30/07/20

Oxygène, de M. J. Arlidge

Oygene MJ ArlidgeJamais je n'aurais parié là-dessus, surtout après mon sentiment mi-figue mi-raisin inspiré par ma lecture d'Am Stram Gram ! J'avais trouvé l'univers tellement glauque avec une enquêtrice borderline... disons que j'étais perplexe.

Et puis le hasard a fait que j'ai eu l'occasion d'écouter ce cinquième tome (oui c'est mal d'avoir zappé les précédents épisodes - tant de détails m'ont sans doute échappé !). Sauf que j'ai été littéralement happée par l'histoire : un meurtre dans le milieu BDSM et une victime qui n'est pas étrangère au commandant Helen Grace. Ça vous chatouille une héroïne, n'est-ce pas ?

Cependant, elle n'en touche pas un mot à son équipe. Ne dit rien de ses accointances, de ses penchants, de ses parties fines. Un mensonge qui la met extrêmement mal à l'aise et qui fait dire à ses collègues qu'elle est plus irritable que jamais. La tension aussi est palpable entre Charlie Brooks et Joanne Sanderson... deux jeunes femmes qui trépignent pour obtenir les faveurs du chef ou grappiller les lauriers de la gloire. Une journaliste n'en loupe pas une miette et n'hésite pas à exploiter leurs failles pour son compte personnel.

La lecture est redoutable : c'est court, on ne s'ennuie pas, le rythme est intense et la narration ouvre le champ des possibles car elle se focalise sur plusieurs personnages. C'est bien joué de la part de l'auteur qui nous mène par le bout du nez et qui le fait vraiment bien car le dénouement est terrible ! En plus de m'avoir réconciliée avec cette série, il m'a également donné envie de lire de suite À cache-cache.

N.B. aux éditeurs : ce serait sympa de produire la version audio dans l'ordre des titres parus. Après le tome 1, on passe direct au cinquième... genre : débrouille-toi lecteur et ne cherche pas à comprendre. Moi je dis que ce n'est pas cool !

©2019 / 2020 Éditions Les Escales. Titre original : Little Boy Blue. Traduit par Séverine Quelet (P)2020 Lizzie

Très bonne lecture de Valérie Muzzi ! Efficacité, rythme, suspense... on mord à l'hameçon et le temps passe vraiment très vite.

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


21/07/20

Rendez-vous avec le Mystère (Les détectives du Yorkshire #3), par Julia Chapman

Rendez-vous avec le MystèreEncore une lecture réjouissante qui se lit sur un rythme peinard et pour le plaisir de renouer avec des personnages qu'on ne présente plus et une enquête de routine : Samson et Delilah doivent retrouver un certificat de décès pour une affaire d'héritage, sauf qu'il n'existe aucune trace du papier !

S'ajoutent les préoccupations usuelles pour l'un et l'autre - Delilah doit renflouer la trésorerie de son agence de rencontres au plus vite sous peine de banqueroute, tandis que Samson appréhende sa mise à pied (imminente) avec scandale à la clef car les habitants de Bruncliffe ignorent tout de ses déboires. Résultat, le duo piétine à force de cachotteries. Elle pressent qu'il n'est pas digne de confiance et lui veut la préserver pour ne plus qu'elle souffre comme avec son ex (qui la harcèle pour la garde du chien). Ça toupine, ça toupine... à tort ! Leur tandem est tellement plus efficace quand leur camaraderie est franche, spontanée et sans malentendu. Au diable les frissons amoureux... pas besoin !

Sinon c'est un troisième tome correct (on ne se fait pas de nœud au cerveau avec l'enquête en cours) et on passe un très bon moment dans le Yorkshire en attendant les prochains épisodes. L'épilogue est ouvert, la menace gronde pour Samson.

©2018 Titre original : "Date with mystery" / Traduit par Viviane Mikhalkov et Dominique Haas pour les éditions Robert Laffont (P)2020 Lizzie

EXCELLENTE VERSION AUDIO ! Odile Cohen est PARFAITE ! Bravo.

⭐⭐⭐⭐ 

16/07/20

Un assassin parmi nous, de Shari Lapena

Un assassin parmi nous LizzieJ'ai vraisemblablement eu trop d'attentes envers ce nouveau roman de Shari Lapena puisqu'au final la lecture m'est apparue assez convenue.

On retrouve pourtant les ingrédients croustillants à la Agatha Christie avec une ambiance en huis clos dans un hôtel isolé au beau milieu d'une forêt et par une météo hivernale proche de la fin du monde (tempête de neige, coupure d'électricité, routes barrées...). Une brochette de personnages est bloquée dans ce cadre enchanteur qui devient hélas le théâtre de crimes en série.

Une partie de poker menteur s'engage alors entre le couple usé par vingt années de mariage, les deux amies de longue date, les fiancés comblés de bonheur, l'avocat saturé par le boulot ou l'écrivain en panne d'inspiration... L'hôtelier et son fils sont chargés de subvenir à leurs besoins et de tuer le temps avant de reprendre contact avec la civilisation.

Tout ce temps durant, l'assassin va également passer à l'acte et sévir en beauté !

Le plus cruel, pour moi, c'est d'avoir choisi de laisser le premier corps en vrac au pied de l'escalier jusqu'à l'arrivée des secours quarante-huit heures plus tard. Eh oui... c'est assez immonde. De quoi rendre les convives zinzins et vulnérables.

Sinon, grosso modo, le roman n'est pas foncièrement haletant à parcourir. Je suis arrivée au dénouement sans hausser un sourcil. Il me semble surtout que le roman dresse un autre plan, comme une volonté de fignoler les portraits des uns et des autres, de créer une tension psychologique et de planter un décor de rêve qui vire au cauchemar.

Point fort sur l'emballage mais le contenu est somme toute plus classique. L'intrigue se dénoue au terme de turpitudes gentillettes. La lecture est bien distrayante mais n'a pas été pour moi implacable ou bluffante. 

©2020 Presses de la Cité, traduit par Céline Cruickshanks. Titre original : "An Unwanted Guest". Cet ouvrage a paru en 2019 aux éditions France Loisirs  (P)2020 Lizzie

Excellente lecture de Marie-Eve Dufresne - une habituée des livres audio - dont j'apprécie le travail et la justesse de ton en applaudissant des deux mains ! Quel véritable plaisir de plonger dans un univers en suivant son tempo... c'était parfait à écouter.

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10/07/20

Malgré nous, de Claire Norton

Malgré nousThéo et ses meilleurs amis se connaissent depuis l'enfance. Soudés suite à une terrible épreuve survenue durant leur colonie de vacances, ils ont noué une alliance sacrée qu'ils pensent indestructible.
Aussi, lorsque Théo adulte sombre dans une sévère dépression, tous s'inquiètent et redoutent le pire. Sa compagne est au bout du rouleau et hésite à s'absenter du foyer alors qu'elle est appelée au Brésil pour son boulot. Tous l'encouragent néanmoins à partir car ils vont veiller sur Théo et leur fille. Mais au retour, l'avion où se trouve la jeune femme se crashe en pleine mer.
Craignant l'impact de cette nouvelle sur Théo, ses amis lui avouent alors ce que sa compagne lui cachait depuis quelques temps. Entre colère, incompréhension, choc et désespoir, la réaction de Théo ne se fait pas attendre.

Ça a aussi été pour moi le point de bascule parce que je m'ennuyais fermement jusqu'à présent : j'étais agacée par le personnage de Théo, beaucoup trop caractériel, égocentrique et tourmenté. Pff. Après l'accident, l'histoire prend donc un nouveau tournant qui devient plus croustillant : révélations inquiétantes, rebondissements et intensité dramatique... Les amateurs de Harlan Coben & Guillaume Musso apprécieront (je ne sais pas pourquoi mais je trouve que ça y ressemble pas mal).
Globalement j'ai adhéré au scénario intermédiaire (moins à la conclusion peu convaincante). Quand on ne se sent pas trop en phase avec les personnages, leurs excuses vaseuses et qu'on n'est pas touché comme il aurait fallu par les confidences ou le poids des sacrifices... mince. Suis complètement passée à côté !
Ça reste toutefois une bonne lecture, distrayante et riche en émotions. Peut-être trop inégale pour moi, mais je ne regrette nullement l'expérience (audio).

©2019 Éditions Robert Laffont (P)2020 Lizzie

 

Posté par clarabel76 à 15:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08/07/20

D'ici là, porte-toi bien : de Carène Ponte

D'ici là porte-toi bienCarène Ponte nous raconte un bref séjour dans un hôtel de luxe, la semaine de son inauguration, avec une petite brochette de personnages venus là dans un but précis.

Il y a la vieille dame désemparée par le mal qui la ronge, sa femme de chambre - une jeune maman célibataire - qui bosse comme une dingue pour assurer un bel avenir à son fils, la working-girl infatigable mais contrainte de lever le pied car elle a oublié l'essentiel, la jeune femme humiliée par son mec devant l'autel, l'épouse trompée qui ronge son amertume ou celle qui désire tellement être mère qu'elle met son couple en péril...

Il y a donc des passages frivoles (les lettres d'amour envoyées par un admirateur anonyme ; les séances de détente autour d'un film ou de cocktails) qui viennent côtoyer des passages plus graves (la détresse, la maladie, le harcèlement).

Mais entre ruptures et secondes chances, finalement ce roman fait surtout parler la vie, les rencontres providentielles, l'entraide et l'amitié. Ça donne un mélange de fraîcheur et de désinvolture avec une fin hélas trop lisse et mielleuse... que voulez-vous : j'attends de la dérision et puis paf ! ça dégouline de bons sentiments.

Au final, nous avons une lecture simple et ordinaire, qui s'écoute sans déplaisir (format audio). Elle ne laissera certainement aucune trace (la lecture s'évapore aussitôt la dernière note tombée) mais elle a su planter sa petite graine durant ce mois de juillet synonyme de repos & relâchement. Un programme opportun, donc.

©2019 Éditions Michel Lafon (P)2020 Lizzie

Une performance audio très agréable : troix voix pour incarner des hommes et des femmes qui perdent pied mais se raccrochent aux branches en attendant des jours meilleurs ! Une lecture touchante.

 


29/06/20

La mort leur va si bien (Roy Grace #2), de Peter James

La mort leur va si bienDeuxième titre de la série Roy Grace qui ne m'inspire pas grand-chose... ni plus ni moins.

C'est bien tourné, action et rythme, suspense et rebondissements, bons personnages, Brighton en toile de fond et un fil rouge pas piqué des gaufrettes, non vraiment c'est pas mal et ça se lit vite, ponctué de scènes riches en descriptions bien sanglantes, avec un supplément de sensualité, servez-vous, c'est gratuit !

Sympa, donc mais pas indispensable non plus.

Le truc, c'est que je voudrais savoir pourquoi Sandy a disparu et ce qu'elle est devenue ! Le soir de ses trente ans, la belle s'est volatilisée dans la nature. Son homme n'a rien vu venir (eh oui, il est policier). Il a également confié son désespoir à une kyrielle de voyants et autres extralucides prompts à éclairer sa lanterne. Tous ont fait chou blanc.

Le pauvre gars devient fou. Et on le comprend ! D'ailleurs, pour la première fois, l'époux éploré succombe au chant des sirènes - une légiste sexy en diable, qui cache bien son jeu. Imaginez le retour de Madame ? ... sacré micmac en perspective. En attendant, le mystère reste entier.

Lira... lira pas la suite ? Tel est mon dilemme. 

Sinon, pour ceux que ça intéresse, c'est l'histoire d'un type qui trouve un CD dans le train et qui aurait tout gagné à le laisser sur la banquette, car son petit monde va basculer en enfer ! ...

©2006 Pocket, pour la traduction française (P)2018 Lizzie

⭐⭐⭐

22/06/20

Au-delà de l'horizon et autres nouvelles, de Franck Thilliez

Au-delà de l'horizon et autres nouvellesMerci Franck d'avoir bouclé cette lecture sur une histoire de virus qui se propage à bord d'un paquebot en ne comptant plus ses victimes... on n'aurait pu rêver mieux pour envisager un peu de sérénité au moment de vous quitter ! Trop sympa, vraiment.
Sinon, le reste du temps en votre compagnie a été agréable et coutumier. Vous savez, chaque histoire lue évoque des souvenirs, en appelle d'autres et passe la main vers d'autres aventures. On reconnaît vos thèmes fétiches, avec des énigmes, du double, de l'anticipation, de la science et un peu de machination. On passe ainsi d'un univers à l'autre, en douze variations. Et on regrette parfois de s'arrêter en si bon chemin.
Petite pointe de frustration d'abandonner les cinq scientifiques dans leur mission d'entraînement pour leur prochain voyage sur Mars, envie d'en savoir plus sur les doubles littéraires ou soupirs d'échapper à l'ambiance terrifiante face aux grizzlis... demandez le programme : frissons et sueurs froides garanties !
Ainsi donc, l'ambiance huis clos souvent pesante peut conduire à perdre ses repères (l'épisode dans la voiture après l'accident fait grimper les compteurs dans le rouge écarlate... non ?). De toute manière, ce recueil réussit à nous faire tourner la tête, tout en produisant quelques grammes d'insatisfaction passagère. Oui c'est le jeu ma pauvre Lucette.
Mais cette expérience confirme aussi que les nouvelles lues en format audio sont définitivement ma tasse de thé ! Sans prise de tête... un grignotage sans complexe.

©2020 Pocket (P)2020 Lizzie

  • Lu par : Pierre LognayFrançois MontagutJulie Basecqz
  • Durée : 9 h 42
  • Sommaire : Au-delà de l'horizon , Hostiles , Charybde et Scylla , Gabrielle , Sopor , Double je , Ouroboros , Lasthénie , La croisée des chemins , Un dernier tour , Origines , Le grand voyage

⭐⭐⭐.5

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21/06/20

Son espionne royale et le mystère bavarois, de Rhys Bowen

Son espionne royale et le mystère bavarois LizzieCe deuxième tome est toujours aussi pétillant et gracieux. C'est un régal de suivre Lady Georgiana dans son univers : entre étiquette royale et soirées huppées, elle ne laisse rien paraître de son impécuniosité (certes, elle passe moins de temps à faire le ménage sous couvert d'anonymat) car Georgie a une mission de la plus haute importance.

La Reine est préoccupée par la liaison de son fils avec la scandaleuse Wallis S. et souhaite détourner son attention vers de charmantes célibataires issues de son rang. Elle a donc invité une princesse bavaroise à séjourner chez Georgie pour que toutes deux croisent “fortuitement” le prince de Galles. Ladite Hannelore est toutefois un sacré numéro ! Tout juste sortie du couvent, la demoiselle a soif de découvrir le monde qu'elle imagine comme dans les films américains. Son langage est fleuri, son comportement sans-gêne et maladroit, cette princesse est en roue libre et fait tourner chèvre son entourage. Georgie doit désormais jongler entre ses soucis domestiques et son cœur brisé, en plus de cette jeune fille candide et imprévisible... il n'en faut pas davantage pour qu'elles se retrouvent toutes deux au cœur de situations compromettantes avec crimes à résoudre !

Quelle lecture délicieuse qui combine à merveille l'élégance, la frivolité, l'aventure et quelques rebondissements ! Ça m'a parfois rappelé l'exubérante Phryne Fisher ♥ ... L'ambiance est tout aussi légère et dégoulinante de charme - un régal ! J'avais lu le tome 1 en format papier, mais j'avoue que le format audio est très, très agréable. La comédienne joue son rôle à merveille, on prend plaisir à accompagner lady Georgiana dans cette lecture légère, tout simplement distrayante.

La série prend doucement son envol mais m'enchante de plus en plus. Tellement impatiente de découvrir la suite !

©2008 / 2019 Titre original : "A Royal Pain" / Editions Robert Laffont, pour la traduction française. Traduit par Blandine Longre (P)2020 Lizzie

⭐⭐⭐⭐.5

05/06/20

Les Sept morts d'Evelyn Hardcastle, par Stuart Turton

Les sept morts d'Evelyn HardcastleCette lecture est un vrai labyrinthe démoniaque : une pure torture mentale !
Un crime va être commis au cours d'une soirée dans la demeure des Hardcastle. Celui-ci pourrait être empêché par le zèle du personnage central - un individu dont l'identité est encore floue et insaisissable. Il dispose toutefois de huit jours pour démasquer le coupable et sauver des vies. Le temps presse et le destin s'en mêle.
Car rien, absolument rien, n'est acquis. Chaque coin de page réserve son rebondissement et tout nouvel indice se révèle complexe et pernicieux. Au final, plus on avance dans l'histoire, plus on perd pied dans sa résolution.
Il faut dire aussi que la construction n'est pas simple et qu'elle nous force à demeurer attentif au moindre sursaut. Ce jeu de l'esprit a cependant ses limites car on frôle parfois la révélation de trop et ça devient un peu long.
Mais quelle prouesse ! Je n'avais rien deviné, rien vu venir et c'est très excitant... C'est comme plonger dans une partie de Cluedo en supposant que Mme Pervenche va être zigouillée dans la forêt de Blackheath House et voilà qu'un majordome vous assomme avec une boussole, ou bien... non ? C'est autre chose, une lutte acharnée pour déterrer le vrai du faux, dans un décor grandiose mais cerné de témoins peu recommandables.
En bref, c'est une lecture remarquable car innovante et inattendue. Pour stimuler les petites cellules grises, c'est tout bon !

©2018 Stuart Turton/ Traduit de l'anglais par Fabrice Pointeau (P)2019 Lizzie

  • Lu par : Laurent Natrella
  • Durée : 17 h 15
  • EXCELLENTE LECTURE AUDIO ! Un jeu d'acteur tout en nuances et qui tient en haleine : suspense au taquet ! tension palpable ! on retient son souffle, l'oreille tournée vers ses exploits... et on aime ça ! Bravo. ☺

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27/05/20

Chez Nous, de Louise Candlish

Chez Nous

Fiona et son mari Bram ont décidé de se séparer en douceur et occupent en alternance leur belle demeure de Trinity Avenue pour assurer aux garçons confort et stabilité. Mais de retour de son weekend, Fiona découvre chez elle des déménageurs avec un couple qui prétend être le nouveau propriétaire. Face au silence de son ex qui ne répond pas au téléphone, Fiona comprend qu'elle vient d'être victime d'une grosse arnaque. Ou pire - car ses fils ont également disparu.

L'étrangeté de cette histoire tarabiscotée m'a vite interpellée - j'avais moi aussi envie de comprendre qui disait la vérité et pourquoi une telle magouille avait pu se mettre en place sous le nez de l'épouse... Et d'imaginer rapidement un tas de théories sans forcément toucher le but. Parce que le résultat est diablement machiavélique ! Par contre les personnages sont pathétiques - entre l'attachement matériel d'un côté et les duperies de l'autre... on a envie de les secouer. La lecture est cependant stressante sur toute la ligne, juste un peu longuette dans la dernière ligne droite, avant un dénouement bien mesquin (et qui m'a fait doucement ricaner).

Vraiment pas mal : roman lu d'une traite & écouté en format audio. Performance irréprochable des trois comédiens pour une lecture entraînante, dont on ne voit pas le temps passer !

©2020 Titre original : "Our House" / Sonatine Éditions / Traduit par Caroline Nicolas (P)2020 Lizzie

⭐⭐⭐