Super Louis

Le jeune Louis Fortis a un secret : toutes les nuits, il se transforme en super-héros et écrabouille les méchants. Son palmarès est d'ailleurs impressionnant, mais le garçon ne doit surtout rien divulguer et faire comme si de rien n'était dans la journée. Et donc, quand Gustave la Brutasse lui tombe dessus pour chercher la bagarre, Louis doit prendre sur lui et dessiner dans sa tête tous les plans diaboliques qu'il appliquerait pour faire souffrir son ennemi. Mais chut, c'est ultra condidentiel.

Toute cette fantaisie masque forcément une plus grande détresse, si l'on creuse un peu, on découvre que le garçon a perdu son papa dans un incendie (un pompier... un vrai super héros !) et prend conscience des soucis financiers de sa maman pour payer son loyer. L'imagination de Louis turbine à toute berzingue, sauf que ça ne suffit pas pour égayer leur quotidien. 

En attendant, notre petit bonhomme va rapidement se retrouver au cœur d'une incroyable aventure, comportant à la fois un kidnapping par un truand, une évasion sur l'île aux 40 crânes et la rencontre avec la terrible Balafre-à-Dents-d'Or. Ouhlàlà. C'est chaud, les marrons ! Au fond de lui, Super Louis bout d'impatience pour régler leurs comptes à ces énergumènes, mais il doit se contenir car il n'est pas tout seul - son meilleur ennemi, la Brutasse, et la ravissante Vanessa, qui n'a peur de rien, font aussi partie de cette folle péripétie. Et promis, c'est très, très drôle ! 

On se marre du début à la fin à lire cette histoire passionnante, dont le rythme entraînant et le suspense soutenu sont un pur régal. La lecture est également riche en émotions (on rit, on tremble, on frissonne). Une réussite sur toute la ligne. On s'attache aux personnages, dont le jeune Louis, héros de l'aventure, qui s'exprime sans chichis, avec ses maladresses, ses approximations ou ses mots inventés. Les enfants qui liront ce livre se sentiront encore plus proches de lui et se reconnaîtront dans ses expressions et ses lubies. 

Enfin, j'ai trouvé le concept amusant, très touchant et fondamentalement déjanté. La fin de l'histoire laisse présager une suite ... j'espère qu'elle ne tardera plus ! ;-) Et Anne Montel aux illustrations, c'est tout simplement un bonheur pour les mirettes. N'hésitez plus à goûter à ce fabuleux grain de folie. 

Collection Pépix, des éditions Sarbacane ♦ Août 2014

SOURCE : éditions Sarbacane