28/03/19

Jamais deux sans trois (Agatha Raisin enquête 16) de M. C. Beaton

Jamais deux sans trois AudiblePour sauver son agence qui bat de l'aile, Agatha accepte de s'immiscer dans l'intimité du couple Smedley : un mari veut espionner sa femme trop parfaite. Tout de suite, Agatha Raisin prend en grippe l'individu mais se ressaisit en agissant en digne professionnelle qui se respecte et traque ladite épouse avec son nouveau photographe. Mrs Smedley mène cependant une vie tout à fait ordinaire - une vraie sainte à qui l'on donnerait le bon dieu sans confession. Trop beau pour être honnête ? Mrs Raisin fait appel à son bon sens. À côté de ça, Agatha enquête sur la disparition d'une adolescente après une virée en discothèque. Ses copines sont des bêcheuses, totalement ignorantes et d'aucun secours, sauf qu'en fouillant bien cette histoire va dépasser leurs espérances. Et notre tandem va s'en mordre les doigts.

Comme souvent lorsque notre héroïne soupire d'ennui, un meurtre sonne à sa porte ! Ding Dong. Salut Agatha, c'est l'heure du crime. Arme-toi de ton flegme légendaire car les rebondissements vont te donner le tournis. Si l'histoire n'est sans doute pas transcendante - les adolescentes sont horribles - trop de clichés et de lourdeur ci et là, le final pourrait bien vous en boucher un coin. Je dis ça... Mais c'est juste pas possible de nous lâcher un sourire aussi innocent après tant de haine ! Bref. On retient vite la date du 29 mai pour la suite des réjouissances. En attendant, une nouvelle série de MC Beaton arrive fin avril introduisant le policier écossais Hamish Mcbeth - dont Albin Michel propose un extrait ICI.

Toujours sympa à écouter en livre audio. François Carrière donne du bonheur à nos oreilles. Son incarnation d'Agatha Raisin nous imprègne : elles sont toutes deux indissociables.

 

©2019 Albin Michel. Traduit par Béatrice Taupeau (P)2019 Audible Studios

 


05/03/19

Bal fatal (Agatha Raisin enquête 15), de M. C. Beaton

Bal fatalAgatha Raisin vient enfin de sauter le pas en ouvrant son agence de détectives privés. Elle a embauché sa voisine, Mrs Comfrey, comme assistante. Et déjà les premières affaires viennent remplir leurs journées, même si ce sont des demandes pour retrouver un animal perdu ou une voiture volée.
La roue tourne quand une riche divorcée évoque les menaces de mort dont sa fille est la cible. Celle-ci doit prochainement se fiancer et il ne faudrait pas que la cérémonie vire au cauchemar. Agatha accourt avec ses gros sabots et déclenche une véritable émeute !
Mais le pire est écarté... du moins, il semblerait que notre détective concentre désormais toute la haine et la rancœur d'un assassin en puissance. Tentative d'empoisonnement, agression ou intimidation deviennent son lot quotidien. Ses amis vont et viennent, bougonnant contre Agatha, sans cesse par monts et par vaux pour résoudre ses enquêtes. Un grand repas de Noël ne sera pas de trop pour réconcilier tout ce petit monde.
Eh bien, i
l y a du rythme et de la folie dans cette histoire ! Agatha Raisin continue de mener sa barque en employant sa matière grise et son bagou au service d'une clientèle en détresse. Certes, les habitants de Carsely lui reprochent d'attirer le crime et le chaos dans leur village. De plus, il ne fait pas bon vivre dans Lilac Lane. L'ancien cottage de James Lacey voit désormais défiler les locataires et les affinités ne sont pas toujours de mise avec notre chère Agatha.
Mais que cette lecture est drôle et avenante ! Mention spéciale pour le personnage d'Emma Comfrey et le majordome Gustav. Sinon, avec son héroïne aussi extravagante, la série assure le show et nous régale de péripéties mouvementées et néanmoins loufoques. C'est absolument irrésistible, lu avec entrain et volubilité par Françoise Carrière - un autre bonus à ce rendez-vous incontournable.

©2019 Albin Michel (P)2019 Audible Studios

 

Posté par clarabel76 à 13:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14/12/18

Gare aux fantômes : qui vivra verra ! (Agatha Raisin enquête 14), de M. C. Beaton

Agatha Raisin enquête Gare aux fantomes

Il y a encore du remue-ménage dans la vie d'Agatha Raisin. Ayant eu vent de ses talents d'enquêtrice, son nouveau voisin, Paul Chatterton, la convie chez une vieille dame acariâtre qui prétend que son manoir est hanté. La police a fait peu de cas de son affaire et ses voisins sont tous d'avis que c'est une vieille peau détestable. Agatha et Paul sont également reçus comme des malpropres et estiment qu'ils ont tout à gagner de retirer leurs billes avant le massacre. Dommage pour Agatha qui commençait à trouver excitant de passer du temps avec son nouvel ami...
Je vous vois venir, mais rassurez-vous, point de béguin à l'horizon. L'homme est marié, même si son épouse est absente. Et Agatha Raisin est vaccinée contre les peines de cœur. D'ailleurs, j'étais juste en train de songer à Charles Fraith que... tadam... le voici le voilà dans toute sa superbe. Le tandem qu'Agatha et lui forment figure parmi les plus attachants et improbables !
Mais revenons à notre intrigue : quid des fantômes chez l'horrible Witherspoon ? Sont-ce des affabulations d'une grand-mère esseulée et désireuse d'attirer l'attention ? Roulement de tambours. Et nouveau crime en perspective. On soupire d'aise à retrouver l'énergie positive d'Agatha Raisin. Même si la tournure de l'intrigue ne surprend plus, on apprécie énormément l'humour et les paysages anglais de ce rendez-vous incontournable. Je regrette un peu le personnage de John Armitage, au profit de ce Paul Chatterton, dont le rôle demeure encore très ambivalent (on apprend à se méfier aussi). L'enquête criminelle est également plus décousue, avec moins de substance croquante, par contre elle se conclut sur une perspective hautement réjouissante. À suivre, donc, très prochainement... et plus précisément fin février 2019 !
Bravo aussi à Françoise Carrière dont l'interprétation pleine de verve donne du piquant à cette lecture : sa participation est essentielle au succès de la série. Je ne cesse de le répéter.

©2003 / 2018 M.C. Beaton / Éditions Albin Michel. Traduit par Clarisse Laurent. Titre VO : Agatha Raisin and the Haunted House

(P)2018 Audible Studios

Résultat de recherche d'images pour "agatha raisin gif"

 

08/11/18

Chantage au presbytère (Agatha Raisin enquête 13), de M. C. Beaton

Chantage au presbytère Agatha Raisin 13

Chaaaaleur dans le village de Carsely : le nouveau vicaire fait sensation ! Il faut dire que Tristan Delon est particulièrement sexy. Toutes les femmes sont folles de lui. Et pourtant sous la façade du gendre idéal, le type se révèle odieusement arriviste. Couic, le bellâtre est assassiné dans le salon du pasteur, faisant de ce cher Alf Bloxby le principal suspect aux yeux de la police.
Son épouse (et amie proche d'Agatha Raisin) la supplie de leur venir en aide. Une aubaine pour notre héroïne, grande amatrice d'intrigues à résoudre, et qui justement soupirait d'ennui dans son cottage, sans nouvelles de James Lacey, de Charles Fraith ou de Roy Silver. Son nouvel acolyte se nomme John Armitage, un écrivain séduisant, qui ne la laisse pas insensible... sauf que Agatha a également appris de ses erreurs passées !
Au commencement de ma lecture, j'ai sans doute trouvé qu'il y avait une grande similitude avec l'histoire du vétérinaire (cf. Tome 2 : Remède de cheval). Ce sont en effet toujours les mêmes ficelles, les mêmes situations incongrues qui alimentent le quotidien d'Agatha Raisin. Les personnages sont tous interchangeables, Tristan Delon, Paul Bladen, James Lacey, John Armitage... bref, c'est de bonne guerre, du moment que l'humour est sauf, tout va bien !
Cette série de MC Beaton est du divertissement pur et dur. Je suis bonne cliente, car elle me fait passer un bon moment. Et la version audio, lue par Françoise Carrière, est également réjouissante ! Rendez-vous est d'ailleurs pris pour fin novembre et la parution du 14ème tome : Gare aux fantômes !

©2018 Albin Michel. Traduction de Françoise du Sorbier (P)2018 Audible Studios

 

06/08/18

Crime et déluge (Agatha Raisin enquête 12) de M.C. Beaton

Crime et délugeLa situation maritale de notre héroïne est au point mort et la météo fait grise mine ! Pauvre Agatha. Pour fuir le déluge anglais, elle se rend en vacances sur l'île Robinson - coupée de tout - et rentre à Carsely avec les cellules grises en ébullition ! Nouveau meurtre, nouvelle enquête, nouveau voisin... Bref, pour Agatha la vie reprend un cours rock-n-roll : idéal pour oublier ses déboires ! C'est ainsi qu'entre en scène le nouveau personnage de John Armitage : célèbre écrivain de romans policiers, le type est sexy et divorcé. Encore un prétendant pour faire tourner la tête de notre Agatha ? Mrs Bloxby s'en inquiète et ne détrompe guère son amie qui s'imagine un rustre barbu, accessoirement vendeur de bible ! Mais Agatha a mieux à faire. Suite à la découverte du corps d'une jolie jeune fille en robe de mariée, son corps flottant sur la rivière en crue, elle se grime en journaliste de la BBC, avec la complicité de Roy Silver, et tente de doubler la police. Sir Charles Fraith fait également un comeback retentissant, après des noces expéditives à Paris ! Yes, my dear.

C'est peu de dire que cet épisode relance la série par de nouvelles péripéties. Résultat, la lecture papillonne allègrement - c'est gai, frais, pimpant. On se délecte toujours à l'écoute de Françoise Carrière, interprète inénarrable des aventures cocasses de notre détective en talons aiguille et au brushing impeccable. La suite est déjà annoncée pour cet automne (cf. Chantage au presbytère & Gare aux fantômes)...

©2018 Albin Michel. Traduction : Sophie Alibert (P)2018 Audible Studios


18/07/18

Agatha Raisin enquête #11 : L'Enfer de l'amour, de M.C. Beaton

L'Enfer de l'amour

Agatha Raisin a enfin la bague au doigt mais un mari beaucoup trop distant à son goût, ce qui ne manque pas de créer une vive tension au sein du foyer. Agatha réclame de l'amour, de la tendresse, du rêve éveillé... À la place, le couple se déchire pour des broutilles. Au final, chacun reste chez soi, dans son cottage, scrutant les faits et gestes de l'autre, au risque de tirer des conclusions hâtives quand les rivaux pointent leur bout du nez. Ainsi, Charles Fraith toque à la porte de sa vieille copine ou Melissa Sheppard s'affiche au pub avec James... et déjà le village murmure la fin d'une idylle à peine éclose. Pire ! la maison de Charles est mystérieusement saccagée, l'homme est porté disparu et son ancienne maîtresse assassinée. Pour disculper ce mari volage et ingrat, Agatha part de nouveau en campagne en quête de vérité.

MC Beaton a sans doute voulu faire plaisir à son héroïne, en lui concédant des épousailles avec l'objet de son obsession, mais... mais... rien ne colle ! rien ne va ! Je n'en peux plus du caractère irascible de l'individu (même si une étonnante révélation expliquerait son attitude). Quelques facilités interviennent dans la résolution de l'énigme - pas bien grave - car on se console grandement à accompagner Agatha et son aristocrate fétiche dans une enquête entraînante ! C'est toujours un régal à suivre. Et une histoire agréable à écouter les doigts de pied en éventail, avec une Françoise Carrière égale à elle-même (humour et bonne humeur parfaitement communicatifs).

©2018 Albin Michel. Traduit par Marina Boraso (P)2018 Audible Studios

Image associée

Rediffusion sur France 3 de la saison 1

 

06/05/18

Panique au manoir (Agatha Raisin enquête 10), de M.C. Beaton

Panique au manoir Agatha Raisin enquête 10Désirant vérifier les dires d'une voyante, Agatha Raisin part s'installer dans le Norfolk pour y rencontrer l'âme sœur. Enfin l'occasion d'enterrer ses rêves d'idylle avec James Lacey ?
Or, l'ambiance à Fryfam n'est pas à la hauteur des attentes. Aucune chaleur. Une hospitalité déplorable. La météo aussi fait grise mine. En bref, le séjour d'Agatha vire à la déconfiture.
Pour se consoler, elle décide d'écrire un roman policier... Panique au manoir ! Elle s'inspire ainsi de sa récente rencontre avec le couple Trumpington-James, avec qui elle a pris le thé en pinçant le nez, et jette sur le papier toutes ses rancœurs enfouies.
Fait non surprenant, un meurtre improbable survient dans cette paisible bourgade. Pour le coup, le fameux manuscrit d'Agatha pèse lourd dans la balance et place encore notre héroïne dans le viseur de la police. Affolée, elle appelle sir Charles Fraith à la rescousse !

Ce qui est sûr avec cette série de MC Beaton, c'est que les tomes défilent mais mon enthousiasme ne s'émousse guère. Cette comédie policière fait toujours preuve de charme et d'humour à travers des enquêtes ordinaires et néanmoins distrayantes.
Agatha Raisin est éclatante de mauvaise foi. Son duo avec Charles est impayable - dommage que l'ombre de James plane de façon pesante et tragique. Et je ne vous parle pas des cinq dernières minutes du roman... Crise de nerfs assurée.
Rendez-vous est déjà pris pour le mois de juin, avec la parution des deux nouveaux épisodes (L'enfer de l'amour #11 & Crime et déluge #12). 
Elvis has left the building !

©2000 / 2018 M. C. Beaton / Éditions Albin Michel. Traduit de l'anglais par Françoise Du Sorbier

(P)2018 Audible Studios. Texte lu par Françoise Carrière (durée : 5h 40)

Série : Agatha Raisin enquête, livre audio 10

 Bravo Françoise Carrière pour votre assiduité et votre dynamisme enjoué dans chacune de vos lectures ! C'est un régal. ☺

 

20/04/18

Sale temps pour les sorcières (Agatha Raisin enquête 9) de M. C. Beaton

Agatha Raisin sale temps pour les sorcièresLes tomes s'enchaînent, comme les déboires, pour Agatha Raisin !
Après les émotions fortes subies dans Coiffeur pour dames, Agatha est partie se consoler dans un hôtel de bord de mer, à Wyckhadden, où elle trompe son ennui en se joignant à une bande de retraités fondus de Scrabble. En discutant ci et là de ses problèmes capillaires, elle se voit conseiller de consulter la sorcière locale, Francie Juddle, dont la réputation n'est plus à faire en matière de décoctions miraculeuses.
Agatha est excitée et ne résiste pas à la tentation en achetant un philtre d'amour ! Ses pensées volent toujours vers James Lacey... soupirs, soupirs... seulement notre anglaise vient de rencontrer un inspecteur de police, Jimmy Jessop, loin d'être insensible à son charme. Partout où Mrs Raisin passe, les cœurs battent la chamade et les victimes se comptent à la pelle.
En effet, alors que la petite ville de Wyckhadden ronronnait paisiblement dans son coin, l'arrivée de notre détective amateur va semer la zizanie. Seuls ses nouveaux amis du Garden Hotel restent imperturbables et ne dérogent nullement à leurs rituels - repas, promenade, bal sur la jetée et jeux de société.
Ce 9ème épisode est absolument sensationnel et figure parmi mes préférés de la série ! Le changement de décor ne pénalise en rien la bonne ambiance (pourtant, j'adore Carsely & le charme des Cotswolds), les personnages sont aussi facétieux et Agatha ne cesse d'être surprenante.
Ses péripéties sont toujours piquantes - entre sa quête d'amour et son besoin de fourrer son nez dans les affaires des autres. En bref, on ne s'ennuie pas un instant. C'est une lecture pleine de peps et de sourires. Une série divertissante & un rendez-vous (pour moi) incontournable. 

©1999 / 2018 M. C. Beaton / Éditions Albin Michel. Traduit de l'anglais par Amélie Juste-Thomas
Original Title : Agatha Raisin and the Witch of Wyckhadden

(P)2018 Audible Studios. Texte lu par Françoise Carrière (durée : 6h env.)

Série : Agatha Raisin enquête, livre audio 9

 

18/12/17

Agatha Raisin enquête #8: Coiffeur pour dames, de M. C. Beaton

Coiffeur pour dames Audible

Préoccupée par ses récents déboires sentimentaux, Agatha n'a plus le temps de se consacrer à sa petite personne. C'est donc avec horreur qu'elle découvre de fins cheveux blancs parsemés dans son noir de jais. Mrs Bloxby lui recommande donc l'adresse d'un coiffeur à Evesham - un certain Mr John - qui serait un vrai magicien. Agatha fait ainsi la rencontre d'un homme séduisant, pas avare en compliments, de quoi mettre un peu de baume à son cœur rabougri. Elle accepte ainsi de sortir avec lui, mais se retrouve bien vite en délicate posture, car notre séducteur impénitent va succomber sous ses yeux à un empoisonnement ! La malédiction plane sur notre chère Agatha. La voici de nouveau confrontée à une enquête rocambolesque en compagnie de l'indécrottable sir Charles Fraith - exit James Lacey ? C'est tout un programme, et quel plaisir de partir à l'aventure dans la verte campagne anglaise. Agatha est une héroïne casse-cou et casse-pied, pas très vernie en amour, mais je dois admettre que le couple formé avec Charles est franchement hilarant. Le type est odieux, opportuniste, pingre, etc. Il ne s'en cache pas, d'ailleurs Agatha en a parfaitement conscience et n'hésite pas à épingler ses nombreux défauts, mais le duo fait mouche. La présence de Charles vient, certes, soulager la défection honteuse du voisin - le sort en est jeté. Et au diable les miettes de languissement de notre Agatha ! Je prends un plaisir sadique à suivre l'ironie de la situation, car jusqu'au bout de la lecture, notre aristocrate n'hésite pas à mettre les pieds dans le plat ! ☺

La série poursuit son bonhomme de chemin, sans surprise, sans déconvenue. N'espérez aucune esbroufe, l'affaire est entendue. Toujours la même intrigue, toujours les mêmes personnages, toujours les mêmes réactions. Le mode opératoire est récurrent. On passe néanmoins un très bon moment dans les Cotswolds, au rythme des enquêtes farfelues de miss Agatha Raisin. C'est léger et distrayant, à écouter en exclusivité sur Audible, avec une Françoise Carrière qui pimente de saveur aigre-douce ce thé noir parfumé aux épices. Délicieux.

>> Ce livre audio en version intégrale est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

Texte lu par Françoise Carrière (durée : 5h 27)

©2017 Albin Michel. Traduit de l'anglais par Marina Boraso (P)2017 Audible Studios

 

07/11/17

Agatha Raisin enquête #7: À la claire fontaine, de M. C. Beaton

À la claire fontaine

À Ancombe, village voisin de Carsely, les passions se déchaînent autour d'une source d'eau douce qu'une société chercherait à exploiter au grand dam des autochtones. Peu soucieuse des tensions, Agatha Raisin accepte le poste d'attachée commerciale de l'entreprise conspuée. Et tombe sous le charme de son président, le jeune et fringant Guy Freemont, malgré les ricanements désobligeants sur la différence d'âge. Inutile de préciser combien Agatha se sent seule et délaissée face à l'indifférence de James Lacey. Ce dernier est enfermé chez lui, n'a plus de temps à lui consacrer, se montre froid et distant, vraiment pas cool. Son attitude frise l'insulte et la goujaterie. Je soutiens fermement Agatha dans son désir d'oublier son désespoir dans les bras de son toy-boy ! Au diable, James... D'ailleurs, même leur tandem d'enquêteurs est rompu et c'est avec Roy Silver qu'elle choisit de jouer les fouineuses après qu'un nouveau drame est venu perturber la tranquillité de la campagne anglaise. Ceci dit, James n'a pas dit son dernier mot et trace sa route en parallèle, non sans manifester sa désapprobation et ses sautes d'humeur. Better luck next time, James. 

Tome après tome, cette série me régale et ne me déçoit pas. Elle possède un charme tourbillonnant qui est aussi l'assurance de bonnes heures agréables à passer en compagnie de notre Miss Marple version rock. C'est délicieusement loufoque et déjanté. Sentimentalement, notre héroïne a encore du chemin à parcourir et demeure incurablement inconstante. Croisons les doigts pour que sa sage décision finale tienne la distance ! ☺

>> Ce livre audio est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2017 Albin Michel. Traduit de l'anglais par Françoise du Sorbier (P)2017 Audible Studios. Texte lu par Françoise Carrière

 Go Agatha ! ♥