Bienvenue à filouville le voleur de reves

Un mystère plane sur Filouville : un voleur se faufile dans les chambres pour chiper les rêves ! Comment est-ce possible ? Et qui est le coupable ? Malo réunit ses camarades, Camélia, Vlad et Gildas, pour mener une enquête palpitante. La liste des suspects est dressée, la filature peut commencer, et tous se retrouvent le soir pour rester en éveil et attraper le gredin sur le fait !

Qu'ils sont adorables, ces bambins de Filouville, dont les aventures se lisent en toute simplicité et avec délectation. On peut même suivre avec son doigt leurs cavalcades, grâce à la carte de la ville glissée à la fin du livre. Cette nouvelle série est aussi adaptée de l'univers des Filous du CP (Tu lis, je lis) en version album. Tout mignon, vraiment.

Bienvenue à Filouville : Le voleur de rêves, de Mr Tan & Aurore Damant

bayard jeunesse, 2018

================================

 

Je suis petite

Mimi est la petite dernière de la famille, et elle est vraiment toute petite. Même le chien la dépasse d'une tête. À l'école ou dans la rue, elle est quasi transparente. La fillette soupire, c'est vexant, il est temps que ça change, quand est-ce qu'elle va pousser pour voir le monde comme les grands ? Heureusement, il y a aussi quelques avantages à être minuscule : les bonnes cachettes introuvables, la première à la cantine, les plongeons dans la baignoire, les courses avec Gaston... Un jour, grande nouvelle pour Mimi, ses parents ont une nouvelle fabuleuse à lui annoncer : elle est désormais grande sœur ! 

On aime beaucoup la douceur dans cet album, la délicatesse à raconter les avantages et les inconvénients d'être différent. Et toute la tendresse familiale qui en découle, c'est joli... vraiment. La chinoise Qin Leng fait montre de tact, de talent, de sensibilité. Sans fausse note.

Je suis petite, de Qin Leng

bayard jeunesse, 2018

================================

 

CHATOUILLE-MOI SI TU L’OSES

Attention, âmes sensibles, cet album va mettre vos nerfs à rude épreuve (je rigole), mais jugez plutôt les vilaines bestioles qui s'y bousculent... Une araignée aux pattes velues, un squelette aux vieux os rouillés, un monstre au gros bidon poilu, une sorcière au nez crochu plein de verrues, un loup aux grandes oreilles et aux dents pointues, une momie aux bandelettes dégoulinantes. Votre compte est bon ? Le trouillomètre a explosé. C'est bon, refermez vite le livre !

En tout cas, les enfants vont bien se marrer à tripatouiller les uns et les autres (textures velours ou gluantes... au choix). C'est une façon distrayante d'apprivoiser ses peurs et ses cauchemars. Allez ouste ! On chatouille, on chatouille... 

Chatouille-moi si tu l'oses, de Charlotte Ameling

Milan (2018)

================================

 

Le Gristiti

Une fillette rentre chez elle d'un pas peu rassuré, avec dans la tête une mélodie qui distille soupçon et angoisse Le Gristiti, le Gristiti... Mais de quoi s'agit-il ? Des pas dans la cheminée, un frôlement d'ailes, des objets dérobés... les habitants se questionnent. Le Gristiti, le Gristiti... Il se glisse chez toi, tu crois tout savoir, mais en réalité tu marches dans le noir !

Quelle fantastique histoire, d'abord dans une ambiance british et vintage, Londres n'en paraît que plus envoûtante ! Puis un vrai mystère plane, les teintes sont crépusculaires, toutes les cartes pour créer du suspense sont distribuées. Il souffle un petit vent de panique dans cette histoire, et j'avoue que ça m'a beaucoup plu. La petite ritournelle est obsédante, l'humour tartiné en couches onctueuses... on se régale de bout en bout ! Une lecture fascinante et très réussie.

Le Gristiti, de Benji Davies

milan (2018)

================================