31/08/16

Bilan du mois : Août 2016 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Vintage countryside

Loin, déjà, les matinées paresseuses et tranquilles,
les après-midis à l'ombre du parasol,
les lectures piochées au hasard,
le silence, le vide, le repos...
Comme toujours, la saison des vacances nous berce d'illusions et de bien-être.  

Bilan des quelques publications du mois d'Août sur ce blog : 

☼ Aimer trois fois par jour, de Fausto Brizzi  ♥♥♥♥

☼ Agatha Raisin enquête : La quiche fatale & Remède de cheval, de M.C. Beaton  ♥♥♥♥

Roland est mort, de Nicolas Robin  ♥♥♥♥

☼ La Méthode du crocodile, de Maurizio de Giovanni  ♥♥♥♥

☼ La Collectionneuse de boules à neige, de M. De Giovanni  ♥♥♥♥

☼ Tabou, de Casey Hill  ♥♥♥♥

☼ Le Camp, de Christophe Nicolas  ♥♥♥♥

☼ Vous prendrez bien un dessert ? de Sophie Henrionnet  ♥♥♥½

☼ Traqué, de Simon Lewis  ♥♥½

 

 Après une coupure bénéfique, le retour se fait en douceur...

Summer seaside

Posté par clarabel76 à 19:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


30/07/16

Bilan du mois : Juillet 2016 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

sunflower-field

🌺🌺🌺 TiC TaC dEs VacAncEs 🌺🌺🌺

 

Grosse moisson de livres lus au cours de ce mois de Juillet,
pour mieux combler les longues journées étouffantes et languides !  

 

🌺 Une belle brochette de bananes, de Jean-Philippe Arrou-Vignod  ♥♥♥♥♥

🌺 DUFF dodue utile et franchement fade, de Kody Keplinger ♥♥♥♥

🌺 Vive les vacances ! de Enid Blyton  ♥♥♥♥

 

🌺 Treize Marches, de Kazuaki Takano ♥♥♥♥

🌺 Sous la terre, de Courtney Mills ♥♥♥♥

🌺 L'homme de la montagne, de Joyce Maynard ♥♥♥♥

🌺 Le Temps est assassin, de Michel Bussi  ♥♥♥♥

🌺 Le Lagon Noir, d'Arnaldur Indridason  ♥♥♥♥

🌺 Les Morsures de l'ombre, de Karine Giebel  ♥♥♥♥

🌺 Un peu plus loin sur la droite, de Fred Vargas  ♥♥♥♥

🌺  Rêves oubliés, de Léonor de Recondo ♥♥♥♥

🌺 La Position, de Meg Wolitzer  ♥♥♥♥

🌺  Le Temps du loup, de Thomas Kanger  ♥♥♥♥

🌺 Les Perles noires de Jackie O, de Stéphane Carlier  ♥♥♥♥

 

🌺 La Vallée du Renard / Sous l'emprise du passé, de Charlotte Link  ♥♥♥½

🌺 Ce que tu veux, de Sabine Durrant  ♥♥♥½

🌺  Bloody Cocktail, de James M. Cain  ♥♥♥½

🌺 La femme au carnet rouge, d'Antoine Laurain  ♥♥♥½

🌺 L'Échappée belle du bibliobus, de David Whitehouse  ♥♥♥½

 

🌺  Sans laisser d'adresse / Sous haute tension, de Harlan Coben ♥♥♥

🌺 L'Âme du Chasseur, de Deon Meyer ♥♥♥

🌺 Au-delà de tout soupçon, de Declan Hughes  ♥♥♥

🌺 Blueberry Hill, de Fredrik Ekelund  ♥♥♥

🌺 Quatre, de Sarah Lotz  ♥♥♥

🌺 Pur, d'Antoine Chainas  ♥♥♥

🌺 Le Peuple de l'Ombre, de Tony Hillerman  ♥♥♥

🌺 Oh my dear ! de T.J. Middleton  ♥♥♥

🌺 Rendez-vous à Estepona, d'Ake Edwardson  ♥♥♥

🌺 Jusqu'à ce que la mort nous unisse, de Karine Giébel  ♥♥♥

🌺 Ecoute-nous, de Liz Coley  ♥♥½

 

🌺 L'inversion de la courbe des sentiments, de Jean Phillipe Peyraud  ♥♥♥♥

🌺 Mon père était boxeur, de Barbara Pellerin  ♥♥♥½

 

🌺🌺🌺 TrÊve EsTivAle... En AppRocHe ! 🌺🌺🌺

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

30/06/16

Bilan du mois : Juin 2016 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Spring time by Vintage blue

🌺.🌺  Nos lectures du mois  🌺.🌺

 

🌺 L'accro du shopping a une sœur, de Sophie Kinsella  ♥♥♥♥

🌺 Déclic Mortel, d'Anthony Horowitz  ♥♥♥♥

 

🌺  Comme si c'était toi, de Mhairi McFarlane  ♥♥♥½

🌺 Après toi, de Jojo Moyes  ♥♥♥½

🌺 Les rêves sont faits pour ça, de Cynthia Swanson  ♥♥♥½

 🌺 Quand j'étais Jane Eyre, de Sheila Kohler  ♥♥♥½

🌺 Le Diable de la Tamise, d'Annelie Wendeberg  ♥♥♥½

 

🌺  Le Temps des métamorphoses, de Poppy Adams  ♥♥♥

🌺 Pique-Nique à Hanging Rock, de Joan Lindsay  ♥♥♥ 

🌺 Journal de Mr Darcy, d'Amanda Grange  ♥♥♥

🌺 Retour à Whitechapel, de Michel Moatti  ♥♥♥

🌺 La Couleur du lait, de Nell Leyshon  ♥♥♥

 

🌺 Le Journal d'Aurore, de Marie Desplechin & Agnès Maupré  ♥♥♥♥

🌺 Le Pays qui te ressemble, de Fabrice Colin  ♥♥♥♥

🌺 Comment j'ai écrit un roman sans m'en rendre compte, d'Annet Huizing  ♥♥♥♥

🌺 Les Aventures rocambolesques de l'oncle Migrelin, par Elzbieta  ♥♥♥♥

🌺 Léo Sacrin : Mémoires catastrophiques pour collégiens du futur, de L.A. Campbell  ♥♥♥♥

🌺  Erik Vogler et les Crimes du Roi blanc, de Beatriz Osés  ♥♥♥½

🌺 Half Bad (série en 3 tomes), de Sally Green  ♥♥♥

 

3 abandons : Touch, de Claire North / Ténèbres sur Jacksonville, de Brigitte Aubert / Le Chirurgien, de Tess Gerritsen

 

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

31/05/16

Bilan du mois : Mai 2016 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Rose tulip

🌺.🌺  Nos lectures du mois  🌺.🌺

 

🌺 Tout est sous contrôle, de Sophie Henrionnet ♥♥♥♥

🌺 Mémé dans les orties, d'Aurélie Valognes ♥♥♥♥

🌺 Et le silence sera ta peine, d'Elodie Geffray  ♥♥♥♥

🌺 Ces lieux sont morts, de Patrick Graham  ♥♥♥♥ 

🌺 Les Rêveries d'un gourmet solitaire, de Taniguchi & Kusumi  ♥♥♥♥

🌺 Territoires, d'Olivier Norek ♥♥♥♥

 

🌺 Lontano, de JC Grangé  ♥♥♥½

🌺 Condor, de Caryl Ferey  ♥♥♥½

🌺  Quatre murs, de Kéthévane Davrichewy  ♥♥♥½

🌺 Block 46, de Johana Gustawsson  ♥♥♥½

🌺 Mariachi Plaza, de Michael Connelly  ♥♥♥½

🌺 Ainsi vont les filles, de Mary Westmacott  ♥♥♥

🌺 Eh bien dansons maintenant ! de Karine Lambert ♥♥♥

🌺 En vrille, de Deon Meyer ♥♥♥

 

🌺 La Déesse des petites victoires, de Yannick Grannec ♥♥½

🌺  Tant qu'on rêve encore, de Chris Killen  ♥♥½

🌺 Alexis Vassilkov ou La Vie tumultueuse du fils de Maupassant, de Bernard Prou ♥♥½

🌺89 Mois, de Caroline Michel ♥♥

 

🌺 Que du bonheur ! de Rachel Corenblit  ♥♥♥♥

🌺 It Girl, de Katy Birchall  ♥♥♥♥

🌺 L'Apothicaire, de Maile Meloy  ♥♥♥½

🌺 Le Mystère Blackthorn, de Kevin Sands  ♥♥♥½

 

🌺.🌺 À venir, en juin 🌺.🌺

5ème édition du Mois Anglais, sous l'organisation de Cryssilda & Lou

 

Mois anglais

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

30/04/16

Bilan du mois : Avril 2016 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Bday Spring

Mes lectures du mois ... 

 

♣ Quelqu'un pour qui trembler, de Gilles Legardinier ♥♥♥♥½

♣ Ce que je peux te dire d'elles, d'Anne Icart ♥♥♥♥

♣ Les vacances d'un serial killer, de Nadine Monfils ♥♥♥♥

♣ Debout les morts, de Fred Vargas [Relecture] ♥♥♥♥

 

♣ Just Juliette, de Teri Wilson ♥♥♥½

♣ Carnets noirs, de Stephen King ♥♥♥½

♣ De force, de Karine Giebel ♥♥♥½

♣ Jours parfaits, de Raphael Montes ♥♥♥½

♣ Principes mortels, de Jacques Saussey ♥♥♥½

♣ L'Aiguille creuse, d'après Maurice Leblanc ♥♥♥½

♣ Marie d'en haut, d'Agnès Ledig ♥♥♥

♣ Une affaire de sang, de Bonnie MacBride ♥♥♥

♣ Le Tabac Tresniek, de Robert Seethaler ♥♥♥

♣ La Lune était noire, de Michael Connelly ♥♥♥

♣ No et moi, de Delphine de Vigan [Relecture]  ♥♥♥

 

♣ Nil, de Lynne Matson ♥♥♥♥

♣ Camarades, de Shaïne Cassim ♥♥♥♥

♣ La Légende de Lee-Roy Gordon, d'Aurélie Gerlach ♥♥♥♥

♣ Roi de Pique, de Kat Spears ♥♥♥♥

 

♣ Le Mystère Dédale, de Richard Normandon ♥♥♥½

♣ Poppy Pym et la malédiction du pharaon, de Laura Wood ♥♥♥½

♣ #Scandale, de Sarah Ockler ♥♥♥½

♣ L'Empire des auras, de Nadia Coste ♥♥♥

♣ Digitale, de Sarah Wagon ♥♥♥

♣ Paranoïa, de Melissa Bellevigne ♥♥♥

♣ Pour l'honneur de la tribu, de Wendy Constance ♥♥♥

♣ Les Chroniques de Zombieland, de Gena Showater ♥♥½

 

Séries TV

Our Girl, série britannique (BBC 2013) créée par Tony Grounds

Afficher l'image d'origine

Une série drôlement romancée, et follement romantique, d'une jeune anglaise qui trouve sa voie dans l'armée, et qui se révèle encore plus forte en Afghanistan où Molly Dawes va s'investir plus que de raison (tant d'indiscipline... ça frise le cour martiale !) mais on ferme les yeux pour se laisser bercer par cette belle histoire, avec de l'amour à bord ! ^-^

 

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


31/03/16

Bilan du mois : Mars 2016 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Birthday Clok

Mes lectures de Mars ... 

♣ Une année particulière, de Thomas Montasser

♣ Dernier meurtre avant la fin du monde, de Ben H. Winters

♣ Looking for Alice, de Louise Vianey

♣ Va et poste une sentinelle, de Harper Lee

♣ Quinzaine du Printemps du Polar

 

♣ Mon frère est un super-héros, de David Solomons

♣ La pyramide des besoins humains, de Caroline Solé

♣ Ma fugue chez moi, de Coline Pierré

 

2 Abandons : 

Tourner la page, d'Audur Jónsdóttir / Une étude en rouge, de Jean d'Aillon

 

Séries TV...

L'excellente série anglaise, No Offence, de Paul Abbott avec 8 épisodes survitaminés et dopés à l'humour sarcastique ! Une excellente découverte, moderne et talentueuse. Un final à couper le souffle... 

Afficher l'image d'origine

 La très loupée série américaine, The Whispers, créée par Soo Hugh pour ABC, qui démarre plutôt bien et qui finit par s'étirer en longueur. Le scénario est plat, les interprètes sont moyens, sauf exception pour les enfants bluffants de crédibilité dans leur embrigadement avec leur ami invisible. La série n'est pas reconduite, la fin tombe en quenouille et c'est carrément nul ! ;-)

Afficher l'image d'origine

Et il y a eu, forcément, la mythique saison 10 de The X-Files ! Totalement décalée, très second degré, complètement à côté de la plaque pour les aficionados en mal de théories tordues... j'ai carrément adoré ! ^-^

Afficher l'image d'origine

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29/02/16

Bilan du mois : Février 2016 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Line10

Février... Les jours rallongent peu à peu,
On se lève assez tard, Les yeux pleins de brouillard...

En attendant une météo plus douce, ont été lus :

♣ Sidney Chambres et l'ombre de la mort, de James Runcie ♥♥♥♥

♣ Parce que c'était nous, de Mhairi McFarlane  ♥♥♥♥

♣ Le crime de l'Orient-Express, d'Agatha Christie  ♥♥♥♥

♣ Dossier 64, de Jussi Adler-Olsen  ♥♥♥½

♣ Nymphéas Noirs, de Michel Bussi  ♥♥♥½

♣ Demain est un autre jour, de Lori Nelson Spielman ♥♥♥½

♣ Le charme discret de l'intestin, de Giulia Enders  ♥♥♥½

♣ Gel nocturne, de Knut Faldbakken ♥♥♥

♣ Le Détroit du loup, d'Olivier Truc ♥♥½

 

♣ Le grand roman de ma petite vie, de Susie Morgenstern  ♥♥♥♥½

♣ Jonas, le requin mécanique de Bertrand Santini  ♥♥♥♥½

♣ Mentine T.3 : Pas de cadeau ! de Jo Witek  ♥♥♥♥

♣ Naufragés, de Siobhan Curham  ♥♥♥♥

♣ Les nouvelles aventures extraordinaires de Monsieur Cochon, d'Emer Stamp  ♥♥♥♥

♣ L'accélérateur d'amour, d'Arnaud Tiercelin   ♥♥♥½  

♣ Pinocchio raconté par Pinocchio, de Michael Morpurgo  ♥♥♥

♣ Fantoccio, de Gilles Barraqué   ♥♥♥

♣ Journal d'une ado déjantée, de Candy Harper  ♥♥♥

♣ Girl Online en tournée, de Zoe Sugg  ♥♥♥

 

3 Abandons :

Le seul et unique Ivan, de Katherine Applegate / Si c'est la fin du monde, de Tommy Wallach / Transfert, de Rémi Stefani

 

🍃🍂🍃🍂🍃🍂🍃🍂🍃🍂

 

Séries TV : 

The Good Wife (Saison 5, sept. 2013 - mai 2014 / CBS) série créée par Robert King & Michelle King

Afficher l'image d'origine

Cette cinquième saison a été riche en rebondissements et en émotions ! Alicia accepte enfin de sauter le pas et s'embarque dans une nouvelle aventure avec Cary Agos. Une décision lourde de conséquences, pour sa carrière et pour sa relation avec Will, qui ne va pas être content du tout. Le type explose, de colère et de frustration. Et la guerre est déclarée. Nos deux anciens amants vont s'entre-déchirer, pas seulement au tribunal, mais en coulisses, dans la vie, en amitié etc. Rien ne va plus. C'est super intense et machiavélique jusqu'au boutisme. Des personnages comme Kalinda sont encore plus troublants, et Will est détestable. Et puis, bam, LE CHOC DE MA VIE. Je n'ai rien vu venir et l'effet de surprise m'a carrément fait craquer (= j'ai pleuré comme une madeleine). Mais c'était bon, très très bon. Je jubilais, après coup. Rhalala. Vivement la suite, tiens... même si Alicia, qui gagne en confiance, se permet de franchir des limites qu'elle n'aurait sans doute jamais calculées auparavant ! -^- 

Afficher l'image d'origine

Whoooo !!! 

 Et là, j'ai pleuré, pleuré, pleuré. J'adore Diane. ♥

Afficher l'image d'origine

 

🍃🍂🍃🍂🍃🍂🍃🍂🍃🍂

Grantchester (ITV, 2014) série écrite par Daisy Coulam, réalisée par Harry Bradbeer
D'après les romans de James Runcie

Photo James Norton

J'avais repéré cette série depuis un petit bout de temps, mais l'avais mise de côté pour découvrir avant tout le roman de James Runcie (qui m'a follement séduite). Cette adaptation a donc été ... surprenante, dans le sens où les scénaristes y ont finalement puisé une simple source d'inspiration pour raconter la vie d'un jeune pasteur officiant près de Cambridge, passionné d'intrigues policières et résolu à apporter sa contribution spirituelle aux enquêtes de l'inspecteur Keating, qu'il rencontre pour la première fois dans l'affaire du suicide déguisé (première histoire du roman). On découvre aussi un homme torturé par le passé et la guerre, par son amitié amoureuse avec la jolie Amanda, qui doit en épouser un autre. Sidney boit beaucoup pour oublier ses démons, ou écoute du jazz à plein volume, au grand mécontentement de sa gouvernante. C'est une série intéressante à découvrir, pour son ambiance des années 50, pour sa brochette des personnages et pour la personnalité pleine d'aspérités de Sidney Chambers. À lire d'abord, ou à regarder avant tout ... le mélange des deux supports est assez enrichissant. 

Photo James Norton, Morven Christie

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

30/01/16

Bilan du mois : Janvier 2016 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

january2

Mes lectures, pour ce début d'année : 

♣ Avant toi, de Jojo Moyes

♣ Veux-tu m'épouser 100 fois ? de Holly Martin

♣ Ma grand-mère vous passe le bonjour, de Fredrik Backman

♣ Le monde caché d'Axton House, d'Edgar Cantero

♣ Birdman & Viscères, de Mo Hayder

♣ La mystérieuse affaire de Styles, d'Agatha Christie

♣ Cartes sur tables, d'Agatha C.

♣ Meurtre en Mésopotamie, d'Agatha C.

♣ Le comte du Monte-Cristo, d'Alexandre Dumas 

 

⛄⛄⛄⛄⛄⛄⛄⛄

 

Séries TV : 

2 Broke Girls (CBS 2011) série créée par Michael Patrick King & Whitney Cummings

Comme cette série était souvent associée à New Girl (avec Zooey Deschanel), la qualifiant de rendez-vous essentiel pour une rigolade assurée, j'ai mordu à l'hameçon... avant de me mordre les doigts. L'histoire est assez banale : Max et Caroline sont serveuses dans un Diner de Brooklyn, mais alors que la première a trimé toute sa vie pour joindre les deux bouts, la suivante est une princesse déchue des beaux quartiers (disons que son père un semblant de B. Madoff désormais en prison). Caroline est fauchée, mais pas désespérée, car son optimisme débordant lui fait entrevoir une nouvelle opportunité en comprenant que sa coloc de fraîche date est une pâtissière douée qui se sous-estime. Elle a un plan en béton et l'incite à accepter une association pour créer à deux une boutique de cupcakes.

On suit alors leurs aventures déjantées, au cours d'épisodes durant à peine une vingtaine de minutes, dans un bel esprit survolté. C'est peut-être efficace à petite dose, mais j'ai vite trouvé la série usante et répétitive, sans compter que les rires sur fond sonore et les sempiternelles gesticulations des actrices ont fini par me lasser. Ai donc vu la saison 1, bien apprécié les séquences humoristiques, mais n'ai pas embarqué sur le long terme.

Béguin assumé pour les personnages secondaires, Han (le proprio) et Oleg (le cuisinier obsédé). 😍

Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine

cbs 2 broke girls super bowl commercial

 

📺💻📺💻📺💻📺💻📺

Scandal (ABC, 2012)  série américaine créée par Shonda Rhimes

Arf, Scandal... ou comment je peux être agacée par cette série et continuer de la regarder en pointant du doigt tous ses défauts mais enchaîner les épisodes, encore et encore, sans pouvoir me convaincre de cesser cette prise de tête. Peu emballée par la saison 1 (trop courte), j'ai malgré tout voulu donner une chance à la saison 2 et l'ai trouvée bien meilleure car plus consistante.

Olivia Pope est une brillante experte en relations publiques, réputée pour la gestion des crises, qu'elle contrôle avec une équipe de bras cassés, “ses gladiateurs”, composés d'avocats ou de détectives endurcis, ayant tous un passé bien chargé et une dette à vie envers leur patronne. Au départ, on s'intéresse donc à la conduite de dossiers épineux que le cabinet d'Olivia prend en charge en tentant de désamorcer la bombe... Et puis, l'histoire s'étoffe en révélant sa liaison sulfureuse avec Fitzgerald Grant, accessoirement président des Etats-Unis. Ahem, ahem. Ouais, c'est moche. Et surtout pas crédible. Car la série nous les présente comme des amants maudits qui passent leur temps à s'aimer et se déchirer, seuls contre le monde entier, en plus des magouilles politiques, des secrets, des pactes et des trahisons. Sauf que, voilà... Un, leur aventure amoureuse me gonfle royalement. Deux, la série est aussi truffée de clichés à la gomme (boire du vin à la bouteille ou se verser un verre d'alcool dès que tout va mal... c'est moi ou je vieillis?). Trois, Olivia Pope est super élégante mais ne sait pas marcher avec ses talons. Quatre, du suspense... enfin ! Et là je remercie les scénaristes d'avoir saisi la balle au bond en partant de Quinn Perkins vers Defiance et tout le tralala. Ça, c'était biiiien !!! 😚

 

📺💻📺💻📺💻📺💻📺 

The Fall (RTÉ One/BBC 2, 2013)  série britannique créée par Allan Cubitt

bbc made by me gillian anderson the fall

Au départ, j'ai été totalement emballée par cette série. L'histoire se passe à Belfast, où sévit sournoisement un tueur en série qui traque des jeunes nanas ayant toutes le même profil, mais c'est seulement suite à l'arrivée d'une commissaire divisionnaire, envoyée de Londres, que l'affaire sera entendue et viendra mettre leurs services en alerte. Stella Gibbons est une femme séduisante, qui assume son sex-appeal en s'adonnant aux “douces nuits”, tout en cultivant un détachement émotionnel. L'étrangleur de Belfast, lui, est un type anodin, marié, père de famille, psychologue spécialisé auprès des personnes endeuillées. Le genre irréprochable, intelligent et au physique attrayant. La série ne fait pas de mystère sur son identité et nous réserve même le plaisir de partager ses traques et son mode opératoire. Super, ça fait pas flipper du tout, du tout. 😫

Jamie Dornan, dans son rôle, est terrible. Et la tension psychologique, franchement efficace. Par contre, sur le long cours, l'histoire prend du plomb dans l'aile et devient trop lente, trop déprimante, trop chiante. Sinon, j'ai bien aimé retrouver une Gillian Anderson magnifique, flic tenace et imperturbable, en attendant l'événement de 2016 = le retour de X Files ! ;-)

interview 2015 season 2 gillian anderson fg

 

📺💻📺💻📺💻📺💻📺 

Homeland (Showtime, 2011) série créée par Howard Gordon & Alex Gansa
(d'après Hatufim, la série israélienne créée par Gideon Raff)

Après avoir gloutonné les deux premières saisons, menées à un train d'enfer, j'ai craint que la machine était grippée en démarrant la 3ème saison. Bon sang, qu'on en finisse avec les grimaces de Carrie, ses crises et ses délires obsessionnels pour Brody... Et puis, bim bam boum. La fille complètement bluffée. Un scénario drôlement bien futé. Je n'ai rien vu venir. L'histoire a réussi à me mener en bateau et, malgré quelques longueurs, a enchaîné surprises et ondes de choc en se bouclant avec brio. Après ça, impossible de bouder la saison 4. Il fallait que je sache... Et mazette, encore une fois, c'est chaud, c'est intense, c'est brûlant, c'est impitoyable. J'ai été à cran tout du long. Franchement, je l'ai trouvée excellente.

Je souffle un peu avant de regarder la saison 5 car je commence à devenir parano et voir des complots partout. 😋 

 

📺💻📺💻📺💻📺💻📺 

The Americans (FX, Saison 2-2014) série créée par Joe Weisberg

Afficher l'image d'origine

Ouh, que de souffrances avec cette saison 2 ! Non pas qu'elle soit mauvaise, mais j'étais simplement paumée au moment de la reprendre (j'ai regardé la saison 1 il  y a un an maintenant et j'avais honteusement oublié de nombreux détails). Bref. J'ai un peu galéré pour me mettre dans le bain, avant de bien accrocher. Je n'en fais pas non plus MA série fétiche, mais j'apprécie le contexte historique et les intrigues d'espionnage. 

Notre faux couple, Phillip et Elizabeth Jennings, a donc réussi à surmonter leur crise conjugale qui mettait en péril leur couverture d'agents du KGB. Tous deux ont réalisé que les sentiments avaient finalement pris le pas sur les apparences et devaient l'intégrer dans leurs missions, tout en préservant leur famille. Seulement, Paige, leur fille aînée, en pleine crise d'ado, fouine dans leurs affaires et trouve un refuge dans la religion, ce qui crée une ambiance d'enfer à la maison. Moscou va aussi mettre son grain de sel et rappeler au couple qu'ils ne sont pas maîtres de leur vie ni de leur progéniture. Ajoutez un indic qui part en roue libre, un couple d'illégaux qui va être sauvagement assassiné, un scientifique kidnappé qui implique le Mossad, et le voisin qui bosse au FBI, également en pleine tourmente sentimentale... C'est pire qu'une partie de poker menteur. Tout est faux, archi faux. Les dissimulations sont légion, les tromperies et les trahisons aussi. On perd vite son latin. Et puis la violence est gratuite, le sexe aussi (y'en a trop... ). Ce n'est pas un univers glamour et léger, au contraire c'est poignant, dramatique, avec des conséquences, souvent, terribles. Très démoralisant, tout ça. 

PS : J'aime bien le billet des inrocks qui parle d'une fiction chuchotée pleine d’une élégance discrète, efficace et déliée à la fois, parfois aux confins de la série B”. 😋

Afficher l'image d'origine

 

 La suite, au prochain épisode ! ;-)

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31/12/15

Bilan de l'année : Heurts et bonheurs de la turbulente 2015 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Xmas Socks

Il y a eu les coups, les larmes, les pertes, les abandons, la lassitude, l'envie et le paraître. Et il y a eu cet éternel refuge qu'est la lecture, source d'éblouissement, d'enchantement et d'étonnement. De cette année livresque, nous retiendrons donc ce palmarès tout à fait personnel, sans jugement de valeurs, simplement sur la base du ressenti et des émotions (mon baromètre à moi) :

 

  1. Et je danse aussi, de M-L Bondoux & J-C Mourlevat
  2. L'Histoire épatante de M. Fikry & Autres trésors, de Gabrielle Zevin
  3. La Bibliothèque des cœurs cabossés, de Katarina Bivald
  4. Le Secret de la manufacture de chaussettes inusables, d'Annie Barrows 
  5. Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, de Harper Lee
  6. Le Goût de la vie, d'Anouska Knight
  7. Ça peut pas rater ! de Gilles Legardinier
  8. La briscola à cinqUn tour de passe-passe, de Marco Malvaldi
  9. Temps Glaciaires, de Fred Vargas
  10. Du sang du Abbey Road, de William Shaw

 

  1. Les Autodafeurs, de Marine Carteron
  2. Les Incorrigibles enfants de la famille Ashton, de Maryrose Wood
  3. Les Affreusement Sombres histoires de Sinistreville, de Christopher William Hill
  4. Lucile Finemouche & le Balafré, de Juliette Vallery, Annabelle Fati & Yomgui Dumont
  5. L'Ultramonde : Les trois pierres du Fâark, de Stéphane Tamaillon
  6. Détectives de père et fils, de Rohan Gavin
  7. Le ciel nous appartient, de Katherine Rundell
  8. Animale: La Malédiction de Boucle d'Or, de Victor Dixen
  9. Celui qui sera mon homard, de Tom Ellen & Lucy Ivison
  10. Broken Soup, de Jenny Valentine

 

Cette liste aurait également pu compter : La vérité et autres mensonges, de Sascha Arango ;  Dernière conversation avec Lola Faye, de Thomas H. Cook ;  Diable Rouge, de Joe R. Lansdale ;  Ici ça va, de Thomas Vinau ;  À la vie, à la mort, de Colette McBeth ; Nos mensonges, de Louise Douglas ;  Les dix plus beaux jours de ma vie, d'Adena Halpern ;  L'Allée du Bout du Monde, d'Isabelle Wlodarczyk ;  Max, de Sarah Cohen-Scali ;  La fille qui avait deux ombres, de Sigrid Baffert ;  La Prophétie du Paladin, de Mark Frost ;  Stone Rider, de David Hofmeyr ;  California Dreamin, de Pénélope Bagieu ; la BD Chaque soir à onze heures, de Camille Benyamina & Eddy Simon ...

Toutes mes préférences sont à piocher dans les rappels mois après mois, ainsi que mes sempiternels  en tag ... 

 

✨ Bienvenue à 2016 !

Afficher l'image d'origine

 

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

Bilan du mois : Décembre 2015 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Xmas mary xmas

L'année se termine, sur ces dernières rencontres littéraires... (en attendant notre bilan)

🎅 La Pyramide de glace, de Jean-François Parot

🎅 Le Doute, de S.K Tremayne

🎅 Le retour du capitaine Emmett, d'Elizabeth Speller

🎅 Le condamné de Noël, d'Anne Perry (et autres contes criminels)

 

❄❄❄❄❄❄❄

Côté salon, des séries TV ont encore occupé mes soirées : 

Upstairs Downstairs (2010 BBC) écrite par Heidi Thomas

Upstairs Downstairs2

Upstairs Downstairs3

Cette série a tenté de réveiller les souvenirs enfouis d'une série à succès dans les années 70 mais a vraisemblablement souffert de la concurrence avec la mythique Downton Abbey. L'histoire, pourtant, est assez excitante. Nous sommes à Londres, en 1935 (que les décors et les toilettes sont magnifiques !). Les portes du 165 Eaton Place, abandonné depuis six ans, s'ouvrent sur l'arrivée des nouveaux propriétaires : Sir Hallam Holland, diplomate de haut-rang, et sa femme Lady Agnes (Keeley Hawes). Ils font aussitôt appel à l'ancienne gouvernante, Rose Buck, afin qu'elle recrute le personnel adéquat et redonne à l'adresse son lustre d'antan. Disons-le d'office, on ne retrouve pas ici le charme, la tendresse et l'émotion qui ont fait le succès de Downton Abbey. Aussi est-il vivement préférable de s'abstenir de toute comparaison pour apprécier les intrigues des “maîtres et valets” de cette prestigieuse demeure. Et de découvrir que tout repose sur une intensité dramatique surprenante et parfois inattendue. De plus, le contexte politique de l'époque étant particulièrement riche, celui-ci va particulièrement malmener la vie trépidante de la haute-société londonienne, avec la montée des ferveurs nationalistes, la persécution des juifs en Allemagne, le scandale Wallis Simpson...

C'est une série qui se laisse regarder sans déplaisir, et dont j'ai follement apprécié le raffinement et l'admirable mise en scène (le travail de la BBC est irréprochable), toutefois Upstairs downstairs ne possède pas cette petite étincelle qui la rendrait quasi éblouissante et nous verrait intarissable devant ses mérites (certains) mais hélas trop faibles. C'est bien dommage car ce programme était alléchant mais a été sacrifié au jeu des concurrences artificieuses et de la rentabilité à tout prix... 😩

❄❄❄❄❄❄❄

South Riding (2011 BBC) d'après le roman de Winifred Holtby, adapté par Andrew Davies 

South Riding

South Riding 3

Sarah Burton (Anna Maxwell Martin) retourne dans sa ville natale de Kiplington dans le Yorkshire pour postuler en tant que directrice de l'école pour filles, avec des idées révolutionnaires plein la tête. Mais la réalité est beaucoup plus amère, dans ce coin paumé où les divisions sociales sont de plus en plus prégnantes et la société en perpétuelle évolution. Sarah doit se battre pour défendre ses convictions et se heurte ainsi avec l'irrascible Robert Carne (David Morrissey), lui-même hanté par ses propres démons et en lutte contre une faillite personnelle.

Cette mini-série de la BBC est en fait une incroyable surprise, dans le sens dramatique, poignant, un peu déprimant aussi (il y a des pauvres, oui, qui vivent dans des conditions misérables et qui doivent sacrifier leur avenir, renoncer à une instruction, pour subvenir aux besoins de leur famille). Je ne m'attendais pas forcément à du glamour, mais cette réalité mélancolique m'a rendu assez perplexe. Nul reproche sur la réalisation, l'interprétation et la reproduction de l'époque, qui sont tous impeccables de justesse. Simplement, je n'ai pas été touchée par l'histoire, dont j'attendais, à défaut d'un dénouement heureux, une perspective nettement moins douce-amère... Une déception, donc.

❄❄❄❄❄❄❄

 

Ah, j'ai aussi vu la version 2013 d'Angélique (Marquise des Anges) par Ariel Zeitoun... 

Angélique

Et je ne m'en suis toujours pas remise !  😂 😱 😠

 

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,