Philibert Merlin apprenti enchanteurDans la famille de Philibert Merlin, tout le monde a un don : peinture, musique, littérature, sciences, danse, médecine, physique... Parents et enfants ont tous coché une case pour aptitudes exceptionnelles remplies.

Tous, sauf Philibert, le plus jeune de la fratrie. Toujours sur la touche. Et cette situation le désespère. Philibert n'hésite d'ailleurs pas à multiplier les expériences pour bousculer son destin et débusquer son talent. Il cherche, il teste, il ose. Parfois frise la catastrophe.

Bref. Philibert est en peine. Il se rend néanmoins jusqu'à Vienne pour rencontrer une spécialiste - à la place, son frère tombe follement amoureux. Le concernant, le verdict est sans appel : « Ce n'est pas à toi d'aller au don, il viendra à toi tout seul et tout naturellement. »

Cette petite lecture est délicieuse, tendre, drôle et attachante. Elle dresse le portrait d'une famille d'enchanteurs sans complexe et avec éblouissement. Au milieu, se trouve le vilain petit canard. Du moins, c'est ce que ressent Philibert. Le garçon n'a pourtant strictement rien d'anormal ou de dysfonctionnel. Après tout, ne serait-ce pas génial d'être tout simplement banal ?

À découvrir pour sourire en famille et pour lister les talents des uns et des autres, en toute modestie. Ou pas. Très, très sympa.

daodac chez rouergue jeunesse (2018) - illustrations de Juliette Barbanègre