04/06/16

Ma photo, de Dorothée de Monfreid

IMG_6448

Jane est fière de montrer à ses copains son nouvel appareil photo. La classe. Ils acceptent aussitôt de prendre la pose, en se poussant un peu, attention, les petits devant, c'est mieux, flûte il manque un ou deux accessoires pour rendre la photo encore plus belle, attention, plus personne ne bouge, le petit oiseau va sortir... et là, mazette, sacripan, oustiti et clic c'est dans la boîte ! Enfin, presque. Nos toutous sont intenables, et impayables. Seulement voilà,  Jane n'est pas contente du tout et elle boude. Ses amis ne sont pas vaches et comptent se rattraper aux branches. À leur tour de prendre en photo leur copine. Un petit sourire ?  

La série de Dorothée de Monfreid avec ses petits chiens est un rendez-vous savoureux. C'est drôle, facétieux, les toutous ont des bouilles sympas, des répliques tordantes. Ils sont inséparables mais aiment se taquiner entre eux. Voilà pourquoi chaque petit événement anodin se transforme en aventure épique. Une lecture franchement cocasse, avec un esthétisme simple et épuré, mais pas nigaud. 

L'Ecole des Loisirs, coll. Loulou & Cie, avril 2016

IMG_6449   IMG_6450

IMG_6451   IMG_6452

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


L'Ascenseur de Petit Paresseux, de Tomoko Ohmura

IMG_6317

Petit Paresseux, au sommet de son grand arbre, souffre de la chaleur et décide de descendre prendre un bain dans le lac. Commence alors un long et lent périple pour atteindre son but. En chemin, il croise des aigles, des écureuils ou des singes qui piquent du nez en un claquement d'ailes ou de griffes rapides qui feraient presque soupirer d'envie notre Petit Paresseux.

Doucement mais sûrement, il descend de son arbre en s'appliquant. Au moment de prendre son casse-croûte, flûte, Petit Paresseux perd l'équilibre et tombe, tombe, tombe... Ses amis sont tous effarés et craignent la chute. Plouf ! Plus de peur que de mal. Après toutes ces émotions, un bon bain dans l'eau fraîche du lac est décidément bien accueilli ! ^-^

Alors que le soleil se couche, tous les animaux reprennent l'ascension de l'arbre avec dextérité et vitesse. Notre Petit Paresseux n'est pas au bout de ses peines... jusqu'à la proposition providentielle de l'éléphant, qui offre ses services d'ascenseur en un coup de trompe et de pschiiit dans les airs ! Absolument prodigieux. 

Un chouette album à découvrir pour son histoire drôle et tendre, et aussi pour son format à la verticale, comme une lecture ascensionnelle, afin de se mettre dans la peau du personnage, dans son environnement familier, et escalader avec lui son très grand arbre. Une belle idée, formidablement exécutée, avec des couleurs et des dessins joyeux et débordants de tendresse. Adorable ! 

L'Ecole des Loisirs, juin 2016

IMG_6318   IMG_6319

IMG_6320   IMG_6321

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28/05/16

Maxidodos, de Kimiko

IMG_6376

C'est l'heure du dodo ! Chacun leur tour, les animaux cajolent leur progéniture pour leur apporter calme et sérénité pendant leur sommeil. Parallèlement, la lecture nous invite à partager ces instants privilégiés, où l'émotion et la tendresse prennent le pas aux haïkus qui saisissent l'instant - Ondoyants, somnolants, les poissons-clowns rêvassent. 

Mais aussi :

Dans les herbes d'eau
Calmement se reposent
Les petits flamants roses

Ces courts poèmes japonais apportent une touche de grâce, qui classe directement cet album dans la case “doudou” des rencontres littéraires. Voilà donc une belle lecture, douce, apaisante, chaleureuse, qui suggère aussi un vocabulaire recherché et audacieux (apprendre ainsi l'existence de bébés qui portent les noms suivants : blanchon, guenuche ou paonneau). Ma foi, cette lecture recèle mille petits trésors. A découvrir ! 

L'École des Loisirs - Loulou & Cie - mai 2016

IMG_6377   IMG_6378

IMG_6379

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Coquille, de Isabelle Gil

IMG_6336

Aujourd'hui est un grand jour ! Coquille le petit caneton jaune vient de naître. Le poil hirsute, le regard un peu fou, il découvre le monde avec ahurissement. La grenouille lui souhaite la bienvenue et l'invite à la suivre. Par ici, le chemin ! Mais Coquille, encore pataud, manque tomber dans l'eau. Non, non, il faut rejoindre la forêt, saluer l'oiseau dans l'arbre, ne pas grimper tout là-haut, prendre à travers champs et ne pas avoir peur de Douglas le chien. Un petit lapin prend la relève et lui montre le chemin, attention aux chutes, le caneton est encore fragile et ne tient pas debout sur les sentiers cabossés, mais la course s'achêve bientôt, avec une arrivée en fanfare. 

Isabelle Gil introduit un nouveau personnage dans sa série des petits albums photographiés, avec ce caneton tout jaune, tout brinquebalant sur ses grandes pattes palmées, qui découvre le monde sans connaissance des risques, d'où l'extrême prudence de ses amis pour lui montrer le chemin. Pour qui aime ces histoires plantées dans des décors réalistes, fabriquées de bouts de chiffon et de jouets, c'est une lecture agréable et un brin surprenante. Tant de créativité pour une histoire aussi sommaire... c'est toujours impressionnant. Une certaine poésie aussi se dégage des pages cartonnées et apporte de la sérénité à cette promenade bucolique assez plaisante.

Loulou & Cie, chez L'école des Loisirs, mai 2016

IMG_6337   IMG_6338

IMG_6339

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le Monde des Pacpacs, de Raphaël Fejtö

IMG_6332

Que sont ces étranges créatures appelées Pacpacs ? (Argh... mon subconscient bloque sur Pacman.) Rien à voir ici. Les Pacpacs sont donc un petit peuple amical, chaleureux, toujours content de vous rencontrer et de partager ses coutumes facétieuses. D'abord les Pacpacs adorent dire bonjour, comme ils adorent les frites, boire à la paille, faire des crêpes, construire des maisons sans jamais les terminer. Ils aiment aussi se toucher le bout des doigts, se baigner dans la mer, faire des colliers, téléphoner en silence (eh oui), lire le journal en marchant, tricoter des tapis qui leur chatouillent les pieds... Les Pacpacs ont ainsi des lubies, toutes plus farfelues les unes que les autres, que cet album va chercher à recenser pour nous rendre ce petit peuple surprenant et adorable ! 

Raphaël Fejtö croque avec tendresse leurs petites manies et dresse ainsi un inventaire bigarré, très fantaisiste, qui ne manquera pas d'éveiller la curiosité du jeune lecteur. Avec leurs silhouettes rigolotes, les Pacpacs rondouillards sont fort sympathiques et croquignolets, parfois excentriques, souvent délirants ! Ce petit album n'a nulle ambition que de partager une lecture tendre, drôle et attachante. 

Loulou & Cie chez L'École des Loisirs, mai 2016

IMG_6333   IMG_6334

IMG_6335

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


25/05/16

Un monde sauvage, de Xavier-Laurent Petit

Un monde sauvage

- La Maslenita au feu ! La Maslenitsa au feu ! 
C'était la même chose, chaque année, à l'arrivée du printemps. Les enfants, les parents, les jeunes, les vieux, les femmes, les hommes... On était tous là, tous ceux de Slobodnié, y compris le minuscule bébé de Klara, notre voisine, qui disparaissait sous le manteau matelassé de sa mère. Rien qu'à nous entendre hurler ce jour-là, on aurait pu croire que nous étions des milliers. Mais Slobodnié n'était qu'une minuscule bourgade perdue au bout du bout de la taïga. À part les loups, les ours et les renards, personne ne pouvait nous entendre. L'air sentait la fumée, le miel, le girofle et les blinis. Il faisait un froid à fendre les pierres, mais on se réchauffait en dansant autour du feu, en buvant et en braillant comme des déments. On fêtait le printemps, qui n'arriverait que des semaines plus tard.

Dans une contrée isolée de l'Extrême-Orient sibérien, Felitsa, une jeune ado russe, a coutume de faire l'école buisonnière pour suivre sa mère dans ses tournées de garde-forestier. Celle-ci vient de relever des traces d'une maman tigre pleine et n'ignore pas qu'elle constitue désormais une proie de rêve pour les braconniers. Le père de Kostia, un camarade de Felitsa, est d'ailleurs la bête noire de sa mère, même si elle veille au grain, son impuissance est grande en apprenant que son échalas de fiston cherche à prendre du galon.

Dans une ambiance sauvage et fascinante, se dessine une vie rudimentaire, basée sur la simplicité, les traditions et le respect de la nature. Et c'est l'homme qui vient y mettre sa pagaille, en traquant férocement des espèces protégées, en glissant vers l'interdit, en se gavant de paradis artificiels ou en cédant aux émulsions hormonales... Observatrice sensible et attentive, Felitsa diffère de ses amis en boudant le shopping, les fêtes, les soirées arrosées, les danses lascives. À la rentrée prochaine, elle devra partir en ville pour poursuivre ses études et quitter l'école de la taïga si chère à sa mère. En attendant, elle va être au cœur des événements tragiques de ce printemps en pleine mutation, dont l'auteur va livrer tous les secrets et les enjeux en déployant force et émotion, insouciance et ferveur. Des drames personnels et familiaux viendront ponctuer l'histoire vers une issue poignante, d'où l'on retiendra essentiellement la valeur symbolique de la préservation des valeurs ancestrales et de l'environnement. Un roman qui complète merveilleusement l'œuvre de l'auteur pour une lecture toujours riche en réflexion et pleine d'une promesse d'évasion. Dépaysement assuré. 

L'École des Loisirs, mai 2015

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La Poule qui avait pondu un boeuf, de Christian Oster & illustré par Jean-Luc Englebert

La poule qui avait pondu un boeuf

Branle-bas de combat à la ferme ! Denise la poule vient de pondre un bœuf. Oui, un bœuf. Gros, gras, imposant. Passablement niais et interloqué. On croit rêver. Denise fait aussitôt appel à son amie Marge, qui a une théorie à ce propos. Denise a probablement avalé un B avant de pondre un bœuf, car tout le monde sait que le B devant l'œuf donne un bœuf. Voyons, voyons... Aurait-elle avalé une banane ou un bouillon ? De la brioche, de la betterave, du beurre, de la biscotte, des bigorneaux ? Non. Juste du blé. C'est déjà une piste ! Tous les trois partent ainsi à travers la campagne pour mener leur enquête. En chemin, rien d'anormal... jusqu'à ce qu'ils croisent un fermier en train de s'époumonner Hue ! hue ! devant son attelage inexistant. Son histoire réserve encore de belles surprises à nos enquêteurs en herbe et peut-être aussi la solution à tous leurs problèmes. Cette lecture revisitée et à l'humour farfelu, dont Christian Oster se fait le spécialiste, se lit avec des yeux ronds comme des billes et un sourire jusqu'aux oreilles. C'est certes invraisemblable et tiré par les cheveux, mais ce zeste de fantaisie interpelle à juste titre les plus jeunes, qui débutent en lecture, et qui vont se triturer les méninges avec cette leçon de B qui rend un œuf bœuf (et inversement) ! Très drôle, simple, efficace, avec des illustrations de Jean-Luc Englebert aussi cocasses et tendres pour accompagner cette promenade bucolique. Une valeur sûre, toujours. 

Mouche de L'École des Loisirs, mai 2016

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19/05/16

Océane la Petite Vague, de Benoît Charlat

oceane la petite vague

Océane est une petite vague, qui aime jouer dans l'océan. Elle doit sa naissance aux nuages qui soufflent et à la tempête ambiante. Plus ça gronde, plus Océane grandit et s'éclate, avec son bateau, son dauphin, son bouée et son surfeur...

Mais quand vient le rivage, soudain Océane disparaît. Quelle tristesse ? Voyons, un simple coup d'œil vers l'horizon et déjà Océane réapparaît de plus belle ! Une vraie battante.

Une petite lecture rigolote, qui explique les mouvements des vagues et l'importance du vent en pleine mer. C'est bleu, tout bleu. Avec une Océane aux expressions fort sympathiques. 

L'école des Loisirs / Loulou & Cie - Juin 2016

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Tout en haut du toboggan, de Malika Doray

Tout en haut du toboggan

Ah, le toboggan ! Le  jeu préféré des enfants, souvent convoité, passablement redouté, mais le passage incontournable quand on se rend au parc, par exemple. Les souriceaux et leurs amis sont eux aussi de grands amateurs de sensations fortes !

Et ça roule, ça fonce à toute allure, ça pousse des cris de joie ou d'effroi, ça s'applaudit, et ça ne demande qu'à recommencer. Au diable le vertige, la glissade est exaltante.

Les enfants s'éclatent. Après tout, ils ne craignent rien. Au final, qui sera là pour les accueillir ? Les parents, forcément.

Quel album ingénieux & farceur ! Le format de lecture est en conséquence, il s'adapte au toboggan et se lit de haut en bas. Zou, c'est très rigolo. Texte, graphisme, couleurs... tout est charmant et ça plaît beaucoup aux enfants !

L'école des Loisirs / Loulou & Cie - Avril 2016

Retrouvez aussi un jeu à l'écran pour accompagner la lecture de ce livre.  Accéder au jeu

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Je veux pas déménager ! de Stephanie Blake

Je veux pas déménager

Lorsque ses parents lui annoncent qu'ils vont bientôt déménager, Simon voit rouge. Hors de question. Trêve de discussion. Et puis il hurle un bon gros “M'en fiche” qui calme tout le monde. La nuit, Simon rumine sa décision. Niet, niet, niet. Il ne quittera pas sa maison de toujours, celle où il a grandi, et dont il connaît tous les petits bruits bizarres. C'est son territoire. Point final.

Seulement, pas loin de là, son petit frère Gaspard sanglote dans sa chambre. Lui non plus ne veut pas déménager. Simon, alors, change de braquet. Et pour mieux rassurer son cadet, il lui explique que c'en est fini de cette maison “beurk kakadoi” et qu'ailleurs ils auront une chambre plus grande avec des lits en hauteur. Ensemble, ils se feront de nouveaux copains. Tout va bien.

Le lendemain matin, les deux frangins ont une réponse bien troussée pour écourter le couplet des parents. Quel toupet ! Simon le Superlapin n'est pas à une contradiction près, mais il est tout simplement génial dans le rôle du grand frère responsable, qui a recours à l'humour pour chasser les craintes et effacer les chagrins. Les albums de Stephanie Blake avec son héros Simon ont définitivement la cote. 

L'école des Loisirs - Mai 2016

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,