27/07/22

Le Prince Mécanique (The Infernal Devices #2) de Cassandra Clare

Tout d'abord, je tiens à saluer Audible_fr pour la parution rapprochée (quinze jours). Cela permet aux lecteurs (impatients) d'écouter ce deuxième tome dans la foulée ! Au moins, les souvenirs sont encore frais dans la mémoire.

LE PRINCE MÉCANIQUE

Depuis son arrivée en Angleterre, la vie de Tessa Gray a connu moult retentissements (son frère a disparu, des créatures démoniaques veulent sa peau et une guerre se profile avec des armées de poupées mécaniques). La jeune fille a vite rangé dans sa poche ses doutes et ses craintes.

Désormais, elle vit au sein de l'Institut de Londres chez les Shadowhunters. Elle suit d'ailleurs des cours d'auto-défense en compagnie des frères Lightwood. Elle panse ses peines de cœur. Discute poésie et littérature. Se soucie des autres. Tous craignent, en effet, le retour du Magistère et la sentence de l'Enclave.

Bizarrement l'action est moins forte et pourtant on ne s'ennuie pas non plus. C'est tout le talent de Cassandra Clare de distiller ce parfum d'ambiance, subtil et accrocheur. Par contre, ce deuxième tome s'attarde peut-être sur le triangle amoureux.

Et là, j'avoue, mon cœur se serre face aux situations inextricables - je suis incapable de choisir entre la fougue rebelle de Will et la tendresse bienveillante de Jem. Mais je comprends le choix de Tessa ♥

Sinon le Magistère brille par son absence, même s'il continue de placer ses pions et ses espions au sein de l'Institut. Les révélations font frémir les murs de cette vieille bâtisse. Rien de surprenant non plus. L'avenir s'annonce indécis et déchirant !

Je n'ai donc fait qu'une bouchée de cette lecture, tellement le rythme est entraînant. Je l'écoute aussi en format audio (exclusivité audible) et j'aime beaucoup. Vivement la suite ☺

©2014 Cassandra Clare / Univers Poche. Traduction de Julie Lafon (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


L'Ange Mécanique (The Infernal Devices #1) de Cassandra Clare

Je viens de relire ce premier tome en livre audio (exclusivité audible). Cela m'a remis le pied à l'étrier car j'ai très envie de lire la suite maintenant. Plonger dans l'univers des Shadowhunters dans un Londres du 19e siècle. Retrouver les personnages. L'histoire. Les rebondissements. C'était parfait ! ♥

L'ANGE MÉCANIQUE

Endeuillée par la mort de sa tante, Tessa débarque à Londres sur l'invitation de son frère. Or, dès son arrivée, elle n'a aucune nouvelle de celui-ci et doit séjourner chez d'inquiétantes Sœurs Noires. Non seulement elles lui révèlent qu'elle n'est pas qu'une simple humaine et possède un don, mais elles prévoient aussi de la marier à un inconnu. Tessa est anéantie et prévoit de fuir dès que possible. 

Entre alors en scène Will Herondale. Un jeune Shadowhunter débordant de fougue et d'insouciance. Il va tirer Tessa de sa cellule et l'emmener à l'Institut dirigé par Charlotte et Henry Branwell. La jeune fille est accueillie, protégée et soutenue car la disparition de son frère Nate reste très préoccupante. Une enquête est rapidement ouverte et va conduire à un tourbillon d'aventures.

Ce premier tome dévoile donc beaucoup et peu sur l'intrigue. Et c'est très bien ainsi. Je ne cache pas non plus que l'ambiance du 19e siècle présente un attrait particulier, même s'il n'est pas poussé à fond non plus. Il faut dire que la vie au sein de l'Institut ne dispense aucune contrainte et fait fi de toute étiquette. Toutefois, c'est tout un microcosme qu'on observe et des personnages auxquels on s'attache.

Car le roman présente aussi le célèbre trio : Tessa Gray, Will Herondale et Jem Carstairs. La demoiselle est troublée, Will possède un charme fou mais se montre trop instable, tandis que Jem manifeste une grande sensibilité et une douceur qui ne peuvent laisser indifférente. Or, ces trois-là ont aussi leurs secrets. Leurs zones d'ombre. Leur passé. Et peut-être les révélations peuvent troubler les élans du cœur. Qui sait...

J'ai savouré ce moment de lecture, même si ce n'est pas nouveau, cela reste un univers riche et fascinant. Et j'ai apprécié scruter les indices et relever les références qui deviendront, par la suite, importantes. Croiser Magnus Bane, par exemple. Tracer les liens invisibles entre les familles. Bref. J'ai vraiment beaucoup aimé. Depuis le temps que j'envisageais d'y retourner... ♥

©2010 / 2012 Cassandra Clare / Univers Poche / Pocket Jeunesse. Traduit de l'anglais par Julie Lafon (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 15:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20/06/22

Étoile rebelle (Les chemins de poussière #3), de Moira Young

Etoile rebelleJe suis très heureuse d’avoir terminé cette série découverte dix ans plus tôt. J’avais tellement aimé l’histoire de Saba, Ange de la Mort. J’avais aimé l’atmosphère, suivi avec passion les personnages et tremblé sur leur sort.

Par la suite, c’est devenu de plus en plus écrasant. Saba va perdre la boule après sa séparation avec Jack et sa rencontre avec DeMalo. Elle va faire des choix qui vont entraîner ses proches sur des sentiers dangereux. Mais en même temps, elle va prendre part à la rébellion. Elle va participer aux mouvements de déconstruction du Nouvel Éden.

Comme toujours, l’histoire va s’écrire au prix de sacrifices, de pertes et de trahisons. Mamma mia ! C’est rude. Et ça va devenir de plus en plus dur et plus sombre aussi. Saba se décarcasse pour la meilleure issue possible, sauf qu’elle joue un jeu dangereux. Elle triche. Elle ment. Elle se voile la face. Elle est paumée.

Ses alliés sont spectateurs du désastre. Il y a une grosse tension au sein du groupe. Tout le monde s’épie et se défie. Vraiment, quelle ambiance ! C’est lourd. Et ça laisse une sensation amère. Le dénouement est tout pareil - triste, douloureux et décevant. Toutefois, aucune déception, je ne regrette rien non plus.

Ça reste une super saga. Sans concession. Une dystopie pleine d'états d'âme. Sensible, poignante, brûlante. Si vous recherchez une ambiance suffocante, une atmosphère type western post-apo, des personnages bourrus, des émotions sans chichi, n'hésitez plus. 

Sensation grisante. Lecture en apnée. C'est tout bon.

Gallimard jeunesse, 2015 pour la traduction française. Collection Pôle Fiction, 2016

Traduit par Laetitia Devaux.

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03/06/22

Sombre Eden (Les chemins de poussière #2) de Moira Young

J'aime vraiment cette série, notamment pour son ambiance qui laisse planer un parfum de danger et de désespoir. Attention, ce n'est pas triste. Les événements sont lourds, les coups durs, les trahisons et les morts s'enchaînent. Et pourtant, ça reste captivant à lire. Enfin moi, ça me fascine.

Sombre edenNous sommes donc repartis sur les chemins de poussière, à dos de cheval, en compagnie de Saba et ses proches. Malgré les efforts prodigués, les liens familiaux sont désaccordés. Saba et Lugh ne se comprennent plus. Tous deux ont des fantômes à leurs trousses, ils ne se confient pas et souffrent de cette situation. Dans le fond, leur relation est devenue toxique. Le frère a l'intention de retourner à une vie calme, tandis que la sœur a de la colère en elle. Trop d'injustice vue et subie au cours des derniers mois. Saba est incapable de tourner la page. Elle est malheureuse et inconsolable. Il n'est pas dit non plus que leur horizon soit à la hauteur de leurs espérances. Une nouvelle menace court sur le territoire. Saba va l'apprendre à ses dépens. En attendant, que d'errances... que de fougue... que de décisions irréfléchies... que de non-dits... que de conclusions hâtives. Et Emmi fait son grand retour dans le rôle de petite sœur boulet (ça ne m'avait pas manqué). Vraiment, dans cette famille, il serait temps de discuter à cœur ouvert !

Si ça pouvait être aussi simple, ce serait tristement plat aussi. Ça n'aurait pas la même saveur (amère et désabusée). Ouaip, on en redemande. Après tout, les personnages sont tous imparfaits. Ils ont leurs faiblesses, ils précipitent l'action dans du grand n'importe quoi, ils provoquent des drames, ils embrouillent les idées. On a la tête à l'envers à force de croire ou de ne plus croire les faits qui sont rapportés - je pense notamment aux rôles de Jack et DeMalo. À tel point que je ne sais même pas ce qu'il faut en penser ! Ça me perturbe, oui. Toutefois, ça montre bien la complexité de Saba et de son parcours. Elle avance selon son instinct, et parfois ça dérape. Impossible de boucler cette note sans un grand cri d'amour pour Maev ♥ formidable jusqu'au bout.

Gallimard jeunesse, 2013 pour la traduction - repris en poche dans la collection Pôle fiction (2015)

Tome 1 : Saba, Ange de la Mort

⭐⭐⭐⭐⭐

Prix Utopiales de Nantes 2012
Prix des Incorruptibles 2013

 

30/05/22

Saba, Ange de la Mort (Les chemins de poussière #1) de Moira Young

Petite relecture du tome 1 avant de plonger dans la suite (jamais lue). Oups. Et c'est tellement bon ! L'ambiance, les personnages, l'aventure. Suis conquise, à nouveau.

Saba Ange de la MortDans un monde ravagé et corrompu, on suit le long parcours de Saba en quête de son frère jumeau, lequel a été enlevé par quatre cavaliers après avoir tué leur père. En chemin, la jeune fille va faire des rencontres, plus ou moins bonnes. Dupée, enchaînée dans une cage, forcée à se battre dans une arène, elle va prendre des risques insensés pour sauver un inconnu d'une prison en flammes, fuir avec d'intrépides amazones, rattraper les bourdes de sa petite sœur (insupportable), crever de faim et de soif, traverser des tempêtes de sable, échapper à des monstrueux vers géants - et j'en passe.

Le style n'est pas banal non plus. C'est une histoire dans laquelle on plonge en grimaçant tellement la langue est brute et sans artifice, ça change des standards mais ça colle tellement à la personnalité de l'héroïne. Saba possède l'étoffe d'une Katniss ou d'une Keleana. C'est une nana forte et intraitable. Elle a grandi dans la misère, n'a reçu aucune éducation, n'accorde sa confiance à personne, ne jure que sur son frère et se nourrit d'une colère rouge dans le ventre qui lui donne cet instinct de survie.

Un certain Jack au charme malicieux va venir s'y frotter aussi. Le fou. Mais on adore. Bizarrement, j'avais zappé le personnage de DeMalo ! Et maintenant, me voilà intriguée... Énigmatique, sombre, dangereux. Hmm. Et je ne vous dis pas comment il dévisage Saba la première fois qu'ils se croisent ! Pfiou. Certes, ça n'efface pas le sex-appeal de notre mauvais garçon, son sourire de travers, ses yeux gris argenté, ses chansons paillardes etc. Le bijou (pierre de cœur) a déjà craqué pour lui.

Bref. Super début de saga ! Ambiance suffocante. Atmosphère type western post-apo. Personnages bourrus. Émotions sans chichi. Lecture en apnée. Sensation grisante. Saba déchire. N'hésitez plus. Vraiment, cette saga mériterait une seconde chance !

Gallimard Jeunesse, 2011 pour la traduction française / 2013 pour la collection Pôle Fiction

Traduit par Laetitia Devaux

“Yer in my blood, Saba, he says. Yer in my head. Yer in my breath, yer in my bones...gawd help me, yer everywhere. You have bin since the first moment I set eyes on you.”

⭐⭐⭐⭐⭐


23/05/22

Imagine-moi (Shatter Me #6) de Tahereh Mafi

J’ai vécu deux semaines en totale immersion dans cette saga #shattermeseries 😶‍🌫️❤️ Et maintenant, c’est fini.

Imagine moi

Adieu l'ambiance sous pression, l'acharnement du Rétablissement, les séances de torture, les expériences en laboratoire, les cœurs brisés et l'amour qui fout le camp.

Ce dernier tome est raconté du point de vue de Kenji (qui masque ses coups de stress avec ses blagues) et de Juliette. Pour elle, le destin a d'ailleurs basculé dans le grand n'importe quoi - ce n'est plus qu'une coquille vide. Quelle tristesse. Son personnage a perdu en profondeur, même si elle reste un élément déclencheur dans le conflit. On assiste donc à son calvaire, à sa lutte intérieure et à ce lien troublant avec A. Certaines scènes sont assez dures. D’autres, bouleversantes.

“Imagine me
master of my own universe
I am everything I ever dreamed of”

Bien sûr, l'histoire a évolué depuis le premier tome Ne me touche pas et oui, les trois premiers livres sortent du lot, ce sont les meilleurs ; la suite est judicieuse, retorse et désabusée, un complément nécessaire mais sans doute pas renversant. On a toutefois un épilogue (adorable) qui se prolonge dans une novella Believe Me qui me tente énormément !

Bon sang, je ne suis vraiment pas prête à les quitter ! 😢😢

éditions Michel Lafon, 2020 - Traduit par Philippe Mothe

“Come back to life, love. I’ll be here when you wake up.”

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 20:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Provoque Moi (Insaisissable #5) de Tahereh Mafi

Provoque moiCette nouvelle saison est, sans conteste, différente des premiers tomes de la série et pourtant elle vient compléter l'histoire en fournissant des détails inattendus (mais cohérents). Dans ce cinquième tome, l'action est quasi inexistante, ou se diffuse plus sournoisement, du fait de la situation des personnages.

Spoiler alert. Suite au carnage survenu lors du symposium, les rebelles voient leur position menacer. Juliette a disparu, Warner aussi. Kenji et ses camarades doivent bouger du Secteur 45 et songer à une contre-attaque, malgré l'absence de leurs leaders. 

Loin, très loin de là, Juliette est entre les mains de ses tortionnaires. Sa mémoire est en vrac, ses souvenirs refluent, la folie guette. Brutalement, tout lui revient : sa famille, ses liens avec Warner, son rôle dans le Rétablissement. Accrochez-vous. Ce sont aussi des révélations qui vont éclairer beaucoup de choses !

Entre souvenirs d'enfance et premières rencontres, retrouvailles et évidences, chaque déclaration n'en est que plus bouleversante. De son côté, Warner aussi croupit dans une cellule. Empoisonné. Amaigri. Blessé. Il refuse néanmoins de s'apitoyer sur son sort et garde espoir de sauver Juliette. Moins sûr quand les fantômes resurgissent en braquant une arme, bras ouverts pour une accolade. Quel enfer.

De par cette configuration, les instants partagés entre Warner, Juliette et Kenji sont rares. Nous avons dans ce roman trois voix, trois parcours, trois visions d'une intrigue qui rend compte d'un engrenage implacable. Un passé poignant. Un présent foutu. Un avenir tellement incertain. Et au final, les dernières pages précipitent les personnages vers une issue (bizarrement) apaisante. Comme une pause dans le temps. Hmm.

L'ambiance de la saga s'est métamophosée ! Tahereh Mafi se concentre sur la tension psychologique, le drame romantique, les manipulations scientifiques, les personnages à fleur de peau. Sa plume lyrique fait le reste. C'est prodigieux ! On découvre cette lecture pour toutes ces raisons, moins pour l'attrait de l'adrénaline et d'un univers renversant. Évidemment, j'aime beaucoup. 

Éditions Michel Lafon, 2019 - Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Philippe Mothe

“... it didn’t matter how many times he reset the story or remade the introductions— Aaron always fell in love with her. Every time.”

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 19:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22/05/22

Crois en moi (Insaisissable #4) de Tahereh Mafi

Crois en moiEn 2017, Tahereh Mafi annonce qu'elle va écrire une suite, déclinée comme une saison deux, à sa série iconique. C'était un pari fou mais un défi de taille. La série a en effet évolué. L'action est d'abord longue à se mettre en place. Par contre, la tension psychologique est bien réelle. La plume de Tahereh est plus accomplie. On sent son attachement à ses personnages, à montrer qu'ils ne sont pas parfaits.

D'ailleurs, tous les points noirs du début s'expliquent. Tout prend sens au fil des pages. Un peu de patience. Certes, Warner est l'ombre de lui-même. Son passé lui revient comme un boomerang. Juliette n'est pas prête à encaisser les coups. Pourtant, c'était logique ! Mensonges. Non-dits. Ou trahisons. Tout part en cacahuète. Et la série prend un nouvel envol.

Spoiler Alert. Juliette a pris les commandes du Secteur 45 et attend la risposte... qui se fait attendre. La jeune femme veut marquer les esprits, prendre ses propres décisions, être indépendante. Elle ne veut pas être un poids pour Warner ou ses compagnons. Et prend en pleine poire les alliances entre les familles des dirigeants. Leur enfance commune. Leur éducation. Leur avenir entrelacé.

Car Warner va trop tarder pour lui confier les ficelles du métier. En vérité, il vit un deuil difficile et ne trouve pas les mots pour exprimer ce qu'il ressent. Comme s'il avait honte de son état d'esprit. C'est déroutant quand on ne soupçonne pas cette facette chez lui. Ça, et tant d'autres choses encore. J'ai bien cru que j'allais prendre Adam dans mes bras !

Pendant ce temps, les enfants du Rétablissement s'invitent en Amérique du Nord pour rencontrer le Phénomène Juliette. Ils viennent la jauger, puis faire leurs rapports à leurs parents. Les codes sont écrits d'avance. Mais surtout, tout le monde semble être au courant de son grand secret. Même Castle, qui ne cesse de jouer un rôle pas très net.

Préparez-vous à une déflagration d'une ampleur dévastatrice. Mais. Vraiment.💔 Si vous aimez les déclarations dramatiques et déchirantes, c'est ici. “Give me another chance, ” he whispers, resting his forehead against mine. “Please,” he says softly, “I swear on my life. I won’t disappoint you.”

Certes, la nouvelle ambiance de la série a changé et s'éloigne des prémices de Shatter Me (Ne me touche pas). Les personnages peuvent parfois rétropédaler. Les émotions sont fortes, disproportionnées et omniprésentes. Ça reste cependant très cohérent. Rappelons que Juliette a fait le hold-up du siècle ! Imaginez une jeune femme inexpérimentée à la tête d'un monde à reconstruire. C'est loin d'être simple, donc.

Pour l'heure, je suis séduite et même curieuse de cette orientation aux mille possibilités. 

Éditions Michel Lafon, 2018 - Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Philippe Mothe

“So this—
This is agony.
This is what they talk about when they talk about heartbreak. I thought I knew what it was like before. I thought I knew, with perfect clarity, what it felt like to have my heart broken, but now—now I finally understand.”

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Ne m'abandonne pas (Insaisissable #3) de Tahereh Mafi

Ne m'abandonne pasL'univers n'est pas super abouti, l'action intervient tardivement et les solutions sont presque expédiées ou trop belles pour être vraies. Et pourtant, je ne regrette rien. Certains passages sont déchirants, d'autres agaçants. Les personnages évoluent. La perfection existe, encore une fois. Suis pas loin d'être en PLS après ça.

Juliette, notre héroïne, va enfin apprivoiser ses pouvoirs et se comporter en maillon fort de la résistance. Son groupe a trouvé refuge auprès de l'ennemi. Car tous ont compris qu'un lien hors du commun existe entre Warner et elle. Le commandant en chef a remis sa vie entre les mains de la jeune femme. En retour, celle-ci ne fait que piétiner ses sentiments. “I love you and it isn’t enough.”

Montagnes russes émotionnelles. Ou je n'y comprends rien.

Par contre, le comportement d'Adam est désespérant. Sa colère. Sa frustration. Sa violence. C'est déroutant de sa part. Je ne comprends pas le choix de Tahereh Mafi d'avoir altéré un personnage au préalable doux et prévenant. Je regrette un peu ce parti pris. Valoriser un potentiel au détriment d'un autre, ce n'est pas fair-play.

Mais ce tome reste incroyable à lire, à découvrir, à suivre. J'ai beaucoup aimé : la tension entre Juliette et Warner, la préparation du soulèvement contre le Rétablissement, la perfidie d'Anderson, l'humour de Kenji, les confidences, les plans cachés, l'admiration sans limite de notre psychopathe patenté, “Ignite, my love. Ignite.”

Finalement, je comprends la nouvelle saison car l'histoire ne peut pas nous laisser sur cette note. C'est trop vague, trop illusoire. J'EN VEUX ENCORE. Je veux du Warnette. Je veux des réponses. Et je veux encore cette écriture, musicale et romantique, bref magnifique !

Éditions Michel Lafon, 2014 - Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean-Noël Chatain

“You allow the world to think you're a heartless murderer," I tell him. "And you're not."
He laughs, once; his eyebrows lifting in surprise. "No," he says. "I'm afraid I'm just the regular kind of murderer.”

⭐⭐⭐⭐⭐❤️

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21/05/22

Ne m'échappe pas (Insaisissable #2) de Tahereh Mafi

Ne m'échappe pasSpoiler Alert. La Juliette du Point Oméga est pénible - merci Kenji d'avoir exprimé haut et fort ce que nous pensions tous. Haro sur son attitude puérile et égoïste ! Adam, pas mieux dans ce psychodrame en puissance. Et Warner, égal à lui-même.

Juliette a donc rejoint la résistance, après avoir échappé à Warner en lui laissant un souvenir cuisant. Mais sa relation avec Adam est compromise. Les pouvoirs de la jeune fille ne font que bouillonner dans ses entrailles. Ils ne demandent qu'à sortir et sont incontrôlables. 

La situation au Point Oméga est tendue. La présence de Juliette met finalement tout le monde en danger, d'autant que Warner n'a pas renoncé à elle. Il la traque et accompagne jour et nuit les patrouilles qui sillonnent le Secteur 45. Ses sentiments ne font que la troubler, car Juliette refuse de voir au-delà de l'image du meurtrier impitoyable qu'il est. 

Et pourtant... et pourtant.

Mon cœur, lui, a chaviré. Dans ce roman, j'ai beaucoup soupiré contre l'héroïne. Trop centrée sur ses atermoiements amoureux. Elle saoule le monde avec son histoire impossible. Adam est affaibli. Sujet à une batterie de tests. Le couple passe moins de temps ensemble, et donc ne se parle plus. S'installent les incompréhensions. Imaginez alors les crises de larmes et les déclarations déchirantes... Inspire, expire.

C'est un peu pénible car ça occulte presque qu'une révolution est en cours. Une opération pour éliminer le Commandant Suprême. Juliette doit être équipée pour sa première mission. Surprise : tout va partir en cacahuète. Mais notre héros au charme ténébreux va faire un retour fracassant ! Ô joie. 

... Bon, mon cœur va se briser au chapitre 62. Ça, c'est moins cool.

Sans quoi, quel plaisir de lire ce deuxième tome ! Au départ, j'ai un peu grincé des dents. Le changement d'ambiance est déstabilisant, les comportements des personnages sont parfois indigestes. Mais l'écriture fait des merveilles. Peu à peu, j'ai plongé avec délice dans l'histoire. J'ai accompagné Juliette (et Kenji) dans cette aventure dingue, dingue, dingue.

On s'habitue également au rythme erratique de la série. Tahereh Mafi joue beaucoup avec la sensibilité des personnages, faisant apparaître des faces cachées et des fêlures insoupçonnées. La notion de triangle amoureux est d'ailleurs biaisée dès le départ. Mais tout s'explique. Patience... 

Éditions Michel Lafon, 2013 - Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean-Noël Chatain

“I want you,” he says. He says “I want all of you. I want you inside and out and catching your breath and aching for me like I ache for you.” He says it like it’s a lit cigarette lodged in his throat, like he wants to dip me in warm honey and he says “It’s never been a secret. I’ve never tried to hide that from you. I’ve never pretended I wanted anything less.”

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,