29/09/17

Pêle-Mêle BD Kids : Ocarina Marina - La Cantoche - Les trois cochons petits

Ocarina Marina Face de bulotEn tant que princesse des fonds marins, Marina doit passer une année chez les humains, à Aquatown. Sa famille adoptive, sous l'emprise d'un charme puissant, ignore tout de ses origines... Seul Sasha, son prétendu cousin, est complètement insensible à ses pouvoirs et redoute les futurs débordements de cette princesse qui découvre la vie terrestre avec trop d'enthousiasme et d'impatience. Résultat, de nombreuses bourdes sont à prévoir, comme la présentation en classe, la découverte du gâteau au chocolat, la première neige ou la fête d'Halloween... Une simple goutte d'eau, rien qu'une larme, et boum, notre princesse redevient sirène. Heureusement il y a son Ocarina magique pour envoûter les foules et effacer leur mémoire ! Son adaptation s'annonce compromise avec l'arrivée d'Olly, une étoile de mer, ennemie jurée de notre jeune altesse, mais elles vont finalement allier leur force pour contrer le nouveau projet immobilier du maire, lequel menace leur royaume sous l'océan.

Très, très chouette série ! L'histoire est débordante de pep's, de couleurs acidulées, de bonne humeur, de situations cocasses, d'humour, d'amitié, etc. En douze chapitres, la lecture nous transporte dans le fabuleux monde d'Aquatown avec son héroïne adorable. Marina et son pote Sasha ont une complicité attendrissante et partagent de folles aventures dans un esprit guilleret. Une série que je trouve enthousiasmante et originale. À conseiller dès 6 ans. 

OCARINA MARINA #1 Face de bulot ! de Mr Tan & Stan Silas

BD KIDS, 2017

 

----------------

 

La cantoche Les goûts et les couleursRetour à la Cantoche, après des vacances bien méritées... Se griller la carcasse comme une merguez au soleil, pêcher des vieilles canettes de coca, faire des kilomètres de randonnée en chantant à tue-tête, préserver la nature en ne jetant pas ses déchets à tout bout de champ, découvrir les joies de la vie à la ferme, avoir des envies de poulet grillé dès le lendemain matin, avaler des asperges et des épinards pour chasser les moustiques, avoir la nostalgie de la cantine... Hop, ça repart dans la joie et la bonne humeur. Se régaler des choux de Bruxelles, pester contre les fruits exotiques, devenir le roi de la galette, manger épicé, traverser la semaine bio, se venger du racket, rêver d'une pizza en avalant sa quiche aux poireaux... et conclure cette belle année sur un spectacle de légumes grandeur nature !

C'est toujours aussi réjouissant à lire, rien qu'une page pour croquer une anecdote du quotidien des écoliers, c'est rapide et efficace. On voit les pages défiler sous nos yeux ravis, avec un sourire qui ne quitte jamais notre visage ! Très chouettes illustrations et de l'humour à revendre. On adopte ! 

LA CANTOCHE #2 : Les goûts et les couleurs, de Nob

BD KIDS, 2017

 

----------------

 

 

Les trois cochons petits et les drôles de loups

Michel Van Zeveren signe avec facétie cette série, reprenant son thème fétiche des contes détournés, avec trois cochons petits, Igor, Nestor et Fédor, les héros de ces charmantes histoires.

Vivant dans une maison au cœur de la forêt des contes, ils comptent parmi leur voisinage une flopée de loups précédés de leur sinistre réputation. Imaginez donc... Pierre et le loup, Le Petit Chaperon Rouge, les Sept Chevreaux, le vrai grand méchant loup, etc. Nos trois bambins sont néanmoins rusés, ils connaissent leurs classiques, et donc ils courent plus vite que l'éclair pour rejoindre leur Mère-Grand ou jouent de la flûte magique pour entraîner un flippant escadron hors de leur chaumière. Ouf. Ils ne manquent pas d'imagination ni de ressources pour affronter chaque nouveau défi.

L'ambiance générale est tout de même bon enfant, car chaque histoire se conclut sur une pirouette qui prête à sourire !

 

 

Les Trois Cochons Petits Grenouilles, princes et princesses

Il en va ainsi dans chaque volume de cette série (qui compte déjà trois titres à ce jour). Le dernier né propose une revisite des contes sur les princes et les princesses, et ça glousse pas mal !

On connaît nos princesses, Peau d'Âne, la Belle au bois dormant, Blanche Neige, la princesse au petit pois, Poucette ou la Belle et la Bête... Mais imaginez tout ce joli monde dans une version alternative, où un baiser de Gribouille la grenouille réveille la princesse endormie de son triste sort, où Blanche Neige en personne se propose en baby-sitter, et où une petite princesse capricieuse réclame de la gadoue et de l'eau froide... Gare aux usurpations !

Cette série est truffée d'impostures, mais c'est pour la bonne cause. On prend plaisir à découvrir ces versions alternatives des célèbres contes, d'autant plus que cela ne manque pas d'humour ni de modernité. Tous ces clins d'œil amuseront beaucoup les jeunes lecteurs !

LES TROIS COCHONS PETITS #2 Et les drôles de loups / #3 Grenouilles, princes et princesses

MINI BD KIDS, 2017

 

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


22/03/17

Pêle-Mêle : Bonnes Vacances, Mousse ! de Claire Lebourg - Le loup en laisse, de Christian Oster

bonnes vacances mousse

En se réveillant par un matin pluvieux, Mousse se sent soudain seul et triste. Même après le passage de la tempête, la plage est désespérément vide. Pas un seul coquillage abandonné sur le sable. C'est inhabituel.

Il apprend alors que tout le monde est parti en vacances, dans le sud. Direction le soleil, les plages bondées, les glaces, les beignets huileux et les baignades. Mousse aussi suit le mouvement et invite son ami Bichon à le rejoindre. Celui-ci a justement envie de tester les bienfaits de la thalasso. Bain de boue, gommage et pierres chaudes. Nos deux compères sont aux anges.

Sur place, ils font connaissance avec Félix, qui ne manque vraiment pas de toupet et qui finit par s'accaparer la compagnie de Bichon. Mousse ressent une pointe de jalousie et en perd le goût de la glace au chocolat ! Quelle déconfiture. Pour se consoler, il erre seul sur la sable, quand il découvre la passion secrète du fameux Félix. Cette fois, Mousse efface toute rancœur et peut enfin pleinement apprécier les joies des vacances entre copains. 

Une histoire adorable, qui nous fait tourner la tête vers le calendrier en cochant les cases jusqu'aux vacances ! L'univers de Mousse, d'après Claire Lebourg, est infiniment coquet, simple et enfantin. La lecture inspire de doux sentiments de bien-être, de partage, de découverte et de bonne camaraderie. C'est sans chichis, avec un graphisme au ton pastel raffiné et douillet. On s'y sent merveilleusement à l'aise ! ☺

Bonnes vacances, Mousse ! de Claire Lebourg

Mouche de l'Ecole des Loisirs, 2017

 

le loup en laisse

Chic, le retour de Christian Oster ! Il s'agit cette fois de l'histoire du Loup, celui du Petit Chaperon rouge, de la Chèvre de Monsieur Seguin ou des Trois Petits Cochons. On ne compte plus ses nombreux méfaits, aussi tous se gaussent de lui en le découvrant au bout d'une laisse, tenue par la fillette au chaperon écarlate.

En fait, l'animal est en convalescence. Après avoir été recousu pour extirper ses proies de ses entrailles, le loup porte désormais une grosse cicatrice sur le ventre, qui le fait souffrir. Le médecin a prononcé un long discours de prudence et de ménagement. Le bûcheron a confié la mission à la fillette, qui la prend très à cœur. Mais à force de tirer sur la corde... notre loup ne ronge-t-il pas son amère vengeance ? 

Une histoire cocasse, pleine de ruses et de rebondissements, idéalement servie par la plume comique de Christian Oster et les illustrations de Michel Van Zeveren toujours facétieuses. Le cocktail délectable pour relire ses contes classiques dans des versions détricotées pour inspirer les fous rires ! On adore. ♥

Le loup en laisse, de Christian Oster

Illu. Michel Van Zeveren / Mouche de L'école des Loisirs, 2017

 

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18/02/16

Mè keskeussè keu sa ? de Michel Van Zeveren

IMG_5842

Chic, un nouvel album de Michel Van Zeveren ! Et le bonheur qui se dessine sur les lèvres rien qu'à découvrir la couverture ET le titre.

Mè Keskeussè keu sa ?

Une histoire drôle, basée à l'époque préhistorique, où un couple d'amoureux, Kiki et Koko, découvre au fond de leur grotte une petite chose, avec des bras, des doigts, des jambes, des orteils, des oreilles, un nez et des yeux, comme eux, sauf que la chose est minuscule, pousse des beuglements ou gazouille comme un petit oiseau.

Ça vient d'où ? à quoi ça sert ? pourquoi elle est à terre ? C'est probablement une saleté. Une petite Crasse. Un nom tout trouvé. ;-)

À tour de rôle, le couple va s'attendrir, prendre l'enfant dans les bras, lui faire des câlins, des chatouilles, des papouilles... et craquer. Puisque, finalement, cette petite Crasse est trop mignonne, rien que pour eux, rien qu'à eux.

Oui, c'est drôle à lire... c'est écrit comme ça se prononce et ça fait beaucoup rire les enfants ! Et puis l'histoire est attachante, avec sa façon de raconter la venue d'un bébé et de devenir parents, comme ça, en toute simplicité. 

Sé trop mignon... Wiwiwi ! 

Pastel / École des Loisirs ♦ Février 2016

IMG_5843   IMG_5844

IMG_5845   IMG_5846

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

04/07/15

Raoul : Attendez ! Je suis pressé ! de Michel Van Zeveren

IMG_3291

Raoul est un petit loup curieux, impatient, gourmand et intrépide. Il pose des questions sur tout, allant des graines de sucre sur les donuts, de celles qui font les bébés, du “sent-bon des toilettes” sur les joues de papa, de la “cicatriste” sur le ventre de maman, de l'éternelle envie pressante au moment des repas, de l'importance de se laver les mains, de la tablette interdite aux wc, de la grève du pyjama, du mystère de la goutte d'eau qui se noie dans le bain...

Ses parents font bonne figure et tentent de lui répondre sans perdre patience, même si souvent la lassitude ou la perplexité ne sont pas loin de les gagner. Inutile de nier l'évidence : on a tous eu un Raoul à la maison pour nous laisser sans voix (ou nous casser les pieds avec ses interrogations à la noix !). 

La lecture se présente comme une bande dessinée aérée, sous forme de 12 saynètes de la vie ordinaire, avec des dialogues vifs, tendres et drôles qui ne manqueront pas de vous faire sourire. Le ton, parfois décalé, est garanti sans tricherie ni niaiserie. Et ça, c'est vraiment chouette ! 

L'École des Loisirs / septembre 2014

IMG_3292   IMG_3293

IMG_3294   IMG_3295

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

15/02/14

Comme un petit jaune de Michel Van Zeveren

IMG_1352

Je suis, en général, complètement fan des albums de Michel Van Zeveren, surtout pour sa touche d'humour dans chacune de ses histoires. Mais là ... euh ... c'est mignon, adorable, j'ai souri, mais ça n'a pas suffi. Il m'a manqué le truc en plus.

L'histoire raconte comment Petit Poussin prend l'habitude de se glisser dans le lit de ses parents, parce qu'il s'y sent comme dans un cocon douillet. C'est tellement confortable qu'il se prend pour un petit jaune (?). Et puis flûte, il s'imagine en train de faire pipi.

Oups, il se réveille en sursaut ! Finalement ce n'était qu'un rêve, mais il court tout de même jusqu'aux toilettes, entraînant une maman complètement dans les vapes. Et bim bam boum, notre petit poussin fait pipi dans le pot comme un grand !

De chouettes illustrations et une mise en scène épurée, seuls le rouge et le jaune ressortent sur une prédominance de gris et blanc, mais la lecture demeure assez peu consistante... 

Pastel, janvier 2014

IMG_1353

IMG_1354

IMG_1355

IMG_1356

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


07/09/13

Je, tu, il m'embête, de Michel Van Zeveren

IMG_9514

«Attention, pas de bêtises, les enfants» dit Maître loup avant de s'absenter de la classe.

IMG_9515

Alors, plutôt que de s'embêter, petit loup décide d'embêter petit lapin. Petite souris embête petit loup mais petit sanglier arrive et se fait embêter par petite biche. Les trois petits cochons interviennent.

IMG_9516

Qui embêtera petite grenouille ? Finalement, est-ce les plus grands qui embêtent les petits ? Les filles embêtent-elles plus les garçons que l'inverse ?

IMG_9517

Lorsque tout le monde embête tout le monde, on finit par s'embêter... surtout quand on est des petites bêtes à oreilles !

IMG_9518

Un nouveau Michel Van Zeveren offre toujours l'occasion de se poiler en douce dans son coin ! C'est un vrai régal de lire ses petites histoires où les jeux de mots fleurissent à tous les coins de page, où les illustrations se veulent espiègles et légères et où la morale de l'histoire se passe également de commentaire (car c'est drôle, très drôle !).

L'auteur s'amuse à broder son intrigue sur l'ennui autour du mot 'embêter' qu'il rabote ou détricote avec un plaisir manifeste. La répétition des scènes fait aussi partie du comique de situation. On sourit énormément face à ce spectacle grotesque d'une classe entière qui cherche à piéger l'autre. Au final, même le maître est pris à son propre piège ! C'est une histoire sans fin. ^-^

Je, tu, il m'embête, de Michel Van Zeveren (Pastel, septembre 2013)

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01/11/12

L'histoire du soir #8 : Les classes vertes, de Michel Van Zeveren

IMG_8057

Chic, un nouvel album de Michel Van Zeveren ! J'ignore ce que cette lecture me réserve, mais je me frotte les mains d'avance. 
La petite SiSi a la trouille de partir une semaine en classe verte, loin de ses parents. Alors elle décide de les emporter avec elle. Zou, en un claquement de doigts, ils deviennent des souris. C'est ainsi.
La fillette part le coeur léger, mais très vite, dès le voyage dans le bus, cette cohabitation s'annonce un peu pénible. D'abord, papa a le mal du transport, puis maman est une vraie pipelette, la fillette doit mentir et tricher pour ne pas attirer l'attention. Résultat elle se retrouve toute seule, à l'avant du bus, près des adultes, privée des joies simples de passer du temps avec les copines.
Les jours se suivent et vont s'organiser sur le même moule : SiSi est finalement bien embêtée d'avoir ses parents dans sa poche. En plus, ces deux-là sont intenables et attirent l'attention alors qu'ils devraient rester discrets. C'est donc la chasse à la souris dans la château, même le gros chat de la propriétaire se pourlèche les babines, sans oublier que le secret de SiSi est en train de s'éventer et que l'enfant n'en peut plus de se coltiner des parents qui se comportent pire que des gosses !

Cette histoire a le bon goût de raconter aux oisillons, qui paniquent à l'idée de quitter le nid, que l'aventure sans les parents est aussi une expérience à vivre pleinement car elle offre l'occasion de connaître des instants uniques (faire des bêtises, avoir un amoureux, s'amuser à des jeux de son âge, ne pas livrer ses pensées les plus intimes à tout bout de champ, avoir du temps pour soi). Chacun son jardin secret, après tout ! Michel Van Zeveren nous livre une histoire trépidante et drôle sur l'art de grandir et de se détacher des siens sans avoir mal.

Les classes vertes, par Michel Van Zeveren  (Pastel, 2012)

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

21/03/12

Mais que voulait dire l’escargot ?

Oh ! Un escargot à chapeau qui veut traverser la route ! « Viens avec moi, petit escargot, avant de te faire écraser ! lui dit Benjamin. Benjamin ne comprend pas ce que l’escargot essaie de lui dire lorsque son ami Bertrand arrive. - Attention ! s’écrie Benjamin. Tu vas écraser l’escargot ! Crac ! ...

IMG_6964

Que d'humour ! Les albums de Michel Van Zeveren m'enchantent et m'étonnent à chaque fois, notamment pour la diversité des émotions qu'ils cherchent à communiquer. Dans cette histoire j'ai en effet été un peu surprise, un peu effrayée, beaucoup curieuse, un tout petit peu prise de doute et d'inquiétude, car finalement j'avais très envie d'en découdre. Mais que voulait dire l'escargot ? Et pourquoi ils portent tous des chapeaux ? Mais aussi, où va-t-on quand on est mort ? Autant de thèmes sérieux et sensibles, traités avec tendresse et facétie, parce qu'il faut toujours donner la possibilité d'imaginer ce qu'on veut. 

Un album pour sourire, frissonner, s'interroger et se rassurer. 

Mais que dit l'escargot à chapeau ? par Michel Van Zeveren (Pastel, 2012)

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

30/09/11

Pêle-mêle Clarabel #39

le nouvel album de Michel Van Zeveren, une lecture désopilante ! 

IMG_5468 IMG_5465

Oui vraiment, qu'est-ce que c'est drôle ! Lucien est trop intimidé pour aborder celle qui lui fait battre le coeur, alors il décide de lui adresser un poème. L'inspiration n'étant pas son fort, Lucien se laisse facilement distraire (pour répondre à ses petits besoins notamment, "on a beau être poète, on doit aussi aller aux toilettes" !). Chose plus grave, la pluie ne cesse de tomber et elle commence à s'infiltrer dans sa petite cabane en bois, mais Lucien veut conclure sa prose coûte que coûte. Le résultat est irrésistible, les enfants vont adorer ! 

Poète poète, par Michel Van Zeveren (Pastel, 2011) 
Cette histoire fait écho à deux tableaux : Le pauvre poète de Carl Spitzweg et Saint Jérôme dans son étude d'Antonello da Messina.

IMG_5469

Oh, Pétard ! ou comment un chien a bien du mal à accepter de vivre dans un foyer déchiré. Mais heureusement les bons côtés rejoignent aussi les mauvais, l'album réussit très bien à adoucir l'amertume de la séparation des parents. L'expérience est vécue par le toutou de la famille, car oui il y a un coeur qui bat sous cette masse de poils ! Un gros coeur sensible.

Oh, Pétard ! par Christine Naumann-Villemin & illustrations de Christine Davenier (Kaléidoscope, 2011)

IMG_5470

Alors lui, au départ, ce n'était pas gagné. Couleurs sombres et hivernales, atmosphère déchaînée, un vrai mystère... Et puis, l'histoire m'est apparue. Atypique, précieuse, savoureuse et envoûtante. Un charme certain, qui se dégage petit à petit. Ama est une maman dévouée, qui ne compte pas rester les bras ballants devant ses enfants affamés, tandis que les hommes sont partis à la chasse et ne donnent plus de nouvelles. Histoire de patienter, elle se met à danser, à chanter, à raconter des contes... tant et si bien que son fils est transporté et manque de commettre une énorme bêtise. Mais Ama est une femme unique, une Mère Magie, capable de tout pour sauver les siens.

Mère Magie, par Carl Norac et Louis Joos (Pastel, 2011)

et pour finir, en beauté ! 

IMG_5330

Un merveilleux Abécédaire pour les petits et les grands qui aiment décliner l'amour, la vie de couple, les tics et tocs des uns et des autres... avec sourire et bonne humeur.

Amour, Brouille et Câlin par Soledad Bravi et Vincent Malone (Loulou & Cie, 2011)

IMG_5331 IMG_5332

16/03/11

Pêle-mêle Clarabel #25

Un petit tour d'horizon au joli pays des albums - des albums piochés au gré des envies et des surprises.
Place aux images et au blabla.

IMG_3033

Il n'y a pas de chats dans ce livre - album facétieux et original. Où les pages s'ouvrent sur des personnages qui ne pensent qu'à s'échapper pour visiter le monde. Complices, ils interpellent directement le lecteur et entretiennent un mini suspense qui rend le lecteur impatient et curieux de tourner la page, car une surprise attend à chaque fois. Aussitôt lu, aussitôt conquise. J'ai immédiatement pensé à mes amoureuses des chats ! Voilà un album fantastique et fantasque, qui réussit le tour de force de séduire une lectrice pas forcément sensible au charme félin, comme quoi c'est un album qui vaut le coup d'oeil.  Par Viviane Schwarz (Pastel, 2011)

IMG_3037

Le mariage de Simon, ou comment j'ai souri du début à la fin en me demandant combien de temps le jeune Simon allait résister face aux insistances de sa mère qui veut le marier à tout prix ! Elle a même fait appel à une marieuse, imaginez... Or, Simon ne veut pas se marier. C'est catégorique. Et il n'en peut plus de cette pression que lui met sa mère. Agnès Desarthe est brillante, son histoire est drôle et simple, quant aux illustrations d'Anaïs Vaugelade, c'est également un régal de sobriété sans niaiserie, j'ai aimé les expressions des cochons en plus de leurs répliques rigolotes. Une belle rencontre !  (l'école des loisirs, 2011)

 IMG_2518

Décidément, le cochon a la cote ! Ici, Ptit Cochon est mécontent car sa mère n'a pas le temps de jouer avec lui. Il s'isole dans le jardin, en tapant du pied et en râlant. Il est tout seul, ce n'est pas marrant. Et là, il rencontre un escargot. Un escargot qui suit son bonhomme de chemin. Tranquillement. Ptit Cochon est intrigué. Il court récupérer sa loupe, observe la bestiole ... ce n'est sans doute pas l'activité la plus palpitante car Ptit Cochon finit par s'endormir. Mais dès qu'il se réveille, il reprend aussitôt son enquête. Il faut voir cette scène de la sieste - j'ai adoré ! C'est un petit album chic et craquant, où l'on réalise que tous les enfants sont les mêmes, boudeurs mais pas rancuniers, instables et puis soudainement hors-service, passionnés, impatients, virevoltants et enthousiastes, et toujours avec le chiffon à la main (lui, on ne l'oublie pas !). Un Escargot à la porte, par Lo Gruhier (L'école des loisirs, 2011)

IMG_2538

Magnifique album que voilà ! Adrien Albert, à chaque fois, me surprend, m'étonne, me ravit. Beaucoup de pureté, un total dépaysement, ici, avec Cousa, une petite fille en vacances chez sa grand-mère. Comme les garçons ne veulent pas jouer avec elle, elle se réfugie dans le jardin, se rend jusqu'à la rivière et là ... quelle rencontre ! Un ours sort des buissons et vient coller son museau sur la fillette au bord de l'apoplexie. Cousa n'aime pas trop raconter, ce qui me fait doucement sourire, parce que Waouh ! comme elle dit. (L'école des loisirs, 2011)

IMG_3044

Le dîner, par Michel Van Zeveren, c'est tout de même quelque chose ! Le lapin désobéissant tombe dans la gueule du loup, Petit Loup trépigne d'impatience car son estomac crie famine et n'écoute pas plus les consignes de l'adulte, et ainsi de suite... La preuve qu'il faut toujours écouter les plus grands et leurs sages conseils (ahem) et toujours tirer des leçons de ses erreurs. Yalla. Tout ça pour dire que c'était une lecture croustillante et au ton farceur, avec un petit Lapin qui friserait presque l'insolence et qui pourrait avoir le don de m'exaspérer ! Mais je lui pardonne. (Pastel, 2011) 

IMG_3043

Et un petit dernier pour la route : Coulico dont l'univers m'a étrangement fait penser aux Pozzis de Brigitte Smadja. Coulico est un drôle de petit oiseau. Il est né avec un chapeau sur la tête. Mais son chapeau ne s’ouvre pas comme celui de ses frères. Alors Coulico préfère dormir. Pendant ce temps les autres oiseaux sont partis. Il se retrouve tout seul, cherchant sa route, et c’est là que son chapeau se remplit de rencontres, d’émotions et de rêves. Il m'est difficile de décrire ce que cet album m'a fait ressentir, mais j'ai beaucoup aimé. On y découvre un univers imaginaire et poétique, à travers un magnifique voyage empreint de couleurs et qui invite aux découvertes enchanteresses. C'est un vrai jeu de séduction, sensible et délicat. Par Marie Assénat (Pastel, 2011) 

challengealbumbig1 Challenge Je lis aussi des albums (édition 2011) - 8