peur de tout et surtout elle refuse d'abandonner sa tristesse en acceptant de sortir avec d'autres hommes. Ce serait une trahison à son amour perdu et Lili n'est pas prête.
Voilà qui augure une lecture pleine de sagesse et de sensibilité. On a tantôt le cœur lourd tantôt le sourire banane mais on ressort de cette histoire sur une sensation de bonheur et d'apaisement. Outre les idylles qui fleurissent sans crier gare, on s'attache au parcours d'une héroïne engluée dans son deuil et cernée par des compagnons formidables ! On a frôlé le coup de cœur...

Belfond (2017) 

Julia TAYLOR (Traducteur)

Collection : Le Cercle Belfond

REPRIS EN FORMAT POCHE CHEZ POCKET

Les coeurs brisés ont la main verte Pocket

 

Posté par clarabel76 à 12:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


03/09/19

Voisins, amis et rien de plus, par Anna Premoli

VOISINS, AMIS ET RIEN DE PLUSComment chasser le blues de la fin des vacances en 315 pages !
Merci Anna Premoli de pourvoir à ma dose de bonne humeur avec cette comédie fatalement irrésistible et dans laquelle se mêlent humour, tendresse, dérision, romantisme et charme fou. En plus les personnages sont parfaits !
D'un côté Julia est une romancière de trente-six ans qui écrit des romans d'amour et qui rêve de l'homme parfait selon les codes d'un autre temps (élégance, courtoisie, accent british et prestance).
Un jour, débarque Terrence dans le loft de son immeuble avec son attirail de rock star qui lui fait sortir les yeux de la tête. Sa tranquillité est balayée mais le jeune homme est étourdi par cette excentrique en chaussons à licorne venue réclamer du calme pour son travail. Julie ignore absolument qui il est mais prend conscience du fossé générationnel. Terry a dix ans de moins qu'elle. Il est sexy et a un succès fou auprès des midinettes hystériques.
Pourtant, la naïveté de la jeune femme - son naturel, sa spontanéité, sa fantaisie - vont séduire ce garçon qui se comporte comme le voisin idéal et l'ami improbable. Pour un oui pour un non, Julie et Terrence s'échangent des gâteaux, regardent des films ou discutent en toute insouciance de tout et rien. Une vraie complicité s'installe entre eux. Sans équivoque. Car à aucun moment Julie n'envisage une relation autre avec Terrence - trop jeune, trop sexy etc.
On assiste vraiment à une relation pétillante et riche en sous-entendus que l'héroïne ne capte pas du tout... ce qui rend leur histoire attachante et franchement craquante ! Les répliques fusent. Les sourires sont enjôleurs. Les papillons volent en toute allégresse. Moi aussi j'ai perdu un bout de mon cœur au fil des pages et j'ai adoré ça !
Maintenant je suis en manque. J'ai besoin de trouver un autre livre du même acabit - léger, coquin et cocasse - j'en redemande et je tape du poing sur la table. HELP.

J'ai Lu (2019) - Traduction : Alexandra Teissier

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05/07/19

24 épisodes pour lui plaire, par Maurene Goo

24 épisodes pour lui plaireEn deux mots, ce roman est drôle et adorable !

Desi est une élève brillante, compétitrice dans l'âme, fonceuse et déterminée à réussir tout ce qu'elle entreprend. Par contre c'est une vraie quiche en amour - comme l'atteste sa longue liste de mésaventures estampillées gaffes du siècle.
La jeune fille est dépitée mais ne s'avoue pas vaincue quand débarque le nouvel élève du lycée. Elle s'inspire alors des séries coréennes - dont raffole son père - et met au point un plan en 24 étapes pour conquérir le beau gosse.


Son projet est complètement farfelu. Complètement dingue. Souvent ses idées dérapent dans des situations ubuesques. Mais alors, qu'est-ce qu'on se marre ! Cette lecture est franchement réjouissante car pleine de fraîcheur et de bonne humeur.
On craque pour la relation entre Desi et son père, d'une harmonie exemplaire. De toute manière, il y a une belle brochette de personnages irrésistibles dans ce livre. Il règne aussi une ambiance chaleureuse qui nous fait sentir merveilleusement bien et qui nous fend le cœur au moment de tourner la dernière page.
Hautement recommandable pour les vacances !

Milan (2019) - Traduit par Alison Jacquet-Robert

Titre VO : I Believe in a Thing Called Love

 

« J'extirpe ma fameuse liste, complètement trempée à présent, le papier en bouillie et l'encre dégoulinante.
J'ai envie de la déchirer en petits morceaux, de l'avaler même, si possible. Mais plus je regarde cette feuille, avec ses règles et ses étapes ridicules, plus je commence à comprendre pourquoi j'aime tant les dramas. Ce n'est pas parce qu'ils sont utiles ou qu'ils m'ont aidée. Mais parce qu'ils racontent des histoires d'amour sans concession.
Oui, les scénarios sont clownesques, les clichés épuisants et les drames vraiment dramatiques. Mais au bout du compte, ils mettent en scène des personnages qui restent ensemble contre vents et marées, sans savoir ce que l'avenir leur réserve. Vivre le grand amour, c'est prendre des risques en ayant la foi. Il n'y a jamais de garanties. »

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18/06/19

La vie rêvée des chaussettes orphelines, de Marie Vareille

La vie rêvée des chaussettes orphelines

Alice débarque à Paris avec son chat sous le bras. La jeune américaine vient de décrocher un nouveau job dans une start-up débutante et sympathise aussitôt avec une joyeuse équipe d'allumés. Mais Alice a le cœur lourd et fait des crises d'angoisse à répétition. Elle fuit aussi toute relation, toute discussion, toute compassion. L'ombre d'une certaine Scarlett Smith-Rivière plane sur sa vie. Et ça sent un bon gros mystère à percer...

On avance donc sans hâte dans le roman mais on savoure pleinement cette précieuse sensation de vivre la lecture à la virgule près et de partager auprès des personnages une familiarité réelle et profonde. On découvre une histoire de frangines et de famille, une histoire de résilience et de musique, et surtout une histoire de chaussettes orphelines qui voudraient lutter contre la médiocrité.

Ce roman envoie de bonnes ondes positives tout en étant pudique et touchant. C'est tout plein d'humour, de tendresse et de seconde chance... on ne s'imagine pas ! On se soutient beaucoup, on s'arme de patience, on adopte aussi les personnages en tendant l'oreille pour connaître leurs secrets et on croise fort les doigts pour la paix des ménages. Bref. On plonge tout de go et on ne relève plus le nez avant le point final.
Du bonheur pur sur 400 pages.

©2019 Leduc.s (P)2019 Audible Studios

Lecture très agréable par Lou Broclain, tout en sensibilité et avec beaucoup de naturel, elle donne ainsi l'illusion d'écouter une copine nous raconter sa vie... c'était top ! En toute simplicité, mais avec générosité.

 

27/05/19

La petite boulangerie du bout du monde, de Jenny Colgan

RELECTURE AUDIO #ChallengeAudible
Mai : à l'assaut du feel good pour être dans un bon mood

La petite boulangerie du bout du monde Audible

Merveilleux voyage à Mount Polbearne, où règne une ambiance crémeuse, chaleureuse et magique !
J'ai suivi Polly dans sa nouvelle vie de boulangère sans le sou et qui plaque tout pour vivre une expérience insensée sur cette île au large de Plymouth mais où la communauté vous accueille les bras ouverts - entre les marins au cœur d'or, l'apiculteur de Savannah à l'accent chantant, le millionnaire excentrique... et le petit macareux promis à devenir la mascotte !

Aucune surprise dans cette (deuxième) lecture si ce n'est le plaisir de renouer avec un univers bienveillant et le bonheur de larguer les amarres une bonne fois pour toutes. Cela m'a fait du bien de retrouver ce que j'avais tant aimé la première fois car la magie est toujours intacte.
Ce premier tome est d'ailleurs mon préféré de la série. On y trouve des sourires, des rires, des larmes, des potes et des petits pains chauds... la mer en toile de fond, des chansons, des cérémonies, des adieux, des réconciliations, de l'amitié, des promesses et des départs. La fin s'étire un peu en longueur - comme si on avait envie de prolonger l'instant et de ne jamais fermer la parenthèse. Qu'importe.
Je suis entichée à jamais de Mount Polbearne ! J'y ai déposé mes valises et ne veux plus en bouger. ¡ Adios Amigos !

©2015 Prisma. Traduit par Étienne Menanteau, Francine Sirven, Eve Vila (P)2017 Audible Studios

 

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10/05/19

En poche ! Les Dix Vœux d'Alfréd ♥

les dix voeux d'alfred pocket

Ah, quel bonheur à lire ! L'histoire est simple mais adorable. Elle est pleine de tendresse et de bienveillance, avec des personnages croquignolets et des aventures truculentes, tout ça dans une ambiance bon enfant, franchement on se régale !

Direction un petit village breton, Le Camboudin, Alfréd (avec un accent) dresse une liste de vœux pour ses dix ans (rencontrer un vrai cowboy, conduire un tracteur, voir la mer et goûter la mythique trouspignôle). Rien n'est impossible pour un môme qui n'a que des petits vieux comme copains ! Son grand-père, Alfred (sans accent), est son principal partenaire dans le crime. Et il faut avouer que ces deux-là vont nous réserver de bonnes parties de fous rires. Leurs aventures sont alors racontées sans lourdeur, on sent la bonne humeur derrière chaque mot, on se berce de nostalgie et de douceur. C'est formidable.

Certes, parfois la vie est rude pour notre jeune héros : sa mère boit beaucoup trop et a un caractère de cochon. Lui, Alfréd, rêverait d'un foyer ordinaire, de vacances à la mer, de journées spéciales rien qu'à deux... Au lieu de ça, il découvre que les adultes sont des menteurs, qu'ils ne sont pas dignes de confiance et qu'ils ne comprennent rien aux surprises. Enfin bon, ça reste une belle aventure à lire et relire. J'ai adoré son énergie et son humour pétillant : je n'avais pas envie d'être à la fin, trop tôt, trop court, j'en voulais encore ! C'est bon comme tout. 

POCKET 2019

Attention... ils sont de retour !

Les Amours d'Alfréd

Posté par clarabel76 à 12:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,