17/09/21

Meurtre mode d'emploi : Disparition inquiétante, par Holly Jackson

Meurtre mode d'emploi Disparition inquiétanteIl est absolument nécessaire d'avoir lu le tome précédent - Meurtre mode d’emploi - car l'héroïne revient longuement sur cette enquête et sur le procès qui vient de s'ouvrir. Cela occupe les cent premières pages du livre avant de basculer vers le nouveau dossier. Mais une justification s'impose.

Je m'étais fait une promesse. À moi et à tout le monde. J'avais dit que je ne ferais plus jamais ça, que je ne jouerais plus jamais les détectives. Je refusais de me perdre à nouveau dans le labyrinthe des secrets d'une petite ville tranquille. Je ne suis plus cette personne. Et j'avais tenu parole, je le sais. Hélas, il est arrivé quelque chose, et me voilà forcée de trahir ma promesse. Quelqu'un a disparu. Quelqu'un que je connais. Jamie Reynolds, un habitant de Little Kilton. C'est le grand frère d'un des mes meilleurs amis, Connor. Au moment où je vous parle, samedi 28 avril à 23h27, cela fait désormais vingt-sept heures que nous sommes sans nouvelles de Jamie. Et personne ne réagit.



Pippa pensait en avoir terminé avec sa vocation de détective (rappelons surtout que c'était d'abord un devoir de classe et qu'elle avait ridiculisé la police en démasquant le vrai meurtrier d'Andie Bell). Le succès de sa série en podcast a également eu un retentissement sur la ville. Tout n'a pas été positif. C'est pourquoi Pippa souhaitait prendre du recul. Mais face à la détresse de son ami Connor et de sa maman, la jeune fille vacille. OK : Jamie Reynolds a vingt-quatre ans et une réputation de glandouilleur. Il est aussi coutumier du fait de disparaître sans prévenir sa famille. Toutefois, ses proches sont convaincus que la situation est différente. Il s'est passé quelque chose d'inquiétant au cours de la cérémonie de commémoration car les témoignages montrent que Jamie était plus fébrile que jamais.

C'est donc reparti pour un tour ! Pippa se lance dans une nouvelle enquête et se substitue à la police qui ne donne pas suite. Armée de son matériel informatique et de ses questions, elle fouille la vie de Jamie et de ses proches. Certaines révélations vont encore éclabousser les convenances et les apparences. Toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre. Schéma classique mais tellement accrocheur !

J'ai lu ce roman très vite, surtout après la centaine de pages survolées. J'avais un peu peur du réchauffé et finalement pas du tout (les secrets, les mensonges, les non-dits d'une petite ville... on adore !). L'intrigue est prenante, efficace et vient bousculer nos conclusions hâtives. En bref, c'était vraiment bien & surtout à la hauteur des attentes.

Casterman, 2021 - Traduit par Corinne Daniellot

⭐⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16/09/21

Amari et le Bureau des affaires surnaturelles, de B.B. Alston

Amari et le Bureau des affaires surnaturellesTout d'abord perplexe par le début de ma lecture, j'ai finalement eu la grande, très grande surprise de dévorer les 500 pages tellement j'étais captivée par cette histoire aux multiples rebondissements !

L'histoire s'ouvre sur la présentation de notre héroïne : Amari est élève boursière dans une académie prestigieuse mais elle est harcelée par ses camarades et impatiente de s'éloigner le temps des vacances d'été.
Malgré les interdictions de sa mère, Amari a prévu d'enquêter sur l'étrange disparition de son frère. Quinton avait décroché un job fabuleux, selon ses dires, mais potentiellement dangereux. Et de fait, un jour le garçon n'a plus donné de nouvelles. Sa mère et sa sœur n'ont eu personne vers qui se tourner avec leurs questions en pagaille.
Contre toute attente, Amari reçoit enfin un premier indice avec la livraison d'un colis et la convocation dans un bureau spécial. De fil en aiguille, la jeune fille va découvrir la vie cachée de son frère et l'existence d'un Bureau des affaires surnaturelles.

Han-han ! Je vous vois lever un sourcil d'excitation. Mais croyez-moi : vous n'avez pas tout vu. Ni tout lu. Et préférez comme moi la totale surprise en plongeant à l'aveugle dans ce roman jeunesse. Promis : il vous réservera un tourbillon d'aventures et vous étonnera plus d'une fois.
Même lorsque l'histoire semble emprunter des chemins faciles, l'instant d'après elle rejaillit de manière incroyable et s'insinue dans des couloirs de labyrinthe pour vous retourner le cerveau. Ce roman ne cesse de duper le lecteur du début à la fin.
Après un démarrage simpliste, l'action décolle et les révélations explosent. C'est époustouflant.
J'ai franchement pris plaisir à rencontrer Amari, une héroïne attachante et qui m'a parfois fait penser à Morrigane Crow ! Elle a su toucher mon cœur et gagner mon adhésion dans ses folles aventures.
Très bonne pioche. Je recommande.

Bayard Jeunesse, 2021 - Traduit par Sidonie Van den Dries

EN LIBRAIRIE LE 22 SEPTEMBRE

⭐⭐⭐⭐

All Our Hidden Gifts, de Caroline O'Donoghue

All Our Hidden GiftsEh bien, ce roman est très, très différent de ce que j'avais imaginé ! Attirée par la couverture colorée, j'avais idée de plonger dans un monde imaginaire axé sur la magie (les cartes, la divination etc.) avant de réaliser que l'histoire est simplement ancrée dans le monde ordinaire (un petit village irlandais) avec seulement quelques incursions de magie. C'était très frustrant, oui !

Dans ce roman, on suit donc une jeune demoiselle en pleine crise existentielle. Maeve fréquente une école de filles, privée et catholique. Elle ne s'y sent pas particulièrement à sa place, même si elle fait tout pour être intégrée dans les sphères populaires.
Un jour, elle trouve un jeu de tarot ancien dans le cagibi de l'établissement et décide de s'en amuser pour épater la galerie. Sauf que le jeu finit par prendre un tour dramatique avec la disparition d'une camarade de classe. Et pas n'importe laquelle, puisqu'il s'agit de Lily O'Callaghan, son amie d'enfance.
Précision utile : les filles ne se calculent plus depuis deux ans. C'est Maeve elle-même qui s'est éloignée sans explication mais elle n'en est pas fière. Elle regrette aussi sa dernière entrevue avec Lily qui a craché son amertume en public après avoir flippé en découvrant l'étrange carte de La Gouvernante.
C'est une carte maléfique que Maeve avait rangée au fond d'un tiroir. Elle ne s'explique pas son apparition ni sa signification. Par contre, elle est convaincue que Lily a disparu par sa faute et veut se lancer à sa recherche.
Son amie Fiona (l'amoureuse de théâtre) et Roe O'Callaghan (le grand frère réservé de Lily) vont également lui prêter assistance et explorer ensemble des ressources insoupçonnées de leur propre sensibilité. Tout un programme.

Malheureusement, j'ai eu au fil de ma lecture la sensation étrange d'un roman décousu. Il y a trop de tout. C'est confus.
On a un soupçon de fantastique, des personnages en plein apprentissage, des expériences courageuses, un folklore gourmand, des familles généreuses, une société hermétique, une secte douteuse et homophobe...
C'est un désordre sans nom ! Et ça m'a finalement semblé trop brouillon et artificiel. Hélas, non, je n'ai pas été convaincue.

La Martinière J. (2021) - Traduit par Christophe Rosson

⭐⭐.5

- Mon nom dit-il. c'est Roe.
Je rouvre les yeux.
- Quoi ?
- Je tenais à ce que tu le saches.
La magie et l'intimité que nous venons de vivre se sont envolées. Ou pire : je les ai imaginées.
- Pour que tu puissent m'appeler par mon nom, ajoute-t-il.
- Roe, Roe, je répète. Tu veux qu'on t'appelle Roe ?
Il acquiesce.
- C'est mon nom. Je l'ai choisi.
- Waouh. OK, Roe. J'aime bien. C'est mystérieux.
Roe va pour s'en aller mais m'adresse un dernier sourire espiègle.
- Dans les histoires, les sorcières connaissent toujours le vrai nom des choses, pas vrai ?
Sur ce, il me laisse bouche bée devant la rivière.

 

Posté par clarabel76 à 14:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15/09/21

Amberath (Rebecca Kean #7), de Cassandra O'Donnell

AmberathGniiiiii ! Et voilà, maintenant que j'ai terminé celui-ci, il faut s'armer de patience pour le prochain dont on ne connaît même pas la date de parution. Hello la frustration.

Petite précision : il s'agit de l'avant-dernier tome de la série. Et je ne vous raconte pas la petite phrase de fin.

Je n'ai plus qu'à croiser les doigts pour que le dénouement aille dans le sens espéré (par moi-même).

Quel sera le choix de Rebecca ? Pour moi, c'est tout vu. Mais sait-on jamais ! ?

J'avais déjà eu quelques sueurs froides dans le tome précédent (Origines).

Mais là, je crois que mon cœur a jailli hors de ma poitrine avec les nouveaux renversements. Vous dire que j'étais comblée serait un faible mot.

Faites pause, s'il vous plaît, car je suis vraiment, vraiment heureuse !

Et j'aime définitivement les Vikaris, et plus particulièrement la garde rapprochée de Rebecca. Naelle, Catherine, Madeleine, Victoria et Blanche sont tellement drôles. Impitoyables, mais drôles.

Par contre, l'enquête de notre Asayim est accessoire. Ne nous mentons pas, ce sont les interactions entre espèces qui sont excitantes.

Les relations de Rebecca avec les chefs de clan. Les mots doux et les répliques sarcastiques. Les menaces et la colère noire. Sans oublier le danger et la tendresse.

Bon, voilà. Y'a plus qu'à ronger son frein, désormais.

©2021 Les éditions J'ai lu (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Caroline Klaus
  • Série : Rebecca Kean, Volume 7
  • Durée : 10 h 58
  • La mythologie des dieux et des déesses, par contre, devient confuse. Je suis un peu perdue. Bon point pour la lecture audio, de bon goût et très distrayante. Je réécouterai toute la série bien volontiers lorsque le dernier tome sortira.

⭐⭐⭐⭐

Un tempérament de feu (Les liens du sang #1), de Helen Harper

Un tempérament de feuGrâce à sa récente parution en livre audio, j'ai pu découvrir ce premier tome qui me tentait depuis quelques temps. Globalement j'ai été séduite, même si je reconnais que le tout est perfectible. Du moins, ce que j'ai entraperçu m'a donné envie de poursuivre l'aventure.

Pour l'heure, on fait connaissance avec une héroïne qui n'est qu'une simple humaine (et qui le répète trop souvent pour que l'information soit anodine) et qui vit parmi une meute de métamorphes dans un trou paumé en Cornouailles.
L'existence de Mackenzie est cependant menacée suite à l'agression de son Alpha. Suite à quoi, une délégation de Londres débarque en limousine et tout le tralala. La tranquillité du camp vient de disparaître et Mackenzie doit faire profil bas pour préserver sa couverture.
Le Seigneur Corrigan semble avoir décidé de fourrer son nez dans leurs affaires en les testant les uns après les autres ou en leur proposant de les rejoindre dans la capitale. Il entend surtout percer la carapace de la jeune femme renfrognée et un peu trop têtue à son goût.
Malheureusement, les attaques se répètent. Mackenzie veut protéger sa famille et part seule mener son enquête (et sa vendetta).

Ce premier tome s'applique donc à nous présenter une héroïne débrouillarde et solitaire, dont le passé est bien trop flou car Mack ignore tout de ses origines. Ce sera également un point à éclaircir au cours de la lecture, en plus des crimes à résoudre, tout en composant avec son caractère farouche et ses rapports conflictuels avec le Grand Manitou des métamorphes.
Au final, tout n'est que présentation ou mise en bouche dans ce premier tome. Mais c'est drôlement goûteux et surtout ça a le goût de revenez-y sans tarder. Vivement les prochains livres en audio / la prestation est persuasive aussi.

©2021 Hardigan Collection Infinity (P)2021 Hardigan

⭐⭐⭐⭐


14/09/21

Le Plan extravagant de Vita Marlowe, de Katherine Rundell

Le Plan extravagant de Vita MarloweLe grand-père de Vita ne décolère pas : on vient de le déposséder de son précieux château. Un domaine familial du nom de Hudson Castle qui tombait peut-être en ruine mais qui renfermait des trésors de souvenirs. L'homme est vieillissant et désabusé quand Vita et sa mère débarquent d'Angleterre pour le soutenir.

En écoutant son histoire, elles réalisent alors que Grand-père Jack a été abusé par un certain Victor Sorrotore (un escroc notoire affilié à la pègre). Petite précision : l'histoire se déroule dans les années 20 durant la Prohibition. Cet homme a ainsi constitué sa richesse au gré de marchés mafieux et se présente comme un ennemi redoutable.

Pourtant, Vita décide de défier ce type et n'hésite pas à se rendre chez lui. Pour réclamer le bien de son grand-père. Mais aussi prétendre que la propriété cache un collier d'émeraudes ayant appartenu à sa grand-mère et que la famille est en droit de le récupérer.

En réponse, les prunelles de Sorrotore brûlent de colère (et de convoitise). Il houspille la gamine, non sans noter après coup qu'elle a réussi à lui chiper une bague très importante. Il lance alors ses sbires à ses trousses pour reprendre son bijou et éliminer ce parasite.

Cependant, la jeune Vita a déjà élaboré un plan... extravagant. Comme recruter des acrobates ou des prestidigitateurs afin de se faufiler dans Hudson Castle pour retrouver les pierres précieuses. La demoiselle fait alors trois rencontres déterminantes : tout d'abord Silk, une pickpocket qui œuvre en solo, puis Arkady et Samuel, qui ambitionnent de décrocher un numéro de premier ordre au cirque. 

Tous trois se laisseront convaincre par cette demoiselle intelligente et intrépide (malgré son pied handicapé suite à la polio). Et ensemble ils vont se lancer dans ce projet insensé mais tellement palpitant à suivre ! 

Et quelle lecture ! Le ton est vif et entraînant. Le cadre new-yorkais des années 20 sonne merveilleusement bien. Les personnages donnent des frissons. Les héros sont attachants. L'action ne manque pas. Et l'émotion n'est pas si loin... En clair, c'est un fantastique roman, écrit par une conteuse hors pair qu'on ne présente plus.

Ou lisez Cœur de loup ou L'Explorateur ou Le Ciel nous appartient, si vous en doutiez encore... ♥

Gallimard Jeunesse, 2021 - Traduit par Alice Marchand

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Les Larmes de Saël #2, d'A. D. Martel

Les Larmes de Saël 2Après avoir été agréablement surprise par le tome 1, j'ai prolongé le plaisir en lisant la suite et j'ai été conquise ! L'univers est encore plus riche, les personnages vivent des aventures palpitantes et l'intensité dramatique ne faiblit pas. Nouveaux dangers, toujours plus de tentations et de trahisons. Les tribus vont être au cœur des convoitises et des sacrifices. C'est excellent !

Dans ce deuxième tome, on commence par accompagner Arcana dans son long périple à travers le désert. Mais une tempête de sable va la séparer de son amoureux. La voilà désormais seule à conduire les siens en lieu sûr quand elle débarque dans une oasis où vit une communauté prête à les accueillir sans contrepartie.

D'expérience, on sait qu'il faut toujours se méfier des intentions trop belles pour être honnêtes. Arcana et les siennes auront à cœur de se serrer les coudes. Mais ce n'est jamais simple. Hmmm.

Pendant ce temps, à Ceylan, on suit une jeune femme du nom d'Eleni. Une rescapée politique devenue l'épouse d'Ambrose. Elle est fragile et innocente. Mais va peu à peu découvrir la nature revancharde de son homme, déterminé à détruire Saël et surtout Arcana.

Que de rebondissements à attendre ! Ce deuxième tome n'a pas déçu mes attentes. J'ai été transportée dans son monde. J'ai aimé l'ambiance (proche de la fantasy orientale) et les réflexions qui se posent au cours du parcours de notre héroïne (la société matriarcale, la volonté d'être mère ou pas, le rôle des hommes, non une opposition etc.). C'est sûr qu'un certain Ashkan manque beaucoup au programme. Mais sinon, c'est franchement très, très bon à découvrir.

Seule frustration : la série est en cours (je l'ignorais) et il faut maintenant patienter pour la suite. Ça ne se voit pas mais j'ai les genoux à terre et les mains en l'air tellement je suis au désespoir. 😜

©2020 AD_Martel (P)2021 Audible Studios
  • Lu par : Estelle Galarme
  • Série : Les Larmes de Saël, Volume 2
  • Durée : 12 h 08
  • Entre fantasy orientale et dystopie post-apocalyptique, Les Larmes de Saël vous invite au voyage et à l'aventure !

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10/09/21

Les Larmes de Saël #1, d'A. D. Martel

Les Larmes de Saël

Quelle agréable surprise ! C'est en furetant sur le site Audible.fr que j'ai trouvé ce titre. J'ai tenté le coup par curiosité. Bingo. J'en sors conquise et très satisfaite. J'ai tout aimé : l'univers de fantasy orientale, les personnages, l'histoire. Tout est captivant. Le rythme est prenant. Je ne regrette vraiment pas cette découverte.

Jusqu'à son dix-huitième anniversaire, Arcana menait une existence privilégiée dans la cité de Ceylan. Seule ombre au tableau : la perspective d'un mariage arrangé. Mais suite à une attaque terroriste, la jeune femme agit sur un coup de tête. Elle déclare vouloir épouser l'assaillant pour lui sauver la mise. Cet inconnu - un Saëlien du nom d'Ashkan - lui voue pourtant une haine farouche. Mais son choix n'est pas sans conséquence. Arcana est bannie de sa cité et doit quitter sa famille pour s'installer dans une tribu ennemie (qui lui réserve un accueil tout aussi venimeux).

Malgré tout, Arcana s'accroche et a trop de fierté pour abdiquer. Elle tient tête à la vieille Donya (la grand-mère du clan) et maudit la petite Mina pour les pires crasses subies. Même son mari la fuit. Seule dans son coin, Arcana se sent isolée et incomprise comme jamais. Il n'y a que le doux Zachary pour lui montrer un peu de compassion. Et une jolie bergère, ensorceleuse et espiègle. Il lui faudra donc une bonne dose de patience, d'écoute et d'observation pour cerner le fonctionnement des Saëliens et peut-être trouver sa place parmi eux.

Tout ceci prend évidemment du temps et c'est très bien ainsi ! L'installation d'Arcana, son évolution, sa relation avec Ashkan et les membres du clan, tout se construit sans hâte. On découvre d'abord une Arcana pimbêche et morveuse (elle vient de tomber de son piédestal et doit se reconstruire un mode de vie loin, très loin de son éducation). C'est beaucoup pour elle qui vivait dans un monde sous cloche. Même son couple lui inspire incompréhension et regret. Du moins, il lui faut dompter l'animosité de son époux et gagner sa confiance. Un rude challenge.

En bref, je suis clairement tombée sous le charme de ce premier tome qui dévoile ses trésors page après page. La romance aussi n'est pas au centre de l'intrigue même si elle lui est nécessaire - le dosage est parfait. La lecture est efficace et entraînante. J'avais sans cesse envie d'y revenir dès que je mettais en pause mon livre audio. Il va sans dire que je lis la suite dans la foulée.

©2019 AD_Martel (P)2021 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 14:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Le Matin de Neverworld, de Marisha Pessl

Le Matin de NeverworldUn an après la mort de son petit copain, Béatrice retourne dans la demeure de ses anciens amis (Whitley, Kipling, Cannon et Martha) pour une soirée d'anniversaire riche en émotions.

Tous semblent avoir tiré un trait sur le passé et passent la nuit à faire la fête. Mais au réveil, ils réalisent qu'ils sont désormais bloqués dans le Neverworld, autrement dit un entre-deux entre la vie et la mort.

Un inconnu se présentant comme le Gardien leur explique qu'ils doivent voter. Voter quoi ? voter qui ? Le flou s'installe.

En fait ils doivent éclaircir la nuit du drame ayant entraîné la mort de Jim, le sixième membre du groupe. Tant qu'ils n'auront pas affronté cette vérité, ils continueront de vivre cette journée jusqu'au décompte final et leur jugement dernier.

Et voilà... ambiance vaporeuse, contexte étrange et insolite... j'ai coulé comme une masse dans cette histoire.

Six étudiants d'une école privée prestigieuse, la plupart issus de familles riches et puissantes, vivent une amitié soudée mais la disparition de Jim va fragiliser cette union sacrée.

Tous doivent désormais faire amende honorable et revenir sur cette nuit tragique. Non-dits, malentendus, alliances et tromperies... la contrainte du Neverworld est sans appel.

Cela se lit comme une intrigue à suspense, hypnotique et curieuse. À ceci s'ajoute une écriture d'une grande noblesse, un style pur et poétique que Marisha Pessl brode tout naturellement. C'est poignant ET fascinant.

En tout cas, j'ai été scotchée.

Repris en format poche chez PÔLE FICTION (Gallimard Jeunesse) - 2021 pour la présente édition

Traduction de Laetitia Devaux

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 14:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les sept étoiles du Nord, par Abi Elphinstone 🌟✨

Les sept étoiles du NordAvant même d'ouvrir le roman, je savais que je n'allais pas être déçue. Cette lecture dégage une aura magnifique et nous prouve, chapitre après chapitre, que son histoire est captivante.

L'imaginaire proposé est un fabuleux mélange de Reine Des Neiges et des Royaumes du Nord. On découvre ainsi comment une reine maléfique prévoit d'étendre son pouvoir sur les terres gelées d'Erkenwald. Deux enfants vont s'opposer à cette folie : la jeune Eska, orpheline sans mémoire, actuellement prisonnière dans une boîte à musique, et un certain Flint, par ailleurs un inventeur qui recherche sa mère et qui va libérer la fillette avant de l'accompagner dans cette expédition incroyable.

Ça vous semble fantastique ? Mieux que ça. Très vite le roman nous installe dans son univers et ne va plus nous lâcher. J'ai d'ailleurs tout lu d'une traite, comme sous hypnose. Et c'était génial.

J'ai aimé les décors, les personnages, les légendes et la magie qui débordent de cette aventure. J'ai aimé les petits mots de la fin. En lisant les remerciements de l'auteure, j'ai été touchée par son parcours et le contexte dans lequel elle a écrit son livre. On comprend mieux les valeurs d'espoir et de courage qui s'en reflètent - c'est extraordinaire.

Et si vous recherchez une lecture avec effet « petite bulle hors du temps », vous venez de piocher le bon numéro. N'hésitez plus. Ce roman est parfait. J'ai adoré. ♥

Repris en format poche chez FOLIO JUNIOR (2021)

Traduction de Faustina Fiore

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,