hallow rat

Pour commencer les festivités du Challenge Halloween organisé par Lou & Hilde (dixième anniversaire !!!) et se mettre dans l'ambiance, s'ouvre donc le fameux Hallow' Rat - du 27 septembre minuit, jusqu'au 30 septembre minuit - soit, un grand week-end dédié à la lecture et aux partages de moments cosy, tea times, biscuits, séances ciné etc. 

Vendredi

L'aventure débute avec : Dix de Marine Carteron

Image-1 (9)

« Dressée sur un piton rocheux totalement dénudé, sorte de monstre néo-gothique aux hauts murs crénelés de pierre grise, la bâtisse semblait tout droit sortie d'un conte fantastique du XIXe siècle.
- C'est tout à fait comme ça que j'imaginais le château du docteur Frankenstein... »

Une bonne centaine de pages plus tard...

« Quand l'eau bouillante se déversa sur elle, la douleur la traversa comme une vague.
Carie hurla si fort qu'un des miroirs se fendit.
L'eau atteint le haut de ses cuisses en moins d'une minute. Les parois, brûlantes, ne lui fournissaient aucun abri. Elle ne pouvait rien faire, alors elle cessa de hurler, de supplier, priant pour que la mort arrive, vite.
Un espoir vain.
Le cœur de Carie, solide comme une pierre, battit jusqu'à la dernière seconde ; jusqu'à ce que l'eau remplisse ses poumons.
Immédiatement après, la bonde de fond se débloqua, et la cabine se vida. Ne laissant sur le sol que le corps bouilli de ce qui, un jour, avait été Carie. »

Voilà, voilà. 

Samedi

C'est bon, c'est plié : j'ai terminé Dix ! Adieu le fracassement des os broyés, les pupilles recouvertes du jus noirâtre de sang et l'amas de méchanceté, de chair et de fibres textiles agglomérées. En clair : « Une saloperie de bête immonde que les crabes ne tarderaient pas à nettoyer. »

Excellent choix pour un début de marathon ! C'était top. Je recommande. ☺

Maintenant, je tente Ceux qui ne peuvent pas mourir, de Karine Martins

Image-1 (13)

1887. Gabriel Voltz n'est pas un enquêteur ordinaire. Sa spécialité: la chasse aux Égarés, ces créatures hérétiques qui se cachent sous une apparence humaine. Mais depuis qu'il a pris Rose sous son aile, une orpheline tout aussi insupportablement têtue et fouineuse qu'attachante, il s'expose au courroux de son puissant employeur, l'Ordre de la Sainte-Vehme.

 

...

Forcément, la curiosité de la lectrice est insatiable... instable. Donc j'ai lu pendant ma pause goûter : La vie hantée d'Anya de Vera Brosgol et c'était bien.
Une petite distraction utile pour absorber les images traumatisantes de la série MARIANNE (trèèès spéciale).

Image-1 (14) Image-1 (15)

Marianne

 

Soirée danse avec les stars pour casser l'ambiance... #guiltypleasure

....

Dimanche

Ce matin j'ai rencontré une Pathétique orpheline du nom de Birdie Bloom qui reçoit par surprise une lettre d'une sorcière mécontente de la fin de son livre (en fait, un manuel de maléfices se concluant sur une astuce pour avoir les cheveux vert moisi). La fillette, punie dans son donjon, décide de lui répondre et ainsi commence une correspondance étonnante (expédiée à l'aide de frelon mortel ou de cupcake à paillettes) mais qu'il faut à tout prix conserver à l'abri des regards curieux car l'environnement de nos deux protagonistes n'est guère serein ! 

Une lecture cocasse et avec des détails qu'on voudrait effrayants mais qui se révèlent naturellement pathétiques (ah-ah) ou disons risibles = un judicieux cocktail pour enchanter petits et grands lecteurs du challenge halloween. Yep.

Image-1 (17)

La Pathétique Histoire de Birdie Bloom, par Temre Beltz (seuil jeunesse)

...

Je retourne à la série MARIANNE et je ne suis pas fière #lastnightdjsavedmylife

 

Résultat de recherche d'images pour "marianne netflix"

Avis à la population : j'ai donc survécu à la série Marianne. Youhou.

Pour la petite histoire... Emma écrit des romans d'horreur pour exorciser les cauchemars de son enfance. Mais ses visions démoniaques sont de retour et l'obligent à rentrer à Bretagne pour solder ses comptes. Et là, bonjour l'angoisse ! Le personnage d'Emma est super agaçant.... Sinon, le reste de l'histoire vaut le détour : c'est effrayant, traumatisant et bluffant. J'ai été scotchée. Fascinée par cette ambiance et par les décors aussi.

Maintenant, en bonne insomniaque, je m'installe sous un plaid avec Louis Pasteur.

 

Image-1 (19) Image-1 (20)

 

Louis Pasteur contre les Loups Garous, de Flore Vesco (didier jeunesse) 

 

Bonne nuit aux autres amateurs du challenge halloween !

...