05/12/20

Je te ferai aimer Noël ! de Caro M. Leene

Je te ferai aimer NoëlCeci n'est pas une déception mais une simple petite frustration. Après avoir tellement aimé son titre Cher père Noël, je voudrais un mec, j'imaginais m'éclater tout pareil. Aussi, par comparaison, j'ai trouvé ce roman moins bon. D'où ma légère déconvenue. Ça reste sympa à découvrir parce qu'il y a beaucoup de douceur, de tendresse et de magie dans cette lecture. Je n'ai juste pas trouvé le grain de folie et l'humour qui m'avaient tant plu (et fait penser à du Sophie Kinsella).

L'histoire se déroule à Londres peu avant les fêtes de Noël. À la tête de son entreprise qui consiste à faire du shopping pour ceux qui n'ont ni le temps ni l'inspiration, Andie est amenée à rencontrer la famille Sullivan qui désire la recruter pour devenir leur coach des fêtes. La famille a besoin de recréer un cocon douillet et se plie aux fantaisies de la jeune femme avec beaucoup d'enthousiasme. Seul le fils Joshua prend la nana de haut et refuse de mordre à l'hameçon. OK. Une relation de haine à amour ? C'est tout bon. Par contre, mon ressenti est en demi-teinte car la relation m'a vite semblé artificielle. Aucun papillon dans le ventre. Pour le reste c'est une lecture pleine de charme et de tendresse pour se fondre dans l'esprit des fêtes. La famille Sullivan est parfaite - Josh a un caractère de cochon même si je reconnais que Andie a agi de façon trop familière pour une supposée “employée de maison”.

En somme il y a quelques maladresses dans l'histoire qui s'expliquent aussi parce que c'est un premier roman mais il est franchement prometteur. Sauf que (pour moi) Cher père Noël, je voudrais un mec est vraiment TOP de chez TOP !!!

HarperCollins / format poche / 2020

Existe une version numérique comprenant Je te ferai aimer Noël ! Cher père Noël, je voudrais un mec ! pour le prix de 9.99€

Un Noël avec Caro M

 

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


03/12/20

Broken Knight (All Saints High #2), par L.J. Shen

Broken KnightJe ne peux pas mettre moins de cinq étoiles après l'avalanche d'émotions ressentie. Non c'est impossible. J'aime tellement cette série. Et pourtant l'histoire de Knight m'a brisé le cœur. Bon sang de bonsoir. Je ne m'y attendais pas du tout, mais j'ai été carrément brisée. Notamment le chapitre 24 a été le coup de grâce. Celles qui savent comprendront. Plaie à vif etc. Bref.

Knight Cole est donc le fils adoptif de Dean & Rosie (cf. Devious). Le gamin est fou amoureux de sa voisine Luna Rexroth (fille de Trent & Edie cf. Scandalous). La fillette est muette depuis l'abandon de sa mère biologique. Les plus grands spécialistes n'ont rien pu débloquer. Et depuis toujours Knight a cet instinct de chevalier auprès d'elle. Il la protège, la suit comme son ombre, se désespère d'être aimé en retour. Car sans cesse Luna repousse ses avances. Alors il joue au caïd au lycée en se pavanant comme capitaine de l'équipe de foot et collectionne les conquêtes sans lendemain. Il soigne sa réputation de débauché, arrogant et roi du monde.

En vérité il masque de profondes blessures. Des blessures dont Luna n'est pas étrangère. Mais disons que leur histoire est vraiment, vraiment compliquée. Ces deux-là s'aiment mais ne savent pas y faire. Alors ils s'affrontent et se torturent. C'est parfois ridicule de s'obstiner autant et de repousser l'autre pour des broutilles. Soupir.

Ce roman est sans doute moins électrique que le précédent Dirty Devil sauf qu'il est plus ancré dans l'émotion et l'instinct de survie. Je n'imaginais pas qu'il allait réveiller de vieilles blessures 😭 - j'aurais pu fuir à toutes jambes.

Heureusement ce Knight Cole vaut fichtrement le coup avec son sourire canaille et sa posture dominante. Ses nombreux excès font rugir de mécontentement. Sauf que Knight Cole est franchement un type épatant. Après mes 450 pages de lecture, j'avais mal aux yeux à force d'avoir trop pleurniché mais j'avais aussi le cœur lourd de bonheur. C'était trop bon. Cette série me rend littéralement cinglée !

Soupir d'extase. 🔥❤️️

HarperCollins / ex-Harlequin / collection &H / 2020. Traduit par Lauriane Crettenand

 

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02/12/20

Bilan du mois : Novembre 2020 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

aesthetic vintage

Mes Lectures Préférées du Mois / Novembre 2020

 

Dance of Thieves, de Mary E. Pearson

The Book of Ivy, d'Amy Engel

 

Toi & Moi, de Kristan Higgins

Vicious, de LJ Shen

Le Pacte, de Karina Halle

T'embrasser sous la neige, d'Emily Blaine

Cher père Noël, je voudrais un mec ! de Caro M. Leene

Joyeux Noël et laisse-moi tranquille ! d'Eve Borelli

 

🎈🧦🎊🎈🧦🎊

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Joyeux Noël et laisse-moi tranquille ! par Eve Borelli

Joyeux Noël et laisse-moi tranquille HC

MAIS QU'EST-CE QUE C'ÉTAIT DRÔLE !!!
Ce n'est pas la première fois que je prends un plaisir fou avec un roman d'Eve Borelli. Pourtant celui-ci se place en haut du panier. C'est la parfaite comédie qui fait glousser joyeusement du début à la fin. L'histoire est racontée par une héroïne complètement folle - elle est pleine de fougue et souvent maladroite. Malgré tout, sa pétulance fait aussi partie de son charme. Franchement j'ai adoré. ♥

Trahie par son petit copain à quelques jours des fêtes de Noël, Pia-Mia déclenche le Code Lasagne et rentre fissa dans le cocon familial qu'elle avait quitté un an plus tôt comme une voleuse. Son frère Milo et sa sœur Albertina lui ouvrent grand les bras non sans lui dire ses quatre vérités. De toute manière, la vie chez les Cabrera est pittoresque et mouvementée. Chacun s'exprime haut et fort, le tout copieusement arrosé de manzana pour des lendemains brumeux. Mais la tendresse et l'entraide sont également inscrits dans leur ADN. Cette famille forme un noyau dur et solide. Même si un oisillon s'égare malencontreusement du nid, la fratrie le recueille tout aussi vite.

Pia-Mia retrouve donc cette ambiance unique et chaleureuse. Malheureusement elle retombe aussi sur son ami d'enfance qui ne lui pardonne pas son départ précipité au bras d'un autre. Arf ! ces deux-là sont amoureux depuis des années mais ont toujours masqué leurs sentiments. À la place ils se chamaillent et tirent souvent de mauvaises conclusions. Ça alimente surtout l'attente et l'attirance car ça crépite entre eux. Et surtout c'est très, très drôle. C'est vraiment le point fort du roman. On se marre tout du long. Un vrai régal.

Pia-Mia et sa famille sont des adeptes de WhatsApp et de # qui ponctuent le texte à outrance. Leurs traits d'humour sont actuels, tellement désopilants. Enfin moi, ça m'a beaucoup plu. L'histoire d'amour n'est pas au centre du roman. C'est surtout une comédie romantique faite pour divertir et qui atteint efficacement son but. Et c'est aussi un texte gourmand, sucré, qui parle de cookies et de barbe à papa. D'un garçon fou d'amour qui collectionne les mots doux et d'une nana déjantée qui apprend peu à peu à lâcher prise. Bref. FONCEZ !!! ​🤲​❤️​😗​

HarperCollins Poche / 2020

 

26/11/20

Rira bien qui rira le dernier (Hamish Macbeth #7), de M. C. Beaton

Rira bien qui rira le dernier Hamish Macbeth 7Une réunion familiale qui vire à la soupe à la grimace ? Rendez-vous chez les Trent qui s'attendaient à se recueillir auprès d'un vieil homme mourant et qui réalisent trop tard avoir été les dindons de la farce. Encore une fois. Andrew Trent est en effet connu pour ses vilaines blagues, sauf qu'elles ne font rire personne. Ses proches n'en peuvent plus. Surtout qu'ils s'imaginaient assister à son trépas puis à la lecture du testament. Bref. Cette déconfiture vient plomber tous les projets.

Heureusement un meurtre va mettre un peu de piment au séjour et Hamish Macbeth va débarquer avec ses gros sabots. Celui-ci va vite se rendre compte que les membres de cette famille sont tous cinglés et détestables. Nul n'est affligé par le drame qui se joue. Lui aussi est désarçonné par ce qu'il découvre - a priori l'enquête ressemble à un huis-clos rempli d'amertume et de rancœur - mais sa présence va aussi mettre un peu d'ordre au chaos.

Tiens donc, cette chère Priscilla est dans la place et prête une oreille attentive aux spéculations de son ami. Ouf ! Le malentendu sentimental entre eux semble dissiper. Hamish a admis qu'il n'était plus amoureux d'elle. Elle a digéré la pilule mais se montre un tantinet jalouse dès qu'une péronnelle s'approche trop près. Ça va, c'est de bonne guerre - l'ensemble de la lecture ayant été salutaire et très apprécié. J'aime bien cette série écossaise, son ambiance cosy et ses intrigues criminelles habilement troussées (je n'avais rien deviné). Hamish Macbeth est un bon bougre débonnaire et très sympa comme rencart.

©2020 Albin Michel (P)2020 Audible Studios

EXCELLENTE LECTURE AUDIO ! J'aime beaucoup le travail proposé par François Delaive - sans fausse note. Il ne ridiculise pas Hamish donc c'est bien. 🤭

 


Le Pacte, par Karina Halle

Le PacteTout dans ce roman pouvait me rebuter mais j'ai étonnamment beaucoup aimé ! On suit une histoire de trio dans lequel la frontière entre l'amitié et l'amour est vite embrouillée. Sujet sensible pour moi, et pourtant ça l'a fait. J'ai craqué pour Linden MacGregor aussi. Autre argument non négligeable.

Le jour de son vingt-cinquième anniversaire, Stéphanie accepte le pacte de son ami Linden. D'ici leurs trente ans, s'ils sont tous deux célibataires, ils se marieront ! L'idée semble débile et lancée à la légère. Que nenni. Témoin de cette parole insensée, James fronce les sourcils. Lui a déjà vécu une histoire d'amour avec S. jusqu'à ce qu'elle rompt en restant en très bons termes. Nul ne sait que Linden en pince aussi sérieusement pour S. mais affiche une réputation de tombeur pour masquer sa frustration. Et c'est vrai qu'il n'a jamais été pris au sérieux jusqu'à présent donc sa déclaration enflammée se noie dans les vapeurs d'une soirée alcoolisée.

Pourtant, le temps passant, les sentiments sont là. La narration alternée permet de suivre ce cheminement et tout son lot de quiproquos ou autres rendez-vous loupés. On a pleinement conscience de l'attirance physique qui se joue - ce n'est plus de la tension sexuelle à ce stade - c'est carrément érotique et on se surprend à retenir notre souffle dès que le couple s'effleure. Ohlala. Par contre c'est torride aussi quand ça s'y met. Ai-je déjà précisé combien Linden était irrésistible ? Bref. Cette lecture a su me toucher et m'enflammer. Ça ne s'explique pas, sinon que j'ai aimé cette sensation. L'ambiance et les personnages sont au top. Bon point aussi pour l'humour.

Hugo Roman / 2016 pour la traduction / Traduit par Caroline de Hugo

Collection New romance / édition Hugo Poche, 2017

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24/11/20

La Louve et le Glaive (Les MacCoy 3), de Alexiane Thill

La louve et le glaiveLa série élargit son horizon en se tournant vers la jeune sœur de Caleb qui rentre sur son île après avoir été poussée à s'exiler quelques années plus tôt. Elisabeth en a ainsi profité pour voyager à travers le monde. Toutefois son cœur appartient résolument à Inchkeith et à son clan. Or, on sait que la guerre est imminente et les MacCoy doivent ressouder leurs liens pour faire front.

Son retour sur l'île de son enfance signifie également de retrouver Duncan. Le bras droit de son frère. Et son premier amour. Mais Elisabeth a juré que c'en était fini ! Qu'elle a depuis verrouillé ses sentiments sous un cadenas après la trahison subie. Elle se moque complètement de lui. Se dit totalement indifférente à sa présence. Rouspète d'être traitée comme la cadette fragile et vulnérable.

La Louve tape clairement du poing sur la table et affiche son tempérament volcanique. À côté, le Glaive fait pâle figure. Car Duncan est plus calme mais taciturne. C'est bien dommage parce que leur histoire ne m'a pas fait vibrer. Entre eux, c'est silence et amertume tout du long. Ce n'est pas tip top. Après, notez que la romance est peu présente. Le passé prend beaucoup de place aussi, ce qui enrichit l'histoire du clan et des familles. Et ça, c'est vraiment bien !!!

Donc, je suis toujours FAN de la série : l'ambiance et l'intrigue sont irréprochables. Malheureusement le couple Elisabeth / Duncan ne va pas figurer dans mon palmarès des couples fétiches. Encore une fois, la fin est hyper émouvante. Le dernier chapitre ouvre la porte à de nouvelles spéculations et autres folles attentes. Arf je soupire, je soupire. Vivement la suite, quoi.

©2020 Hugo Roman (P)2020 Audible Studios

  • Lu par : Ludmila Ruoso
  • Série : Les MacCoy, Volume 3
  • Durée : 14 h 45
  • Coaching sur la prononciation des mots en gaélique écossais : Niamh Rafferty

Définitivement conquise par cette série, dont j'apprécie l'ambiance et l'intrigue, tout est fignolé précieusement, les caractères des personnages se peaufinent, l'alternance passé et présent permet de découvrir plus longuement les clans et leurs familles. Bref. Je ne suis pas déçue. Ce troisième tome consacré à la jeune sœur de Caleb met en avant son couple avec Duncan. Je ne suis pas très fan de leurs amours interdites mais ça reste en second plan. La performance audio est également intéressante, même si je suis moins convaincue que pour les premières prestations car je n'étais pas emballée par certaines voix... Vivement la suite, en tout cas ! Découvrez cette série riche en émotions & folles passions (amoureuses, charnelles et sanguinaires aussi).

 

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23/11/20

Cher père Noël, je voudrais un mec ! par Caro M. Leene

Cher père Noël je voudrais un mec

Qu'est-ce que c'était drôle !!! Ce roman nous régale avec une comédie légère et rafraîchissante qui se lit avec un grand sourire aux lèvres. Franchement j'ai gloussé plus d'une fois et j'ai adoré la relation explosive entre Aly et Evan.

Assistante par interim, Aly Hamilton supporte avec peine son patron. Evan Sanders est certes séduisant mais ne cesse de mépriser son travail. Elle se sent constamment sur la défensive dès qu'il approche de son bureau. Un jour, Aly se lâche joyeusement dans un courrier adressé à sa meilleure amie (sa lettre au Père Noël souhaitant un mec etc.) en soulignant le caractère irascible du bellâtre mais l'envoie maladroitement à son chef. Oups.

J'avais tout juste lu quelques chapitres que je sentais déjà que cette lecture allait me plaire ! Les personnages ont ce quelque-chose qu'on trouve dans les romans de Sophie Kinsella par exemple. Autant dire que j'étais sur un petit nuage.

Maladroite, Aly a surtout l'esprit vif et beaucoup de répartie - pas mal de mauvaise foi aussi, mais chut. Elle se cogne souvent contre son boss - froid et indéchiffrable de prime abord, un poil trop sexy à force de le répéter et résolument craquant avec ses sarcasmes et clins d'œil. L'alchimie est top et j'aurais voulu que la tension sexuelle s'éternise au lieu de céder à leurs pulsions au bout d'une centaine de pages. Mais ne croyez pas que c'est du tout-cuit car Evan est beau, séduisant etc. mais c'est aussi un parfait trouduc. Émotionnellement inapte et recalé. Sa trahison pour le gala, hum... c'était vilain. Bouh. Cœur sur toi, Miss Hamilton. ♥

Enfin bref, c'est attendu et convenu mais super efficace. Avec une petite ambiance festive appréciable et surtout de la neige sur New York. C'est magique ! Et une petite séquence qui m'a fait bien ricaner...

Je les observe en retrait, décontenancée. Leur conversation a l'air sérieuse, malheureusement pour moi, je suis trop loin pour intercepter le moindre mot. Tremblante, j'attrape la perruque blonde d'un mannequin, sous le regard ahuri de la vendeuse. Je lui intime d'un simple signe du doigt de se taire, désignant de la tête mon amant et sa meilleure amie. Malgré son air interloqué, j'aperçois dans ses yeux l'étincelle de compassion au moment où elle réalise que je viens de surprendre mon mec en bonne compagnie, et pas au rayon fruits et légumes, ce qui en soi est déjà humiliant.
- Laissez vos sacs là, murmure-t-elle.
Merci mon Dieu ! De nos jours, il y a encore des femmes solidaires.
Joignant le geste à la parole, elle attrape mes sacs et pousse un chariot chargé de cartons vers moi.
- Prenez ça et cachez-vous derrière, ça sera plus discret.
Je regarde, sceptique, la montagne de cartons décorés de sexes masculins.
- Vous croyez ? Ce n'est pas ce que j'appelle une couverture très discrète.
On est loin des gadgets de James Bond. Penny, d'après son badge, lève les yeux au ciel, comme si son idée était évidente.
- Ils sont au rayon des vibromasseurs. Au contraire, c'est l'élément parfait pour vous fondre dans la masse.
- Si vous le dites !
En guise d'encouragement, elle lève son pouce et me chuchote un Go enthousiaste avant de me faire signe de progresser vers ma cible. Je n'ai plus le choix. J'avance avec la plus grande discrétion, postant mon chariot légèrement en retrait. Penny m'observe et me mime d'approcher. Comme je ne l'écoute pas, je la vois avec horreur quitter sa caisse. Mon regard noir ne la dissuade pas d'interférer et, bientôt, elle déplace avec autorité ma couverture. J'essaie de résister sans succès puis, comme si son intervention n'était pas assez désastreuse, elle interrompt Evan et Betty. Je me planque contre le métal, le cœur battant.


​💕​😂​

Je m'en vais lire Je te ferai aimer Noël ! de ce pas... prestement.
Avalanche de rires droit devant & bonne humeur en cascade. Chouette.

HarperCollins / Collection &H ex-Harlequin / 2020

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21/11/20

T’embrasser sous la neige, par Emily Blaine

T’embrasser sous la neigeJ'ai souvent été déçue par les autres romans d'Emily B. donc je ne prévoyais plus d'en lire à nouveau jusqu'à ce que je découvre qu'un rocker se cache dans cette histoire ! Eh oui. L'esprit est fort mais la chair est faible. Amen. Finalement, bien m'en a pris car j'ai été follement séduite par cette lecture ! Youhou.

On croise ainsi Juliette dont le cœur a été meurtri suite à sa rupture (et trahison) de son petit ami. Ses amis voulant la consoler l'incitent à s'inscrire à un concours de baisers et lui suggèrent de jeter une bouteille à la mer en envoyant un SMS à un numéro au hasard. Ce hasard s'appelle Evan. Il est guitariste dans un groupe de rock. Mais surtout il a le moral en berne depuis la mort de son frère. Plus le goût de remonter sur scène ou de composer de nouvelles chansons. Et pourtant, cette invitation tombée du ciel va peu à peu le tirer de son deuil et le conduire à rencontrer Juliette pour un gala de charité. Enfin bref, c'est une histoire qui fonctionne à merveille et c'est tout à la fois magique, incroyable, drôle et savoureux.

J'ai beaucoup aimé l'ambiance générale qui enveloppe ce roman et qui nous absorbe aussi. En plus, c'est loin d'être tristounet malgré les apparences. L'esprit des fêtes est également présent sans en faire des tonnes - si ce n'est un sapin mesurant trois mètres, ça reste très raisonnable ! Haha. On ressent pleinement la sensation chaleureuse et bienveillante que l'auteure a distillée dans son histoire. C'est doux et réconfortant. Tout simplement. Pour ma part, j'avais juste envie de me poser et de sourire béatement. De passer un moment agréable avec des personnages tous adorables. Oui, vraiment : tout est fabuleux. Romantique à souhait et si féerique. ​😁​+​⭐​⭐​=​🤩​

HarperCollins / Harlequin ; Collection &H / 2020

 

Posté par clarabel76 à 15:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Pour Noël, je te veux toi ! par Lil Evans

Pour Noël, je te veux toiEmbauchée à la sécurité d'un centre commercial, Léonie doit exceptionnellement revêtir le costume de lutin du Père Noël. Or, la jeune femme déteste tout ce qui a trait aux fêtes, aux bons sentiments, aux enfants etc. Sa rencontre avec Ford et son fils Sailor survient donc au mauvais moment car ils la surprennent en fin de service au bord de la crise de nerfs. Bizarrement cette apparition enchante notre papa célibataire qui demande à la revoir.

Mais Léonie n'est pas seulement la digne légataire du Grinch. Elle est aussi allergique à l'amour. Eh oui. Une ancienne blessure sentimentale a desséché son cœur et l'a convaincue de ne plus prendre le moindre risque pour mieux se protéger. Extérieurement Léonie cultive donc son cynisme avec hargne alors qu'on devine la personne sensible et gourmande au fond d'elle. Et plus elle repousse Ford, plus ce dernier revient à la charge pour la séduire avec son sourire canaille.

Le début du roman est donc très, très sympa ! J'ai beaucoup aimé le caractère bougon de l'héroïne, sa propension à rembarrer son prétendant qui ne lâche rien (ni maso ni harceleur). En fait, ce bel écossais (eh oui) multiplie aussi les trésors d'ingéniosité pour faire flancher sa douce teigne. De prime abord, les premiers pas du couple sont assez drôles et leur duo fonctionne plutôt bien.

Bizarrement mon enthousiasme s'est un peu essoufflé après la visite chez les parents. Pfttt... d'un coup, mon sourire niais s'est envolé. Je ne sais pas. On vient fouiller dans le passé de Léonie, ses liens avec ses proches détestables, sa passion subite pour Ford (elle craque dans sa chambre de jeune fille youhou) puis sa rebuffade en le plantant sans explication. Mouaip. Pourquoi tant de mélodrame ! ? À partir de là, je n'entendais plus la petite mélodie hypnotique. ♪♫ My god, I thought you were someone to rely on. Me ? I guess I was a shoulder to cry on ♫♪ lalala last Christmas.

OK pour la romance mignonne et piquante avec un couple incompatible en apparence mais qui va fatalement succomber à l'attraction. Comment résister aux efforts de Ford pour conquérir son lutin de Noël ? Hein ? Entre nous, c'est épique ! Je suis néanmoins déçue d'avoir perdu l'étincelle en cours de route. Un mystère chez moi. 😭😢😓 La lecture est toutefois pleine de tralala onctueux et douillet. Très bien pour la saison.

HarperCollins / Harlequin coll. HQN / 2020

EXCLUSIVEMENT FORMAT EBOOK

 

Posté par clarabel76 à 15:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,