IMG_8982

Finch Penny a douze ans, onze mois et trois semaines au moment où elle entame son journal intime. Elle vit seule avec sa maman célibataire, le papa est mort avant sa naissance, toutes deux ont trouvé refuge chez Olive McKay (dite Nolly), devenue leur grand-mère d'adoption, et n'envisagent pas de bousculer cet équilibre fragile, mais rassurant. Du moins, c'est surtout Finch qui s'y accroche.

Aussi, lorsque sa mère introduit chez elles un certain Action Man, l'adolescente voit rouge. Elle ne supporte pas que ce type fourre son nez partout, se sente à l'aise dans leur cocon, prenne ses marques et ses habitudes. Elle entend manifester son mécontentement, à force de bouderies et petites réflexions de mauvaise foi. Ce n'est pas très cool de sa part, sa mère ne la comprend plus, et toutes les deux se battent comme des chiffonniers.

Finch doit aussi gérer l'idée de quitter prochainement son école primaire pour le collège, et pour la première fois elle va être séparée de sa meilleure amie, Cassie, inscrite dans une école privée. c'est beaucoup trop de changements pour une adolescente débordée par ses émotions et qui se réfugie dans des listes de souhaits (pour avoir plus de poitrine, rencontrer la famille de son père, gagner au Loto et ne plus se retrouver dans la classe de Shane Ripley...).

Cette lecture, très divertissante, nous fait partager les petits tracas d'une héroïne attachante, qui se livre en toute transparence, et avec une certaine dose de dérision. Les enfants dès 10 ans apprécieront ! Le livre avait déjà été édité en 2002, sous une autre couverture. Il existe même  une suite, seulement en VO.

Défense de lire ce livre, par Pat Moon
Flammarion, coll. Tribul, 2012 pour la présente édition - traduit par Rose-Marie Vassallo