Les mots sont, les mots font, les mots disent Les mots coulent, les mots roulent sur un fil

04/02/23

Captive, de Sarah Rivens

Alors, je débarque d'une autre galaxie car je ne connaissais rien de ce roman jusqu'à ce que ma nièce de quinze ans le dévore et signale de façon angélique que je ne suis plus à la page ! 😂

Captive

J'ai donc sélectionné la lecture en audio pour étancher ma curiosité, non sans méfiance. Les trucs à la mode me font souvent fuir. Et les trigger warnings (mentions de viol, violences physiques, langage violent), encore plus !

Bref. Place au zéro sentiment de honte maintenant. Oui. J'ai bien aimé ce truc. J'ai quasiment tout écouté d'une traite.

Je valide tous les reproches qu'on peut lui faire, la grossièreté, les clichés, la relation abusive, l'évolution des sentiments qu'on ne comprend pas, etc.

Mais cette lecture a révélé qu'elle pouvait être palpitante à sa façon. Action, guerre des gangs, meurtres, un peu de suspense et des passages assez drôles. Certes, l'héroïne est fade, et le psychopathe digne de ce nom.

À partir du moment où on ne conçoit pas cette fiction comme une apologie aux relations tordues et malsaines (nope ! nope !), je n'ai aucun complexe avec. C'était sympa, je lirai la suite sans problème.

Au passage, le format audio est très bon, Cachou Kirsch excelle dans cet exercice.

©2021 Hachette Livre (P)2022 Hachette Livre

  • Lu par : Cachou Kirsch
  • Durée : 15 h 10
  • Captive est une dark romance qui n'entre pas dans les codes de la romance classique : romance y rime avec violence, et certaines scènes peuvent surprendre les lectrices non averties.

  • Trigger warnings : mentions de viol, violences physiques, langage violent.

  • ⭐⭐⭐⭐

"Ne joue pas avec le diable, mon ange, ne t'aventure pas dans ce que tu regretteras."

 

Posté par clarabel76 à 07:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


03/02/23

Gild (La Saga d'Auren #1) de Raven Kennedy

Si je devais résumer mes émotions au cours de ma lecture, ce serait comme m'attacher contre mon gré dans le Big Thunder Mountain pendant une journée complète sans interruption. Entre nausée et migraine, j'hésite. C'est vous dire combien l'histoire est littéralement WTF pendant de longs chapitres !

GildBref. D'emblée cela commence par une scène où le roi Midas s'envoie en l'air avec ses pouliches sous l'œil impassible de sa favorite qui est en train de cuver son vin dans sa cage dorée. Hmm. Quand tu n'es pas préparée à lire un truc comme ça, le choc est grand.
C'est donc un univers bien particulier qu'on découvre dans cette saga. Un mélange qui s'inspire de mythologie et de fantasy, teinté de romance sombre. L'héroïne s'appelle Auren. Elle a un lourd passé et doit sa vie à Midas. Elle lui voue une adoration sans borne et accepte sans frémir d'être dans sa prison depuis dix ans, couverte d'or et intouchable.
Je ne prends aucune risque à supposer qu'elle va évoluer sur ce plan, et notamment suite aux conjonctures politiques qui vont se présenter. Auren va devenir une monnaie d'échange, mais pas seulement. Comment dire ? La mise en place est étrange, parce qu'elle prend son temps et ne met pas forcément en valeur sa richesse. Ce qu'on découvre, en premier lieu, c'est une ambiance glauque et toxique qui fait grincer des dents.
Et donc, accrochez-vous, car l'action se déploie, ou disons-le, explose vers le dernier tiers de l'histoire. Ça devient carrément HOW IN GOD'S NAME tellement on passe à l'échelon supérieur. En terme de rebondissements et de sensations fortes, on tient quelque chose. Mais au moment où ça devient intéressant, couic, ça s'arrête.
La suite, au prochain épisode. Grrr.

Je n'avais pas prêté attention aux avertissements sur le contenu explicite (langage cru, violence, viol). Maintenant je comprends que ce n'était pas une mise en garde superflue. Oh non, purée. Fans de Sarah J. Maas et Jennifer L. Armentrout, tenez bon. Tentez le coup. Ça peut sembler rebutant, franchement déstabilisant, avant de se révéler intense et de vous laisser bouche bée à la fin. En tout cas, moi je n'avais rien vu venir.

Merci au passage à @lizzie_livresaudio de proposer une publication du livre audio aussi proche de la date de sortie du roman ♥ les prochains arrivent en avril & juin.

©2020 by Raven Kennedy Pour la présente édition © 2023, Hugo Roman Département de Hugo Publishing (P)2023 Lizzie

“Does it really matter if your cage is solid gold when you aren’t allowed to leave it? A cage is a cage, no matter how gilded.”

 

02/02/23

Le Secret des Chamans (September Jones #5), de Jupiter Phaeton

Le Secret des ChamansÔ surprise de retrouver September Jones alors que sa situation avait trouvé un point final dans Changelings, fées et Cie.

L'année a été bien mouvementée pour notre héroïne. Nous la pensions comblée en amour. Réconciliée avec ses vieilles angoisses. Apaisée, donc heureuse.

Sauf que tout va déraper. Parce qu'elle veut sauver la peau du vampire légendaire, mais le loup-garou sexy s'y oppose. Grosse crise de couple. Et les ennuis en ville s'accumulent. La tension au sein de la meute est alarmante. Les amoureux ne se comprennent plus. D'où une profonde sensation d'amertume.

Je n'aime pas quand les auteurs font vivre à leurs personnages des hauts et des bas aussi superflus. Je n'aime pas quand le manque de communication creuse toujours un fossé entre eux, malgré plusieurs mois de relation.

Il s'agit donc d'un nouvel arc dans la série. Ma curiosité sera au rendez-vous. Toute la bande est dans la place - Bruce, Prudence, Daphné, Peter et même Lewis ! Il y a des passages drôles, des rebondissements qui décoiffent et des claques qui se perdent.

Par contre, en audio, c'est un vrai tourbillon. Une bulle qui pétille et qui éclate dans les airs. J'aime beaucoup la voix de la comédienne et le sens du rythme est excellement rendu.

©2022 Jupiter Phaeton (P)2023 Audible Studios

  • Lu par : Ariane Brousse
  • Série : September Jones, Volume 5
  • Durée : 8 h 16
  • Description : Indépendante, fière et ronchon : découvre September Jones et sa clique de surnaturels. Au menu : loups-garous, sorciers, changelings et beaucoup d'ennuis !

⭐⭐⭐⭐

01/02/23

La Reine de l'air et des ombres, partie 2 (The Mortal Instruments, Renaissance) de Cassandra Clare

renaissance La Reine de l'air et des ombres 2Fin du troisième tome qui vient clore l'arc narratif de Renaissance.

Globalement cela aura été une lecture divertissante, comme d'habitude. Action, émotion, efficacité. J'ai aimé retrouver les personnages originaux, comme Magnus Bane, les Lightwood, Jace et Clary (la demande en mariage qui vire au fiasco !).

J'ai également aimé rencontrer de nouvelles têtes, notamment le prince Kieran, les enfants Blackthorn et Ash Morgenstern. L'idée de créer Thulé est également très bonne. Découvrir le monde des Shadowhunters selon une autre perspective et aux destinées toutes chamboulées. 

D'ailleurs, j'aime beaucoup la fin ouverte et la perspective d'élargir encore le champ des possibles. Les intrigues chez les faes sont mielleuses et perfides à souhait ! Les intrigues politiques au sein de l'Enclave n'en finissent plus de reproduire les mêmes erreurs.

C'est prometteur pour la suite. Bien sûr, je ne reviendrai pas sur la sérénade romantique entre Emma et Julian. Amour impossible, valse des hésitations, spectre d'une malédiction. Ouh là là ! Pénible.

De toute manière, j'aime cette saga dans son entièreté. Cet arc, autrement dit Renaissance, ne sera sans doute pas mon préféré. Toutefois, il a aussi apporté des pistes et des perspectives vers un futur proche.

En attendant, il me tarde de découvrir le cycle des Dernières heures, avec La Chaîne d'Or pour commencer. Une beauté en puissance !

©2018 / 2019 Cassandra Clare / Univers Poche / Pocket Jeunesse. Traduit de l'anglais par Julie Lafon et Aurore Alcayde (P)2023 Audible Studios

  • De : Cassandra Clare
  • Lu par : Mélina Sia
  • Série : The Mortal Instruments. Renaissance, Volume 3.2
  • Durée : 14 h env.
  • Présentation : Le roi de la Cour des Ténèbres est mort. Dans le chaos de la bataille, Emma et Julian n'ont eu d'autre choix que traverser le Portail de la salle du trône. Les voilà à Thulé, un univers parallèle dans lequel Sébastien a remporté la Guerre Obscure...
  • Dans le monde réel, la maladie touchant les sorciers continue de faire des ravages et la Cohorte a pris le pouvoir. Plus que jamais, le Monde Obscur a besoin d'Emma et de Julian. Mais pourront-ils le sauver avant que la malédiction des parabatai les détruise, eux et tous ceux qu'ils aiment ?

⭐⭐⭐⭐

31/01/23

Les Héritiers disparus (Inheritance Games #2) de Jennifer Lynn Barnes

C'est complètement dingue, le nombre de secrets sur la famille Hawthorne ! Ce deuxième tome réserve encore des surprises et ne va guère combler nos questionnements.

Les Héritiers disparus Inheritance Games 2

Pourquoi Avery est devenue une héritière ? quel est son lien avec le défunt ? dans quel but ce clan préserve son passé ? Mensonges en puissance. Fantômes dans les placards. Ça chauffe. Si l'on s'imagine tenir une piste, la seconde d'après elle s'effondre.

En plus de ça, le cœur de l'héroïne balance entre deux frangins. Est-ce vraiment nécessaire ? Non. Mais le rythme de l'intrigue prend le pas. On le sent, le ton s'intensifie, avec son scénario renversant, ses nœuds au cerveau, ses plans foireux, ses paris fous, son goût du risque.

L'histoire a de plus en plus de mal à se contenir dans sa petite boîte. Les remparts s'effondrent, sauf que les révélations ne vont pas apaiser les doutes. Avery ne lâche rien non plus. Elle est moins naïve, spécule énormément, accepte les défis et ne fait plus mine d'ignorer le danger.

Franchement, j'aime bien. La lecture est facile et entraînante. Le format audio lui convient parfaitement. Le suspense est entier, tendu au cordeau, sensible au moindre accroc. Sur ce plan, c'est tout bon. J'apprécie moins la surenchère de drames et l'enchaînement des révélations. Attention à ne pas en faire trop. #avispersonnel

Ceci dit, je lirai le troisième tome avec grand plaisir ! Excellente interprétation par Audrey d'Hulstère.

©2022 Éditions Pocket Jeunesse, pour la traduction française (P)2023 Lizzie

  • Lu par : Audrey d' Hulstère
  • Série : Inheritance Games, Volume 2
  • Durée : 10 h env.
  • Du jour au lendemain, Avery Grambs est passée de lycéenne fauchée à milliardaire. Elle évolue désormais dans un monde foisonnant d'énigmes, de richesses infinies, de danger et de secrets de famille, et bénéficie d'une protection rapprochée. Mais pourquoi Tobias Hawthorne, le milliardaire excentrique, a-t-il décidé de lui léguer toute sa fortune au détriment de ses propres filles et de ses quatre petits-fils ?
  • Avery se lance à la poursuite de la seule personne susceptible de répondre à cette question. Tandis qu'elle tente de résoudre énigme après énigme, accompagnée de Grayson et Jameson, elle a de plus en plus de mal à savoir qui sont ses alliés et qui est prêt à l'éliminer par tous les moyens ! 

⭐⭐⭐⭐


30/01/23

Meurtres, magie et télé-réalité (Ivy Wilde #2) de Helen Harper

Meurtres, magie et télé-réalité Ivy Wilde 2Un deuxième tome diablement déjanté (et inespéré en audio) ! Il me semble avoir attendu cette suite depuis une éternité. Bref. L'ambiance est franchement savoureuse.

Lire du Helen Harper est une bouffée d'air frais. On plane littéralement en suivant les aventures de l'héroïne. Ivy est embauchée comme coursière sur le plateau d'une émission TV, avant de devenir elle-même une candidate.

Bon, il s'agit en fait d'une mission d'infiltration. Et Winter n'est pas bien loin. Mais le malaise entre eux est ÉNORME. De la taille du gouffre de Padirac. Malentendus, mauvaise communication. Vous voyez le genre. Nul besoin de tendre l'oreille pour sentir le grésillement.

Un bonheur, cette lecture ! Pour le fun, pour l'enquête, pour l'énergie, pour les personnages et pour les familiers grincheux. J'aime la folie douce et l'esprit positif de cette série ♥

©2023 Hardigan (P)2023 Hardigan

  • Lu par : Lisa Issert
  • Série : Ivy Wilde, Volume 2
  • Durée : 8 h env.
  • Ivy Wilde, paresseuse sorcière de l'Ouest et addict de la Sieste, est toujours obligée de faire copain-copain avec le Saint Ordre des Lumières Magiques. Ce qui n'est pas si mal, hein, vu que ça lui donne un prétexte du tonnerre pour passer plus de temps avec Raphaël Winter, son pseudo-Némésis aux yeux saphir. 

  • Et quand il toque à sa porte en lui demandant d'aller jouer l'espionne sur le tournage de sa série préférée, Enchantement, elle saute sur l'occasion. Glander sur un plateau télé, c'est sûrement pas difficile...

⭐⭐⭐⭐

 “I don't think I'm in love with you; I know I'm in love with you. We have nothing in common, but I don't think that matters. You're always there in my thoughts. Always.”

28/01/23

À qui la faute, de Ragnar Jonasson

À qui la fauteCette lecture mérite totalement son titre de huis clos glaçant, et pas seulement parce qu'elle se déroule au fin fond de l'Islande. Certes, les températures vont chuter. On va ressentir pleinement la chair de poule. Et vraiment pas à cause du froid !

L'histoire nous donne à suivre quatre amis qui partent quelques jours pour une simple chasse à la perdrix. Mais une tempête de neige vient compromettre leurs projets. Et les voilà contraints de se réfugier dans un pavillon abandonné. Sauf qu'en ouvrant la porte, ils tombent sur un inconnu inerte.

Après le choc, vient l'inquiétude. Puis les doutes. Ajoutez qu'au phénomène de l'isolement, agrémenté d'une pointe d'alcool, se joint un sentiment proche de la paranoïa. Bref. Tout bascule. Finalement, ces quatre-là vont se révéler et réaliser que le passé a laissé de vieilles cicatrices. Ça sent les secrets enfouis, la rancune et la vengeance à plein nez !

Dans ce bal des maudits, dites-vous qu'ils sont tous détestables et pourris jusqu'au trognon. C'est aussi ce climat de faux-semblants qui a su me séduire. L'intrigue est plutôt banale, le rythme lent et la résolution odieuse. Toutefois, j'ai aimé ce piège qui m'est tombé dessus au cours de la lecture. Je me sentais complice malgré moi, quand bien même je tentais de sonder les uns et les autres pour les percer à jour. (Peine perdue)

J'en profite pour souligner que le format audio a sûrement contribué à cette bonne appréciation, car c'était comme écouter une pièce de théâtre, avec mise en scène soignée et ambiance flippante. J'étais aux aguets tout du long, attentive et suspicieuse sans réussir à m'en extirper. Bravo !

©2023 Audiolib (P)2023 Audiolib

⭐⭐⭐⭐

27/01/23

Entre fauves, de Colin Niel

Entre fauves audiolibQuelle lecture passionnante ! J'ai quasiment tout écouté d'une traite tellement j'étais impressionnée par l'ensemble. Impossible clairement de m'en détacher.

L'histoire commence par la publication d'une photo sur internet montrant une jeune fille en train de poser auprès de la dépouille d'un lion, avec son arc de chasse à la main. C'est assez pour mettre le feu aux poudres. Parmi les plus vindicatifs, on trouve Martin, un militant écolo qui décide de traquer cette inconnue. Celle-ci s'appelle Apolline et vient de fêter ses vingt ans quand elle reçoit son billet d'avion pour participer à un circuit en Afrique. Sur place, elle croise Kodjima, le fils d'un berger ruiné depuis l'attaque d'un fauve sur son troupeau. Pour les beaux yeux de sa belle, il veut laver le nom de sa famille humiliée et brandir la tête du prédateur.

Entre fauves, donc. Le titre affiche la couleur. Dans ce paysage ni tout blanc, ni tout noir, on découvre un engrenage implacable, des sorts liés et des destins brisés par une loi implacable. La peur que diffuse la lecture est d'ailleurs indicible. Qu'on soit dans la vallée d’Aspe dans les Pyrénées enneigées et au cœur du désert du Kaokoland en Namibie, elle se faufile partout.
Cette dextérité à saisir notre curiosité et à la guider vers des sentiers improbables est grandiose. Surtout que l'histoire ne soutient aucun discours moralisateur. Elle expose des faits, fait preuve de cynisme aussi. Parfois, les enjeux dépassent l'entendement. C'est ainsi.

Lisez cette histoire pour son sens du rythme, son enchaînement dramatique, son suspense et son ironie. C'est fatal. De plus, le format audio colle parfaitement à cette mise en scène - quatre comédiens prodiguent gravité et émotion dans ces destins croisés. Une très belle prouesse.

©2020 Éditions du Rouergue (P)2022 Audiolib

⭐⭐⭐⭐⭐

 

26/01/23

La Maison des Dragons (Les amants maudits #1) de K.A. Linde

les amants mauditsDans ce premier tome, on doit absorber beaucoup d'informations sur le monde imaginaire et les personnages. Surtout dans les premiers chapitres.

Au centre, nous avons donc Kerrigan, une demi-fae abandonnée dès son jeune âge et recueillie dans la Maison des dragons pour y suivre une formation. L'annonce de son affectation est d'ailleurs proche et pourrait changer le cours de son destin.
Or, rien ne se passe comme prévu. La cérémonie tourne au fiasco, un invité indésirable se présente pour le tournoi, la jeune fille enchaîne les visions et donc les malaises mais ne doit absolument rien confier de ses tourments.
De plus, on lui assigne le rôle d'assister le Prince de Ombres, Fordham Ollivier, tout au long des épreuves. Un calvaire pour l'un comme pour l'autre. Fordham n'a que du mépris pour sa nature de sang-mêlé, ce contre quoi elle riposte en montrant bien qu'elle exècre son attitude hautaine.
À côté de ça, la tension en ville se durcit. Son meilleur ami disparaît au cours de la nuit. Kerrigan est elle-même victime d'agressions. Un assassin est à ses trousses. Et le roi des Rebuts la force à accepter une compétition à la vie - à la mort en échange de ses bons et loyaux services.

À première vue, l'histoire semble confuse et éparpillée. Elle se concentre aussi beaucoup sur Kerrigan, une héroïne au caractère bien trempé, qui fait preuve de courage pour aider ses amis et qui peut compter sur eux en contrepartie.
C'est aussi une gamine fragilisée par son abandon et par le poids des secrets qu'elle porte. Mais elle a envie de s'en sortir, de trouver une voie royale et non une porte de secours. À ce propos, sa capacité à plonger dans des situations improbables reste spectaculaire.
Par contre, la demoiselle a tendance à éclipser son entourage. Le prince obscur cache bien son jeu. Poète torturé et grognon, nous voilà ! La relation entre Kerrigan et lui est cependant épique car ils vont ensemble se lancer dans des missions contre l'avis de tous. Ma foi, c'est pas mal. Est-ce qu'il y a un soupçon de romance ? Sans doute. Toutefois, le dénouement ne nous autorise guère à glousser comme des dindes.

Et pour ça, je dis bravo. Cette lecture pleine de fraîcheur et d'enthousiasme possède de solides atouts, malgré quelques points faibles dont cette sensation trop diffuse et brouillonne. Suis curieuse pour la suite, sans l'inscrire dans mes priorités pour autant.

La Maison des Dragons écrit par K.A. Linde est un roman de 504 pages publié le 21/09/2022 dans la collection Onirique.

#Fae #Dragons #Magie #Sélection #Mystère #Action

⭐⭐⭐⭐

25/01/23

Limbus Patrum (La Brigade du Surnaturel #1) de Floriane Impala

La Brigade du surnaturelFranchement, j'ai beaucoup aimé ! Je ne m'attendais pas à une histoire aussi riche et entraînante, loin des clichés et sentiers battus. Donc j'ai été agréablement surprise. Et conquise.

Claire est une enquêtrice hors pair, fonceuse et intrépide. Elle se voit obligée de faire équipe avec un démon sous les ordres de Satan afin de mettre un terme aux crimes en série qui sévissent dans les rangs des surnaturels.

De son côté, Kéziah est un sémillant incube à la crinière rousse qui aimerait abuser de sa partenaire mais qui promet d'attendre son heure pour goûter le fruit défendu. Car Claire le rembarre aussitôt même si l'homme est sexy et beau à se damner.

La jeune femme a d'autres priorités dans sa vie. Certes, elle a cadenassé son cœur depuis le suicide de son père et son boulot au sein de la BMS. Et puis elle a un deal avec le Big Boss des Enfers et n'a que dix jours pour remporter la manche.

Cela vous donne la direction que va prendre cette lecture : du rythme, de l'action, des rebondissements, des joutes verbales, de la tentation, des interdits, des découvertes, un soupçon de complicité et un paquet de secrets. Ajoutez aussi un savant mélange de fantastique et de mythologie pour une intrigue bien construite et bien écrite.

Verdict : c'était drôlement épatant. La version audio est savoureuse à écouter (la comédienne est extra). L'univers réserve de bonnes surprises et évite les pièges trop faciles. La fin en est d'ailleurs la preuve ! Vivement la suite.

©2022 VOolume (P)2022 VOolume

la brigade BMS

⭐⭐⭐⭐

Bon point pour la présentation de l'éditeur ! 💯

Entre un Kill Bill, un Buffy et un American Gods passés à la bombe fluo de la romance, ce tome 1 de La Brigade sur Surnaturel assaisonne tous les clichés du genre pour en tirer un cocktail de première main : une traque mythologique, des ébats torrides, des High Kick plus convaincants que ceux de Bruce Lee et un art de la punchline qui pimente l’Urban Fantasy de cette enquête démoniaque.
🤍✨🎶