14/11/17

Pêle-Mêle : Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin - La clé à molette - Un amour sur mesure - Samedi

le manchot qui en avait marre

Qu'on se le dise : un manchot n'est pas un pingouin ! Et que dire du lièvre qu'on prend pour un lapin, l'otarie qu'on confond avec le phoque, la chouette et le hibou, le bonobo pour le chimpanzé, l'alligator pour le crocodile, la guêpe et l'abeille... Ils sont légion à porter plainte et protestent d'être des animaux oubliés ! Quid de leur identité ? C'est comme s'ils étaient effacés. Alors, Pierrot Manchot, désormais leur porte-parole, a juré de s'époumonner pour être entendu et qu'on cesse ces abominables méprises. Convié à une célèbre émission tv, Monsieur Manchot se réjouit de la portée de cet entretien, et là... rions en chœur ! C'est franchement désopilant. Un album cocasse, intelligent et illustré de façon tout aussi humoristique. J'ai adoré ! ☺

Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin, de Nicolas Digard & Christine Roussey

album Nathan, 2017

-----------------------------

 

La clé à molette

Bob a cassé son tricycle et souhaite le réparer, mais il ne trouve plus sa clé à molette. Il se rend donc au mégamarché où le vendeur l'embobine tant et si bien que notre jeune ami fait l'acquisition d'un chapeau-frigo, d'un pyjama musical et d'une machine à crier. Point de clé à molette dans tout ça ! Ses amis n'en reviennent pas de sa naïveté. Par contre, Bob se sent floué car il a entassé dans son placard des tonnes de gadgets inutiles et n'a plus un rond en poche. Mais en fouillant bien dans tout ce fratras, que ne voit-il pas là ? ... Une jolie fable pleine de drôlerie, qui dénonce tout de même notre tendance consumériste à outrance. C'est délicieusement illustré et raconté avec un zeste d'ironie. Génial à lire ! ☺

La clé à molette, d'Élise Gravel

album Nathan, 2016

-----------------------------

-----------------------------

 

un amour sur mesure

Garganton est un géant minuscule et Mimolette une naine très très grande. Ces deux-là sont malheureux dans leurs royaumes respectifs, car rejetés et moqués, du fait de leurs différences. Tous deux, en larmes, finissent par se rencontrer et se confient leurs déboires. Bingo, ils tombent l'un et l'autre sous le charme et choisissent de filer en douce pour vivre leur amour loin du regard des gens haineux. Voilà un conte symbolique d'une grande force et qui explique aux enfants la notion de tolérance dans un monde où l'on cherche parfois à tout formater. Les magnifiques illustrations d'Alexandra Huard trouvent ici leur pleine mesure dans cette édition en grand format d'un texte déjà paru en collection poche.

Un amour sur mesure, de Roland Fuentès & Alexandra Huard

album Nathan, 2016

-----------------------------

-----------------------------

 

samedi

Souvent, le samedi, les parents ne vont pas au travail et les enfants ne vont pas à l'école. C'est donc la journée idéale pour en profiter pleinement, dès potron-minet. Car une journée en famille, c'est sacré ! On partage tous les repas ensemble, mais aussi les jeux, les bêtises, les corvées. C'est une journée sensationnelle, qui hélas se termine trop tôt. Enfin, le lendemain, c'est dimanche. Et viva la fiesta ! Hanlala, cette lecture m'a carrément épuisée. Que d'énergie chez ce petit bonhomme - j'ai compati tout du long avec l'expression harassée des parents. Vivement lundi qu'on retourne au boulot, tiens. Cet album se destine idéalement aux familles dont le rythme de vie est coordonné de façon à ce que le weekend débute concrètement le vendredi soir, et ça... ce n'est pas gagné pour tous. Mais le message n'en demeure pas moins entendu - du temps libre en famille, quand on veut, dès qu'on peut ! ☺

Samedi, de Ian Lendler & Serge Bloch

album Nathan, 2016

 

 


21/05/16

Je veux un monstre ! de Elise Gravel

IMG_6138

C'est décidé ! Lulu veut un monstre de compagnie. Tous ses amis en ont un, pourquoi pas elle ? Elle supplie son papa d'amour de céder à son caprice, lui promet de bien s'occuper du bébé monstre etc. Et bingo, c'est dans la poche. Ils se rendent à la monstrerie pour adopter un adorable ougly-woump, au beau pelage rouge. La bestiole se montre affecteuse, sent un peu les pieds de pirate, et se déchaîne rapidement à la maison. Une vraie tornade. Lulu ne doit pas le lâcher d'une semelle pour lui éviter des bêtises - toujours trop nombreuses - mais la fillette a de l'endurance. Jusqu'au jour où son monstre, devenu grand, se montre aussi extrêmement calme, pour ne dire ennuyant... Que lui arrive-t-il ? 

Un chouette album, rigolo et bariolé, mais sous la couche fantaisiste, l'histoire évoque aussi la responsabilité que cela implique d'adopter un animal. Un sujet sérieux traité avec beaucoup d'humour, truffé d'imagination, à ne pas prendre à la légère non plus. ;-)

Album Nathan, avril 2016

IMG_6140

================

Un album qui me rappelle L'Encyclopédie des Martiens (à l'usage des Terriens qui rêvent de visiter Mars)

IMG_2178

Où Gwendoline Raisson et Roland Garrigue nous plongent dans une lecture aussi fantaisiste que cinglée, tout en se prétendant sérieuse et appliquée, en traitant de la thématique des espèces venues d'ailleurs. Les Martiens existent vraiment ! Qui sont-ils ? Comment vivent-ils ? Que mangent-ils ? Quels sont les secrets de leurs fameuses soucoupes volantes ? Cette encyclopédie inventive et excentrique vous révèle tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les petits hommes verts. Le livre est animé avec des volets à soulever et des pages à déplier, pour découvrir les Martiens jusque dans leurs moindres détails. ☺

IMG_2179  IMG_2180

IMG_2182

Père Castor, octobre 2014

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,