30/11/22

Réveil à la morgue (Emma Bellamy, aimant à problèmes #1) de Helen Harper

Réveil à la morguePlus que deux semaines de stage pour que l'héroïne, Emma Bellamy, devienne inspectrice de police dans le service de son choix, de préférence la cybercriminalité. Or, la jeune femme est affectée à la brigade paranormale, discréditée aux yeux de tous. C'est un coup dur pour Emma qui pensait avoir plus de talent.

Toutefois, l'accueil de son supérieur, Anthony Brown, et de ses deux uniques collègues, chasse toute appréhension. Certes, Emma doit se familiariser rapidement avec les espèces et apprendre l'art de la diplomatie. Vampires ou loups-garous sont en effet cantonnés dans des quartiers et se rencontrent selon des règles strictes.

Il appartient alors à Emma de faire sa place au soleil, en attendant de voguer vers d'autres horizons. Or, ses ennuis ne vont pas s'arrêter si bien que notre stagiaire va patauger dans un sacré bourbier. Elle va néanmoins recevoir l'assistance d'un vampire, Lukas, qui prétend être envoyé par les paras pour régler une affaire urgente.

Pour Emma, cette collaboration semble fortement imposée et non-négociable. Mais elle réfléchira plus tard aux conséquences. Pour l'heure, Lukas lui assure une protection de façade et détient également les codes pour interagir entre espèces. C'est toujours utile. Son charme ne gâche rien non plus.

Ne nous emballons pas, Emma a déjà un fiancé (qui court dans toute la ville pour apercevoir son amoureuse). Depuis qu'elle a mis un pied dans sa nouvelle brigade, la jeune femme n'a plus de temps à lui consacrer. Elle pense d'ailleurs le tenir à distance pour sa propre sécurité.

Mais quel chambardement s'est-il produit pour inciter l'héroïne à de telles mesures ? Quelle enquête la pousse donc chez les loups-garous, dans des chambres d'hôtel luxueuses ou des boîtes de nuit underground ? Serait-ce une nouvelle perspective de carrière pour Emma Bellamy ? Ouah, suspense. C'est sans nommer son potentiel insoupçonné qui interroge, car cette femme n'est pas un flic ordinaire, et je suis impatiente de découvrir ce qu'elle cache encore.

Si le début est hésitant et maladroit, l'univers se mettant en place gauchement, la suite vient finalement nous cueillir avec tous les ingrédients qu'on aime chez Helen Harper : de la légèreté, de l'humour, de l'action. Ses personnages aussi sont miam-graou. Emma est une nana déterminée et dégourdie. Et Lukas, soupirs. J'aime beaucoup sa force tranquille et son aura mystérieuse, un peu dangereuse, très excitante.

J'ai donc terminé ma lecture en un clin d'œil. Complètement conquise. Meurtres en série & ambiance houleuse entre espèces paranormales. C'était une bonne entrée en matière, distrayante et fidèle à du Helen Harper. Suis curieuse de connaître la suite.

Réveil à la morgue écrit par Helen Harper est un roman de 320 pages publié le 10/08/2022 dans la collection Urban Fantasy aux éditions Bookmark.

— Le plus terrible ennemi du savoir, ce n’est pas l’ignorance, c’est le refus de remédier à cette ignorance. C’est de ça qu’il faudrait plutôt avoir peur. Vous, au moins, vous essayez d’apprendre.

⭐⭐⭐⭐


21/09/22

Il y a de la magie dans l'air (Les liens du sang #2) de Helen Harper

Il y a de la magie dans l'airHello ! Après avoir relu Un tempérament de feu (t.1), j'ai donc enchaîné avec ce deuxième tome après une rapide relecture du premier (disponible en audio).

L'occasion de rappeler que @playhardigan n'a jamais édité les suivants. Voilà voilà. Moi, rancunière ? Du tout. 😄

Revenons à nos moutons. Maintenant que Mackenzie a pris la fuite, elle se cache en Écosse et travaille dans une petite librairie avant que ses ennuis la rattrapent. Son mystérieux lignage est de nouveau au cœur des plus intenses spéculations. Cette fois, ce sont les Mages qui débarquent pour la contraindre à tout déballer. Toutefois, c'est aussi un Fae qui accourt pour lui prêter main forte. Ouep, c'est suspect. Surtout qu'on se demande ce que devient Corrigan.

Le Seigneur Alpha rumine sa frustration en remuant ciel et terre pour retrouver l'humaine. Plus il la traque, plus elle se cache. Il y a hélas très peu de scènes quand ils sont ensemble mais ces instants rares sont jubilatoires. Par contre, l'histoire de la fièvre rouge est traitée à la légère. Ça va trop vite. Quelques sursauts dramatiques. Une petite tension qui s'évapore la page d'après. Mouaip.

C'est aussi le souci général du roman : son rythme est inégal. Certains passages sont longs. Certaines attitudes de Mac sont irréfléchies. Ça ne casse pas le délire non plus (car j'ai beaucoup aimé ma lecture). C'est tout simplement perfectible !

On garde cependant de bonnes vibrations sur ce livre et on bave sur Corrigan. Merci de votre attention. 😄

L’obscurité ne peut exister sans la lumière, et l’été n’existe pas sans hiver.

Écrit par Helen Harper est un roman de 292 pages publié le 09/12/2020 dans la collection Urban Fantasy.

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 07:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13/02/22

Des emmerdes jusqu'au cou (Super Madrona#1), de Helen Harper

Des emmerdes jusqu'au cou 1

Encore une série qui s'annonce déjantée et trépidante à suivre ! La nouvelle héroïne de Helen Harper est amnésique et potentiellement méchante. Du moins, c'est ce qu'on prétend. Pour sa part, Madrona s'imagine comme une âme bienfaisante et un brin extravagante.

Or, voilà qu'elle vient de se réveiller sur un terrain de golf, avec un cadavre à ses côtés. Trois types louches sont à ses trousses. Elle a également été empoisonnée et risque de mourir si elle ne trouve pas l'antidote dare-dare.

Sauf que tout se confond dans sa tête, même quand la vérité éclate. Madrona n'arrive pas à croire qu'elle n'est pas une vraie super-héroïne et qu'elle a déjà trahi sans honte. Haha. Laissez place à la terrible Madhatter. Ça va saigner. Elle peut toujours courir pour se racheter et décrocher le bénéfice du doute maintenant !

Réfugiée dans un motel minable, elle mène son enquête, croise son ex et se fait embaucher comme garde du corps d'une actrice en vogue. Oui, ça va très vite. Helen Harper nous a déjà habitués aux cocktails action & humour. C'est encore le cas et c'est très bien fait.

Les débuts sont certes un peu chaotiques et confus, mais c'est rafraichissant à lire. Madrona est déterminée à poursuivre son aventure. Elle est hyper drôle, les dialogues et les répliques font mouche. Pour l'instant l'histoire pose les bases et ressemble à un méli-mélo rempli de bonnes intentions. Les personnages racontent ce qu'ils veulent, les pistes sont brouillées et sèment le trouble. La fin est d'ailleurs un vrai supplice !

La suite arrive en mars, puis septembre pour le dernier tome de la série. Il paraît que la patience est la plus grande des prières. Amen.

éditions Bookmark (2021) - traduit par Élisa Chabre

Exclusivité boutique : Avec Super Madrona, vous avez l'embarras du choix ! Édition classique ou alternative, à vous de sauter sur celle qui embellira le plus votre bibliothèque.

#Magie #Humour #Sorcière

⭐⭐⭐⭐

15/09/21

Un tempérament de feu (Les liens du sang #1), de Helen Harper

Un tempérament de feuGrâce à sa récente parution en livre audio, j'ai pu découvrir ce premier tome qui me tentait depuis quelques temps. Globalement j'ai été séduite, même si je reconnais que le tout est perfectible. Du moins, ce que j'ai entraperçu m'a donné envie de poursuivre l'aventure.

Pour l'heure, on fait connaissance avec une héroïne qui n'est qu'une simple humaine (et qui le répète trop souvent pour que l'information soit anodine) et qui vit parmi une meute de métamorphes dans un trou paumé en Cornouailles.
L'existence de Mackenzie est cependant menacée suite à l'agression de son Alpha. Suite à quoi, une délégation de Londres débarque en limousine et tout le tralala. La tranquillité du camp vient de disparaître et Mackenzie doit faire profil bas pour préserver sa couverture.
Le Seigneur Corrigan semble avoir décidé de fourrer son nez dans leurs affaires en les testant les uns après les autres ou en leur proposant de les rejoindre dans la capitale. Il entend surtout percer la carapace de la jeune femme renfrognée et un peu trop têtue à son goût.
Malheureusement, les attaques se répètent. Mackenzie veut protéger sa famille et part seule mener son enquête (et sa vendetta).

Ce premier tome s'applique donc à nous présenter une héroïne débrouillarde et solitaire, dont le passé est bien trop flou car Mack ignore tout de ses origines. Ce sera également un point à éclaircir au cours de la lecture, en plus des crimes à résoudre, tout en composant avec son caractère farouche et ses rapports conflictuels avec le Grand Manitou des métamorphes.
Au final, tout n'est que présentation ou mise en bouche dans ce premier tome. Mais c'est drôlement goûteux et surtout ça a le goût de revenez-y sans tarder. Vivement les prochains livres en audio / la prestation est persuasive aussi.

©2021 Hardigan Collection Infinity (P)2021 Hardigan

⭐⭐⭐⭐