Les mots sont, les mots font, les mots disent Les mots coulent, les mots roulent sur un fil

25/06/16

James Bond - Déclic mortel, par Anthony Horowitz

Déclic Mortel

Cette couverture chez Calmann-Lévy est juste magnifique ! Complètement fidèle à l'esprit James Bond - smoking, vodka martini, beauté fatale et belle voiture. Anthony Horowitz ne se moque pas du lecteur en nous servant cette intrigue, inspirée d'après les archives de Ian Fleming, où l'on replonge avec exaltation dans une histoire d'espionnage habilement troussée et palpitante à lire.

James Bond vient tout juste de rentrer d'Amérique, après son coup d'éclat contre Golfinger, lorsqu'il est convoqué pour une nouvelle mission d'infiltration. S'inscrire pour la périlleuse course de voitures du Nürburgring. Déjouer les plans des Russes qui visent à éliminer le pilote vedette, le britannique Lancy Smith. Mais avant cela, il doit éclaircir le dossier Pussy Galore. La caïd de Harlem s'affiche à son bras, le suit jusque dans la campagne anglaise, prétend être menacée, pistée par de dangereux individus, surgis de son passé et venus lui régler son compte. On le sait, l'aventure, chez Bond, est une seconde peau. Le danger, la montée d'adrénaline, l'action, il connaît. Et on ne se plaint pas de suivre notre agent 007 dans cette histoire originale, reprenant donc toutes les marques de fabrique de la série.

La couverture chez Hachette indique la seconde orientation de l'enquête, d'où ces plans de fusée qui rappellent la bonne vieille guerre d'influence entre l'Est et l'Ouest. Bond croisera aussi le chemin d'un riche homme d'affaires coréen, en apparence froid et impénétrable, et d'un lutin farouche, aussi charmante que Jean Seberg... C'est un vrai plaisir coupable de savourer cette lecture. James Bond y est opérationnel sur toute la ligne, séducteur, intuitif et audacieux. Les vilains sont assoiffés de vengeance, les JB Girls glamour et pittoresques, aux patronymes fabuleux et truculents (^Jeopardy Lane^).

Casting réussi, enquête haletante, ambiance vintage... L'empreinte de Ian Fleming est bel et bien présente, sans une once de nostalgie, Anthony Horowitz a repris dignement le flambeau et n'a pas bradé son héritage. “I think he got the point.”

Traduit par Annick Le Goyat (Trigger Mortis) pour les éditions Calmann-Lévy (2015)

Parution simultanée chez Hachette Romans, sept. 2015

James Bond – Déclic mortel

 

#Mois Anglais 2016 : “You’re a women of many parts, Pussy.”

giphy-reine-dangleterre giphy-reine-dangleterre giphy-reine-dangleterre

👸-👸-👸-👸-👸-👸-👸-👸


24/06/16

Half Bad : Nuit Rouge, de Sally Green

Half Bad 2

Après bien des épreuves, Nathan a finalement reçu ses dons de sorcier au cours d'une cérémonie inattendue, mais au terme de laquelle le chaos règne toujours parmi sa communauté. Sorciers blancs et noirs se déchirent. Et de nouveau Nathan se sent isolé de toute part, traqué comme une bête, sans possibilité de rédemption.

Seule sa rencontre avec le trublion Nesbitt et la divine Victoria van Dal va donner un semblant de sens à ses objectifs - remettre la main sur le Fairborn, retrouver Gabriel et Annalise, et déjouer les plans trop ambitieux de Soul O'Brien. 

La série n'a hélas pas corrigé son problème de rythme (sensation de longueurs et répétitions abusives dans le schéma de l'intrigue), par contre elle continue d'afficher une volonté de ne pas s'abaisser à tout sentimentalisme inutile et revendique un ton dur, âpre et sans appel. Les batailles font rage, les trahisons se multiplient, les corps tombent, les coups pleuvent, les non-dits affluent...

Un vent de protestation souffle chez les sorciers, ce qui va donner lieu à une nouvelle alliance, celle des sorciers libres. Nathan y retrouve Celia, son pire cauchemar, mais accepte de prêter secours à leur cause en tentant de convaincre Marcus de rallier leurs rangs.

La précipitation des événements dans les dernières pages du livre vient conclure cette intrigue hasardeuse, ou exécutée avec maladresse, pour enflammer notre imaginaire et ouvrir les paris. Suspense et émotion sont au taquet. Nathan face à son destin ! ^-^

Publié chez Milan, en juin 2015 - Traduit par Marie Cambolieu (Half Wild)

 

British mysteries British mysteries British mysteries

# Mois Anglais 2016 : British Mysteries

👸-👸-👸-👸

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23/06/16

Les Aventures rocambolesques de l'oncle Migrelin, par Elzbieta

Migrelin

Le jeune narrateur vient de découvrir un pan caché du passé de son oncle Migrelin et se livre à un exercice méticuleux en rapportant les faits à la manière d'un reporter chevronné. 

Ainsi donc, vers l'âge de neuf ans, son oncle Migrelin a vécu une folle épopée en compagnie de sa grand-mère, qui redoutait une seule chose - son anniversaire. Elle n'hésitait pas à raconter à son petit-fils des histoires étonnantes et rocambolesques, qui gonflaient le garçon d'importance et lui donnaient matière à rêver et voyager.

Un jour, le rêve est enfin devenu réalité après la découverte d'un bébé dans un parc public et d'une visite au zoo. La grand-mère, témoin des événements, s'est mise à ramper jusqu'à une étrange tanière pour démasquer un dragon-bisou, avant de filer dans l'Eurostar pour traquer des contrebandiers amateurs de bestioles rares (la Barge Rousse championne du monde, la Sterna Paradisea également couronnée pour ses exploits et le Kikilatondu d'Estonie). Mazette.

Notre duo de détectives amateurs a bravé d'autres épreuves, comme le kidnapping de Migrelin. Après quoi, sa grand-mère a fait appel aux services du Professeur Roubil, un grand médium qui résout tous les problèmes les plus insolubles, selon des méthodes musclées mais concluantes ! Pfiou. On n'a pas le temps de dire ouf que l'action déjà virevolte dans tous les sens. C'est étourdissant. Mais grandiose.

On a entre les mains un journal plus vrai que nature, qui rassemble des rapports de police, des articles de journaux, des prospectus, un plan de Londres, des correspondances secrètes et des dossiers confidentiels tirés des archives aux origines improbables. Le tout forme un livre inventif et farfelu, avec lequel Elzbieta vraisemblablement s'amuse et révèle un talent insoupçonné de romancière !

Ses personnages aussi nous surprennent et nous enchantent à la lecture de leurs ébouriffantes péripéties, au rythme endiablé. Une plongée originale et rafraîchissante dans un univers franchement atypique. ☺

Publié au Rouergue, fév. 2016 / ill. de couverture : Olivier Douzou

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Pingouins en pagaille : L'Abominable bête des neiges ! de Jeanne Willis

L’abominable bête des neiges

C'est avec grand plaisir qu'on retrouve nos délurés pingouins dans cette nouvelle aventure pleine de folie ! ☺

Alors que nos amis pensaient avoir résolu leur problème, en assurant leur place au zoo et en lui redonnant un second souffle, ils constatent avec effroi que le vent est de nouveau en train de tourner. Notre joyeuse bande de gorfous sauteurs, manchots pygmées, manchots empereurs et manchots à jugulaire n'a plus les faveurs du public et ignore le pourquoi de ce désamour !

On murmure qu'un nouveau locataire, installé dans une grotte gigantesque, avec cascade et tout le confort, attire les foules en masse au détriment de nos adorables pingouins. On raconte même qu'il s'agit d'une créature féroce. Rien ne va plus dans les chaumières, il est temps d'éclaircir ce mystère.

Toujours aussi délirant, toujours aussi pétillant, le roman s'inscrit dans la rigolade et ne manque pas d'imagination pour raconter les frasques de nos charmants pingouins qui ne cessent de nous surprendre ! Leur mot d'ordre : gags à répétition.

C'est également raconté avec une telle énergie (jeux de mots, situations saugrenues & quiproquos) qu'on ne quitte jamais le sourire affiché sur nos lèvres. On y découvre des pingouins rusés et fantasques, adeptes d'aérobic ou de masques en peau de poulpe (blurp), mais aussi lanceurs de crottes en rafale pour se venger des indifférents et casser leur image trop lisse. 

Polissons, nos pingouins ? Certainement. Et l'histoire démontrera encore l'étendue de leurs talents en matière de camouflage et d'espionnage ! ^-^

La lecture s'accompagne d'illustrations réjouissantes et de chansons entraînantes. Un franc succès pour ce troisième titre d'une série découverte l'année dernière, avec Zizanie au zoo & Opérations poussins. Bidonnade assurée. Bonté sardine ! 

Nathan, février 2016 - Traduit par Lilas Nord /  illustrations de Nathan Reed

Afficher l'image d'origine

« On chante, on danse, on se fait des bœufs.
- Vous avez mangé un bœuf ? J'espère que ce n'est pas celui de la mini-ferme. »

🐧🐧🐧🐧🐧🐧🐧🐧

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Léo Sacrin: Mémoires catastrophiques pour collégiens du futur, de L. A. Campbell

Léo Sacrin

Léo Sacrin a douze ans et doit rendre un devoir d'histoire qui consiste à rédiger le journal de son année scolaire destiné aux collégiens du futur. Son professeur envisage de glisser tous leurs cahiers dans une capsule qu'ils iront enterrer sous les gradins du terrain de foot. Galère en perspective pour Léo, qui ne comprend rien à l'utilité du projet (il déteste l'histoire) mais va s'y employer du mieux qu'il peut, en agrémentant son récit de petites photos, de dessins ou de frises chronologiques particulièrement rigolotes.

Élève moyen, pas très populaire, Léo se révèle pourtant un narrateur drôle malgré lui. Il nous raconte des anecdotes de son quotidien assez invraisemblables mais franchement cocasses. Premier point noir, il doit partager sa chambre avec deux petites sœurs qui portent encore des couches, ses parents sont prêts à négocier contre un B en histoire. Il se plaint aussi de son cartable trop lourd (pour secrètement acheter une trottinette hyper branchée) mais se coltine un caddy vintage pour trimballer ses bouquins ! Il porte des vêtements usés, trop grands pour lui, parce que sa mère New Age est contre le gaspillage et dicte à toute la famille un régime végétarien. Mais dès que celle-ci s'absente, son père et lui, allergiques au tofu, deviennent complices dans le crime en faisant un barbecue en plein hiver pour leur festin de viande grillée. 

C'est une lecture très attachante, qui tourne en dérision les petits bobos de la vie. Léo est sans doute le souffre-douleur de garçons bêtes et méchants, mais Léo a aussi un super pote qui partage avec lui ses coups durs (tous deux ne s'entendent pas sur le bal de l'école mais se damneraient pour débloquer le niveau de leur jeu vidéo qui les empêchent de décrocher le Graal). La vie, quoi. Avec son grain de folie et son lot de catastrophes. Cela se lit en un clin d'œil et cela fait penser au Journal d'un dégonflé ou à Big Nate dans le même genre. Une découverte qui vaut le détour. 

Traduit par Vanessa Rubio-Barreau pour Gallimard Jeunesse, 2013

Repris chez Folio Junior, mai 2016

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


22/06/16

Mon petit ♥, par Antonin Louchard

IMG_6528

Petit moment de tendresse autour de cette ravissante lecture, simple, rapide, mais attendrissante.

Au fil des pages, cet album tout-cartonné récite une étonnante litanie... Mon petit poussin, mon petit chat, mon petit canard, ma petite puce... avec les illustrations de circonstance. 

Tiens donc. 

On avance ainsi jusqu'à la double page finale qui clame un bon, gros Je t'aime ! ♥ 

Cette lecture éveille ainsi la tendresse à l'évocation des petits surnoms souvent donnés par les parents à leurs enfants, que ceux-ci auront plaisir à entendre, encore et encore, en découvrant les animaux s'y rapportant. 

La lecture est décidément douce et apaisante, avec des illustrations rigolotes. On a là un imagier original et très attachant, qui inspire une tendre complicité, et plus encore. Le cœur en velours, qui ressort sur la couverture, invite aussi à la découverte ! 

Seuil jeunesse, mai 2016

IMG_6529   IMG_6530

IMG_6531

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Même plus peur, de Fleur Oury

IMG_6523

Ours aime la compagnie des enfants et s'amuse à leur faire peur ! Mais depuis quelque temps, hélas, ses grognements n'impressionnent plus personne. Lui, la terreur poilue, aux griffes acérées, ne fait plus trembler dans les chaumières ! 

Ours s'interroge et cherche une solution auprès de ses confrères les plus effrayants... le loup, l'araignée, le crocodile, le serpent, le tigre. Ils ont sans doute des tuyaux à lui filer. Mais alors qu'il les aborde les uns après les autres, il constate que c'est la débandade générale.

Le loup voit son mythe brisé par la faute des contes, l'araignée est victime de l'aspirateur, le crocodile n'est pas une brute, le serpent a peur de son ombre... Tout se perd, les amis ! Seul le tigre est encore fier de sa superbe et ne s'en cache pas. C'est lui le plus beau, le plus fort, le plus diabolique, grrr !  

Retour à la case départ pour Ours, vaincu par la fatalité. Il est désormais inutile, délaissé par les enfants, qui ne le craignent même plus. Il se sent seul et abattu. Apte au recyclage. Car après tout, il n'y a pas que la peur qui fait rugir le moteur de notre gros nounours ! ^-^

On retrouve donc toute la délicatesse de Fleur Oury, après un premier album délicieux (Premier matin), reconnaissable à son style frais et printanier. Le ton est doux dans ses illustrations faites avec des crayons de couleurs. Et le contexte est également cocasse, en réunissant les vilaines créatures, précédées de leur réputation, on assiste à un procès en bonne et due forme en remettant tout ce joli monde à sa place ! 

Très sympa, absolument charmant... un album qui ne fait même pas peur ! 

Seuil Jeunesse, juin 2016

IMG_6524   IMG_6525

IMG_6526   IMG_6527

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Crotte ! de Davide Cali & Christine Roussey

IMG_6482

C'est l'histoire d'une crotte de pigeon qui tombe sur le nez du président, lequel, pas content, décrète qu'il faut nettoyer sa ville sur le champ. Ses conseillers pensent aussitôt à se servir des chiens pour faire fuir les pigeons, sauf qu'après ça il y a trop de crottes de chiens sur les trottoirs, alors il faut commander des mouches qui en raffolent, et là encore se pose le problème de l'invasion de mouches, que les caméléons adorent, mais eux aussi vont prendre trop de place, alors il faut faire appel aux serpents, qui se propagent vicieusement et qui fileront aussi vite devant la cargaison de hérissons appelés en renfort, mais comment les recycler ?  

Quel micmac ! Le président et ses conseillers n'en finissent pas d'échafauder des plans tordus pour éradiquer des problèmes aussi futiles que des crottes de pigeons (certes, nocives pour la santé) et qui vont finir avec des aigles sur les bras (et toujours autant de crottes). C'est une histoire complètement dingue, et fabuleusement cocasse et drôle, qui tourne en dérision la politique affairée autour du caca polluant. Cette propension au ridicule est forcément le clou du spectacle, combinée aux illustrations de Christine Roussey et au texte de Davide Cali. Tous deux ont réuni leur talent pour configurer des séquences saugrenues et les gags à répétition. 

Un album bio très rigolo ! ^-^

Album Nathan, juin 2016

IMG_6483   IMG_6484

IMG_6485

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Vite, c'est l'heure! de Pélagie

IMG_6147

Véritable perle de tendresse et de douceur !

Cet album vous réserve une histoire épatante autour d'une fabuleuse chorale d'insectes qui se pressent dans les feuillages en attendant le rassemblement des troupes. Flûte alors, le temps passe et les artistes sont à la traîne. Seront-ils tous à l'heure pour accomplir leur mission ? Suspense, suspense...

Mais quelle belle idée de présenter l'histoire du soir autour de la berceuse avec cet album aux illustrations charmantes et confondantes de délicatesse ! C'est une prodigieuse idée, exécutée avec une petite touche de facétie et beaucoup de sensibilité. On fond littéralement devant les petits insectes croqués avec amour et on applaudit cette délicieuse prouesse. Une lecture débordante de sentiments qui dégoulinent de bonheur. ♥ 

Pastel, chez L'école des Loisirs, juin 2016 

IMG_6148   IMG_6149

IMG_6150   IMG_6151

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21/06/16

En poche ! # 55

Juin, juillet... les vacances doucement se rapprochent ! Les lectures se diversifient et viennent grossir nos journées enfin libérées de toutes contraintes... Soufflez, c'est l'été ! Lisez ! ☺

♫☼♫☼♫☼♫☼♫☼

      

Les Profondeurs, de James Grippando [LU]

La fille qui cherchait son chien et trouva l'amour, de Meg Donohue [LU]

L'homme idéal... ou presque, de Kristan Higgins

 

La drôle de vie de Zelda Zonk   La vie est facile, ne t’inquiète pas   Un doux pardon   L’Eté du cyclone

La Drôle de vie de Zelda Zonk, de Laurence Peyrin

La vie est facile, ne t"inquiète pas, d'Agnès Martin-Lugand  [LU]

Un doux pardon, de Lori Nelson Spielman

L'été du cyclone, de Beatriz Williams

 

 

Chercher midi à quatorze heures   Une affaire treize explosive   Les Lumières d’Assam   La Jeune fille sous l’olivier

Chercher midi à quatorze heures, de Janet Evanovich

Une Affaire treize explosive, de Janet Evanovich

Les Lumières d'Assam, de Janet McLeod Trotter

La jeune Fille sous l'olivier, de Leah Fleming

 

Monsieur Mozart se réveille   Je suis là   La Traversée amoureuse   Play

Monsieur Mozart se réveille, d'Eva Baronsky

Je suis là, de Clélie Avit [LU]

La traversée amoureuse, de Vita Sackville-West

Play, de Franck Parisot

 

         Prime time - Jay MARTEL

Le témoignage du pendu, d'Ann Granger

Dites aux loups que je suis chez moi, de Carl Rifka Brunt

Le Lys de Brooklyn, de Betty Smith

Prime Time, de Jay Martel

 

Ombres et Soleil de Dominique Sylvain   Le Serpent et la perle   Témoin des morts   Les Monstres

Ombres et soleil, de Dominique Sylvain

Le Serpent & La Perle, de Kate Quinn

 Témoin des morts, d'Elisabeth Herrman

Les Monstres, de Lauren Beukes [LU]

 

Tequila frappée      

Tequila frappée, de Nadine Monfils  [LU]

Les crevettes ont le cœur dans la tête, de Marion Michau  [LU]

Le Secret de la manufacture de chaussettes inusables, d'Annie Barrows  [LU]

 

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]