Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les mots sont, les mots font, les mots disent Les mots coulent, les mots roulent sur un fil
8 février 2021

Angry God (All Saints High #3), par L.J. Shen

Angry GodIl me tardait de lire ce roman sur Vaughn (le fils de Vicious et Emilia) car dès son apparition dans Dirty Devil, son personnage m'avait tapée dans l'œil. Le type trop beau, trop parfait, terriblement hautain. Waouh, quoi.

Or, son histoire est lourde. On se retrouve avec un gars torturé et déterminé à démolir une nana qui pourrait le fragiliser. Dès lors, s'installe entre eux une relation malsaine, faite de jeux pervers et dérangeants.

Vaughn et Lenora se font effectivement beaucoup de mal et y prennent plaisir. Hum.

De plus, la relation fait son nid dans un contexte vindicatif. Rivalités au lycée, coups bas et harcèlements, mensonges et faux-semblants. Pfiou. La réalité est amère et c'est terrible.

On sent clairement que le fond n'est pas guilleret et qu'il imprègne la romance comme une marée noire. Même si le couple est évidemment attiré l'un par l'autre, lié par une réelle connexion, leur histoire suinte avant tout la détresse et le désespoir.

C'est rude, mais ça n'en demeure pas moins obsédant. Mais j'aime tellement cette série que j'encaisse tout. En fin de compte, et ce sera ma conclusion, mon chouchou aura été mon point faible. Ma rencontre fatale.

Sinon, j'ai aimé retrouver le couple Spencer ♥ / Baron & Emilia / ♥ et les rares apparitions de Jamie Followhill ♥.

Seule L.J. Shen peut me faire adhérer à un univers 100% bitch comme le sien. J'aime les sensations que ses livres procurent, alors que ce n'est pas tout rose et léger. C'est d'un romantisme désœuvré qui titille ma fibre rock-n-roll. Oui, j'aime ça ! Pourquoi pas vous ?

Découvrez sans hésiter Dirty Devil pour comprendre et vibrer jusqu'au bout des orteils ! Bonne chance.

HarperCollins / Collection &H / 2021

Traduit par Lauriane Crettenand

⭐⭐⭐.5

Commentaires
C
Version longue<br /> <br /> <br /> <br /> À l'instar de ses amis Knight & Hunter, le garçon fait un peu la loi au lycée de Todos Santos. Il pioche les filles au hasard, consomme par automatisme et les jette dans la foulée. Il se distingue aussi par sa beauté froide qui le rend inaccessible et fascinant. De plus, rien ne semble l'émouvoir. Si ce n'est sa passion pour l'art. Il a d'ailleurs prévu de décrocher un stage en Angleterre après ses études. Bien entendu, il ne craint pas la concurrence, encore moins celle incarnée par la délicieuse Lenora Astalis, la fille de son mentor.<br /> <br /> <br /> <br /> Cette rose anglaise vient de débarquer au lycée et fait sensation avec son look gothique. Sauvage et renfrognée, elle ne montre pas ce qui la blesse ou la touche. Car elle aussi a ses secrets, ses fêlures profondément enfouies. Mais à Todos Santos, la jeunesse dorée et futile règne en maître. Et sa différence a vite fait d'elle une cible parfaite pour les railleries et les brimades. Sans compter qu'elle méprise ouvertement le dieu Vaughn, qui le lui rend bien. Vaughn qui entend la briser pour qu'elle ne dévoile jamais son propre secret.<br /> <br /> <br /> <br /> Contrairement aux histoires précédentes, principalement axées sur des relations tordues et néanmoins intenses, celle-ci m'est apparue diablement torturée et faisant froid dans le dos. La relation est malsaine, faite de jeux pervers et dérangeants. Vaughn et Lenora se font du mal et y prennent plaisir. Chaque limite est franchie, contre tout entendement, douleur, haine, tromperie... toujours sous couvert de désespoir.<br /> <br /> <br /> <br /> Cette relation fait également son nid dans un contexte vindicatif. Rivalités au lycée, coups bas et harcèlements, mensonges et faux-semblants. Pfiou. La réalité est amère et c'est terrible. Les personnages sont tous tarés et psychotiques. Seules comptent les représailles. On sent que le fond n'est pas guilleret et qu'il imprègne la romance comme une marée noire. Même si le couple est évidemment attiré l'un par l'autre, lié par une réelle connexion, leur histoire suinte avant tout la détresse et les tourments.<br /> <br /> <br /> <br /> En somme, la perspective est déconcertante, car pas du tout charmante. Mais j'aime tellement cette série que j'encaisse tout. C'est rude, mais ça n'en demeure pas moins obsédant. En fin de compte, mon chouchou aura été mon point faible. Sinon, j'ai aimé retrouver le couple Spencer ♥ et l'univers 100% bitch de L.J. Shen qui me caractérise tant. J'aime les sensations que ses livres procurent, alors que ce n'est pas tout rose et léger. N'hésitez pas à découvrir Dirty Devil pour vibrer jusqu'au bout des orteils ! Ce sont également des lectures qui laissent leur empreinte. Bonne chance !
Répondre
C
https://www.goodreads.com/review/show/3758769982
Répondre
Les mots sont, les mots font, les mots disent Les mots coulent, les mots roulent sur un fil
Newsletter
2023 Reading Challenge
Clarabel has read 8 books toward her goal of 200 books.
hide
Sauveur & fils
Quatre sœurs : Geneviève
Audrey Retrouvée
Le sourire étrange de l'homme poisson
Calpurnia et Travis
L'homme idéal... ou presque
Trop beau pour être vrai
Tout sauf le grand amour
Amours et autres enchantements
Ps I Love You


Clarabel's favorite books »