18/01/11

Maybe things can get back to normal after all.

IMG_1938Je ne sais pas ce à quoi je m'attendais en ouvrant ce roman, le fait est qu'il m'a totalement bouleversée et captivée. C'est bien simple, je l'ai lu d'une traite. C'est l'histoire de Grace qui se réveille dans une pièce toute blanche où se trouve une table avec du papier et des stylos. Où est-elle ? Impossible d'obtenir la moindre information de la part d'Ethan, lorsque celui-ci lui apporte ses plateaux avec ses repas préférés. Tout juste attend-il de Grace qu'elle raconte son histoire. Qu'elle écrive. Qu'elle se délivre.

Grace accepte difficilement de se prêter à l'exercice de la confession, sa vie est en vrac, elle ne sait plus pourquoi, comme si elle avait verrouillé ses souvenirs. Elle a dix-sept ans, vit seule avec sa mère, son père est décédé. Elle mène une adolescence tumultueuse, elle boit énormément, couche avec tous les types qu'elle croise, elle fuit sa maison le plus souvent possible, elle s'inflige des incisions qui laissent des cicatrices sur son corps. Et pour finir, elle s'est fâchée avec sa meilleure amie, Sal, qui refuse de confier ce douloureux secret qu'elle porte en elle depuis les vacances de Pâques.

Bon, au milieu de tout ce fatras, Grace rencontre Nat pour qui elle ne craque pas immédiatement. Elle apprend d'abord à le connaître, puis elle tombe sous son charme et ne peut plus se passer de lui. Pour la première fois, elle ressent des sentiments très forts. Elle tombe amoureuse, irrésistiblement et fatalement amoureuse. Et cette histoire lui apporte enfin la sérénité et l'équilibre qui lui manquaient.

Hélas, nous ne sommes pas dans un conte de fées non plus. Et puis on devine très vite où va nous conduire l'histoire. Malgré cela, impossible d'en finir, de reposer mon livre, j'étais scotchée. Je voulais assister au dénouement, voir les masques tomber, m'apitoyer, pousser des cris d'horreur, tendre les bras vers Grace pour la secouer ou la consoler. C'était tout simplement inconcevable de lui tourner le dos. D'extérieur, Grace est une nana impossible, au comportement extrême, alors que dans le fond c'est un chaton frileux, vulnérable, maltraité et incompris. Oui, elle m'a énormément touchée !

A la fin, je n'avais pas du tout envie de tourner la dernière page. J'avais une grosse boule au ventre, je sentais que j'en voulais encore, que je n'avais pas toutes les réponses à mes questions... mais que voulez-vous ? Je pense que cette lecture m'accompagnera pendant un bon moment, je ne suis pas prête d'oublier sa petite mélodie.

Entangled - Cat Clarke smileyc219
First published in Great Britain in 2011 by Quercus.
> l'avis de Mélanie

 

 

LUENVO Lu en VO - 5


11/01/11

Stop playing verbal games with me, madam, or I shall go out into that ballroom, find your mother, and bring her here.

IMG_1906

Autant l'avouer tout de suite, je me suis clairement régalée en lisant ce livre. Miss Alexia Tarabotti est décrite comme une vieille fille sans charme, au physique qui rappelle trop ses origines italiennes, et qui ne répond nullement aux critères victoriens de l'époque. Par contre, la demoiselle possède érudition, intelligence, indépendance et force de caractère. Cela fait désordre, mais c'est le cadet de ses soucis. Autre détail la concernant, Alexia ne possède pas d'âme, c'est une "preternatural", ce qui signifie qu'elle est capable par un simple toucher d'annuler les facultés surnaturelles des autres créatures (vampires, loups-garous etc.). Oui, tout ce joli petit monde vit parmi les humains, leur intégration a eu lieu des siècles auparavant, il n'est pas rare d'en croiser jusqu'aux sphères de la haute société. La reine a d'ailleurs créé un Bureau spécial pour les affaires de ce genre, et l'Alpha de Woolsey Castle, Lord Maccon, est un agent redoutable.

Ah ! Lord Maccon... Je ne vous cache pas qu'il est un personnage au potentiel fort affirmé. Son caractère de cochon se marie à merveille avec le tempérament volcanique de Miss Tarabotti. Depuis qu'ils se connaissent, ces deux-là ne font que se disputer et s'agacer mutuellement. En fait, leur badinage incessant marque aussi le début d'une idylle, pimentée et fougueuse. Du fait de leur orgueil respectif, ils se protègent contre leur attirance, et qu'est-ce que c'est bon ! C'est drôle, c'est sexy, c'est irrésistible.

A côté, il y a un semblant d'intrigue qui se met en place. Tout commence lors d'une soirée mondaine. Alexia est agressée par un vampire qu'elle tue maladroitement. C'est le début de ses ennuis. Il lui faut rendre des comptes, rencontrer la reine des vampires, comprendre qu'elle est mouillée jusqu'au cou dans cette histoire qui fait apparaître la disparition de vamps et de garous solitaires. Le bureau de l'Alpha n'était pas encore au courant et se charge d'enquêter aussitôt sur ces faits étranges.

Avec ce premier tome, Gail Carriger nous fait cadeau d'un univers qui flirte entre les genres (urban fantasy, romance historique et steampunk). J'ai trouvé l'ensemble très intéressant, sensuel, spirituel et exquis. Les personnages possèdent beaucoup de charme, Lord Maccon et Alexia en tête, mais également les figures secondaires comme le Professeur Lyall, le Beta de la meute, ou Floote, le majordome de Miss Tarabotti, mais aussi Lord Akeldama, un vampire excentrique qui s'est pris d'affection pour la jeune femme, ou miss Ivy Hisselpenny, sa meilleure amie qui porte des chapeaux affreux. Enfin bref, j'ai adoré et je suis déjà prête pour dévorer la suite - Changeless & Blameless (tomes 2 et 3 déjà parus).   

Soulless (The Parasol Protectorate #1) - Gail Carriger
Orbit, 2009.

LUENVO Lu en VO - 4

A paraître en VF le 12 janvier 2011 !

Posté par clarabel76 à 09:35:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08/01/11

Everything was just beginning - she could feel it. She could smell it.

IMG_1905Contrairement à ce qu'indique le titre, il s'agit d'un roman en VO. Claire de Lune, en référence aux loups-garous bien entendu (Claire, pour le prénom de l'héroïne). Celle-ci apprend, le jour de son seizième anniversaire, qu'elle appartient à une longue lignée de lycanthropes, un héritage que les femmes (et seulement les femmes !) de la famille se passent dans le plus grand secret. C'est une question de vie ou de mort. Or, Claire a un peu de mal à digérer la nouvelle. Essentiellement parce qu'il lui faut désormais mentir à sa meilleure amie et se tenir à l'écart du garçon qui la faisait craquer. Viennent s'ajouter des relations tendues entre la mère et la fille, parce que la première est photographe de renommée internationale et doit s'absenter souvent, du coup la deuxième lui en veut de refiler son éducation à la jeune fille au pair (même si celle-ci est charmante et très sympa). De plus, la ville est sous tension depuis les attaques répétées d'un loup-garou à la soif sanguinaire - l'accusation est péremptoire, essentiellement portée par le Dr Engle, un scientifique allumé, en charge d'un projet du gouvernement qui viserait à traquer la créature pour des tests en laboratoire. Comble du hic, cet homme est aussi le père du petit copain de Claire. Le monde est petit, la menace rampante, la mère et la fille ne se comprennent plus, trop de choses sont tues, trop de confiance trompée ou mal placée, et zou... c'est le clash !
L'essentiel est dit, et quelle déception. J'ai trouvé l'histoire plate, les personnages sans relief, l'ensemble est froid et manque d'attrait. La couverture est jolie, mais son esthétisme en rappelle d'autres. Enfin bref, rien ne distingue ce roman de la masse déjà existante. C'est, à mon avis, un livre qui s'oubliera très vite !

Claire de Lune - Christine Johnson
Simon Pulse, 2010

LUENVO Lu en VO - 3

Aucune information sur une éventuelle traduction en français.

Posté par clarabel76 à 12:45:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

06/01/11

And someday you'll love me the way you love your wolf.

Entice est le 3ème tome de la série comprenant Need & Captivate.
**spoilers ahead**

IMG_1901Déboussolée par la disparition de son petit copain et par les récentes agressions qui frappent la ville de Bedford, Zara a pris la décision de devenir une pixie et a choisi d'être reine aux côtés d'Astley. Ceci l'aidera-t-il à ramener Nick du royaume de Valhalla où il repose ? Les disparitions dans le Maine cesseront-elles enfin, et pourra-t-on éviter une guerre ? Le doute n'est plus permis, mais Zara agit toujours de façon irritante. Son obsession à vouloir sauver son copain occupe son esprit, à tel point qu'on ne parle plus que de ça. Ses amis ont accepté de l'aider, faisant contre mauvaise fortune bon coeur, ils n'ont pas digéré sa transformation et rejettent la faute sur Astley.

Et pourtant, ce dernier, dans ce livre, se révèle. C'est un garçon adorable, prêt à tout pour tenir ses promesses, se montrant irréprochable, compréhensif et tolérant. Il ne reviendra pas sur sa parole et fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider Zara à retrouver Nick. Ne voit-elle pas que ce jeune roi pixie en pince sérieusement pour elle ?! Bon sang, c'est usant. Encore un triangle amoureux, encore un pari audacieux où le lecteur doit prendre ses précautions avant de risquer son coeur et craindre une déception !? Je n'en peux plus.

A part ça, c'est un tome riche en action, l'histoire tient la route et j'ai même trouvé que l'auteur avait amélioré son écriture. Il se dégage une vraie énergie et un enthousiasme débordant. L'intrigue fait bouger les événements et les personnages sont amenés à davantage se déplacer (ils se rendent en Islande !). Certes, la quête pour trouver Valhalla occupe l'essentiel de la trame romanesque, c'est légèrement agaçant, surtout que le danger est aux portes de la ville. Zara prend ses positions de reine trop à la légère et, fait étrange, agit en égoïste. Son caractère n'a pas évolué dans le bon sens, et je trouve ça dommage. J'espère qu'il en sera autrement pour la suite.
En attendant, ne boudons pas notre plaisir, c'est léger et divertissant, la mièvrerie ne dégouline pas trop, c'est drôle aussi et la suite demeure ouverte. J'espère fortement que Zara enlèvera ses oeillères, qu'elle laisse tomber son loup, il ne vaut plus le coup ! ;) .

"I want you to want me because you want me, not because of grief, not because he is not here. I want you to love me for me. I want you to kiss me first and not because you need me to help you, but because you need to kiss me."

A ce propos, je m'étais imaginée que cette série serait une trilogie, et puis non. Un quatrième tome paraîtra en 2012, il n'est pas dit que ce sera le dernier non plus.

Entice (Need #3) - Carrie Jones
Bloomsbury Publishing PLC, 2010

LUENVO Lu en VO - 2

A PARAITRE EN VF LE 2 FEVRIER 2011 !

Posté par clarabel76 à 11:35:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03/01/11

Deadly Little Lies #2

Alors que le premier tome va paraître en VF en janvier - Mortels Petits Secrets - j'ai donc poursuivi ma découverte de la série en lisant la suite, récemment disponible en paperback.

IMG_1783

J'avais terminé Deadly Little Secret en lui accordant une deuxième chance. L'histoire était intéressante, mais pas totalement convaincante non plus. J'attendais la suite des événements, mais j'avoue que le développement m'a grandement laissée sur ma faim.

D'abord, j'avais ce sentiment de relire la même chose. Encore une fois, Camelia reçoit des messages ou des coups de fil menaçants. Elle est traquée, la panique gagne les lycéens et le retour de Ben ne fait qu'exacerber les passions. Vous vous rappellez que le garçon avait choisi de partir ? Finalement il est revenu sur sa décision. On ignore encore les raisons (ceci dit, c'est fait exprès car l'auteur a envie de le rendre suspect, oui, encore une fois !). De son côté Camelia tire des plans sur la comète mais reçoit une douche froide quand le garçon lui annonce qu'il a tiré un trait sur leur histoire et qu'il a envie de passer à autre chose.

C'est alors que l'histoire baigne dans tout ce qui m'insupporte - l'obstination bête et incompréhensible de l'héroïne. Elle veut Ben, elle veut lui parler, elle veut lui expliquer ses problèmes (en plus de son sentiment d'insécurité, elle pense qu'elle est en train de développer des capacités à prédire l'avenir), elle veut l'oublier, elle veut sortir avec un autre (Adam, son nouveau collègue de boulot). Youpi tralala, se dit-on. Enfin, elle se bouge. Et puis, non. Quel ennui. Je n'en peux plus de ces histoires d'amour impossible, on se dit que c'est fini mais on ne peut pas s'empêcher de se coller et de tourner autour du pot. Argh, pitié. J'en ai ma claque.

Résultat, j'ai trouvé les personnages plats, illogiques et agaçants. Leur histoire m'a profondément ennuyée. A part la pointe de tension soulevée par le retour du désaxé qui harcèle l'héroïne, l'histoire s'enlise dans des considérations sentimentales, et ça me saoule. J'avais de plus l'impression de déjà vu, l'auteur reproduit le même schéma romanesque que dans sa série Bleu cauchemar, il faut qu'elle se renouvelle et qu'elle donne plus de peps à ses protagonistes. Je ne suis pas sûre d'avoir envie de lire la suite si ça continue ainsi.

Deadly Little Lies (Touch #2) - Laurie Faria Stolarz
Hyperion Book, 2009

LUENVOLu en VO - 1

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29/12/10

Why would you want a dismal little desert when you can have the world ?

smileyc337 brightly_woven

 

Comment vous raconter tout le bien que j'ai pensé de ce livre ? Car j'ai adoré ! Dès les premières pages, j'étais complètement aspirée par la rencontre entre Sydelle Mirabil et Wayland North. Elle vit à Clifford, un petit coin paisible, où la sécheresse appauvrit les cultures et rend la vie difficile. Lui débarque un beau jour, avec sa belle cape noire, et offre la pluie aux villageois qui le remercient avec faste. En échange, North fait de Sydelle son assistante et l'embarque à l'autre bout du royaume, car la guerre menace.

Le roi a été empoisonné. North a quelques doutes mais doit fournir les preuves nécessaires. Le périple s'annonce mouvementé, partant aussi du principe que Sydelle est moyennement enchantée de son sort. Elle rêvait de voyage et d'aventure, mais elle n'imaginait pas être arrachée des siens aussi soudainement. Le choc est rude. North est un type bizarre, qui n'a pas l'air de vouloir lui confier certaines vérités sur ses projets, sur la raison de son choix - oui, pourquoi Sydelle ?! - et sur ce don extraordinaire qui l'anime dès qu'elle s'approche d'un métier à tisser.

Le monde d'Alexandra Bracken est un monde magique, enchanteur, passionnant et captivant. Il faudra, certes, patienter quelques 320 pages pour être le témoin d'un rapprochement ô combien espéré et attendu entre les deux protagonistes, mais ceci a eu du bon aussi. Car la merveilleuse alchimie qui existe entre Sydelle et North est fantastique, ce qui se noue entre eux vient doucement mais sûrement, le tout n'est pas basé sur une admiration réciproque liée à la beauté physique, comme c'est souvent le cas dans certains romans de YA Fantasy. Ici, la fascination n'est pas instantanée, Sydelle est agacée par North, dont l'humour sarcastique l'empêche de le percer à jour. Le magicien en abuserait-il pour masquer certaines facettes de sa personnalité ? Oh oui !

Car Sydelle n'est pas seulement la petite villageoise aux rêves d'évasion, choisie au hasard par North, lequel également possède un lourd secret qu'il veut à tout prix préserver. Tout est réuni pour rendre cette lecture 100% divertissante ! C'est même regrettable qu'il n'existe pas de suite pour permettre certains détails de l'histoire de mieux se développer. J'ai quitté à regret cet univers envoûtant, et d'autant plus surprenant que je ne m'étais pas attendue à une telle rencontre (ni à un tel enthousiasme !). Hiiiiiiii... j'en veux encore !!!

Brightly Woven - Alexandra Bracken
Egmont USA, 2010

LireEnVochallenge Lire en VO - 45

2010debutauthorbutton2 2010 Debut Author challenge - 9

Posté par clarabel76 à 11:15:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20/12/10

Life needed a fast forward button. Because there were days you just don't want to live through, not again...

IMG_1373

Ohlala. J'ai été complètement bernée par ce coeur rose et ce titre en couverture, non ce roman n'est pas craquant, il est plutôt déchirant (*heartbreaking*) ! Jennifer et Cameron étaient les meilleurs amis du monde. Un jour, Cameron a disparu. Les rumeurs ont couru : le garçon est mort. Jennifer est anéantie. A l'époque, elle se sent seule au monde, elle n'a aucun ami, à l'école on la traite de Fattifer et sa mère a bien du mal à joindre les deux bouts. Huit ans plus tard, Jennifer est devenue Jenna. Sa mère a épousé un type génial. Au lycée, Jenny est populaire. Son charme fait des merveilles. Elle a un petit ami, Ethan, qui ne vit que pour elle. Son passé appartient au passé. Et paf, Cameron réapparaît. Jenna est sous le choc. Comme elle, je me suis demandée pourquoi il était parti, pourquoi sa mère n'a jamais démenti les rumeurs, pourquoi Cameron est de retour et pourquoi, à la fin, ... argh ! C'est terrible. Un petit roman qui brise le coeur. Si vous aimez les histoires qui tournent autour des amitiés qui datent de l'enfance et qui laissent une empreinte indélébile, c'est forcé, vous allez aimer. Par contre, il n'y a pas d'action, c'est un roman qui s'écoule lentement et qui évoque essentiellement ce pouvoir des amitiés fortes et des rencontres qui vous marquent à jamais.

 

"There are certain people who come into your life, and leave a mark. . . Their place in your heart is tender; a bruise of longing, a pulse of unfinished business. Just hearing their names pushes and pulls at you in a hundred ways, and when you try to define those hundred ways, describe them even to yourself, words are useless."

Sweethearts - Sara Zarr
Little, Brown Young Readers (2008)

LireEnVo

 

 

challenge Lire en VO - 44

Posté par clarabel76 à 11:15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Demon Princess #1 : Reign or Shine - Michelle Rowen

demon_princessNikki vient d'avoir seize ans et se découvre un père qui avait disparu depuis sa naissance. Surprise ! Desmond est en fait le roi de The Shadowlands, une dimension située entre l'Underworld et l'Enfer, car son père est un démon. Nikki, de son côté, est une Darkling, mi-humaine, mi-démone. Et cette révélation stupéfiante s'ajoute au fait qu'elle retrouve un père mourant, qui va lui léguer son trône, sur lequel elle devra régner tout en croupissant dans un château sombre et glauque sans jamais pouvoir en sortir ! Nikki n'est pas au bout de ses peines, puisque le garçon dont elle vient de tomber amoureuse lui est aussi proprement interdit. Alors, va-t-elle accepter son héritage ou préférer tout effacer de sa mémoire en buvant la potion magique donnée par le roi ?

Encore un roman sympa, mais sans plus. La faute aux personnages : ils sont ternes et ennuyeux (terrible constat, hélas). Ensuite, l'intrigue ne casse pas trois pattes à un canard, c'est plat, c'est niais, c'est d'une simplicité à pleurer, bouh, on voit venir la fin de très loin. A ce stade, je suis particulièrement agacée par ma lecture, j'ai presque envie d'abandonner. Et c'est alors qu'à moins de cinquante pages avant le dénouement, tadam, on croise un nouveau personnage masculin, Rhys, le roi des faes. Argh, c'est un peu tard mais passons... Je suis tellement désespérée, je crois au miracle et  j'ai les doigts collés au livre, je sens presque les papillons dans le ventre. Fichtre, ce garçon est torride, sombre, inquiétant, limite dangereux... hmm ! 

Grâce au premier chapitre glissé judicieusement à la fin du roman, en avant-goût pour ceux qui désirent lire la suite, on comprend que Rhys va devenir un personnage important (il va se faire passer pour un étudiant étranger venu en repérage dans le lycée de Nikki, on comprend qu'il est là pour la surveiller, mais on ignore dans quel but !). Cela donnerait presque envie de succomber à la tentation, alors même que ce premier tome est moyennement convaincant. C'est ce qu'on nomme, fatalement, l'art de la contradiction ! 

LireEnVo  Demon Princess #1 : Reign or Shine - Michelle Rowen (Walker & Co, 2009)

challenge lire en VO - 43

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10/12/10

A Chicagoland Vampires Novel #1 : Some Girls Bite

 

IMG_1129   smileyc337

Je viens à peine de terminer mon livre que j'ai déjà envie d'y retourner, c'était tellement drôle, sexy et addictif. Un vrai plaisir coupable. Bien évidemment c'est une histoire sur les vampires, mais c'est surtout l'histoire de Merit, une jeune femme de 27 ans, qui se réveille vampire après avoir été agressée la nuit en traversant le campus. Elle n'est pas du tout contente (être une vamp, quelle plaie !), pas motivée par tout ce que cela implique, à commencer par rentrer dans le moule, en prêtant serment au Lord Master de la Maison Cadogan à laquelle elle appartient. Cela ne l'enchante absolument pas, mais elle n'a pas le choix. A part devenir une marginale pour l'éternité.

Autre sujet qui exacerbe son mécontentement : Ethan Sullivan. Le Grand Manitou. C'est auprès de lui que Merit doit désormais répondre de ses actes, jurer loyauté et dévouement, devenir une disciple appliquée et obéissante. C'est lui qui a fait d'elle une vampire, et en toute logique elle lui en veut. Elle refuse d'entendre qu'il lui a sauvé la vie, ce qu'elle voit, c'est un macho manipulateur, avec des principes datant du XIXème siècle, ce qui colle moyennement avec le tempérament rebelle et indépendant de la jeune femme. Alors, évidemment, entre eux c'est le clash. Tout de suite, ils s'affrontent, s'envoient des noms d'oiseaux, ne baissent jamais la garde et se replient dans leur fierté. C'est jouissif. Sans compter qu'ils sont bien entendu attirés l'un par l'autre, Ethan lui a même fait la proposition de devenir sa Concubine, au grand dam de Merit, et pour le plus grand bonheur du lecteur. (Qu'est-ce que c'était bien !!!)

Autour de ça, il y a aussi une histoire de meurtres et de tueur en série. Des jeunes femmes sont assassinées, chaque scène de crime porte la trace d'une Maison vampirique. La situation est tendue, Ethan doit maintenir la paix et donc démasquer rapidement le coupable. A bien y regarder, cette partie de l'intrigue pourrait paraître anecdotique, alors que c'est tout le contraire. Cela marque le début de la série, car l'histoire se met doucement en place, c'est d'ailleurs le seul tort que je trouve à ce livre. Il est parfois long, parce qu'il doit introduire un univers et des personnages, cela demande du temps et de la patience (moi, clairement ce que je veux, c'est Merit + Ethan, c'est chaud brûlant entre eux et puis voilà). Je pense que la suite va s'avérer plus percutante, et encore plus déjantée, sexy et drôle. On voit apparaître les futurs conflits et les animosités entre les clans (vampires, mais aussi changeurs, faes ou nymphes, ça pourrait ressembler à Mercy Thompson, mais la touche est plus légère). 

En attendant, je me délecte en relisant certaines scènes. Il y a vraiment de très bons passages, la relation entre Merit et Ethan n'est pas sans me rappeller celle qui existe entre Curran et Kate Daniels (la série d'Ilona Andrews). Il y a de l'humour, du sarcasme, de l'action et de la tension sexuelle. Non, bien sûr ce n'est pas que ça non plus (obsédée, moi ?!), la série tente de créer un univers riche et prometteur, qui ne demande qu'à déployer ses ailes et je trouve ça plutôt réussi. La galerie des personnages est également haute en couleurs, il n'y a pas que Merit et Ethan (really obsessed ?!), non il y a aussi Morgan, Catcher, Jeff... et Mallory, la meilleure amie de Merit, une jeune femme délicieuse qui ignorait jusqu'à présent qu'elle était une sorcière ! Je vous assure, la série ne demande qu'à se développer, et moi, forcément, je suis cliente. (A suivre : Friday Night Bites).

A Chicagoland Vampires Novel #1 - Some Girls Bite ~ Chloe Neill
(New American Library, 2009)

LireEnVochallenge Lire en VO - 38

30/11/10

Vampire Academy #5 Spirit Bound

"What are you, Rose Hathaway? Are you real? You're a dream within a dream. I'm afraid touching you will make me wake up."

IMG_0924

Avant-dernier tome de la série, Spirit Bound est à la hauteur de nos attentes les plus folles, il y a beaucoup de rebondissements, de l'action, des événements inattendus, des déclarations touchantes, émouvantes et déchirantes, bref c'est une lecture sans pitié, qui nous laisse le coeur vide et la tête fourmillant d'idées.

**spoilers alert** Depuis son retour de Sibérie, Rose a regagné St. Vladimir où elle a finalement pu obtenir son diplôme de gardien. Elle n'a pas abandonné l'idée de sauver Dimitri, au risque de commettre un acte répréhensible, en permettant à Victor de s'évader de prison, avec la complicité de Lissa et d'Eddie. A Las Vegas, elle rencontre aussi celui qui détient la clef pour changer un Strigoi, mais la solution met en péril d'autres vies, et Rose n'est plus sûre de vouloir autant impliquer sa meilleure amie. Lissa, pourtant, va s'obstiner et s'aider de Christian pour apprendre à se battre.

Dimitri n'est jamais bien loin, puisqu'il a mis au défi Rose. En refusant de se donner à lui pour l'éternité, elle a signé son acte de décès. Son ancien amant a juré de la pourchasser jusqu'à ce que mort s'ensuive. C'est une quête désespérée, qui brise le coeur de la jeune femme, car elle a beau s'en défendre, elle est toujours amoureuse de lui. Et ce n'est pas sa relation avec Adrian qui lui permet de guérir sa dépendance de Dimitri. Si vous êtes allergiques aux relations triangulaires, vous allez détester ce cinquième tome pour toutes ses questions romantiques ! C'est désespérant.

Rose, jusqu'à présent un modèle d'obstination et de force, se voit prendre en pleine figure le revers de ses qualités, désormais des défauts. Elle est inconstante, butée, inconséquente et égoïste. Elle agit sans réfléchir, totalement obsédée par Dimitri, même lorsqu'il la repousse, elle s'obstine, et personnellement je n'étais pas habituée à autant de bêtise de sa part, cela m'a profondément déplu et agacé.

Sans cela, le tome est excellent ! La politique prend cette fois un tour imprévisible, une place importante, avec un dénouement à faire dresser les cheveux sur la tête. Cela se bouscule, on sent que la fin approche, de nouvelles révélations voient jour (certaines m'apparaissent un peu cousues de fil blanc, aussi, mais passons...) et même si j'imagine déjà la fin, je suis impatiente de découvrir la façon dont va procéder Richelle Mead ! Pas facile de boucler une série qui a su faire grimper la pression et faire chavirer les coeurs depuis 5 tomes ! Vivement le 7 décembre !

"It was Dimitri. Always Dimitri. Dimitri, the man I loved. Dimitri, the strigoi I wanted to save. Dimitri, the monster I'd most likely have to kill. The love we'd shared always burned within me, no matter how often I told myself to move on, no matter how much the world did think I'd move on. He was always with me, always on my mind, always making me question myself."

Vampire Academy #5 : Spirit Bound - Richelle Mead
(Penguin/Razorbill, 2010)
LireEnVochallenge Lire en VO - 37

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,