Les mots sont, les mots font, les mots disent Les mots coulent, les mots roulent sur un fil

08/03/21

Si tu m'oublies, de Tonie Behar

Si tu m'oublies

Violette mène une vie de mère célibataire tristement routinière, entre son boulot et son verre de vin pour tromper l'ennui devant une série tv. Mais au cours du mois d'août, alors que ses enfants sont partis en vacances chez leur père, elle reçoit la visite surprise d'un fantôme de son passé.

Joachim C. (son premier grand amour) toque à sa porte et lui confie des colis encombrants avant de disparaître dans un vent de panique. Violette a juste le temps de retenir son souffle et de cligner des paupières. Serait-ce un mirage ? 

Dès lors, elle n'a plus qu'une obsession : retrouver Joachim. Mais il semblerait qu'un mystère flotte autour de lui. Aucune adresse à son nom. Aucune trace sur les réseaux sociaux. Aucun moyen pour le contacter. C'est décidé, elle mène son enquête car elle doit en finir avec ses souvenirs.

Parce qu'il faut savoir que Joachim & Violette, c'est une histoire d'amour fou et impossible.
Et quelle histoire palpitante ! Votre petit cœur tout mou va battre à tout rompre en découvrant les ressorts de cette aventure.

J'ai adoré le rythme de l'intrigue, entraînant et étourdissant, nous faisant cavaler des rues de Paris aux plages catalognes, entre aujourd'hui et puis hier (le temps qui passe et qui retrace les débuts d'une idylle incroyable).

C'est vif, c'est poignant et ça tient en haleine aussi. On tourne les pages à toute vitesse pour connaître la suite ; quel délice. On retrouve également l'ambiance pleine de peps d'un précédent roman, Grands boulevards, et on fait des petits clins d'œil à quelques personnages. Que j'aime cette complicité...

Je regrette juste d'avoir tardé pour plonger dans cette lecture car j'ai tellement aimé !! ♥
J'ai souri jusqu'aux oreilles, j'étais attachée aux personnages, j'ai tout oublié pour me transporter dans une autre vie. Je ne voulais plus refermer le livre. 
Et ça tombe bien, puisqu'il me semble que son roman La Chanson du rayon de lune revient sur la sœur de Violette. Chic.

Charleston, 2019

⭐⭐⭐⭐⭐ 5 étoiles de bonheur ! ⭐⭐⭐⭐⭐

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05/03/21

Josh et Hazel. Ou comment ne pas tomber amoureux, de Christina Lauren

Josh et Hazel

C'est l'histoire de deux amis (ou presque) qui se rencontrent à l'université puis qui se retrouvent dix ans après en réalisant qu'ils sont prédestinés (ou un truc du genre).

Quand ils se croisent la première fois, Josh est un maître assistant rigoureux et Hazel une étudiante proche du tourbillon chaotique. Quelques années plus tard, ils sont toujours aussi dissemblables - lui est méticuleux et sexy, elle exubérante et incontrôlable.

Mais ils deviennent meilleurs amis

Au départ, Josh n'est pas disponible. Mais sa copine le trompe et lui brise le cœur. Hazel vole à son secours en décidant de sortir ensemble pour des rendez-vous à quatre. Rien de cochon dans ce schéma. Ces fameux dates sont d'ailleurs assez cocasses et accentuent le sentiment que ces deux-là sont faits pour s'entendre.

Ils mettront quasiment tout le roman pour faire tomber les barrières. Hourra. L'histoire prend son temps et montre un couple harmonieux. Même en étant de simples potes, il n'y a aucune ambivalence dans leur relation. Et c'est tant mieux. Josh est un mec génial. Hazel est cinglée. Résultat, ça pétille entre eux et ça dégage de bonnes ondes positives.

Quel bien fou. J'avais un sourire aux oreilles durant toute la lecture, enfin une histoire légère et sans prise de tête ! Yes. Très bon roman, très divertissant.

©2019 Hugo Roman (P)2019 Audible Studios

 

Hello, Sunshine ! de Laura Dave

hello sunshine laura daveTrès, très sympa comme roman !
Enfin moi, j'ai beaucoup aimé.

C'est l'histoire de Sunshine Mackenzie connue pour être une célèbre Youtubeuse culinaire. Sauf que son succès est faux car des tweets vont venir tout déballer à son sujet : son passé, son expérience, son mariage. Bref. Tout est bidon. Lynchée en place publique, la nana court se réfugier dans la ville de son enfance (dans les Hamptons).

Ses déboires ne s'arrêtent pas là puisque ses retrouvailles avec sa sœur sont hélas crispées (l'une et l'autre s'étaient quittées fâchées depuis de longues années). Sunshine se sent minable, plus seule que jamais. Non seulement elle a vraiment la haine, mais elle cherche à démasquer son détracteur tout en ayant en tête un plan de reconquête. Et elle se donne les moyens pour y parvenir.

Vu comme ça, on se dit qu'il s'agit d'une histoire de seconde chance assez basique : Sunshine va réaliser ses erreurs, faire des rencontres et partir sur des bases plus saines. Youpi tralala. Eh bien, pas vraiment. Le roman montre un chemin plus chaotique vers la rédemption, des solutions à moitié résolues et des perspectives toujours plus floues (mais encourageantes). C'est un choix risqué mais cohérent.

En plus, Sunshine ne donne pas une super image d'elle au début (et n'inspire pas énormément de compassion). Elle est centrée sur sa petite personne. Elle veut sauver sa carrière. Elle pleure son existence de pacotilles. Elle a joué, elle a perdu. Okay. La roue tourne.

Au final son passage à Montauk lui remet les pieds sur terre (un peu de tri dans les souvenirs, la famille, le boulot, l'amour etc.). Ça a du bon, oui ! Et ça fait réfléchir sur le poids des réseaux sociaux (polluants), les faux-semblants et la réussite à quel prix. Un vaste débat. Soupir. « Nous désirons tellement faire partie de quelque chose que nous sommes prêts à feindre d'être quelqu'un d'autre pour nous intégrer. Et à feindre d'être toujours quelqu'un d'autre pour pouvoir rester. »

Voilà, voilà. Le roman se veut également caustique et drôle. C'est très plaisant à lire. L'histoire propose des pistes qui changent des clichés habituels même si ça peut paraître hésitant ou artificiel. En tout cas, moi ça m'a plu tel que c'est. Et ça me fait penser que j'avais déjà lu Dernières vendanges de Laura Dave (beaucoup aimé aussi).

Belfond, 2019 - Traduction d'Ambre Samba

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le Libraire de Wigtown, de Shaun Bythell

Le Libraire de WigtownCette lecture me laisse beaucoup d'amertume en bouche.

Shaun Bythell tient une bouquinerie dans une petite ville écossaise (noyée sous la pluie) et rapporte dans son journal la triste réalité de son activité. Spoiler alert : c'est la misère.

Il nous invite donc à découvrir les tribulations de sa vie de libraire : clients excentriques, franchement désagréables, employée fantasque ou qui n’en fait qu’à sa tête, lecteurs chéris, fidèles du bout du monde, vide-maisons, pépites et merdouilles, partenariat avec le diable Amazon, pas le choix non plus, contraintes et désillusions.

Hé, hé ! Clairement son quotidien ne fait pas rêver.

Le type est désabusé comme c'est pas permis. Après ça, vous pouvez renoncer à votre propre projet car son expérience n'incite pas du tout à tenter l'aventure. À le lire, il n'y a que des points négatifs et dérisoires. Bref. C'est déprimant.

Je suis également un peu déçue du style. Contrairement à son compte instagram @bookshopwigtown le ton est beaucoup moins piquant, mais plus cynique méchant. Je n'ai pas retrouvé ce fameux humour britannique vanté par l'éditeur (lisez son compte instagram, pour le coup).

Féroce, pas tendre, hargneux et lassant : le tableau est en demi-teinte. La lectrice, elle, est déçue.

Autrement, 2018 - Traduit par Séverine Weiss

Entre 84, Charing Cross Road d’Helene Hanff et Quand j’étais libraire de George Orwell, Le Libraire de Wigtown invite le lecteur à découvrir l’envers du décor.

Si l’amour de la littérature est primordial pour exercer le métier de libraire, on y apprend qu’il faut aussi un dos en béton et une patience de saint.

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03/03/21

Le Parfum de nos souvenirs, de Camille Di Maio

Le parfum de nos souvenirsCette histoire m'a tellement rappelé la série Les Oiseaux se cachent pour mourir (traumatisme de mon enfance). Mais heureusement le roman de Camille Di Maio impose sa propre délicatesse et son style très élégant.

Nous sommes dans l'Angleterre de l'avant-guerre (1937). Julianne est une jeune femme insouciante que ses parents destinent à un beau mariage. Une perspective compromise depuis sa rencontre avec un fils de jardinier qui s'apprête à devenir prêtre.

Julianne tombe folle amoureuse, se raisonne en tentant de l'oublier et sort avec un politicien en vogue. Malgré tout, ses sentiments sont inébranlables. Chaque fois qu'ils se retrouvent, leur relation devient plus forte mais interdite.

Diantre, quelle lecture ! Oui c'est dégoulinant d'émotions, de drames et de larmes. Bref. C'est un roman sentimental terriblement efficace car il a réussi à me transporter sur 500 pages en me faisant vibrer comme une grande naïve alors que tout est prévisible.

Que voulez-vous. J'ai aimé l'ambiance des années 30, la campagne anglaise et la mise en scène grandiloquente. Un roman très fleur bleue et qui sent délicieusement bon. Voilà tout.

Bragelonne, 2018 pour la traduction / éditions Hauteville

Titre VO : The Memory of Us - Traduit par Agnès Aubert

 

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02/03/21

Un nom sur la liste, de Monica Hesse

Total respect pour ce roman qui évoque l'horreur de l'Holocauste et le drame des survivants avec une justesse de ton qui ne faiblit jamais. Nul pathos au programme. Mais des émotions brutes, vibrantes et tellement humaines.

Un nom sur la listeRescapée de Birkenau, Zofia parvient à se rendre en Pologne pour retrouver son frère Abek. Trois ans plus tôt, toute la famille a été déportée puis séparée. Tous ont malheureusement péri. Zofia est simplement convaincue que son frère va la rejoindre. N'en pouvant plus d'agir, elle poursuit son chemin pour gagner un camp de personnes déplacées. Elle n'a de cesse de questionner, d'aller au contact des commissions désordonnées, de bousculer les administrations, d'écrire des lettres. Cette attente la ronge et pourtant elle s'accroche à cet espoir pour ne pas sombrer.

Le parcours de Zofia est passionnant car il montre un monde en ruines et traumatisé par la folie haineuse. Au milieu de ce champ dévasté, on découvre une communauté en quête de renouveau - entraide, amitié, amour. Tous ont la volonté de vivre le moment présent comme une revanche sur le destin. La scène du mariage illustre à quel point cette espérance est grande : la musique, les rires, les toilettes apprêtées. C'est vraiment incroyable. L'auteure n'a d'ailleurs rien inventé, juste lu de nombreux témoignages pour alimenter son roman.

Et quel roman ! J'ai adoré du début à la fin. J'ai été fascinée par la détermination de Zofia qui, au fil des chapitres, va également se révéler une héroïne délicate car faillible et imparfaite. Ses souvenirs sont flous, ses choix incertains et ses actions discutables. Malgré tout, elle trace sa route et ne dévie pas de son objectif. L'histoire est captivante et bouleversante. J'ai juste foncé tête baissée en me demandant où était Abek et comment Zofia allait surmonter son héritage. Croyez-moi, c'était pfiou !!

Excellente lecture, après Une fille au manteau bleu de la même Monica Hesse.

Nathan, 2021 - Traduit par Anne Krief

❤️

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01/03/21

Bilan du mois : Février 2021 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

bookshelves

Février, ou 28 jours au top !

Et parmi mes lectures préférées ... voici donc :

 

♣ Et ne t'avise pas de m'embrasser, de Mhairi McFarlane

♣ Eugène et moi, de K. Pancol

♣ Beautiful Stranger, de Christina Lauren

♣ Driven, de K. Bromberg

♣ Les élus, de Veronica Roth

 

♣ Le Monde de Nedarra, de Katherine Applegate

♣ L'âge du fond des verres, de Claire Castillon

♣ Missouri 1627, de J. Hendriks & T. Caplan

♣ Bearmouth, de Liz Hyder

 

Rendez-vous du mois de Mars / @britishmysteries

Posté par clarabel76 à 14:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28/02/21

Chaplin, Prince d'Hollywood ; de Laurent Seksik & David François

Chaplin prince d'hollywoodDeuxième volume retraçant la vie de Charlie Chaplin.
Encore une lecture époustouflante !

D'entrée de jeu, le grand format de la bande dessinée, ses pleines pages colorées et ses illustrations éclatantes nous font plonger dans un univers remarquable. Je suis conquise, à nouveau.

L'histoire se déroule en 1919 suite aux récents déboires de l'acteur, dont le succès doit maintenant se confirmer. Chaplin a donc régularisé sa situation en épousant sa jeune maîtresse enceinte. Les studios réclament son retour, le public est acquis. Chaplin a le vent en poupe. Toutefois, c'est finalement un drame qui va inspirer son film The Kid. Un véritable triomphe, oui. Mais la vie privée de l'homme est en chantier.

Au cours des années 30, Charlie s'interroge sur son devenir. Le cinéma devient parlant, les stars d'hier sont renvoyées chez elles, d'où ses interrogations sur sa place et sa légitimité. Alors il choisit de partir en voyage pour rencontrer et discuter avec des figures politiques, comme Churchill, Ghandi, Einstein ou le premier ministre japonais.

Cette expérience va profondément ébranler ses convictions. Alors que l'Amérique de Hoover se tourne vers une rigidité morale, l'artiste explose en revendiquant lui aussi de montrer ce monde en guerre et gangréné par la haine. 

La présentation pourrait s'éterniser tant la lecture est captivante. À travers ce parcours de vie hors du commun, c'est aussi un Charlie Chaplin au caractère entier qu'on découvre. Un Chaplin fragile, instable mais bougrement intelligent. L'homme suivait ses instincts, mais était taraudé de doutes. Il a d'ailleurs bâti sa carrière en voulant éblouir sa mère, alors que celle-ci était un peu folle. Bref. La BD réussit à mettre en lumière ses démons, son génie et ses hantises. Son ambition dévorante, son travail acharné. 

Bon point aussi pour l'esthétisme du livre. Ça respire les années folles, la débauche et le processus de création. On sent bien le changement d'époque, les tendances qui se renouvellent, les modes qui bougent, les révolutions qui bousculent. Et la folie du monde. Le tandem Seksik & François continue de nous proposer un portrait marquant - décliné en trois tomes - à travers cette série majestueuse. 

Rue de Sèvres, 2021

 

 

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27/02/21

Toujours plus + = + ; de Léna Situations

Toujours plusCe livre prétend, en toute simplicité, être un guide pratique à destination des jeunes pour dire NON à la déprime, à la morosité et à la spirale du négatif ; OUI au positif, à la joie, à l'acceptation de soi et à la réussite.

Le contenu est certes anecdotique mais le message global est tellement positif qu'il ne faudrait pas tomber dans le cynisme non plus. Et puis Léna M. a une personnalité pétillante, joyeuse et souriante. Ses bonnes ondes sont bénéfiques. Alors pourquoi s'en priver ?

Sachant que son public est majoritairement adolescent, ce livre me semble d'autant plus utile pour prodiguer confiance en soi et motivation dans les études. Ne rien lâcher et toujours croire en ses rêves. Oui, vraiment le message est top et la communication bien maîtrisée.

Au diable les aigris. ​😁

Format audio lu par Léna en personne (avec la participation de Pauline @Pausitiveworld) - une expérience agréable et conviviale, comme si on discute avec une copine.

En somme, ce livre communique légèreté et simplicité jusqu'au bout. Très, très chouette !

©2020 Éditions Robert Laffont, S.A.S. (P)2021 Lizzie, un département d’Univers Poche

  • Lu par : LÉNA SITUATIONS
  • Durée : 1 h 58
  • Guide pratique à destination des jeunes pour dire NON à la déprime, à la morosité et à la spirale du négatif ; OUI au positif, à la joie, à l'acceptation de soi et à la réussite.

Table des matières :

  • Introduction ;
  • Ose devenir positif(ve) !
  • Prends du temps pour te découvrir ;
  • Fonce ! L'avenir t'appartient ;
  • Accepte-toi ! Fais de tes faiblesses tes forces ;
  • Affirme haut et fort tes valeurs !
  • Sois ambitieux(se) ! Crois en toi !
  • Exit le négatif !
  • Cultive l'optimiste !
  • Dis merci à la vie !
  • Conclusion.

 

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les Élus, de Veronica Roth

Les Élus 1J'ai découvert par hasard ce nouveau roman de Veronica Roth, dans le catalogue des nouveautés audio plus précisément. Petit instant d'hésitation. Pause. Et j'ai cliqué. Haha.

En fait, je ne regrette pas du tout car j'ai été agréablement surprise par l'histoire.

Veronica Roth revisite sa ville de Chicago après des événements traumatisants (une force obscure, de la magie, des élus et un monde secouru non sans sacrifices). Dix ans ont donc passé mais les héros sont encore cabossés par cette amère expérience. En tête, Sloane traîne sa culpabilité comme une peau morte et sent que la mission est inachevée.

Évidemment, son instinct ne la trompe pas. Très vite, de nouveaux drames vont rappeler la bande (des cinq élus) pour les contraindre à reprendre du service.

Même si le roman n'est pas parfait non plus, il n'a pas déçu mes attentes pour autant. Les avis en moyenne étant mitigés, j'avais en effet un peu peur. Et puis, non. J'ai trouvé l'histoire bien construite, bien rythmée. Casting correct, suspense bien fichu. C'est un premier tome, et pourtant le roman se conclut sur une fin. Ceci dit, la suite m'interpelle. ^-^

Le format audio a également été du bonus pour moi : la performance se révèle vivante et dynamique. Gage d'un rendez-vous réussi. Youhou. J'avais d'étranges sensations de déjà-vu (The Umbrella Academy ou la série des éléments de Rachel Caine). Sensation fourre-tout mais positive car j'ai passé un très bon moment.

À votre tour de faire votre propre opinion au sujet de ce livre ! Foncez sans arrière-pensée.

©2021 Éditions Michel Lafon (P)2021 Lizzie, un département d’Univers Poche

Sloane, Matt, Ines, Albie et Esther, les élus, ont sauvé le monde il y a dix ans. Aujourd'hui, ils ont trente ans et célèbrent une décennie de paix, après leur victoire sur l'Obscur, dont le règne semait chaos et terreur sur Chicago. Tous sont prêts à oublier cette période affreuse et à profiter de leur notoriété pour réussir dans leurs carrières respectives.

Tous sauf Sloane, que sa célébrité encombre... Ces paparazzis qui la pourchassent dans les rues, et l'Obscur qui la poursuit dans ses rêves... et puis quel rôle a-t-elle joué dans cette aventure ? Privée de son libre arbitre, elle s'est contentée de faire ce qu'on exigeait d'elle : combattre, triompher, épouser Matt, le leader du groupe, l'Élu.

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,