11/10/13

Marathon de lecture d’Halloween : Samedi 12 et dimanche 13 octobre

orchestré par Lou, Hilde et Karine,

nous y participons joyeusement la journée du samedi, de 10 h à 22 h, et nous rendrons compte de cette folle aventure ICI !

happy weekend !

Posté par clarabel76 à 20:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


31/10/08

^ This is Halloween ^

« Foutaise ! Ces personnages ébouriffés perchés sur des balais avec des verrues sur le nez ? Est-ce qu'on ressemble à ça de nos jours ? Est-ce qu'on a envie que tout le monde rie de nous ? Plus personne ne sait qu'on existe, ni à quoi on ressemble. Cette fête d'Halloween est une insulte aux sorcières modernes ! »

 

**********

Branle-bas de combat chez les sorcières ! Elles sont en colère, remontées contre les humains qui ne les craignent plus. Elle sont devenues un mythe ou une image de pacotille exploitée à l'occasion de la fête d'Halloween. Elles étaient redoutées, maintenant ce sont les humains eux-mêmes qui ont endossé ce rôle effrayant. Les informations déversent leurs exploits en un flot de sang, dévastation, guerre, mort et désolation.

Fille-de-Fer convoque ses camarades et met en place une manifestation de protestation. Une ligue de sorcières en colère, vous connaissez ? Cela fait rire les passants, et cela fait bouillir le sang des sorcières. Leur courroux est terrible. Mais elles réalisent ensuite qu'elles n'optent pas pour la meilleure attaque. Au contraire, il faudrait s'en prendre directement à l'origine du mal et capturer tous les dictateurs, tortionnaires, pédophiles, dealers et autres responsables des horreurs qui font trembler les humains.

Ainsi, plus de concurrence et les sorcières peuvent reprendre leurs attributions : faire peur et être redoutées pour ce qu'elles sont - des sorcières !!!!!!!

51QZNouKT4L__SS500_

Un conte résolument moderne, qui revisite le mythe de la sorcière.
C'est affreux, raconté avec force détails et descriptions dégoûtantes. Le culot est tout aussi monstrueux (Crabe-Tambouille pète d'indignation tandis que Pustule-Bubon urine un peu d'acide, Chauffe-Conduit et Brûle-Pourpoint montrent leurs fesses aux étoiles!).
Mais le portrait des sorcières est drôle, plein d'invention. L'histoire démontre la violence de notre société et on en vient à regretter les histoires d'antan où seules les bonnes vieilles sorcières terrorisaient la planète entière !

Sorcières en colère
Par Hélène Vignal
Illustrations de Diego Fermin

Ed. du rouergue, coll. ZigZag - 144 pages - 7,50€ 

**********

Place à un incontournable, maintenant : la Sorcière Camomille !

Lors d'une visite à la librairie, les trois petites soeurs mettent un peu les rayons en vrac avant de découvrir le journal intime de la Sorcière Camomille. Cette dernière apparaît soudain par la magie d'une baguette et les gronde. Il ne faut pas maltraiter les livres. Au lieu de les dénoncer, elle accepte de tout ranger à leur place si les chipies s'engagent à remettre en état son journal.

Ainsi s'ouvre ce journal, comme neuf, qui nous raconte la naissance, le mariage, les vacances et le Noël de la célébrissime Sorcière Camomille.

51_Ss4ZogfL__SS500_

C'est une véritable institution, cette Camomille, avec son chapeau pointu, son foulard mauve, ses lunettes, son nez crochu, sa robe noire et son hibou nommé Gros-Yeux ! On ne s'ennuie jamais avec elle. Toutes ses anecdotes frisent le ridicule, mais l'humour est sauf.
Ici, les trois petites soeurs ne sont que les lectrices, de loin, des aventures de notre sorcière et apparaissent en coin de page. Et en fait la couverture de cet album est rose !

Le Journal secret de la Sorcière Camomille, lu par les Trois Petites Soeurs
Par Enric Larreula
Illustrations de Roser Capdevila

Le Sorbier - 165 pages - 12€

**********

Sortilèges, d'Emily Gravett :

Ou l'histoire d'un crapaud vert qui souhaitait devenir prince charmant.

41igxGAZNXL__SS500_

Album riche en surprises et autres découpages.
C'est l'histoire d'un conte de fées qu'on prend à rebrousse-poil. Il est souvent dit que tout vilain crapaud cache un beau prince charmant et que le baiser d'une princesse réveille à la vie... oui mais voilà, Emily Gravett a décidé d'ajouter des effets secondaires à la potion magique.
Jolie histoire, étonnante comme toujours.
L'album gagne souvent en curiosité par la magie de l'imagination de son auteur, on n'est jamais à bout des surprises !

Par Emily Gravett

Kaleidoscope / 15€

**********

Et pour les amateurs du génial Miyazaki : Kiki la petite sorcière !!!

 

 

Vive et pétillante, Kiki est une petite fille de 13 ans qui décide de quitter ses parents pour accomplir sa destinée : devenir sorcière, comme le veut la tradition. Elle s'envole donc avec son chat Jiji pour une sympathique petite ville côtière du sud, où Osono, une gentille boulangère, lui propose un emploi de livreuse...

Voyez ce film comme un poème, tout simplement drôle, beau et touchant !

**********

« Il avait déjà oublié qu'aujourd'hui, c'était la nuit d'Halloween. A l'origine, cette fête païenne celtique invitait les gens à se tenir sur leurs gardes car, la veille de la Toussaint, fantômes et autres esprits errants revenaient sur Terre régler leurs comptes avec les vivants. Mais désormais, Halloween n'était plus qu'une vaste foire aux monstres et aux dollars. »

in Noir Américain, Armand Cabasson

halloween

30/10/07

La funeste nuit ... que voilà !

Demain soir (mercredi 31 octobre), en plus de la collecte des bonbons, il faudra allumer la lanterne sur le chassis de la fenêtre (en gros, une bougie dans une citrouille ... en céramique !) pour chasser les mauvais esprits, nous dit-on, les sorciers étant fort attendus pour hanter les rues de notre petit village.

Il y a plusieurs façons d'envisager cette terrible soirée, en protégeant son cocon : subir ou parer les ensorcellements. Notre arme à nous ? Evidemment, les livres !!!!  ;o)

Voici donc plusieurs lectures (un chouia) frissonnantes à vous suggérer. Pour commencer, l'incontournable, l'indispensable ...

funeste_nuit_d_ernest

Ernest dort pour la première fois dans la maison de son grand-père, qu’il n’a jamais connu et dont il porte le prénom, héritage qu’il trouve plutôt lourd à porter. Dans la nuit, un mignon feu follet vient le tirer de son lit pour lui demander de l'aide - à savoir : récupérer sa précieuse médaille, chipée par Vladimir le vampire, souverain d'un monde de mort-vivants ! Rêve ou cauchemar, Ernest ne va pas jouer les gros bras mais plutôt activer ses méninges pour moucher l'horrible Vlad. Ambiance outre-tombe et humour noir garantis ! Superbes illustrations léchées, une atmosphère très tim-burtonienne et au final on sort de ce livre avec un sourire béat. Même pas eu peur, se dit-on, car l'élégance et le raffinement sont les maîtres mots de cet album somptueux !

Et j'en profite pour lancer un bon clin d'oeil à travers la toile pour Gawou, encore et toujours responsable de ce que vous pensez bien ...

La funeste nuit d'Ernest - Benjamin Lacombe & Sébastien Perez - Editions Sarbacane.  16.00 €

Nous parlions de sorciers et j'ai très envie de présenter Fulberte, une sorcière triste à mourir et qui pleure depuis des mois dans son lit parce qu'elle est toute seule, dans son grand manoir au coeur le plus obscur d'une forêt effrayante...

marabout_et_bout_de_sorciere

Et puis un jour, arrive un marabout d'Afrique venu chercher dans cette demeure une "fameuse fée" (pour l'épouser, point trop en dire, mais bon ! ... ). Et Fulberte, émoustillée, titillée, amusée et intriguée, va lui sortir le grand jeu et lui faire la démonstration du vol de balai ... un peu loupée ! Et qui chatouille bien, séduit bien ! (proverbe de moi) Nos deux amis vont tomber dans les bras l'un de l'autre et nous offrent une tendre, une belle, une originale histoire d'amour qui revisite les clichés.

Et c'est pour moi l'occasion de féliciter Véronique Massenot (ici, l'auteur) qu'on peut retrouver sur son blog Correspondances avec grand plaisir ! ! !

Marabout et bout de sorcière - Véronique Massenot & Muriel Kerba - Editions Gautier Languereau. Disponible dans la nouvelle collection Les Petits Gautier pour le prix de 5.20 €  !

Et hop ! n'abandonnons pas le balai trop vite !

le_balai_magique

Les balais des sorcières ne durent pas éternellement. Même les meilleurs d'entre eux, un jour ou l'autre, finissent par perdre leur pouvoir et ne peuvent plus voler… Ainsi, une sorcière, blessée après sa panne de balai, trouve refuge chez une fermière Minna Shaw qui est veuve. Et pour la remercier, elle lui laisse son balai et s'évapore dans les airs. Or, Minna va bientôt découvrir que le balai a conservé quelques pouvoirs magiques qui vont interloquer ses voisins, attiser leur jalousie, la méfiance et donc la méchanceté. La fin de cette histoire est étonnante !

Je ne sais pas vous, mais moi j'ai un gros faible pour Chris Van Allsburg. J'aime son univers, les illustrations en noir et blanc, les grandes pages qui forcent à réfléchir. "Mon objectif ", dit Chris Van Allsburg, "est d'obliger le lecteur à réfléchir, et même à travailler, comme devant un puzzle ou une énigme. Mes histoires ne sont pas de celles où tout est dit et où, à la fin, tout s'éclaircit gentiment."

Reconnaissons que c'est exactement l'objectif atteint !

Le balai magique - Chris Van Allsburg - Ecole des Loisirs.  Traduit par Agnès Desarthe.  13.00 € 

Et je poursuis la pêche aux sensations fortes ...

apprenti_epouvanteur_1

Si vous ne connaissiez pas encore la trilogie de Joseph Delaney, n'hésitez pas à vous y ronger les ongles ! De quoi se faire du mauvais sang, le temps d'une belle nuit blanche et vous découvrirez l'histoire de Thomas, le septième fils d'un septième fils, qui possède les qualités requises pour devenir l'apprenti de l'Epouvanteur. C'est une aubaine, car il n'est pas attiré par la vie de fermier. Il possède un don particulier pour voir et entendre ce que le commun des mortels ne perçoit pas. Il débute sa formation chez l'Epouvanteur, qui le teste la première nuit en l'enfermant dans une maison hantée. Pour l'heure je n'ai lu que le premier tome mais j'ai suffisamment été séduite pour me lancer dans la suite des aventures ! L'ambiance est froide, austère, un rien glaciale et inquiétante ... Que les âmes sensibles se rassurent, le ton demeure politiquement correct !

Les trois tomes sont disponibles chez Bayard jeunesse -  11.90 € le volume. 

A cet éventail de suggestions, je pourrais l'étendre davantage en citant d'autres références :

  • La trilogie de Bartiméus, de Jonathan Stroud

  • Sorcière blanche, d'Anne Marie Desplat-Duc

  • Sacrées sorcières, de Roald Dahl

  • Journal d'une sorcière & Vies de sorcières, de Celia Rees

  • La Malédiction d'Old Haven, de Fabrice Colin

  • Le fantôme de l'immeuble, de Melvin Burgess

  • Les contes de la rue Broca, de Pierre Gripari

  • Sorcier ! , de Moka

J'en parlerai bien vite des uns et des autres. Mais pour l'heure ...

J'attends vos propositions !

have_you_seen

... Harry P. For Always & Ever ! ! !  :))) 

Edit du 31 / 10 :  Et hop, une autre petite suggestion ... sortileges

Quatrième de couverture
Accroître son bien-être. Rencontrer l'amour. Séduire et garder l'être aimé. Obtenir gloire et fortune. Favoriser les voyages et les découvertes. Attirer la chance.
Découvrez 42 charmes originaires du monde entier. En fin d'ouvrage 3 charmes sous pages scellées, à n'utiliser qu'en cas d'extrême nécessité... !

Un bouquin à conseiller à toutes les apprenties sorcières !!!!

Sortilèges - Nicola de Pulford - Solar. 13.95 €

18/10/07

Sombres citrouilles - Malika Ferdjoukh

sombres_citrouilles« Sombres citrouilles » est le roman de Malika Ferdjoukh paru peu avant la série des Quatre Soeurs, et au début il me semblait retrouver quelques points de repères, quelques pistes pour lancer la tétrade et le succès qu'on lui connaît ...
Bref, « Sombres citrouilles » se passe la journée du 31 Octobre dans une grande et vieille maison bourgeoise, La Collinière, où la famille Coudrier célèbre l'anniversaire de Papigrand, le patriarche. C'est aussi le rendez-vous hebdomadaire au cimetière depuis le décès brutal du fils aîné, Dimitri, noyé en pleine mer. Un drame pour Mamigrand !
Mais l'histoire commence dans le potager quand les enfants découvrent le corps sans vie d'un homme qu'ils ne connaissent pas. Le soupçons grapillent les esprits, les spéculations les plus folles les gagnent car ils ont tous vu ou entendu un truc suspect pour accuser un membre de la famille !
Alors il faut que la journée se passe sans heurts, qu'on cache le cadavre et qu'on y revienne plus tard. Demain, par exemple. Mais c'est difficile de maintenir le secret, de ne pas éveiller les soupçons, de fureter et de chercher des indices pour connaître QUI est le coupable !
L'histoire est racontée tour à tour par les personnages principaux, en de brefs paragraphes, mais les enfants ont le plus souvent la parole : Hermes, 13 ans 1/2, les jumelles Violette et Annette, Colin-Six Ans, et Madeleine, 15 ans. L'aventure est vécue de manière assez fantaisiste, plutôt légère, aidée de cette plume toute fraîche de Malika Ferdjoukh. Malgré le drame, l'intrigue est bien tournée, quelques perches sont tendues mais le roman est formidablement bien maîtrisé.
Et puis, le clash, en fin de parcours, avec la découverte d'une lettre. D'un coup, d'un seul, l'ambiance devient horrible, sombre, abominable, complètement en décalage avec la lecture générale. Personnellement j'ai été destabilisée, un peu décontenancée et j'ai apprécié moyennement ce gong final.
Cependant, cela n'alterne pas mon bonheur de lecture et je conseille de lire ce livre sans hésiter !

L'Ecole des Loisirs, coll. Medium - 222 pages.   8.50 €

Posté par clarabel76 à 08:00:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,