Miss Marple au club du mardi

“Des mystères... jamais éclaircis...”  C'est sur cette réflexion dite à voix haute que l'écrivain Raymond West, en vacances à St. Mary Mead, suggère à sa tante Miss Marple de réunir quelques amis pour discuter de meurtres inexpliqués et tenter de les résoudre ensemble. Ainsi naît le Club du Mardi, qui accueille également une jeune artiste, Joyce Lemprière, l'ancien superintendant de Scotland Yard, Sir Henry Clithering, le vieux pasteur, Dr Pender, et le notaire, Mr. Petherick. Ils vont à tour de rôle raconter un fait divers sous forme d'énigme insoluble, puis échanger sur les options possibles, avant de se tourner vers notre tricoteuse en chef qui claironnera la solution. Puisque Miss Marple est convaincue qu’aucun mystère ne peut résister à un esprit clairvoyant et affûté (comme le sien, hein), sa bande de joyeux drilles se fait un plaisir de tester ses petites cellules grises. La lecture, dans le genre, est anecdotique mais pétillante de charme, donc forcément je vais être d'une grande clémence... en reconnaissant néanmoins une certaine frustration car ces sept histoires courtes parviennent difficilement à sustenter une lectrice insatiable. ;-)

Masque Christie / Mai 2013 ♦ Traduction entièrement révisée par Sylvie Durastanti (The Thirteen Problems, 1932)
L'édition française comprend : Le Club du Mardi - Le Sanctuaire d'Astarté - Les Lingots d'or - Le Seuil ensanglanté - Mobile contre occasion - L'Empreinte de saint Pierre - Le Géranium bleu.

“Ce que Raymond aime, c'est le bruit des mots, et s'entendre les prononcer.”

bannerfans_16489672 (54)