qui veut la peau dannacC'était tellement drôle ! J'ai savouré chaque page de cette lecture... déjantée et rocambolesque. Les personnages sont au top : Marie est une héroïne formidable, tantôt gaffeuse, tantôt frondeuse. Elle se retrouve, vraiment par hasard, au cœur de l'action et embarque avec elle un individu croisé en chemin. Leur tandem de choc fait énormément sourire, les réparties fusent, il n'y a aucune séduction balourde ni aucune vulgarité. C'est assez frivole et néanmoins rafraîchissant.
En bref, j'ai beaucoup aimé. ♥

À la mort de sa supérieure, Marie s'imaginait récupérer son poste de bibliothécaire en chef. Au lieu de ça, c'est la maîtresse du maire qui décroche le pompon. Notre célibataire malchanceuse préfère noyer son chagrin dans l'alcool. Ce soir-là, au bar, elle se désespère après un rendez-vous qui ne vient pas. Or, en quittant les lieux, elle est agressée sur le trottoir avant d'être secourue par un cycliste qu'elle recueille également, par pure philanthropie, dans son appartement. Sans rien comprendre, ils vont devenir les acteurs d'une aventure incroyable (mais sacrément périlleuse). Et dire qu'il a suffi d'un simple malentendu pour faire naître un tel chaos ! (Marie a décliné une fausse identité et lâché Anna Costello sur un coup de tête, sauf que c'était le dernier nom à donner pour vivre en paix). Hahaha.

La lecture est hyper enjouée et distrayante - on ne voit pas le temps passer et le suspense est bien entretenu. Beaucoup d'ingéniosité dans le scénario et quelques jolis moments d'émotion, sans compter les traits d'humour qu'on avale à grandes rasades... vous devinez la saveur du cocktail et vous réclamez déjà quelques verres, si je ne m'abuse ? 😁

City éditions, 2017 - format poche : 2018