28/04/22

Rejetée (La bête de l'ombre #1) de Jaymin Eve

J'avais déjà eu une première impression mitigée à propos de la série La malédiction des dieux, mais je voulais donner une chance à cette nouvelle aventure. Je m'attendais à une histoire de loups et de métamorphes. Et puis, pas du tout.

RejetéePourtant, au départ, ça y ressemble fortement. Mera Callahan est une louve en devenir mais son sort est scellé depuis la trahison de son père (qui a tenté d'assassiner l'alpha). Depuis, la jeune fille a été traitée en paria. Molestée et injuriée par la meute, Mera en a souffert et s'est jurée de se venger en brisant ses liens. Or, le soir de sa première transformation, c'est aussi celui de la révélation de son compagnon. Un choc. Car celui-ci va odieusement la renier et provoquer une souffrance inouïe. Mera hurle à la mort et fait intervenir des créatures qui ne devaient pas s'échapper de leur royaume. Ceci expliquant la venue fracassante du dieu des créatures surnaturelles. Pas content du tout. Il lance sa sentence sur la meute et expédie Mera sur son épaule avant de s'éloigner.

C'est là que ça part en cacahuète car on passe dans une dimension parallèle (avec une bibliothèque de rêve et une tanière où une armoire fournit vêtements et accessoires sans sourciller). Des mondes, des portes, un sortilège. Je ne vous raconte pas la sensation de n'y-rien-comprendre qui vous tombe dessus. On se retrouve avec une lecture au rythme hyperactif, avec poussées hormonales et crises hystériques. Un joyeux bordel, donc. Point de consolation avec le casting : le syndrome Willa Knight frappe à nouveau. Sauf si vous aimez les héroïnes malhabiles, morveuses et collantes. Le personnage de l'ombre se résume à une entité immense, hyper puissante mais très colérique. Lui non plus n'a aucun respect pour Mera. Il la houspille sans cesse et lui hurle dessus. C'est pénible.

En somme, j'ai du mal. C'est brutal, pas drôle et parfois lourd (la nuit de la faerie, sérieux ?). L'histoire traîne en longueur, mélange les genres et devient confuse. Suis pas fan non plus du modèle de romance qui se profile. Ça se base sur des rapports de force. Trop tyranniques. Bof bof bof. L'héroïne a certes du cran mais a aussi un certain penchant pour l'appel au meurtre. Argh. Je reste donc sur ma faim même si j'ai envie de connaître la suite. Jaymin Eve a un style particulier qui n'est, je pense, pas trop mon délire. Par contre, j'aime beaucoup les couvertures !

éditions Bookmark, coll. Urban fantasy, 2022 pour la traduction

#Rejetée #NetGalleyFrance - à venir : Tome 2 le 26 octobre 2022.

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27/04/22

Rêves d'Envol (Accords Corrompus #2), de Kelly St Clare

reves d'envol

Ce deuxième tome a été, pour moi, la confirmation que j'étais définitivement accro. Cette série est excellente. Tout me plaît. Livre après livre, je ne cesse de m'enthousiasmer et d'apprécier ce que j'y lis. J'annonce d'ailleurs que ce deuxième tome est également mon préféré. Voilà.

Dans ce volume, Olina est une fois encore propulsée dans un autre monde, vers les cercles extérieurs, où elle va découvrir un aspect plus rude du royaume de Glacium. Les classes populaires. Les femmes traitées comme des catins. La violence. Les tournois de lutte dans des galeries souterraines. La haine. La vengeance. Les seigneurs qui viennent s'acoquiner avec la plèbe. Les intérêts politiques, les complots et les cris de souffrance. Le mécontentement gronde. Finalement, il n'y a pas qu'avec Osolis que l'équilibre est fragile.

Au milieu de tout ça, notre Tatuma brise sa coquille, se faisant appeler Givre, soit un petit bout de femme qui rugit et impose une nouvelle image de "badass". Un changement de ton et de style qui est stupéfiant mais qui fait un bien fou à l'histoire et au rythme de la série. Toute la partie se déroulant parmi la brigade d'Alzona est réjouissante. C'est un cadre de vie qui détonne de son confort familier. Givre n'est désormais plus traitée avec les honneurs de son rang, elle a même adopté un langage ordurier et roule des mécaniques en plaçant habilement ses pions.

On se doute que cette expérience lui sera profitable à long terme. En attendant, on s'attache énormément à son quotidien au sein de la caserne et aux nouveaux amis qu'elle croise. Ces hommes et ces femmes ont aussi leurs propres secrets et ferment les yeux sur ceux de Givre. C'est une nouvelle famille pour elle qui est en train de se former. Rien que pour ça, j'étais super heureuse. La vie dans les cercles extérieurs est pourtant loin d'être facile, et j'avais le cœur lourd face aux dangers.

Malgré tout, j'avais hâte d'assister aux retrouvailles avec la cour de Glacium. Elles vont surgir et se révéler épiques ! Waouh. On applaudit des deux mains. On a une deuxième partie totalement incontrôlable. C'est à la fois drôle, torride et savoureux. Miam. L'histoire prend toujours son temps. Elle déploie ses ailes, puis elle lâche ses bombes. Elle adopte une allure qui rend la lecture entraînante - ce qui m'a valu une bonne nuit blanche, mine de rien.

Mais cette série déchire. Elle ne cesse de se renouveler et l'évolution de l'héroïne est juste comme il faut. Avec sa dose de surprises et d'émotions. Oui, c'est grandiose. Évidemment, la suite a été avalée dans la foulée.

Éditions Bookmark, coll. Infinity - 2018 pour la traduction

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26/04/22

Rêves de Glace (Accords Corrompus #1), de Kelly St Clare

Cette série a été MA révélation des dernières semaines. J'ai lu les quatre tomes à la suite. J'ai plongé dans chaque livre avec passion. J'ai savouré le moindre souffle de l'histoire, aussi intense et palpitante soit-elle. J'ai swooné comme une midinette, j'ai bu les déclarations, les promesses d'amour et j'ai adoré ce festival d'émotions. C'était fort, vibrant et passionnant. Une expérience vécue comme un marathon de lecture transcendant.

reves de glace

Dans ce premier tome, nous découvrons deux royaumes que tout oppose, par la culture, le climat et l'ambiance. À Osolis, règne la Tatum, une femme au caractère endurci et impitoyable, qui a notamment imposé à sa fille Olina de porter un voile depuis son enfance. Nul ne doit jamais voir son visage. Olina ignore pourquoi - elle a grandi dans sa tour, séquestrée et tabassée par son oncle. Mais suit secrètement les leçons du maître d'armes de son frère et a appris à se battre comme une redoutable guerrière.

Pour l'heure, les apparences doivent être préservées avec l'arrivée de la Délégation pour la Paix du royaume de Glacium, parmi laquelle se trouve le prince Kendrick. Celui-ci débarque, tout sourire. Il charme la demoiselle voilée, devient son plus proche ami et son confident. Ils tombent peu à peu amoureux. Et lorsqu'il lui demande de soulever son voile, la veille de son départ, elle accepte sans hésitation. 

Mais les événements vont se précipiter et basculer dans un chaos sans nom. Olina est entraînée de force vers les contrées hostiles et enneigées de Glacium. Face au roi Jovan, autoritaire et imposant, la Tatuma n'en mène pas large. La réputation de ce peuple brutal n'est plus à faire. Ce sont des rustres, aux coutumes exubérantes. Les Brumas rient et parlent fort, se dénudent sans complexe. Tout le contraire des mœurs guindées des Solatis. 

Et là, amis lecteurs, accrochez-vous... l'histoire n'a pas fini de vous surprendre. Car notre Tatuma a une enquête à mener, en toute discrétion. Ses jours sont en danger, donc elle doit se méfier de tous. Son séjour au château sera, de loin, une épreuve de chacun instant. Est-ce que c'est bon ? Oh oui. Rien que d'y repenser, j'ai envie d'y replonger ou de relire des passages.

Pourtant, c'est une lecture qui affiche un rythme tranquille, qui prend son temps et qui donne du champ libre pour se déployer. À aucun moment, on ne s'ennuie. L'action frémit légèrement, avec un air de ne pas y toucher, mais laisse entendre que les apparences sont trompeuses. Des révélations vont retentir.

Autre richesse de cette lecture : l'univers est fascinant. Ce n'est pas un monde, pas deux mondes, mais plein d'autres qu'on découvre. Bravo pour les tours de passe-passe. Les personnages sont également extraordinaires. Même si la série se focalise sur l'héroïne - la Tatuma Olina - toutes ses rencontres sont belles, fortes, attachantes.

Gros, gros potentiel droit devant ! Foncez.

Éditions Bookmark, coll. Infinity - 2017 pour la traduction

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25/04/22

Le Don de Mort, partie 1 (La Guilde des Ombres #1), de Anna Triss

Le Don de Mort Partie 1J'ai découvert cette série sur Instagram avec sa horde de fans extatiques. Intriguée par cet important chorus, j'ai donc cédé à la tentation. Après tout, on me promettait une lecture au rythme haletant et riche en rebondissements. Okay. Le roman est bon. Correct à lire. Mais je m'attendais à un niveau supérieur dans le genre.

Pour rappel, l'histoire se concentre sur son héroïne (jeune et orpheline) qui est recrutée par la Guilde des Ombres afin d'y suivre un apprentissage rigoureux. La fillette est en fait dotée de particularités redoutables, que ses maîtres vont mettre en sourdine pour faciliter son éducation. Panama est également l'élève d'un grand maître (Khamar) qu'elle vénère comme un dieu. Les années passent, au cours desquelles l'enfant grandit et acquiert un enseignement pour devenir un assassin sans égal. Elle doit simplement passer son épreuve le jour de son seizième anniversaire.

À côté de ça, on découvre les rouages de la Guilde et l'univers constitué de cités avec ses conflits politiques larvés. Mais on plonge aussi dans un royaume elfique avec une reine et son amant humain, lequel n'est finalement pas si quelconque dans l'histoire qui nous intéresse. Voilà, voilà. Le roman est long pour expliquer tout ça. Un poil trop long ? Oui, parfois. J'avais la sensation qu'on aurait pu accélérer la cadence même si ce n'est pas rédhibitoire non plus. Je suppose que de nombreux éléments sont mis en place, en loucedé. Par contre, je ne suis pas très emballée par la relation entre Panama et son maître, ou ce qu'elle suppose. Une admiration sans bornes. Des sentiments naissants. Obsédants. Une idée de l'amour qui me laisse dubitative. Et ça m'embête pour la suite, surtout que j'ai hâte de percer le mystère de Beladyn.

Bref. Je me questionne encore. Craquera, craquera pas. On verra !

©2021 Plume Blanche Editions (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Alexandre Donders
  • Série : La Guilde des Ombres, Volume 1.1
  • Durée : 23 h 58
  • La lecture en audio a été efficace, même si cela demande parfois un peu de concentration car beaucoup de détails demandent à se développer.

⭐⭐⭐⭐

21/03/22

Chasseuse de primes (Piper Fallon #1), de Kel Carpenter

Piper Fallon est une chasseuse de primes. La meilleure de Chicago.

Chasseuse de primes

Elle traque les créatures surnaturelles sans scrupule et n'a jamais fait mystère de son aversion pour la magie. Or, au cours de sa dernière mission, la mercenaire dérape et parvient à s'enfuir en kidnappant une sorcière tout en échappant in extremis à un démon.

Balayez tout ce que vous pensiez de cette nana, de son parcours et de son passé. Dix ans d'une existence volent en éclats. L'indétrônable Piper doit maintenant se planquer et se confronter à ses erreurs de jeunesse. 

Pertinente ou hasardeuse, la mise en place de ce tome 1 permet une lecture entraînante et très divertissante. J'ai apprécié aussi que le roman compte moins de 300 pages. Ça se lit vite et c'est agréable de suivre le rythme qui ne souffre d'aucun chichi.

Côté personnages, pour l'heure, Nathalie est la plus sympathique. Piper Fallon répète continuellement que c'est une connasse - précision inutile. Et les prétendants masculins sont des butors. Ils fracassent, ils imposent. Hmm. Suis dubitative.

Sinon, il n'y a aucune romance dans ce tome. Il y a certes quelques tentatives et autres approches. Du moins, les pions se placent sur l'échiquier. Stratégiquement ou non. C'est le flou absolu. #slowburn #soulmate - À prendre ou à laisser.

Je reste, pour le moment, curieuse de connaître l'évolution de cette série, qui dodeline encore entre le très bon et le discutable. Mais je vais surveiller tout ça pour décider si je deviens fan ou non. RDV en Octobre : La meilleure défense, c'est l'attaque.

éditions Bookmark, collection Infinity, 2022 - Traduit par Camille Picard

⭐⭐⭐.5


20/03/22

Les héritiers du temps (Native #4), de Laurence Chevallier

native 4 native 5 native 6 native 7

C'est donc reparti pour un tour, avec ce nouveau cycle de quatre livres, où l'on retrouve certains personnages des débuts de la saga. Ce cycle 2 va également se concentrer sur Isabelle, la fille de Gabrielle. Plusieurs années sont passées, depuis La tentation des dieux. Je n'ai pas pu résister à cet appel car j'aime l'ambiance, les héros imparfaits, le mélange du fantastique et de la romance qu'on trouve dans cette saga.

TOME 4 : LES HÉRITIERS DU TEMPS. Isabelle reprend donc le flambeau de sa royale mère, après une vingtaine d'années passées loin de la communauté des natifs. Elle découvre enfin leur fief du sud de la France et s'enthousiasme de tout. Lors de son premier bal, elle succombe même au charme d'un bel inconnu. Mais les lendemains de fête sont difficiles. Pour Isabelle, c'est son intronisation dans la dure réalité des conflits politiques parmi ses semblables. La voilà donc qui s'envole pour New York dans un rôle de négociatrice taillé trop grand pour elle. Gare aux coups de poignard dans le dos. Côté suspense, en tant que lecteur, on se régale. C'est super intense et un peu perturbant. 

Je signale, au passage, que la lectrice change pour cette nouvelle partie. C'est un choix judicieux, car Lila Tamazit est plus rigoureuse et offre un moment d'écoute fort agréable. Du moins, je valide. Et Carmichael devient plus supportable.

TOME 5 : COMPTE À REBOURS. Ça tombe bien, car j'ai eu un GROS coup de cœur pour le tome 5. Dans celui-ci, Isabelle va vivre une histoire d'amour incroyable mais ele m'a fait trembler du début à la fin. Le personnage masculin est parfait - ça aide. Il incarne le profil du héros tourmenté, meurtri et dangereux qui me fait craquer. D'ailleurs, le livre est rempli de passion. On sent les émotions poindre, mais l'action n'est jamais loin. Quand la sentence du destin s'abat, ça fait mal. J'avais envie de hurler, avant de bondir sur le prochain livre. À ce stade, j'appréhende déjà la résolution de toutes ces intrigues... damned.

TOME 6 : LA MALÉDICTION DES IMMORTELS. Comme je le craignais, cet avant-dernier tome est angoissant. L'action est plus lente mais diffuse un climat de tension insoutenable. Cette fois, ce sont tous les personnages qui interviennent car le chaos les a tous frappés de plein fouet. Les interludes romantiques tentent encore de faire oublier la toile de fond (séquestrations, tortures et meurtres). C'est lourd, très lourd à écouter. Je suis vraiment inquiète pour la suite.

Petit aparté technique, Audible a mis en place un casting de plusieurs comédiens pour que chaque personnage dispose de sa propre voix à partir de ce sixième tome. Très bonne initiative, même si Carmichael est toujours le perdant du lot.

TOME 7 : L'ÉTERNEL CRÉPUSCULE. Je traîne, je traîne avant d'aborder le dernier tome. Celui qui m'a brisé le cœur. J'étais en PLS au moment de l'écouter. J'ai même hésité à le terminer tellement j'étais au bout de ma vie. Je ne voulais pas tout ça, pas comme ça. C'est soudain et c'est brutal. Ouch. Lisez-le et on en reparle ! Dire que cette saga avait mal commencé, avec un premier tome maladroit, mais depuis l'univers s'est développé, les personnages ont gagné en maturité, l'histoire s'est parée de zones d'ombres. Romance, suspense, fantastique, pas de quoi s'ennuyer.

Enfin, là je suis brisée. Je n'étais pas prête pour un tel dénouement. Me sens comme une coquille vide. Bon sang de bois ! 😭

« Nous sommes des natifs. Nous sommes des immortels.
Nous avons tant souffert. Nous avons tant aimé.
C'est l'épilogue pour nous. Le crépuscule de notre histoire. »

©2021 Laurence Chevallier (P)2021 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18/03/22

Le Couronnement de la reine (Native #2), de Laurence Chevallier

Le couronnement de la reineJ'ai trouvé ce deuxième tome, bien meilleur ! Mieux construit et davantage maîtrisé.

On sent une intrigue qui évolue plus doucement et de manière plus cohérente. Même l'héroïne a gagné en force - deux années ont passé depuis Le berceau des élus. Les pendules ont été remises à l'heure, entre Gabrielle et ses nombreux prétendants. Sa particularité à attirer tous les mâles en sa présence est moins obsédante. Franchement, il y a eu un gros travail de dégraissage. Et ça donne une lecture plus appliquée et toujours très addictive !

La tension dramatique ne s'estompe pas et réserve certains retentissements qui m'ont assez surprise. Par contre, je ne suis pas la plus grande fan du candidat qui va sortir du lot et il semblerait que je me sente bien seule dans la fan zone.

Mais j'ai l'habitude de soutenir les outsiders. 😶

Description

Après deux ans d'exil, Gabrielle ne s'est toujours pas remise des souffrances du passé. De retour parmi les siens, elle souhaite reprendre sa place dans la communauté, mais tout ne se passe pas comme prévu... De sombres événements mettent en péril la sécurité des natifs et le château devient le théâtre de nouvelles rencontres, de surprises et de dangers multiples.

Et si le Grand Maître n'était pas le pire de ses ennemis ? Et si toutes ses certitudes n'étaient en fait que de terribles illusions ?

©2014 Laurence Chevallier (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Ana Piévic
  • Série : Native, Volume 2
  • Durée : 8 h 58
  • Bonne lecture audio, sauf pour la voix de Carmichael qu'on croirait usé avant l'âge.

⭐⭐⭐⭐ 🤔

 

MON AVIS SUR LE TOME 3 / La tentation des Dieux

la tentation des dieux

Le dénouement a dépassé mes attentes : j'étais très contente de cette alternative !

Ce premier cycle a d'ailleurs été une bonne découverte (audio). Je me suis surprise à songer plus que de raison à l'histoire et ses rebondissements. Gabrielle a beaucoup évolué et gagné une vraie posture de femme forte. Alors que je redoutais certains choix, j'ai aussi été agréablement étonnée par d'autres. Bien joué !

Concernant la performance audio, je regrette sincèrement la voix qui a été donnée au personnage de Carmichael. Ça a tué son sex-appeal ! 😖

©2019 Laurence Chevallier (P)2021 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐ 😖

14/03/22

De la pluie sur les cendres (Drewid #1), de Laurence Chevallier

Drewid

Très agréablement surprise par ce roman, dont je ne connaissais rien ! J'étais intriguée par la couverture. Hop, j'ai cliqué (audio etc.) et je ne regrette pas du tout.

L'histoire se déroule au temps des druides qui vivent désormais dans des dômes invisibles aux yeux des humains = les dynols. Elle s'ouvre également sur un mariage arrangé entre deux clans ennemis. Mais tout dérape. L'héroïne est propulsée loin de son monde. Elle est frappée d'amnésie et va tout oublier de ses origines ou de son mariage. Lorsqu'elle retrouve l'époux en question, le malaise est grand. L'homme est particulièrement froid et ne masque pas son dédain. En vrai, Tristan vit reclus dans son domaine depuis des années et considère l'arrivée de Nova comme un fardeau. On ne sait rien de ses tourments, si ce n'est que le seigneur picte affiche une humeur ombrageuse et peu amène.

Alors, oui ça sent la romance frustrée et interdite. Et oui, celle-ci se déploiera lentement et délicatement. En attendant, le couple a beaucoup de mal à dialoguer et à évoquer l'indicible. Lui fait suer à fuir toute communication, et elle se montre relativement nunuche dans pareilles circonstances (mémoire en vrac, climat hostile). Elle n'est pas soumise, simplement effacée. Le dénouement viendra bousculer mon jugement. Oh, comme j'étais contente ! À fond derrière la princesse ! En moins de quinze minutes, les événements vont se précipiter et présager que le meilleur est à venir. Il me tarde donc de lire tout ça. Pour l'instant, comme première approche dans ce monde original - mélange entre romance médiévale et épopée fantastique - j'avoue avoir été comblée.

©2022 Laurence Chevallier (P)2022 Audible Studios

  • Lu par : Lucille BobetPascale CheminPierre Bermude
  • Durée : 8 h 49
  • Surtout, ne vous fiez pas aux premières impressions - la prestation des comédiens est au départ très bizarre.
  • 💯🔥
  • Les druides ont disparu depuis plus de trois mille ans, comme s'ils s'étaient évanouis dans la nature, ne laissant que des vestiges pour preuves de leur existence passée. Trahis par les hommes, ils inventèrent Les Dômes. De nombreux mythes circulent à leur propos : magie, sacrifices, clans, pouvoir.

  • EXISTE EN FORMAT BROCHÉ ET EBOOK

⭐⭐⭐⭐ 🤩

Le berceau des élus (Native #1), de Laurence Chevallier

Le berceau des élusAttention, ce roman est au départ hyper brouillon.

Cela commence comme une histoire Young Adult. Gabrielle, dix-huit ans, se fait traiter de folle au lycée parce que son copain a répandu une sale rumeur sur sa façon d'embrasser. Et depuis, elle rase les murs en attendant de partir à l'université. Sauf que le jour de la rentrée, elle est soufflée par l'arrivée de deux frères d'une beauté renversante. Autre surprise : ils n'ont pas l'air insensible à son charme. La nana va donc craquer rapidement. S'ensuit une relation aussi soudaine que confuse. Bref, pas transcendante.

À ce stade de la lecture, j'avais encore du mal à accrocher. Une petite déception après deux bonnes pioches : Drewid et Bloody Black Pearl ? Argh.

Finalement ça s'améliore bel et bien car l'univers se développe et laisse entrevoir une intrigue plus croustillante. On apprend ainsi que Gabrielle fait partie d'une lignée de Natifs qui ont pour eux de convoiter le pouvoir et trahir leurs semblables depuis des siècles. Pour une fille qui se pensait ordinaire, le choc est rude. Ajoutez qu'elle se découvre des pouvoirs proches d'une succube (la nana suinte les hormones en folie et tous les gars veulent lui sauter dessus). Alors, ça peut paraître bizarre et parfois scabreux. Mais là aussi on s'habitue quand on a bien cerné l'histoire en général.

La deuxième partie du roman est mieux construite, plus captivante et diablement rythmée. Les événements se précipitent, de nouveaux personnages entrent en piste. Le ton durcit et certaines scènes sont brutales. Ça n'a plus rien à voir avec le commencement, c'est beaucoup plus adulte, plus cru. On pressent aussi que la suite réserve encore de bonnes surprises, ceci expliquant pourquoi je vais m'y plonger sans tarder !

©2013 Laurence Chevallier (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Ana Piévic
  • Série : Native, Volume 1
  • Durée : 9 h 18
  • Existe en ebook et papier

⭐⭐⭐.5

La Dernière Ombre, de Cléo Blackwood

La Dernière OmbreLe début est très bon, mais la suite est encore meilleure ! On commence en effet par suivre l'héroïne dans son enquête à travers les rues de Londres. Puis on découvre que la demoiselle a quelques particularités. Celles-ci vont se cristalliser au fil de nouvelles rencontres (un seigneur vampire au charme ténébreux). Miam !

Le rythme de l'histoire va en s'intensifiant et nous entraîne vers une lecture diablement excitante. Mon seul regret : que ça s'arrête ! Un, c'est trop court. Deux, j'aurais facilement signé pour d'autres tomes, moi. La brigade qui accompagne Ania dans ses missions en a encore sous le coude.

Description

Shieldbury, Angleterre. Ses quesadillas, sa librairie, son célèbre cabinet de détectives. En bref, une ville qui aurait pu être charmante, si elle n'avait été frappée de plein fouet par une vague de crimes.

En s'y installant quatre ans plus tôt dans l'espoir de retrouver les traces de sa mère disparue, Ania n'aurait jamais imaginé apprendre à la place l'existence de vampires. Et encore moins éveiller l'intérêt du plus puissant d'entre eux, un spécimen exceptionnel vieux de plusieurs siècles. D'ailleurs, elle n'a de cesse de le croiser lors de rencontres électriques qui la feront passer de l'envie de meurtre à la coopération avec affinité, dans une succession de jeux de chats et de souris.

Et même si elle peut compter sur l'aide de son amie et collègue, une adorable hackeuse, Ania se voit impliquée malgré elle dans une affaire explosive, mêlant disparitions, meurtres et géopolitique vampirique. Le tout, en protégeant la police humaine, ignorante de l'existence de cette autre espèce et en explorant les secrets qui entourent son lignage et ses pouvoirs. Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour trouver sa place en ce bas monde !

©2021 Cléo Blackwood (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐