IMG_2525

Duncan vient de recevoir un gros paquet de lettres, de la part de ses crayons de couleur ! Rien ne va plus, entre réclamation, sentiment d'injustice, ras-le-bol, indiscrétion, usure anticipée, tromperie, négligence... les crayons ont leur mot à dire et ils l'expriment haut et fort ... et en couleurs ! 

C'est très, très drôle. Vachement original. Et bon enfant. Jugez plutôt.

Le rouge se plaint de trop travailler (pompiers, pommes, Noël, Saint Valentin, il n'arrête jamais !), le violet réclame plus de rigueur (ne pas déborder du dessin), le beige se sent seul au monde (à part le blé ?), le gris est épuisé (trop de pachydermes, pas assez de petits cailloux ou de bébés pingouins), le blanc se sent absent,  le noir en a marre de souligner les contours, le vert est satisfait de son sort (croco, dino, arbres et grenouilles, tout lui va !), le bleu est au bout du rouleau, le rose exige d'être plus présent dans la vie du garçon, le pêche se sent « nu ».

Sans oublier LA fameuse querelle entre le jaune et l'orange qui estiment tous deux être LA couleur du soleil (avec preuves à l'appui !). À Duncan de trancher, une bonne fois pour toute.

Le format est audacieux, il y a beaucoup d'humour, de tendresse et de finesse. Et l'enfant ne regardera plus ses crayons de couleur de la même façon, car oui eux aussi ont des états d'âme ! C'est subtil, mais super efficace. On le lit et le relit, avec énormément de bonheur.

Kaléidoscope, mars 2014

IMG_2526  IMG_2527

IMG_2528  IMG_2529

IMG_2530