10/07/22

4 jours de folie, par Emma Hart

Oh, purée ! Je colle volontiers mes cinq étoiles, sans chipoter, à ce roman qui m'a fait passer un moment extra. C'était pile la lecture qui convenait à mon début d'été : un rendez-vous polisson et déjanté, comprenant un couple pour de faux et surtout un potentiel masculin à se pâmer. Miam, double miam.

4 jours de folieAprès une nuit enfiévrée dans le lit d'un bel inconnu, rencontré la veille dans un bar, Poppy envisage de filer en douce au petit matin avant de se raviser pour lui proposer un étrange accord - qu'il l'accompagne au mariage de sa sœur en prétendant être son petit ami. Contre toute attente, Adam accepte et se lance dans cette aventure de quatre jours. Oui, de folie. Car Adam va débarquer en plein psychodrame familial : une mariée au bord de la crise de nerfs, une mère tyrannique, un grand-père alcoolique, un père fan de hockey et une Poppy qui doit veiller à l'équilibre de tous en évitant le naufrage. Au secours. Les situations loufoques s'enchaînent, l'hystérie est collective mais c'est aussi tellement drôle. Adam, loin de paniquer, va être comme un poisson dans l'eau. Et pas seulement parce qu'il est une star de hockey au cœur d'admirateurs acharnés. Devinez d'ailleurs qui ignorait tout de son pédigrée ? Hahaha. Poppy est unique dans son genre aussi. Sarcastique et allergique au romantisme, elle n'est pas hyper tendre avec son partenaire. Enfin, elle craque pour lui mais se défend d'éprouver le moindre sentiment qui pourrait la rendre fragile. Quant à Adam, dios, il est parfait. Charmant, attentif, beau joueur et caustique. Il tient la dragée haute à sa belle rouquine et tombe, lui aussi, dans le piège de cette aventure sans lendemain qui prend de plus en plus de place dans sa tête. Huhu.

Ce gars, c'est mon coup de ♥ ! Et je place illico ce roman dans le top de mes lectures favorites pour l'été ou pour glousser sans honte comme une dinde. Yep. C'était trop bon !

Hugo Roman, 2020 / repris en poche dans la collection New Romance (2021)

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 19:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


27/06/22

Private Lesson, de Samanthe Beck

Private LessonQuelle bonne surprise ! Pourtant, l'histoire est a priori classique. Mais j'ai craqué ! Pour l'ambiance, qui m'a fait penser à Hart of Dixie. Pour le personnage de Tyler. Pour l'humour. Pour l'intrigue légère et coquine. Zéro prise de tête. Un roman de 300 pages qui offre du bon temps et donne le sourire tout du long. Je dis banco.

Au départ, certes, ça peut sembler bizarre. Ellie Swann est de retour dans sa petite ville de Bluelick, dans le Kentucky, pour ouvrir son cabinet de médecin. Après dix ans d'absence, elle entend enfin conquérir le cœur de Roger Reynolds - nouvellement célibataire. Les rumeurs vont bon train à son sujet. Ce gendre idéal serait en quête d'une partenaire audacieuse et gourmande. Afin de gagner ce titre, Ellie propose à Tyler Longfoot de lui donner quelques leçons privées. Haha. Ce dernier traîne une réputation de séducteur nonchalant et sans attache. C'est le meilleur deal de sa vie. D'ailleurs, il ne dit pas non. Mais leurs séances vont se révéler plus croustillantes et inattendues que prévues. En fait, ils ne vont pas se sauter dessus dès le premier soir en appliquant religieusement les conseils avisés du Guide sexuel pratique de la tigresse. Non, non. L'approche est plus lente, les techniques de séduction se faisant plus subtiles et tellement drôles. Et puis Ellie fait preuve d'une telle naïveté. Attention, ce n'est pas une vierge effarouchée non plus. Seulement, à force de se concentrer sur son objectif, elle ne s'attarde pas sur le feeling incroyable qui se noue entre Tyler et elle. Lui aussi est étourdi par ce qui lui tombe dessus, car on comprend vite qu'il a des sentiments pour Ellie et qu'il veut tirer profit de la situation pour qu'elle succombe à son tour. Tyler est un personnage irrésistible : il est sexy, il est charmant, il est attentionné, il est dominant. Il bouscule la routine de la jeune femme. Et le couple fonctionne très bien ainsi. Leurs cours particuliers ne sont finalement pas du tout vulgaires mais extrêmement sensuels. En plus, c'est vachement drôle.

C'est dommage que l'éditeur n'ait pas donné suite en traduisant les autres tomes de cette série. J'aurais adoré retrouver les personnages, comme Melody et le capitaine des pompiers, dans cette petite ville d'Amérique fidèle à ses clichés. Suis tentée par la VO, en attendant. Bonne pioche !

JC Lattès, coll. &moi, 2017 pour la traduction française. Traduit par Lucie Delplanque

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26/04/22

Mauvaise Habitude (Bad Love #1) de Charleigh Rose

Chaud devant ! Âmes torturées et fringale des corps dans cette romance un poil toxique mais tellement électrique.🔥

Mauvaise HabitudeBriar Vale a toujours été amoureuse du meilleur ami de son frère, même si Asher Kelley est plus âgé et infréquentable. Il se bat, il boit, il fume, il prend de la drogue. Il fuit un enfer familial en se réfugiant dans la chambre de Dashiell ou Briar. Mais l'adolescente voudrait qu'il la voit autrement que l'éternelle petite sœur intouchable. Un soir, elle n'hésite pas à le provoquer pour qu'il l'embrasse. Suite à quoi, le garçon est expédié hors de la ville pour disparaître trois ans durant.

Lorsqu'il est de retour à Cactus Heights, en Arizona, il a perdu cette tendresse qu'il lui réservait exclusivement. Il a été trahi, aujourd'hui il sera sans pitié. Et comme il n'a plus de foyer, il squatte dans la maison des Vale et impose à Briar une cohabitation difficile. De son côté, elle est troublée par son attitude et ne comprend pas sa cruauté. Mais elle réagit rapidement à ses provocations en lui tenant tête. Vous voyez le genre ? Ça souffle le chaud et le froid sauf qu'au fond ça s'embrase. L'attirance physique est incontrôlable mais les mots sont durs et les intentions souvent discutables.

Voilà, voilà. Les codes du genre sont en place, les clichés ne manquent pas. Et j'ai gloussé comme une dinde. C'est tout bon. Enfin moi, ça me convient très bien car c'est divertissant et sans prise de tête. Attention, c'est un modèle de passions destructrices sur lequel je ne fantasme pas du tout. Et la scène du début, quand Briar a quatorze ans, est déroutante. Autre bémol, à mon goût : les scènes sexy sont nombreuses et renvoient parfois certaines discussions en second plan. Cf. la scène des retrouvailles.

C'est juste mon avis personnel. Car j'ai complètement craqué pour Aaaaasher !!! Les mauvais garçons sont ma kryptonite. Il me tarde aussi de lire l'histoire sur son ami Dare (le tatoueur solitaire). Miam.

éditions Bookmark, coll. Infinity, 2021 pour la traduction

À conseiller si vous avez aimé : My Cruel Prince, d'Ashley Jade + La Princesse de Papier, d'Erin Watt + Pretty Reckless de L.J. Shen. Charleigh Rose et L.J. Shen sont d'ailleurs copines. 

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11/03/22

Flirting with 40, de K. Bromberg

description

Halte là ! Encore un qui rejoint mon sérail de spécimens à cloner de toute urgence. Hop, merci. Candidat Slade Henderson au rapport : interne en chirurgie, trente-et-un ans, un magnétisme redoutable et une maman qui lui cuisine de bons petits plats.

Ce jeune homme est non seulement brillant, drôle et prévenant. C'est aussi un fantasme ambulant 🥵

Un soir, il croise dans un bar une femme en train de boire du whisky. Elle s'agace dès qu'il s'approche d'elle et le lui fait savoir sans prendre de gants. Blakely Foxx a trente-neuf ans. Elle est divorcée et déteste son ex. Elle ne supporte pas sa nouvelle chef qui cherche à l'humilier devant leur équipe mais doit faire profil bas pour décrocher sa promotion.

Marre de supporter tout ça sans broncher - elle accepte de relever le défi du séduisant inconnu et part avec lui à son séminaire de boulot. Cinq jours à la montagne en prétendant être un couple. Lâcher prise garanti pour Blakely, quitte à enfoncer ses orteils dans le sable et hurler à la lune !

Flirting with 40Je suis vraiment très heureuse d'avoir lu ce roman qui me faisait très envie et qui ne m'a pas déçue. C'est une comédie romantique et sexy. Elle donne le sourire et vend du rêve. C'est tout, TOUT bon.

J'ai adoré les personnages - en particulier Slade 😍 (ce n'est pas permis d'être aussi doux et gentil et charmeur et canaille à la fois). Pfiou. L'héroïne aussi une nana extra. C'est une femme qui ne manque pas de confiance en elle mais qui doit simplement réveiller ce truc en elle après son sentiment d'échec.

Leur couple fonctionne à merveille. C'est comme une évidence. Et finalement, leur romance survient rapidement sans que ça dérange. Franchement, le séminaire est très instructif ! 😁

C'était donc un super K. Bromberg (pourtant pas ma tasse de thé). Ce rose pimpant en couverture annonce les réjouissances. Méfiez-vous juste de la traduction, qui manque parfois de finesse.

Hugo Roman / collection New Romance - 2022 pour la traduction

bookshelves: bookboyfriendlyguilty-pleasure

⭐⭐⭐⭐ 🥰

28/01/22

Sur ordre du Highlander, de Johanna Lindsey

Sur ordre du HighlanderAaaah ! Johanna Lindsey. Toute ma jeunesse. Ou quand je piquais les bouquins de ma sœur pour les lire en douce. 😊 L'un de mes premiers chocs romanesques : La viking insoumise. Et comme cela faisait un moment que je n'avais pas lu de RH, celle-ci est tombée à point nommé. J'ai adoré.

L'histoire oppose donc deux clans écossais qui se livrent une lutte haineuse depuis des décennies. Un jour, les Fergusson font un prisonnier qui se révèle être le laird des MacKinnion ! Panique à bord. Âpres négociations. Un mariage est suggéré. Et bim bam boum. Tous les projets tombent à l'eau. En fait, il faut savourer le début du roman comme une vaste comédie vaudevillesque. Dieu que c'est drôle de découvrir les quiproquos et autres enchaînements cocasses. C'est impayable. La situation va se renverser quand l'aînée des Fergusson est à son tour enlevée. Gloups. Il s'agit encore d'un malentendu. Et lorsque Sheena comprend dans quel guêpier elle se trouve, elle est épouvantée. Après tout, Jamie MacKinnion traîne une réputation de barbare sanguinaire. Elle doit absolument préserver son identité secrète et tout faire pour s'échapper. Ça et refuser farouchement les propositions coquines de son ennemi.

Que j'ai aimé cette lecture ! Relation explosive. Personnages impétueux. Scènes mémorables. Tension qui ne faiblit jamais. Et de l'entêtement à foison ! Diantre, le couple ne lâche rien. Question orgueil, ils se posent là. Mais ça donne matière à glousser. En digne amatrice de romances "à l'ancienne", j'ai franchement pris mon pied. Et l'Écosse - on adore ! 

Harlequin, coll. Victoria - 2021 pour la traduction française. Traduit par Elsa Ganem

Titre VO : A Gentle Feuding

⭐⭐⭐⭐⭐😍

bookshelves: highland-feverguilty-pleasureenemies-to-lovers

« Sur ordre du Highlander » de Johanna Lindsey. #SurordreduHighlander #NetGalleyFrance

Posté par clarabel76 à 16:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27/08/21

Le Voleur de baisers, de L.J. Shen

Le Voleur de baisersEncore une fois, L.J. Shen a retourné mon cerveau et mes émotions avec un plaisir sadique. Cependant, ses gestes sont précautionneux car ils savent toucher la corde sensible. Ouhlala.

Ce roman raconte l'histoire de Francesca Rossi & Wolfe Keaton. Elle appartient à une riche famille italienne, implantée dans l'organisation criminelle. Lui est un politicien intègre et ambitieux, qui entend faire du ménage dans les rues de Chicago.

Et l'impensable va arriver : après une soirée houleuse, Wolfe annonce ses fiançailles avec Francesca. L'homme est froid et catégorique - leur relation sera sans concession. Non seulement il lui vole ses rêves et l'arrache à sa famille, mais elle n'a pas d'autre choix que d'accepter cette alliance.

La jeune femme se révolte car elle hait cet homme qui ne lui montre aucune tendresse et pense qu'elle ne vaut pas mieux que son mafioso de père. Elle comprend aussi que son futur époux entend se venger de la pègre et compte se servir d'elle pour parvenir à ses fins. De plus, elle a promis son cœur à son amour de jeunesse (Angelo Bandini) et n'a pas totalement renoncé à lui.

Leur histoire va donc se construire sur des coquilles d'œufs. À pas prudents et dans l'angoisse que tout craque. La tension entre eux est d'ailleurs explosive. Le couple est à couteaux tirés, incapable de communiquer. Il faut dire que le sénateur Keaton a des préjugés sur sa dulcinée et ne cesse de bafouer son amour-propre. (On en parle de la nuit des fiançailles ? Horrible. Très, très dure.)

De toute façon, L.J. Shen aime les personnages impitoyables et calculateurs (ça tombe bien, moi aussi). Wolfe est un modèle du genre - si l'on recherche un peu de romantisme, c'est mort. Ceci dit, dès que le Mâle alpha rend les armes, c'est bigrement sexy. Wolfe Keaton est un prétendant a priori déconcertant (odieux, grossier et colérique) mais quand il comprend ses erreurs, ou quand il accepte d'abattre ses murailles, il est irrésistible.

Par contre, j'ai été saoulée par l'attitude pleurnicheuse de Francesca. OK, elle en bave. Oui, elle est très jeune. Mais bon sang, pourquoi tant de larmes ! ? Il est dit à un moment que c'est sa force ou sa parure. En attendant, son émotivité excessive me gave. M'enfin, c'est comme ça. Voilà tout pour ce roman de L.J. Shen - un roman farouche et cruel, qui propose une vision de l'amour moins conventionnelle. Ça peut sembler rude mais c'est ça qui est bon aussi.

Hugo Roman, 2019 pour la traduction française. Traduit par Charline McGregor

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,