Mordre n'est pas jouerRELECTURE. Ce troisième tome est un véritable ascenseur émotionnel ! ❤️‍🔥

Ethan Sullivan est sexy, torride, irrésistible et odieux. Entre le « j'ai besoin de toi » et le « je prends le risque », mon petit cœur a fait des loopings à chaque coin de page. C'est chaud.

Merit, accroche-toi !

Sinon, dans ce troisième tome, notre Sentinelle est invitée par le Meneur des Métamorphes à assurer sa sécurité lors d'une convention à hauts risques. On plonge alors dans un univers très éloigné des vampires - et c'est bien aussi. Ce n'est pas une simple parenthèse mais une ramification essentielle à la suite des aventures.

Je prends d'ailleurs toujours autant de plaisir à redécouvrir cette série ! Les strates politiques gagnent en épaisseur. La cohabitation entre les humains et les êtres surnaturels atteint ses limites. On sent qu'une guerre peut éclater à tout moment.

Et au milieu de tout ça, Merit et Ethan sont au cœur d'un psychodrame qui tient en haleine. Bizarrement je trouve jouissif ce jeu entre eux. La Sentinelle a pris le pouvoir et compte bien se venger.

Go, Merit ! Tu es Mon Héroïne ! 🤩

Milady, 2011 - Traduit par Aurélie Tronchet

Mon nouveau job : garde du corps d’un alpha, Gabriel Keene, l’organisateur d’une convention qui rassemble les quatre Meutes du continent, ici, à Chicago. Je suis censée le protéger et l’espionner pour le compte d’Ethan. Point positif : pour me préparer, ce dernier m’offre des entraînements plutôt chauds. Une fois sur le terrain, tout se complique. Quelqu’un cherche à tuer Gabriel. Métamorphe ou non, quand on me confie une mission, je fais tout pour la mener à bien. Et sur ce coup-là, je vais avoir besoin d’aide. 

⭐⭐⭐⭐⭐