14/05/19

Les corps brisés, d'Elsa Marpeau

Les corps brisésDirection L'Heure Bleue, une clinique privée isolée dans les montagnes auvergnates, où des malades vont et viennent, pour se soigner ou pour vivre leurs derniers instants. 
Sarah était pilote de course automobile. C'était une jeune femme fougueuse, indépendante et ambitieuse jusqu'à ce qu'un accident brise sa carrière et son corps.
La voilà clouée dans un fauteuil, en plein déni. Son kiné lui fait miroiter une probable guérison. Son psy la rappelle à la réalité. Son aide soignant au regard ténébreux palpe son corps sans broncher. Et le Grand Manitou des lieux invoque méditation, repas équilibré et vie en communauté avec activités artistiques pour panser les bleus de l'âme.

Sarah broie du noir avant de lâcher prise grâce à la patience de sa coloc qui lui inspire beaucoup d'admiration. Mais le jour où celle-ci disparaît, Sarah décide de mener son interrogatoire car elle n'est pas convaincue par les explications évasives du personnel.
En fait, cette lecture s'inscrit dans un rythme lent et une attente angoissante. On pressent qu'un drame est en cours, on anticipe des révélations choc et en même temps on se plie aux rituels hospitaliers - pointilleux et monotones.
Doucement mais sûrement, j'ai été happée par cette atmosphère un peu glauque et flippante. On s'alarme d'un rien et on se fait surprendre. Bim bam boum. Ça a le goût d'un sacré électrochoc comme bouquin ! Et c'est pas mal du tout.

Folio Policier / coll. Thriller (2019)

« S'il existe bien un loup, dans cette bergerie des cimes où les brebis sont les créatures les plus fragiles et les plus impuissantes qui soient, il convient de rester prudente. Avec son fauteuil, elle constitue une proie aisée. Elle voudrait éviter les pièges mais pressent qu'au fond elle ne peut que perdre, quoi qu'elle tente de faire. »

 

Posté par clarabel76 à 19:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11/07/17

Et ils oublieront la colère, d'Elsa Marpeau

Et ils oublieront la colèreAoût 1944, dans la campagne icaunaise. Marianne court à perdre haleine pour échapper à ses poursuivants - une foule en liesse, haineuse et baveuse, avide de vengeance et de justice lapidaire. La jeune femme parvient in extremis à rejoindre la ferme familiale, où l'attendent son frère et sa sœur.
La suite tombe dans le flou, l'oubli, l'incertain.

Août 2015, au cœur de la plaine du sénonais, Garance Calderon enquête sur la mort suspecte d'un homme, dont le corps a été découvert près d'un lac. Medhi Azem venait d'acquérir une propriété dans le hameau de L'Hermitage et avait délibéremment choisi de conserver tous les vieux meubles de l'ancien occupant. Sur place, ce professeur d'histoire avait entamé des recherches pour écrire un livre sur “la collaboration horizontale”, ce qui aurait provoqué bien des remous à droite et à gauche.

Dès lors, le capitaine Garance Calderon va conduire son enquête avec patience et minutie, détectant chez les Marceau des secrets de famille longtemps couverts et étouffés. Elle va ainsi veiller à ne pas les brusquer, privilégier la méthode douce mais tomber dans les conclusions hâtives, avant d'exhumer les revers d'un imbroglio impensable. S'entremêlent aussi les réminiscences de son enfance auprès d'un grand-père chasseur, d'une mère évaporée dans les airs...

Passé et présent se chahutent donc pour composer cette intrigue sombre et fascinante, aux accents nostalgiques, et sur toile de fond dramatique. Car la lecture pointe rapidement du doigt les silences et les hontes dont personne ne veut se rappeler. La cruauté populaire au lendemain de la guerre, la frustration à subir l'humiliation de l'oppression allemande, les rages et les rancœurs qui resurgissent avec impétuosité... Le tableau est noir et terriblement amer, mais répond à une construction subtile et ingénieuse qui vous scotche du début à la fin. Très bon roman, au contexte sensible et poignant, pétri de vérités, de faits marquants et renversants qui touchent en plein cœur. 

Collection Folio policier (n° 831)

Parution : 11-05-2017

Posté par clarabel76 à 15:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,